Comment s'occuper des saignements au nez chez un jeune enfant

Les jeunes enfants saignent fréquemment du nez. Pour pouvoir vous en occuper de manière efficace, vous devez être au courant des causes, savoir comment arrêter le saignement et apprendre quelques stratégies de prévention. Lisez l’article suivant pour en savoir plus.

Comprendre les causes des saignements

  1. Sachez que le comportement du jeune enfant rend les saignements plus probables. Le nez est rempli de petits vaisseaux sanguins qui s’irritent facilement lorsqu'ils sont cognés ou percés. Puisque les jeunes enfants sont tellement curieux, imprudents et maladroits, ils ont beaucoup plus de chances d’avoir le nez qui saigne. Ils pourraient mettre leurs doigts ou de petits objets dans leurs nez, ils pourraient glisser et tomber souvent, et ces activités ont tendance à provoquer des saignements au nez.
  2. Sachez que les rhumes à répétition peuvent provoquer des saignements du nez. Si votre jeune enfant prend un antihistaminique sous forme de vaporisateur nasal, il a beaucoup plus de chances de saigner du nez. Ces médicaments assèchent les cavités nasales, ce qui les rend plus sujettes aux irritations et aux saignements.
  3. Pensez au temps qu’il fait. Le temps froid et sec provoque des saignements au nez. Ce problème est souvent exacerbé par les systèmes de chauffage à l’intérieur qui ont tendance à assécher la muqueuse du nez, ce qui le rend plus sensible et plus enclin aux saignements.
  4. Demandez à votre pédiatre si votre enfant ne souffrirait pas d’un problème de coagulation du sang. Dans certains cas rares, les saignements du nez chez le jeune enfant peuvent être le signe d’un trouble médical qui empêche le sang de coaguler correctement. Votre pédiatre peut lui faire passer des tests pour vérifier la présence de ce trouble.
    • Dans la plupart des cas, les jeunes enfants qui ont des problèmes de coagulation du sang naissent dans des familles où il existe déjà de tels cas. Si vous, votre partenaire ou un autre membre proche de votre famille avez un problème de coagulation du sang, vous devez en parler immédiatement à votre pédiatre.

Arrêtez le saignement

  1. Restez calme. Dans la plus grande majorité des cas, les saignements du nez ne devraient pas vous faire de souci. Si vous paniquez sans raison, vous allez effrayer votre enfant et faire empirer la situation. Restez le plus calme possible.
    • Vous avez encore plus de raisons de rester calme si vous savez que le saignement est le résultat de la curiosité de votre enfant qui a trop “exploré” son nez. Ce n’est pas le moment de le punir ou de le gronder, ni de vous énerver. Restez calme et occupez-vous du saignement avant de vous occuper de sa cause.
  2. Évaluez la situation. Si le saignement au nez de votre jeune enfant a été provoqué par une chute ou toute autre blessure, surtout si votre enfant est tombé tête la première ou s'il a reçu un coup au visage, vous devez vous assurer qu’il n’y a pas de blessures plus graves.
    • Si votre enfant est tombé et s'il s’est cogné au visage, et si vous voyez qu’un gonflement accompagne le saignement, vous devez vous procurer un traitement médical rapidement. Le nez pourrait être cassé.
  3. Rendez-vous au meilleur endroit disponible pour vous occuper du saignement au nez. Si cela est possible, emmenez votre enfant à la salle de bain (ou dans une pièce où il n’y a pas de moquette, car le sang peut laisser des traces). Si vous vous trouvez dans un lieu public, il vaut mieux que vous emmeniez votre enfant loin de la vue des passants, certaines personnes se sentent malades ou pourraient même s’évanouir à la vue du sang.
  4. Positionnez votre enfant correctement. La tête de votre jeune enfant doit se trouver dans une position plus élevée que son cœur pour éviter d’ajouter plus de pression sur le nez, ce qui pourrait faire augmenter le saignement. Pour obtenir de meilleurs résultats, demandez à votre enfant de s’asseoir sur une chaise ou sur vos genoux.
    • Si vous allongiez votre enfant, le sang pourrait couler dans la gorge, ce qui pourrait provoquer des nausées et des vomissements. La meilleure chose à faire est de l’asseoir.
  5. Demandez à votre enfant de recracher le sang qu’il pourrait avoir dans la bouche. En vous servant d’une bassine, d’un mouchoir en papier ou de l’évier, aidez votre enfant à cracher doucement le sang qui se trouve dans sa bouche.
  6. Aidez votre enfant à se pencher en avant. Que vous ayez assis votre jeune enfant sur une chaise ou sur vos genoux, vous devez le pencher un peu en avant.
    • Si votre enfant est assis sur une chaise, mettez une main sur son dos et appuyez doucement dessus pour le pencher vers l’avant.
    • Si votre enfant est assis sur vos genoux, penchez-vous doucement en avant en le poussant gentiment.
  7. Essuyez le sang que vous pouvez voir. En utilisant un mouchoir, une serviette ou tout autre tissu doux, essuyez les traces visibles de sang.
  8. Encouragez votre jeune enfant à se moucher doucement. Si votre enfant sait déjà se moucher tout seul, cela l’aidera à éliminer l’excès de sang.
  9. Pincez le nez de votre enfant pour le fermer. Servez-vous de vos doigts pour garder le nez de votre enfant fermé. Allez-y doucement, si vous pinciez trop fort, il se pourrait bien que votre enfant se débatte, il pourrait alors se blesser, ce qui ferait empirer la situation.
    • Assurez-vous de ne jamais couvrir la bouche de votre enfant. Il doit pouvoir respirer en toute liberté.
  10. Vérifiez l’état du saignement de temps en temps. Après avoir pincé le nez pendant 5 minutes, vérifiez-le pour voir si le saignement s’est arrêté. Si le nez saigne encore, continuez de le pincer pendant encore cinq à dix minutes.
  11. Essayez d’utiliser une compresse froide. Si le saignement ne s’arrête pas, placez une compresse froide sur l’arête du nez de votre enfant. La compresse permet de resserrer les vaisseaux sanguins et pourrait vous aider à arrêter le saignement.
  12. Laissez votre enfant se reposer. Une fois que le saignement s’est arrêté, essayez de laisser votre enfant se reposer. Demandez-lui de ne pas toucher son nez et de ne pas se moucher.
  13. Décidez si vous devez consulter un docteur. Consultez immédiatement un docteur si votre enfant est blessé. En plus, vous devez contacter votre pédiatre si l’une des situations suivantes se produit :
    • votre enfant a le nez qui saigne plusieurs fois par semaine.
    • votre enfant prend un nouveau médicament depuis peu.
    • votre enfant a des maux de tête sévères.
    • votre enfant présente un saignement à un autre endroit , aux oreilles, dans la bouche ou sur les gencives par exemple, ou alors il a du sang dans ses selles.
    • votre enfant présente des bleus inexpliqués sur le corps.
  14. Nettoyez. Une fois que vous vous êtes occupé de votre enfant, nettoyez le sang qui a coulé sur les meubles, le sol et le plan de travail. Nettoyez avec du désinfectant.

Prévenir les saignements au nez dans le futur

  1. Faites en sorte que le nez de votre enfant soit humide. Si votre enfant saigne souvent du nez, appliquez un produit comme de la vaseline le soit pour garder l’intérieur de son nez humide. Vous pouvez aussi humidifier l’intérieur de son nez avec un vaporisateur à solution saline.
    • Vous devriez aussi installer un humidificateur dans sa chambre. Les humidificateurs empêchent l’air de devenir trop sec, ce qui peut aider à éviter les saignements trop fréquents du nez.
  2. Évitez les allergènes. Vous pourriez empêcher votre enfant de saigner du nez en évitant la poussière et les autres allergènes dans sa chambre, car ils peuvent assécher la muqueuse et provoquer des saignements au nez. Faites surtout attention aux tapis, aux rideaux et aux peluches, car ils peuvent piéger et retenir les allergènes.
  3. Coupez les ongles de votre jeune enfant. Les jeunes enfants sont des créatures curieuses qui ont tendance à mettre leurs doigts dans le nez. Si vous taillez les ongles de votre enfant, il aura beaucoup moins de chances de se faire saigner du nez.
  4. Faites attention à son alimentation. Pour renforcer le système immunitaire de votre enfant et pour faire en sorte que ses vaisseaux sanguins soient en bonne santé, vous devez éviter de lui donner des édulcorants artificiels et vous devez augmenter la quantité d’acides gras omégas 3 que vous lui donnez. Le saumon et l’huile de graines de lin sont d’excellentes sources d’omégas 3.

Conseils

  • Ne mettez jamais de mouchoirs ou quoi que ce soit d’autre dans le nez de votre jeune enfant pour arrêter le saignement. Lorsque vous le sortez, vous pourriez endommager le caillot et faire repartir le saignement.
  • Si vous avez peur de vous mettre du sang sur les mains, vous pouvez porter une paire de gants en latex pendant que vous vous occupez de votre enfant. Vous en trouverez dans la plupart des magasins, dans le rayon avec les pansements et les produits de premiers secours.
  • Le sang peut faire des taches sur les vêtements, surtout s'ils ne sont pas rincés complètement avant de sécher. Rincez tous les vêtements que votre enfant portait pendant le saignement le plus tôt possible et évitez d’utiliser du tissu à la place des mouchoirs en papier.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.