Comment s'occuper d'un phalanger volant

Alors comme ça, vous venez d'acquérir un phalanger volant ? C'est une chance, car ces petits marsupiaux sont affectueux et très sociables, des compagnons parfaits ! Ils sont omnivores et ont besoin d'un régime équilibré de fruits, de protéines et de graisses. Vous pouvez les garder dans une cage grande et haute de plafond, mais il faudra les laisser sortir pour jouer le plus souvent possible !

Les bases

  1. Prenez le temps de créer une connexion entre vous et votre animal. Son besoin de socialisation est très fort et si vous passez du temps avec lui et que vous le respectez, il vous fera confiance et vous aimera réellement. Les phalangers volants nouent des liens intenses et peuvent être totalement abattus si ceux-ci sont brisés ! Avant d'en ramener un chez vous et de vous prendre d'affection pour lui, vous devez être sûr de pouvoir le garder toute sa vie qui peut durer jusqu'à 15 ans.
    • Même si certains éleveurs vendent des phalangers à l'unité, ceux-ci se plaisent bien plus à deux ou en colonies. Si vous vous préoccupez de leur bienêtre, mieux vaut en adopter deux.
    • Caressez-les quand ils somnolent confortablement pour renforcer votre lien.
    • Jouez avec eux dans une tente ! De cette façon, vous pourrez les laisser courir dans tous les sens sans avoir à vous inquiéter de devoir les rattraper avant qu'ils ne finissent dans un endroit impromptu.
  2. Trouvez un vétérinaire spécialisé dans les animaux exotiques. Les phalangers volants, comme les chiens et les chats, tombent parfois malades. Avant d'en adopter, renseignez-vous sur les vétérinaires du coin qui pourraient les soigner. Il faudra également les y amener une fois par an pour faire un bilan de santé.
    • Si vous adoptez un mâle et une femelle, stérilisez le mâle.
  3. Attention aux maladies courantes. Quand les conditions nécessaires à leur bonne santé sont réunies, les phalangers ne demandent pas vraiment de soins particuliers. Cependant, il arrive qu'ils tombent malades de temps en temps à cause d'un manque de nutriments, de divertissements ou autres. Si vous avez l'impression que votre animal n'est pas dans son assiette, amenez-le chez le vétérinaire sans attendre. Voici les maladies courantes qui peuvent toucher les phalangers : 
    • la carence en calcium, qui peut causer une paralysie et qui est évitable si le phalanger est nourri correctement
    • la constipation ou l'indigestion
    • les blessures dues aux endroits pointus ou coupants de la cage
    • les parasites comme les puces, les tiques ou les vers
    • l'obésité due à l'ingestion de trop de nourritures grasses
    • le stress induit par une trop grande solitude
  4. Contactez d'autres propriétaires de phalangers ! Vous avez plein de choses à partager et si vous avez des questions vous pouvez leur poser. Il existe plusieurs forums consacrés aux phalangers volants.
  5. Méfiez-vous quand vous sortez vos compagnons. Ils pourront aller dehors quand vous aurez lié une vraie relation avec eux : comme vous serez leur point de repère et une sécurité, ils ne s'enfuiront probablement pas. Mais évitez de les sortir avant d'être surs d'être assez proches d'eux.
    • Faites tout de même attention aux autres animaux et aux bruits de l'extérieur qui pourraient les effrayer. Les phalangers peuvent s'enfuir en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, en escaladant un arbre ou une gouttière !

Aménager un environnement

  1. Achetez ou construisez une cage de bonnes dimensions. Les phalangers, comme vous le savez certainement, peuvent planer en écartant leurs membres et pour faire cela en captivité il leur faut une cage très haute. Beaucoup d'éleveurs donnent une cage avec l'animal, mais ce n'est pas pour autant qu'elle est assez grande... La taille minimale pour deux phalangers volants est de 1 m de haut sur 60 cm de large et l'espacement entre les barreaux ne doit pas dépasser 1,3 cm. Mais si vous avez la place, plus c'est grand et haut, mieux c'est ! Vous pouvez acheter des cages sur internet ou bien en animalerie. Beaucoup de propriétaires de phalangers construisent également eux-mêmes une cage adaptée à l'endroit.
    • Évitez les cages en acier galvanisé qui peuvent rouiller et causer des infections urinaires à vos compagnons.
    • La cage doit être en grillage ou avoir des barreaux horizontaux afin que les phalangers puissent y grimper.
  2. Placez la cage sur un fond tapissé de litière. Elle absorbera les déchets et les restes de nourriture et vous pourrez facilement la changer quand ce sera nécessaire. Le fond peut indifféremment être en métal ou en plastique. Comme litière, vous pouvez en prendre à base de papier comme Carefresh ou choisir un autre type de litière non toxique pour chats ou pour chiens. Changez-la environ une fois par semaine.
    • Évitez le bois de manière générale, car il est souvent toxique pour les phalangers et peut endommager leur système respiratoire.
    • Si vous ne voulez pas acheter de litière, vous pouvez utiliser du papier journal ou d'autres matériaux non toxiques.
  3. Installez un nid. Les phalangers sont des animaux nocturnes qui dorment naturellement dans les arbres. Pour recréer cela en captivité, installez une maison pour oiseaux en bois (un bois inoffensif tel que de l'eucalyptus) ou bien une poche en laine fendue sur le côté que vous attacherez sur le côté de la cage avec de petits anneaux métalliques. Vos compagnons doivent pouvoir y accéder facilement.
    • Il faut vraiment que le nid soit fait de matériaux non toxiques. La laine ou le 100 % coton conviennent très bien, tout comme le bois de pommier ou d'eucalyptus... Autant acheter les deux ! Vérifiez les coutures : il ne faut pas que le phalanger puisse s'y coincer les doigts.
    • Les noix de coco vidées sont également très populaires ! Installez-en plusieurs.
  4. Ajoutez des branches et des jouets sans danger. Les phalangers volants sont des bêtes intelligentes qui ont besoin d'un environnement stimulant riche en objets à regarder, toucher, renifler et escalader. Vous pouvez attacher des branches aux parois de la cage pour imiter leur habitat naturel. La plupart des jouets pour bébés sont sans danger, tout comme les jouets en plastiques que vendent ceux à qui vous avez acheté votre compagnon. Procurez-vous une roue sans moyeu pour que la queue de votre phalanger ne s'y prenne pas. Ne laissez pas tous les jeux dans la cage en même temps : faites-les tourner et changez-les de place régulièrement.
    • Cherchez des idées de jouets ou autres choses intéressantes à installer dans la cage sur les forums.
    • Si vos phalangers ne sont pas suffisamment stimulés, ils vont s'ennuyer et déprimer, ce qui aura des effets sur leur santé à long terme.

Les nourrir

  1. Donnez-leur de bonnes choses. Les phalangers volants sont originaires d'Australie où ils se nourrissent de sève, d'œufs, de lézards, d'insectes et autres. Nourrir des phalangers demande plus d'efforts que l'ouverture d'un paquet de granules ! Il existe plusieurs régimes possibles, qui tous font la part belle aux fruits et légumes. Vous devez bien respecter les quantités pour ne pas gâcher de nourriture ! Ces régimes font en sorte que les phalangers absorbent suffisamment de calcium pour éviter la malnutrition et la paralysie des membres inférieurs. Recherchez sur internet pour découvrir lequel marche le mieux pour vous et vos compagnons. Ne les nourrissez pas uniquement de granules ! Celle-ci sont parfaites comme encas, mais ne peuvent constituer un régime complet, car elles manquent de protéines.
    • Dit comme ça, on a l'impression que préparer la nourriture pour vos phalangers prend un temps fou. Mais une fois le coup de main pris, vous pourrez préparer leurs repas de toute la semaine en une journée ! Il faut simplement faire en sorte de leur donner des protéines, des sucres, des graisses et des minéraux dans les bonnes quantités.
    • Ne leur donnez pas de nourriture pour chiens, pour chats ou toute autre nourriture non destinée aux phalangers volants, car elles ne contiennent pas les nutriments nécessaires.
  2. Gardez des encas sous le coude. Les phalangers les adorent et vous adoreront aussi par procuration ! Les vers de farine sont de vraies gourmandises pour eux. Voir à quel point ces petits bonshommes les apprécient vous aidera à surmonter votre dégout (les vers de farine sont souvent vendus avec une pince pour les saisir).
    • D'autres encas sont possibles : des fruits frais, de la papaye ou de la noix de coco séchée, du yaourt, des pignons de pin (en petites quantités), des petits pois, de la compote de pommes ou de la nourriture pour bébés.
    • Évitez tout ce qui contient des colorants, des édulcorants ou autres ingrédients non naturels.
    • Ne leur donnez jamais de sucre pur, de bonbons ou de chocolat qui leur causeraient des problèmes de santé.
  3. Laissez toujours de l'eau et de la nourriture dans la cage. Installez des écuelles en métal dans la cage, remplissez-en une d'eau (elle devra toujours être pleine), mais ne mettez qu'une dose quotidienne de nourriture dans l'autre sans la remplir à ras bord. Il en restera peut-être à la fin de la journée : jetez-la et remettez-en le matin suivant.

Conseils

  • Les phalangers volants sont des marsupiaux, pas des écureuils. Ne leur donnez pas de noix ni de noisettes.
  • Beaucoup de gens achètent des phalangers de façon impulsive, car ils sont très mignons, puis regrettent leur geste quand ils réalisent à quel point cela prend d'efforts et de temps de s'en occuper. Adopter des phalangers qu'on ne veut plus demande un peu plus de travail pour gagner leur confiance, mais ça en vaut la peine.
  • La cage doit être assez grande pour leur permettre de planer.

Avertissements

  • Un phalanger effrayé peut mordre, mais c'est plus proche d'un pincement que d'une morsure. Arrêtez simplement de faire ce qui l'a effrayé.
  • Les sacs plastiques les terrifient. On ne sait pas vraiment pourquoi, mais s'ils en entendent un, vos phalangers vont s'affoler.
  • Ne leur donnez pas trop de fruits et jamais de pamplemousse. Trop d'acide peut les tuer.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.