Comment reconnaître les signes d'une démence sénile

Il peut être éprouvant de voir une personne chère sombrer dans l'horreur d'une maladie d'Alzheimer ou une autre forme de démence sénile. Bien qu'il n'y ait aucun moyen de guérir ce type de pathologie, il est utile d'en connaître les signes avant-coureurs pour aider la personne chère à en gérer ses effets. Voici comment reconnaître les signes d'une démence sénile.

Observez les signes

  1. Vérifiez si la personne n'a pas de trous de mémoire. Les personnes qui souffrent de démence sénile ne se rappellent jamais de ce qu'elles ont oublié, là où tout le monde peut oublier quelque chose. Elles peuvent poser indéfiniment les mêmes questions en oubliant de répondre à la question posée et en oubliant même d'avoir posé une question.
  2. Cherchez une difficulté à accomplir des tâches que les personnes faisaient jusque-là très facilement. Les personnes atteintes de démence sénile peuvent oublier de servir le repas qu'elles viennent de préparer.
  3. Remarquez s'il y a des problèmes d'élocution. Si l'on peut souvent trébucher sur un mot, les personnes atteintes de démence sénile peuvent finir par se trouver incapables de trouver le mot juste et s'énerver de ce fait vis-à-vis de la personne à laquelle elles parlent. Elles finissent par ne plus pouvoir parler du tout en se contentant de communiquer avec des gestes ou des expressions du visage.
  4. Voyez si la personne est désorientée sur le plan du temps et de l'espace. Les personnes souffrant de démence sénile peuvent s'égarer, ne plus savoir où elles se trouvent et ne pas savoir comment faire pour rentrer chez elles. Elles peuvent aussi ne plus avoir de sens de l'orientation, en confondant la droite de la gauche ou le nord avec le sud.
  5. Remarquez si des objets ont été mis à des endroits où ils n'ont pas leur place. Les personnes atteintes de démence sénile peuvent fourrer leur sac dans le congélateur ou une cafetière électrique dans la salle de bains.
  6. Voyez s'il y a des problèmes de pensée et de raisonnement abstrait. Si une personne saine peut parfois se tromper en rédigeant un chèque, la personne âgée démente peut oublier jusqu'au concept des nombres. Elles peuvent aussi ne plus comprendre la signification d'une bouilloire qui siffle et laisser l'eau bouillante s'évaporer sur le plan de cuisson.
  7. Notez des modifications de l'humeur ou du caractère. Si tout un chacun peut être parfois de mauvaise humeur, les personnes âgées séniles peuvent souffrir de sautes d'humeur très brusques allant d'une bonne humeur pétillante à une rage folle en l'espace de quelques minutes, à moins qu'elles ne deviennent irritables ou paranoïaques.
  8. Vérifiez des indices de passivité. Les personnes atteintes de démence sénile peuvent ne plus vouloir se rendre aux endroits qu'elles avaient l'habitude de fréquenter, ni vouloir participer aux activités qu'elles appréciaient auparavant ou de rendre visite à des personnes qu'elles voyaient régulièrement.

Faites confirmer les signes

  1. Faites évaluer l'éventualité d'une démence sénile par un médecin. Dans certains cas, un médecin généraliste peut diagnostiquer une démence sénile, mais la plupart du temps, le patient doit être confié à un spécialiste comme un neurologue ou un gérontologue qui peut établir un diagnostic de démence sénile des manières suivantes :
    • Un rappel de l'historique de santé du patient, y compris la nature et la date du début des symptômes. Sur cette base, un médecin peut prescrire des examens de laboratoire tels qu'une analyse sanguine, une ponction de la moelle épinière ou l'étude du fonctionnement de la thyroïde.
    • Un examen physique pour identifier un problème qui peut contribuer ou évoluer parallèlement à une démence sénile, telle qu'une maladie cardiaque, un AVC, des carences nutritionnelles ou une insuffisance rénale.
    • L'analyse des médicaments que le patient peut prendre, étant donné que certaines combinaisons de médicaments peuvent copier des symptômes de démence ou la renforcer.
    • Une évaluation neurologique étudiant l'équilibre, les réflexes, les fonctionnements des sens et d'autres fonctions pour éliminer une autre pathologie ou identifier des symptômes que l'on peut traiter.
    • Des tests de mémoire, de calculs et d'élocution, y compris la capacité d'écrire, de dessiner, de nommer des objets et de suivre un ordre.
    • Un scanner du cerveau pour identifier les causes sous-jacentes d'une démence telles qu'une tumeur ou une commotion cérébrale.
    • Une évaluation psychiatrique pour éliminer une éventuelle dépression susceptible d'expliquer le comportement du patient.

Conseils

  • Il existe aujourd'hui quelques tests disponibles pour savoir si oui ou non une personne peut souffrir plus tard d'une démence sénile. Les tests les plus fiables sont ceux qui sont en relation avec une forme de démence d'origine génétique, telle que la maladie d'Huntington.

Avertissements

  • Certaines personnes souffrant de démence sénile ainsi que leurs proches peuvent être dans le déni des symptômes de la maladie.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.