Comment peindre des garnitures de mur

Ce sont souvent les garnitures en bois (moulures, corniches ou baguettes décoratives) qui donnent à une pièce tout son cachet, surtout si elles sont bien peintes. Régulièrement, il faut cependant les repeindre. Ce travail de finition peut sembler difficile et salissant à certains qui préfèrent s'en remettre à un spécialiste. Pourtant, si vous avez du temps et si vous êtes un peu soigneux, c'est un travail à votre portée et vous économiserez pas mal d'argent. Nous allons vous expliquer dans cet article comment on peint des garnitures en bois.

Préparez vos garnitures

  1. Décidez de l'endroit où vous allez peindre vos garnitures. Sur le principe même, il n'y a pas de différence entre les peindre sur place ou démontées. Dans les deux cas de figure, il y a des avantages et des inconvénients :
    • Si vous désirez les peindre dans votre garage ou en extérieur, sachez qu'il vous faudra les démonter du mur, ce qui prend du temps, et vous pouvez les abîmer. En revanche, il est plus pratique de travailler, car les garnitures sont à bonne hauteur et on fait un meilleur travail.
    • Si vous les peignez sur place, vous gagnez le temps du démontage. Par contre, vous devrez travailler sur un escabeau, dans des positions parfois impossibles, et il faudra poser du ruban de masquage pour ne rien salir.
  2. Rassemblez matériel et fournitures. Côté préparation, vous allez avoir besoin de papier de verre pour un ponçage de plus en plus fin (grain 80, 100 et 120), de l'enduit de rebouchage, une spatule à enduire, de la peinture pour sous-couche, de quoi faire des calfeutrages (pistolet) et du ruban de masquage. Côté peinture, il vous faut de bons pinceaux dont la taille est adaptée aux garnitures que vous avez à peindre, un rouleau avec manchon en mousse et de la peinture pour les différentes couches définitives. Éventuellement, en cas de démontage, vous aurez besoin d'un produit scellant pour refaire les jonctions de garnitures.
    • Tant qu'à faire les choses, autant prendre une peinture de bonne qualité. Le rendu sera plus beau et votre travail durera plus longtemps.
    • Avant de vous rendre au magasin, mesurez la surface que vous allez devoir peindre, sans oublier aucune partie.
  3. Poncez soigneusement vos garnitures. Cette opération permet de se débarrasser de l'ancien revêtement de façon à avoir une base bien propre et bien lisse. Le résultat final dépend beaucoup du ponçage. Cette opération est aussi importante sur les anciennes garnitures peintes ou cirées que sur des garnitures neuves, généralement recouvertes d'un produit protecteur. Si vous avez des garnitures visiblement recouvertes de plusieurs couches de peinture, commencez avec un papier de verre grain grossier (du 80). Puis, le plus gros enlevé, passé du 100 et enfin, du 120. Vous aurez ainsi un bois tout doux au toucher.
    • Si vos garnitures sont brutes ou déjà décapées, il suffit d'un ponçage fin avec du papier de verre grain 120.
    • Quand on ponce et qu'on veut un travail parfait, il faut insister sur les parties en creux, les motifs. Prenez votre temps et des outils fins pour aller au fond des crevasses.
  4. Réparez les dommages dont vos garnitures auraient été victimes. Cela concerne principalement les anciennes garnitures qui peuvent présenter des creux, des fissures, des piqûres, parfois d'origine. Ces défauts doivent être réparés avant peinture. Pour cela, prenez un mastic à bois et comblez tous les défauts à la main ou l'aide d'une spatule. Enlevez l'excédent avec la spatule. Pour ce qui est du mastic, lisez la notice d'utilisation. Laissez le mastic sécher plusieurs heures avant de poncer avec un papier de verre très fin.
  5. Si vos garnitures sont restées en place, protégez les zones environnantes avant de peindre. Protégez les murs, les huisseries adjacentes sur une largeur de quelques centimètres à l'aide d'un ruban de masquage un peu large. Protégez également le sol avec une bâche pour éviter de faire trop de dégâts. Posez ce ruban le plus précisément possible pour ne pas avoir à faire des retouches.

Peignez précautionneusement vos garnitures

  1. Passez une sous-couche dite « couche d'accroche ». Versez votre peinture dans un récipient à peinture (avec un bac et une grille pour égoutter) et préparez vos pinceaux (en général, on prend un pinceau déjà usagé qui ne perdra pas ses poils !) Étalez bien la peinture dans le sens des fibres (en général dans la longueur). Mettez une à deux sous-couches selon le type de bois. Ainsi, le grain et la couleur du bois originel disparaissent. Votre peinture définitive « accrochera » bien. Cette couche doit être couvrante, mais très fine. En effet, si vous en mettez beaucoup, il y aura inévitablement des sur-épaisseurs, et cela se verra au final.
  2. Passez une première couche de peinture définitive. Poncez légèrement la sous-couche et dépoussiérez bien. La première couche est très importante, on ne doit pas voir les coups de pinceau. Plus vous vous appliquerez pour étirer la peinture, mieux ce sera. Comme pour la sous-couche, versez votre peinture dans un récipient à peinture. Immergez votre pinceau ou votre rouleau, puis égouttez-le bien, rien ne doit couler de l'outil. Commencez au centre de la garniture et peignez la première moitié en faisant des allers-retours réguliers et horizontaux. Faites la seconde moitié. À la fin, passez un rouleau en mousse pour faire disparaître les coups de pinceau.
    • Veillez à bien repasser sur les reprises de peinture, ces endroits qui ont déjà eu le temps de sécher. Ainsi vous n'aurez aucune marque.
    • Dans le cas d'une peinture sur des garnitures en place, on commence toujours par les bords (en contact avec le ruban de masquage) avant de peindre les parties centrales.
    • Laissez sécher cette première couche plusieurs heures (voire jours, pour une peinture à l'huile) avant de passer la seconde couche.
  3. Passez la seconde couche. Poncez très légèrement la sous-couche (grain 400) et dépoussiérez bien. La seconde couche permet d'avoir une surface bien lisse et d'intensifier la couleur que vous avez choisie. Elle permet également de masquer les coups de pinceau précédents. Étalez bien la peinture dans le sens de la longueur. Il faut toujours une seconde couche uniforme, même si la première vous semble globalement parfaite. Ne vous amusez pas à ne repeindre que les parties un peu plus mates, on verrait les différences de teinte. À la fin, passez un rouleau en mousse pour faire disparaître les coups de pinceau.
  4. Remettez les garnitures en place ou retirez le ruban de masquage. Si vous avez peint vos garnitures dans votre garage, il est temps, après séchage, de les remettre à leur place. Si elles sont restées sur les murs, retirez assez vite (15 minutes) après peinture le ruban de masquage qui sera ensuite plus difficile à enlever. Vous pouvez également plier la bâche de protection au sol.
  5. Comblez les espaces entre vos murs et les garnitures. Beaucoup oublient cette étape, il en va pourtant de l'apparence finale de la pièce. Le calfeutrage permet une belle finition et empêchera la déformation ultérieure des garnitures. À l'aide d'un pistolet à calfeutrer, étalez le produit précisément entre le mur et la garniture, grâce à un embout effilé. On peut également utiliser son doigt pour enfoncer le calfeutrage dans l'espace libre et pour l'égaliser. Cela fait, nettoyez bien la garniture et vos outils (pistolet, embout) avec un chiffon humide. Lavez-vous tout de suite les mains.
    • Choisissez une couleur de calfeutrage qui soit en harmonie avec votre garniture - le plus souvent de couleur blanche, l'idée étant qu'il ne doit pas se voir.
    • Laissez sécher le calfeutrage plusieurs heures avant de réaménager la pièce.

Conseils

  • Avec votre pinceau, faites des mouvements amples afin de bien étirer la peinture. Ainsi, la peinture se tendra parfaitement au séchage et vous aurez un rendu proche de la perfection.
  • Si vous peignez au rouleau, prenez des manchons en mousse, vous aurez un tendu parfait.

Avertissements

  • Peignez dans un espace bien aéré. Les émanations de peinture peuvent être toxiques.
  • Interdisez à vos enfants et à vos animaux l'accès à une pièce dans laquelle vous venez de faire des travaux de peinture.

Éléments nécessaires

  • De la peinture (pour les couches et la sous-couche) à base de latex ou à l'huile
  • Des tréteaux
  • Des pinceaux
  • Du calfeutrage
  • Du ruban de masquage pour travaux de peinture
  • Une bâche de protection
  • Du papier de verre (divers grains)
  • Un grattoir à peinture, une spatule, un cutter
  • Des chiffons propres, du savon, du détergent
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.