Comment siphonner de l’essence

Croyez-le ou non, savoir siphonner de l'essence n'est pas juste un truc de délinquant ! Savoir siphonner de l'essence pourrait bien vous être utile dans certaines situations. En particulier si vous tombez en panne d'essence à des km de toute civilisation ou si vous avez besoin de faire hiverner un véhicule ou de remplir le réservoir de votre tondeuse à gazon sans avoir à vous rendre à la station-service. Voici comment faire pour siphonner de l'essence à partir du réservoir d'essence d'une voiture, et ce à l'aide d'un jerrycan et d'un simple tuyau. Remarque : ces méthodes pourraient ne pas fonctionner si votre réservoir est muni d'un dispositif anti-siphonnage (bien que ces dispositifs puissent parfois être contournés à l'aide d'un tournevis ).

Siphonner en augmentant la pression dans le réservoir

  1. Choisissez un bidon d'essence ou tout autre récipient fermé pour recueillir l'essence siphonnée. N'importe quel jerrycan de volume significatif fera l'affaire, du moment où le jerrycan possède un bouchon. Il est dangereux de transporter du gaz dans un seau ou tout autre récipient ouvert, car les émanations d'essence peuvent s'avérer toxiques et vous pourriez renverser l'essence.
  2. Procurez-vous un tuyau transparent et souple de 2,5 cm de diamètre. Siphonner le gaz implique d'aspirer le gaz à travers un tuyau ou un tube vers un autre récipient. Ce tuyau doit être transparent, afin que vous puissiez voir l'essence monter dans le tube. Toutefois, vous pouvez utiliser un tuyau opaque, car avec cette méthode vous ne risquez pas de faire pénétrer de l'essence dans votre bouche.
    • Pour cette méthode, vous aurez besoin de deux longueurs de tube. Un des tubes doit être suffisamment long pour aller au fond du réservoir d'essence et l'autre plus court devra arriver juste à l'entrée du réservoir. Vous pouvez soit obtenir deux tuyaux de deux longueurs différentes, soit couper un grand tuyau pour en faire deux plus petits – cela revient au même.
  3. Posez le jerrycan à terre, près du réservoir à essence de la voiture. C'est la gravité qui est à l'œuvre– une fois que vous avez réussi à faire passer l'essence dans le tube, il va continuer à passer tant que le tube est plus bas que le niveau d'essence dans le réservoir. Ainsi, il suffit généralement de poser le jerrycan ou le récipient qui recevra l'essence sur le sol, sous le niveau du réservoir.
  4. Placez les deux tubes dans le réservoir. Faites bien pénétrer le côté le plus long du tuyau dans le réservoir à essence (tout en maintenant l'autre extrémité dans votre jerrycan vide). L'extrémité de ce tuyau doit être complètement submergée dans l'essence du réservoir – puisque vous ne pouvez pas voir où se trouve l'extrémité de votre tuyau, vous pouvez vérifier en faisant bien attention de ne pas inhaler de vapeurs. Soufflez dedans et écoutez si vous entendez le bruit des bulles. Enfoncez l'extrémité la plus courte du tuyau de quelques cm dans le réservoir de façon à ce que les deux tubes soient positionnés l'un à côté de l'autre.
  5. Servez-vous d'un chiffon pour bloquer l'espace autour des deux tubes. Cette méthode fonctionne en augmentant la pression dans le réservoir afin de déplacer l'essence le long du tube le plus long jusqu'à votre jerrycan. Pour pouvoir augmenter la pression dans le réservoir, il est important que l'air ne puisse pas s'en échapper. Prenez un vieux chiffon ou une vieille serviette (que vous n'avez pas peur de salir) que vous placerez autour des tubes pour empêcher l'air de passer. Le chiffon devra être bien serré autour des tubes, mais sans trop les compresser au risque d'empêcher l'essence de passer.
    • Si vous n'arrivez pas à « étanchéifier » votre réservoir, essayez de tremper votre chiffon dans de l'eau puis de l'essorer avant de l'enrouler autour de vos tuyaux. Un chiffon est généralement plus étanche à l'air lorsqu'il est mouillé que sec.
  6. Lorsque vous êtes prêt, soufflez dans le tube le plus court. Assurez-vous que l'extrémité du tuyau le plus long soit correctement installée dans le réservoir puis soufflez de l'air dans le tuyau le plus court pour augmenter la pression de l'air dans le réservoir. Vous pouvez souffler avec vos poumons (auquel cas, faites attention à ne pas aspirer ensuite à travers le tuyau, au risque de respirer des émanations d'essence), mais ce sera peut-être plus efficace de souffler uniquement en vous servant de votre bouche. En forçant le passage de l'air dans le tube le plus court, vous augmenterez la pression de l'air au-dessus de l'essence dans le réservoir, poussant l'essence dans le tube le plus long et jusqu'à votre jerrycan.
    • Si vous rencontrez des difficultés, pensez à vérifier que le chiffon autour des tubes joue bien son rôle. Il est essentiel que l'air ne puisse ni entrer ni sortir du réservoir mis à part par le tuyau le plus court.
  7. Suivez le flux de l'essence. À mesure que vous soufflez dans le réservoir à essence, vous devriez pouvoir voir l'essence traverser le tuyau le plus long vers votre jerrycan (si vous avez utilisé un tuyau transparent). Une fois que l'essence se déplacera librement du réservoir vers le jerrycan, vous pourrez arrêter de souffler – la gravité fera le reste. Lorsque vous voudrez arrêter de siphonner votre essence, bouchez l'ouverture du tube le plus long avec votre pouce puis relevez le tout au-dessus du niveau d'essence du réservoir, avant de retirer votre pouce. L'essence restante dans le tube devrait redescendre vers le réservoir à essence. Félicitations ! Vous avez terminé. Enlevez les tuyaux et refermez le réservoir à essence.
    • Si l'essence ne redescend pas vers le réservoir une fois que vous avez arrêté de siphonner, alors vérifiez que le tube le plus court n'est pas obstrué et, si nécessaire, enlevez le chiffon autour des tuyaux. L'air doit pouvoir sortir du réservoir pour faire de l'espace pour que l'essence redescende.

Utiliser une pompe à siphonner

  1. Achetez ou récupérez une pompe à siphonner. Si vous ne voulez pas travailler avec un siphon improvisé, vous pouvez trouver des pompes spéciales siphon dans le commerce a un bon prix. Ces pompes existent sous des formes et tailles variées – certaines sont automatiques, d'autres sont manuelles. Toutefois, la majorité fonctionne de la même façon : une pompe associée à un système de tuyaux crée une succion dans le tuyau, ce qui aspire le liquide à travers celui-ci.
    • Ces pompes permettent de siphonner facilement de l'essence sans prendre de risque et sans vous salir les mains ou vous exposer aux vapeurs d'essence. C'est donc le choix idéal pour les gens prudents.
  2. Posez un jerrycan sur le sol sous le réservoir et faites courir un tuyau du réservoir au jerrycan. Comme c'est le cas pour les autres méthodes décrites dans cet article, la succion fournit la force initiale pour lancer le siphonnage. Une fois que l'essence a commencé à traverser le tuyau, la gravité fait le reste. C'est pourquoi il est crucial que le jerrycan reste en dessous du niveau d'essence dans le réservoir.
    • Remarque : les pompes à siphonner possèdent une extrémité spécialement conçue pour la pénétration du liquide et une extrémité conçue pour sa sortie. Assurez-vous de bien utiliser ces deux extrémités à bon escient. Si vous les montez à l'envers, la pompe va au contraire pousser l'air dans le réservoir à essence.
  3. Commencez à pomper le carburant quand vous serez prêt. Les pompes à siphonner fonctionnent de différentes façons, donc la méthode exacte à utiliser pour lancer le siphonnage peut varier d'une pompe à l'autre. Si vous avez une pompe manuelle, vous aurez peut-être besoin d'utiliser une ventouse ou d'appuyer sur une poire gonflante. Si vous possédez une pompe mécanique, il est possible qu'il suffise d'actionner un interrupteur.
    • Avec la plupart des pompes manuelles, vous aurez juste besoin de pomper quelques fois pour que le liquide traverse le tuyau – après cela, l'essence devrait continuer à passer toute seule.
    • En ce qui concerne les pompes automatiques, certaines peuvent fonctionner toutes seules lors du siphonnage, mais ce n'est pas toujours le cas. Lisez les instructions fournies avec votre pompe à siphonner pour plus d'informations.
  4. Lorsque vous vous approchez de la quantité d'essence désirée, relevez l'extrémité du tuyau (ou le jerrycan lui-même) pour arrêter le flux d'essence. Le fait de relever l'extrémité du tuyau à un niveau supérieur à celui de l'essence dans le réservoir va faire refluer l'essence dans le tuyau vers le réservoir. Si vous utilisez une pompe automatique, il est possible que vous deviez l'éteindre avant de relever le tuyau.
  5. Ôtez la pompe à siphonner du réservoir. Une fois que la pompe est vidée de l'essence en excès, vous pouvez enlever le tuyau du réservoir en toute sécurité. C'est terminé. Fermez le réservoir à essence et le jerrycan, puis désassemblez votre pompe à siphonner avec soin et rangez-la.
    • Certaines pompes à siphonner doivent être nettoyées après usage. Consultez les instructions fournies avec la pompe pour plus d'informations – souvent, il suffit de pomper un mélange d'eau et de savon à travers l'appareil et de laisser sécher le tout.

Siphonage traditionnel, avec la bouche (Déconseillé)

  1. Vous devez comprendre qu'il existe un risque d'empoisonnement à l'essence. L'essence contient de nombreux produits chimiques appelés hydrates de carbone et qui sont toxiques pour les humains. Avaler de l'essence ou respirer des vapeurs d'essence peut être à l'origine de nombreux symptômes déplaisants (voire potentiellement mortels), incluant des difficultés respiratoires, des irritations localisées, une diminution de la vue, des douleurs d'estomac, des vomissements (parfois contenant du sang), une somnolence, un déficit cognitif, parmi de nombreux autres symptômes. Si vous essayez cette méthode, prenez toutes les précautions possibles pour vous assurer de ne pas avaler d'essence et ne pas respirer de vapeurs.
    • Si vous avez été exposé à de l'essence et que vous commencez à montrer des symptômes, contactez immédiatement les urgences ou le centre antipoison local.
  2. Munissez-vous d'un tuyau transparent de 2,5 cm de diamètre ainsi qu'un récipient fermé. Comme pour la précédente méthode, celle-ci nécessite un tuyau d'une certaine longueur ainsi qu'un récipient pour recevoir l'essence que vous allez siphonner. Ici aussi, il est important que le jerrycan soit fermé pour éviter de le renverser ou que vous n'inhaliez les vapeurs d'essence qui s'en échapperaient. Toutefois, un tuyau transparent n'est pas juste recommandé pour cette méthode, il est crucial. Ingérer de l'essence est dangereux pour la santé, vous devrez donc pouvoir voir l'essence traverser le tuyau pour pouvoir retirer le tuyau de votre bouche avant que l'essence ne l'atteigne.
  3. Introduisez une extrémité du tuyau dans le réservoir d'essence de la voiture. Posez le jerrycan à terre, à proximité du réservoir. Introduisez une extrémité du tuyau dans le réservoir d'essence suffisamment profondément pour qu'il arrive en dessous de la surface de l'essence. Pour savoir si le tuyau arrive ou non en dessous de la surface, soufflez de l'air de l'autre côté (en faisant attention à ne pas aspirer de vapeurs d'essence à travers le tube) et écoutez si vous entendez des bulles.
  4. Placez l'autre extrémité du tuyau dans votre bouche. Cette méthode de siphonnage d'essence fonctionne en suçant à travers le tuyau avec votre bouche, ce qui aspire l'essence du réservoir. Une fois que l'essence aura commencé à évoluer à travers le tube, elle continuera à passer du réservoir au jerrycan sous l'action de la gravité. Faites attention à ne pas avaler d'essence ni respirer de vapeurs d'essence. Une fois que le tuyau est dans votre bouche, ne respirez que par le nez et faites attention au niveau d'essence dans le tube.
  5. Placez vos doigts autour du tube près de votre bouche et soyez prêt(e) à fermer le tuyau avant que l'essence n'arrive dans votre bouche. Une fois que vous aurez commencé à aspirer dans le tuyau, il est possible que vous soyez surpris par la vitesse avec laquelle l'essence passera. Soyez prêt à arrêter le flux d'essence d'une main afin d'empêcher qu'elle ne pénètre dans votre bouche.
  6. Aspirez dans le tube et surveillez la progression de l'essence dans le tuyau. Pour minimiser (et non pas éliminer) le risque d'inhalation des vapeurs d'essence, essayez d'aspirer avec votre bouche et non pas avec vos poumons – comme si vous tiriez sur un cigare. Une fois que l'essence commence à traverser le tuyau, cela peut aller vite, alors soyez sur vos gardes. Lorsque l'essence arrivera à 15 cm de votre bouche, pincez le tuyau très fort.
  7. Vérifiez qu'il n'y a pas de bulles d'air dans le tuyau. Les bulles d'air sont un frein courant lorsqu'on siphonne de l'essence, car ils peuvent ralentir le flux, vous forçant à aspirer plus fort, ce qui est dangereux. Si vous voyez des bulles d'air dans le tube, relâchez la prise et laissez l'essence redescendre dans le réservoir. Recommencez l'opération.
    • Essayez de positionner le tuyau de façon à aspirer directement au-dessus du réservoir. Certaines sources affirment que les bulles d'air se forment plus facilement lorsque le tuyau est mis de côté plutôt qu'à la verticale.
  8. S'il n'y a pas de bulles d'air, plongez le tuyau dans le jerrycan et lâchez votre prise. L'essence devrait commencer à s'écouler dans le jerrycan d'essence. À partir de ce moment-là, la gravité devrait continuer à faire évoluer l'essence du réservoir vers le jerrycan. Suivez le flux d'essence pour être sûr que le jerrycan se remplit à un rythme correct.
  9. Lorsque vous aurez presque siphonné l'essence qui vous est nécessaire, retirez le tuyau du réservoir de la voiture. En faisant cela, vous stopperez le flux d'essence et permettrez à l'essence encore dans le tuyau de retourner vers le réservoir. Prenez en compte le volume d'essence restant dans le tuyau avant d'enlever le tube du réservoir – vous n'avez certainement pas envie d'attendre trop longtemps et de risquer que cela déborde.
    • Sinon, vous pouvez simplement recouvrir l'extrémité libre du tube et le relever au-dessus du niveau d'essence dans le réservoir. La gravité fera refluer l'essence vers le réservoir. Vous pouvez même carrément soulever le jerrycan sans en ôter le tuyau.
  10. Une fois que toute l'essence est passée, retirez le tuyau du jerrycan. Voilà, c'est terminé ! Fermez votre réservoir à essence et votre jerrycan pour empêcher que des émanations d'essence ne s'échappent.

Avertissements

  • Veillez à ne pas recevoir d'essence dans la bouche. N'utilisez que des tuyaux où l'on peut voir le niveau d'essence. Respirer ou avaler de l'essence peut avoir des effets nocifs graves.
  • Veillez à ce que l'essence ne déborde pas.
  • Les émanations d'essence sont nocives pour vos poumons et peuvent avoir un goût vraiment désagréable. Si vous préférez, servez-vous d'une pompe à siphonner.

Éléments nécessaires

  • Un jerrycan à essence
  • Un tuyau/une pompe à siphonner
  • Un véhicule avec de l'essence
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.