Comment boire de façon responsable

Lorsque vous buvez, vous devez le faire de façon responsable et respecter votre seuil de tolérance à l'alcool. Si vous ne le faites pas, vous risquez non seulement de choquer vos amis et vos proches, mais vous vous exposez également à de graves dangers. Pour savoir comment boire de façon responsable, que vous soyez au bar, à une fête ou à n'importe quel autre endroit où l'on sert de l'alcool, vous devez vous préparer, connaitre vos limites et savoir comment identifier et éviter les situations dangereuses. Pour apprécier l'alcool plutôt qu'en être l'esclave, suivez les recommandations commençant à l'étape 1 ci-dessous.

Se préparer

  1. Buvez avec des amis. Si vous voulez boire de façon responsable, la première chose à faire est de ne pas boire tout seul ou boire avec des gens que vous ne connaissez pas ou en qui vous n'avez pas confiance. Si vous êtes tout seul et ne connaissez personne autour de vous, vous risquez d'avoir des problèmes sans que vos proches soient au courant de ce que vous faites. Que vous allez à une fête ou au bar, veillez toujours à boire avec un groupe de personnes que vous appréciez et en qui vous avez confiance.
    • Ne buvez pas avec des personnes qui vous encouragent à vous souler, qui vous critiquent si vous ne buvez pas ou qui ne se soucient pas de la quantité d'alcool consommée. Vous feriez mieux de boire seul dans votre coin.
    • Ne sortez pas avec des gens connus pour partir avec la première personne qu'ils rencontrent au bar ou disparaissent soudainement au milieu de la nuit. Veillez à sortir avec des personnes sur qui vous pouvez compter.
  2. Créez un « système de copinage ». Créez un système de copinage avec au moins un de vos amis. Lorsque vous sortez avec des amis, au moins l'un d'entre eux doit être une personne qui connait ses propres limites ou qui ne boit pas trop. Cet ami doit pouvoir vous surveiller et vous arrêter lorsque vous avez suffisamment bu. Il n'est pas rare que l'on boive trop d'alcool sans l'admettre et notre ami est là pour nous prévenir quand il est temps de passer à l'eau.
    • Cet ami vous alertera quand vous aurez suffisamment bu, vous empêchera de conduire et vous ramènera à la maison si vous avez passé une soirée trop arrosée.
    • N'abusez pas du « système de copinage ». Si vous êtes en permanence cette personne, aucune de vos connaissances ne voudra plus sortir avec vous. Vous devez surveiller vos amis en même temps qu'ils vous surveillent.
  3. Connaissez vos limites. Vous devez avant tout vous connaitre vous-même et connaitre vos propres limites. Vous ne mettrez pas longtemps à savoir combien de verres ou quelle quantité d'alcool vous est tolérable. Soyez à l'écoute de votre corps de manière à en prendre soin plutôt qu'à en abuser. Lorsque vous buvez pour la première fois, vous devez le faire avec des amis proches dans le confort de votre maison ou de leur maison. Vous éviterez de cette manière le contact avec du monde et l'influence des autres sur ce que vous pouvez ou ne pouvez pas faire.
    • Vous ne pouvez pas connaitre avec précision vos limites. Il peut s'agir de « quatre verres de vin en six heures », « quatre bières en une nuit » ou « deux cocktails en une nuit » (en fonction de ce qu'ils contiennent). Fixez-vous malgré tout une limite à ne pas dépasser avant de sortir. Vous devrez vous y tenir toute la soirée.
    • Si c'est la première fois que vous buvez, vous devez le faire d'une manière stable et régulière. Vous découvrirez de cette manière votre seuil de tolérance à l'alcool.
  4. Préparez votre retour à la maison. Si vous sortez avec des amis, vous devez préparer dès la veille votre retour à la maison. Quelques options sont possibles : la plus simple est de désigner un chauffeur avant le départ. Cette personne ne boira pas, mais se chargera de ramener tout le monde en toute sécurité. Vous pouvez également prendre le bus ou d'autres moyens de transport public. Enfin, vous avez la possibilité de prendre un taxi ou de marcher si vous habitez tout près. Toutes ces options sont parfaites.
    • Ce que vous ne devez pas faire est de conduire en espérant qu'un de vos amis vous ramène ensuite à la maison. Vous ne devez également pas venir en voiture avec une autre personne qui boira et espérer que quelqu'un d'autre vienne récupérer la voiture plus tard.
    • Si vous ne conduisez pas ou n'avez pas de voiture, quelles que soient les circonstances, n'entrez jamais dans une voiture conduite par une personne ayant trop bu.
    • N'entrez pas dans une voiture avec un étranger si vous êtes ivre, car l'alcool affecte vos sens et votre capacité de jugement. Prenez son numéro et attendez d'être sobre avant de décider de partir avec lui ou elle.
    • Même si vous désespérez à l'idée de rentrer à la maison, il vaut mieux payer un taxi ou appeler une personne de confiance qu'aller dans une voiture avec un étranger ou quelqu'un qui a bu seulement parce que c'est plus commode.
    • Ne conduisez jamais ivre. Ne conduisez pas même si vous êtes juste éméché. Un seul verre par heure suffit à vous faire dépasser la limite légale d'alcool au volant. Même si vous pensez que « tout va bien », votre taux d'alcoolémie peut indiquer le contraire.
  5. Ne buvez que si vous avez l'âge légal. Aux États-Unis, vous devez avoir 21 ans et, dans les autres pays, cet âge se situe entre 16 et 18 ans. Ne sortez pas avec une fausse carte d'identité et ne buvez pas sur le campus si vous avez moins de 18 ans, à moins que vous ne soyez prêt à en subir les conséquences. Si vous violez la loi, vous ne serez jamais responsable.
  6. Ne buvez pas si vous êtes de mauvaise humeur. L'alcool est un dépresseur et, si vous vous sentez nerveux, contrarié ou tout simplement mal dans votre peau, il ne fera qu'aggraver les choses. Ne pensez pas que boire vous permettra de profiter de la vie et oublier tous vos problèmes, car vous ne ferez que ressentir l'effet inverse. Vous commencerez avec de la frénésie et un soulagement après un verre ou deux, mais vous finirez encore plus mal qu'au départ.
    • Vous ne devez boire que lorsque vous êtes heureux, non pas lorsque vous essayez de noyer votre chagrin.
    • Ne buvez pas en pensant que ça résoudra vos problèmes. Vous devez être sobre pour y parvenir.
    • Ne sortez pas pour boire avec quelqu'un que vous détestez. L'alcool fera ressortir votre haine. Or, il est toujours préférable de discuter des conflits, quels qu'ils soient, dans un état d'esprit lucide.
  7. Ne buvez pas l'estomac vide. Vous percevrez non seulement plus vite les effets de l'alcool si vous buvez l'estomac vide, mais vous augmenterez également les risques de tomber malade. N'importe quel aliment fait l'affaire, toutefois il est préférable de manger un repas copieux, riche en glucides et en protéines qui vous aideront à absorber l'alcool, que des fruits ou de la salade. Manger avant de sortir vous évitera d'atteindre vos limites trop rapidement.
    • Si vous arrivez au bar et réalisez que vous n'avez pas mangé, commandez un repas et mangez un peu avant de commencer à boire. Ne craigniez rien si la situation est un peu gênante ou si elle vous empêche de boire plus longtemps. Ça en vaut la peine.
  8. Consultez un médecin. Demandez à votre médecin si vous pouvez mélanger les médicaments et l'alcool. Si vous suivez un traitement, vous devez vous assurer que les produits qu'on vous a prescrits ne présentent aucun risque d'interaction avec l'alcool. Tout dépend du médicament, de ce fait, vous devez savoir si vous pouvez boire et suivre en même temps votre traitement .
  9. Ne buvez pas si vous n'avez pas suffisamment dormi. Si vous ne dormez que deux ou trois heures par jour, vous feriez mieux d'aller vous coucher que d'aller au bar. Les effets de l'alcool seront plus forts si vous avez déjà la tête qui tourne, êtes fatigué ou n'avez pas le contrôle de votre corps et votre esprit à cause de la fatigue.
    • Il est possible que vous deviez étudier pour un examen la veille et participer à une fête avec vos amis le lendemain, cependant vous ferez mieux de reporter la beuverie pour un autre jour à moins que vous ne vous sentiez réellement d'attaque.
    • Ne pensez pas qu'une super dose de caféine, obtenue en avalant trois tasses de café ou une boisson énergisante, arrangera les choses. Le mélange caféine/alcool ne fera qu'aggraver les choses et augmentera même les risques d'accident.

Au moment de boire

  1. Hydratez-vous. L'alcool déshydrate et draine les vitamines ainsi que les minéraux hors du corps. Buvez de l'eau, du soda ou de l'eau vitaminée pour récupérer les minéraux perdus.
    • Alterner entre un verre de boisson non alcoolique et un verre d'alcool est une bonne idée : servez-vous un verre d'eau pour chaque verre d'alcool bu. Il vaut toujours mieux boire plus de boisson non alcoolique que d'alcool.
  2. Sachez ce que vous buvez. Bien qu'il soit bon d'essayer de nouvelles choses la première fois, comme un « Sex On The Beach » ou une bière que vous n'avez jamais goutée auparavant, vous devez connaitre le taux d'alcool contenu dans chaque boisson avant d'en boire plus d'un verre. Vous ne pourrez cependant pas toujours connaitre la quantité d'alcool dans une boisson à cause des édulcorants, du lait, de la crème ou d'autres substances qui la masquent. De plus, votre réaction face à une boisson qui ne vous est pas familière sera une ivresse plus rapide qu'avec ce que vous buvez habituellement.
    • Selon votre poids, certains composants des boissons mélangées augmentent plus vite que d'autres le taux d'alcool dans votre sang. La tolérance à l'alcool, contrairement à ce que beaucoup pensent, n'entraine pas de taux d'alcoolémie inférieur à celui d'une autre personne.
    • Si les bières sont une alternative plus sure aux boissons mélangées, vous devez toujours connaitre la quantité d'alcool que vous buvez. Si certaines ont un taux d'alcool de 4-5 %, d'autres vont jusqu'à 8-9 % ou plus, ce qui est totalement différent.
  3. Ne buvez qu'un verre par heure. Si vous voulez boire de façon responsable, vous devez vous contenter d'un verre par heure. « Un verre » signifie 360 ml de bière, 150 ml de vin et 45 ml d'alcool à 40 %. Il peut être difficile de s'en tenir à cette limite lorsque tout le monde autour de nous boit plus, mais c'est le meilleur moyen de rester maitre de soi. Les effets d'une petite gorgée de bière ou d'un verre de vin mettront plus longtemps à se manifester, contrairement à ceux d'un shot d'alcool. Mieux vaut donc se contenter d'une bière ou d'un verre de vin, car l'alcool n'affectera pas votre organisme en une seule fois .
    • Les gens boivent souvent plus d'un verre par heure, car ils ne savent pas quoi faire de leurs mains. Ils commencent à s'agiter ou à s'énerver lorsqu'ils ne tiennent pas de verre. Si c'est votre cas, buvez de l'eau ou une boisson gazeuse entre chaque verre d'alcool. Vous aurez ainsi toujours quelque chose entre les mains.
  4. Contrôlez-vous. Il est important d'adopter un rythme régulier lorsqu'on boit, car les effets de l'alcool mettent du temps à se manifester. Il est possible que vous ne ressentiez rien quelques minutes après un verre, cependant vous ne devez pas oublier que l'alcool n'agit pas instantanément. Grignotez ou buvez de l'eau pour aider votre corps à assimiler l'alcool.
  5. Évitez les jeux de consommation d'alcool. Bien que les jeux de consommation d'alcool comme le bullshit, le kings, le beer pong et le flip-cup sont un bon moyen de passer le temps et de se faire des amis inoubliables, ils encouragent la beuverie et vous garantissent l'oubli en quelques minutes de l'endroit où vous vous trouvez.
    • Vous pouvez prendre part à ces jeux en jetant discrètement l'alcool que vous devez boire ou en versant le contenu de votre verre dans le verre d'un ami qui n'en a pas eu assez.

Éviter les situations dangereuses

  1. Familiarisez-vous avec votre environnement. Si vous vous rendez à une fête privée, essayez de vous familiariser avec les propriétaires de la maison et toutes les installations sur place. Repérez la salle de bain. Cherchez un endroit isolé où vous pourrez déposer vos chaussures et votre veste (mais jamais votre sac à main ou votre portefeuille). Si vous sentez que vous perdez le contrôle, excusez-vous rapidement (« J'ai laissé mon téléphone dans la poche de ma veste ! ») et allez à l'endroit isolé pour reprendre vos esprits et/ou vomir ce que vous avez bu. Si vous avez besoin de rentrer, cherchez les organisateurs de la fête et demandez-leur d'appeler un taxi ou une personne sobre qui pourra vous ramener chez vous.
    • Si vous êtes dans un endroit public, repérez toutes les issues dès votre arrivée. Vous devez le faire instinctivement au cas où une urgence, comme un incendie, se produisait. Vous saurez ainsi à l'avance où se trouvent les différentes sorties. Il est également important de savoir où se trouve le stationnement de taxi ou l'arrêt de bus le plus proche de l'endroit où vous vous trouvez. Facilitez-vous les choses en ayant toujours un plan de retrait.
    • Apprenez par cœur les moyens de rentrer à la maison. Si vous êtes ivre au point de perdre la mémoire, votre instinct de conservation sera aussi affecté que votre état d'esprit et vous vous perdrez facilement. Si vous ne savez pas comment rentrer chez vous, ne sortez pas pour aller boire.
  2. Évitez la pression des pairs. N'oubliez pas que vous buvez pour vous amuser et avoir du plaisir et non pas pour pavaner. L'essentiel dans le fait de boire est d'apprécier la boisson, d'apprécier la compagnie et de se sentir libre. Vous n'avez rien à prouver et vous n'êtes pas obligé de vous engager dans des compétitions stupides, susceptibles de ruiner votre soirée ainsi que votre amitié avec vos proches. Si vous sortez avec des personnes qui vous encouragent à boire plus que de raison, vous êtes sûr de sortir avec les mauvaises personnes.
    • Si vous voulez réellement que les gens arrêtent de vous demander pourquoi vous ne buvez pas, prenez un soda ou un Coca-Cola et versez-y un citron. Ils penseront que vous conduisez et ils vous laisseront seul. Cependant, il ne s'agit que d'une solution à court terme. La solution à long terme est de rester loin des personnes qui vous mettent la pression.
  3. Arrêtez de boire si vous sentez les effets de l'alcool. Les différents symptômes de l'intoxication sont une perte de contrôle total sur les pensées, un trouble de la vision, une difficulté à s'exprimer et des problèmes d'équilibre.
  4. Arrêtez de boire si vous vomissez. Même si tout le monde le sait déjà, il est toujours bon d'indiquer qu'il ne faut plus boire d'alcool, même si vous vous sentez « bien », après avoir vomi. Vomir est la seule façon pour le corps de signaler qu'il ne supporte plus la quantité d'alcool ingurgitée. C'est la dernière carte qu'il peut abattre pour se défendre. À ce stade, vous avez réellement dépassé les limites et il est désormais temps de penser à votre santé plutôt qu'à votre soirée.
    • Si vous ressentez l'envie pressante de vomir, rendez-vous à la salle de bain et faites ressortir ce que vous avez bu. Vomir est le moyen pour le corps de rejeter l'excès d'alcool ne faisant pas partie de l'organisme. Vous ne devez pas vous forcer, mais vous ne devez pas non plus vous interdire de vomir.
  5. Couchez-vous sur le côté. Couchez-vous sur le côté si vous vous sentez mal. Que vous venez de vomir, ayez envie de vomir ou vous sentez juste très mal, vous devez vous allonger sur le côté pour ne pas vous étouffer avec votre vomi, ce qui risque d'arriver si vous vous couchez sur le dos. Gardez un seau près de votre bouche et soyez prêt à tout recracher si nécessaire. Si vous arrivez à ce stade déplaisant, ne rentrez pas tout seul à la maison. Rentrez plutôt chez un ami qui pourra garder un œil sur vous et vous aider.
    • Si vous vous sentez mal, avez mal à la tête ou ressentez un quelconque problème, parlez-en à quelqu'un. Une personne responsable doit veiller sur vous pour vous éviter une intoxication alcoolique et pour agir rapidement si une intervention médicale était nécessaire.
    • Si vous voyez quelqu'un de vraiment mal en point allongé par terre, couchez-le ou couchez-la sur le côté.
  6. Ne prenez aucune décision à connotation sexuelle. Même si vous pensez que l'alcool vous donne le courage d'aborder une personne ou d'aller draguer avec vos amis, il peut également affecter votre capacité de décision et vous pousser à faire des choses que vous regretterez profondément plus tard. Vous pouvez flirter, prendre le numéro d'un gars ou d'une fille et décider de ce que vous allez faire une fois sobre, mais vous devez éviter de rentrer avec quelqu'un que vous venez de rencontrer ou avec qui vous avez discuté au bar. Ce n'est pas un comportement responsable et vous ne serez pas fier de vous plus tard.
  7. N'acceptez pas les verres des inconnus. Si vous êtes à une fête et qu'une personne vous tend un verre, n'acceptez que si vous l'avez vu le verser ou que si vous savez exactement ce que l'on vous tend. Si la personne sort une bière de la glacière, il n'y a pas de problème, mais si elle disparait dans la cuisine pour revenir avec une « boisson mystérieuse », il est possible que celle-ci soit pleine d'alcool ou d'une quelconque drogue de violeur. Vous risquez d'être au milieu d'une situation dangereuse.
    • Vous n'êtes pas obligé de refuser violemment la boisson qu'on vous tend. Contentez-vous d'être honnête : mieux vaut ne pas se faire d'amis qu'être en danger.
  8. Ne laissez pas votre verre sans surveillance. Que vous soyez à une fête ou à un bar, votre verre doit toujours rester dans votre main ou, au moins, dans votre champ de vision. Si vous le laissez et allez faire quelques pas, quelqu'un pourrait y verser quelque chose. Vous risquez même de prendre une boisson encore plus forte par erreur en croyant que c'est la vôtre.
    • Si vous vous levez pour aller aux toilettes, demandez à un ami de garder votre verre ou emportez-le avec vous. Personne ne pourra ainsi vous jouer de mauvais tours.

Conseils

  • Si vous êtes ivre et faites des choses stupides chaque fois que vous buvez ou si vos amis doivent toujours vous ramener à la maison parce que vous êtes inconscient, personne ne voudra plus boire avec vous. Vous pouvez être certain d'avoir dépassé les bornes et de souffrir d'un sérieux problème. Cherchez immédiatement de l'aide.
  • N'oubliez pas : boire NE RÉSOUDRA PAS vos problèmes. Vous risquez au contraire d'en avoir plus. Si vous aimez boire, essayez de vous limiter à un ou deux verres. Si vous jouez dans la catégorie « léger », vous devez en boire encore moins. Non seulement la boisson et l'ivresse sont dangereuses, car elles détruisent les cellules du cerveau, mais vous vous exposez également à d'énormes risques en « perdant le contrôle ». Vous n'avez pas besoin d'être ivre chaque fois que vous buvez : vous pouvez le faire avec modération. Si vous êtes ivre, veillez cependant à être avec quelqu'un et dans une zone sécurisée où vous ne pourrez pas faire de mal ou abimer les biens d'autrui.
  • L'alcool est un dépresseur. Il n'est pas bon de le mélanger avec des excitants, notamment ceux à base de caféine comme le café ou les boissons énergisantes. Les excitants stimulent votre corps et vous donnent le sentiment d'être plus alerte et conscient. Ils vous font croire que vous pouvez encore supporter quelques verres. N'oubliez pas de compter le nombre de verres que vous buvez.
    • Les excitants accélèrent votre rythme cardiaque et, associés à l'alcool, provoquent à court terme des palpitations ainsi que d'autres sérieux problèmes.
  • Ne prenez pas de somnifères ou d'autres médicaments, prescrits ou non, avec l'alcool s'il y a des contrindications connues.

Avertissements

  • Ne buvez pas si vous avez une affection nécessitant la prise de comprimés ou de médicaments.
  • Si vous voyez qu'une personne vacille, ne retrouve pas ses esprits et ne vomit pas après avoir bu une quantité extrême d'alcool, ramenez-la à l'hôpital. Cette personne peut être victime d'une intoxication alcoolique et la période d'inconscience est extrêmement grave.
  • Sachez que n'importe quelle quantité d'alcool peut affecter votre capacité de discernement et votre état d'esprit. L'ampleur des dégâts dépendra de ce que vous avez bu, de votre âge, de votre poids et de la vitesse à laquelle vous buvez. Boire de façon responsable implique de connaitre ses propres limites, de boire avec modération et d'éviter tout abus.
  • Si vous buvez, n'imaginez même pas conduire. Marchez jusqu'à la maison, appelez un taxi ou demandez à quelqu'un de vous raccompagner.
  • Ne buvez pas pour oublier. Si aller au bar avec des amis pour regarder un évènement sportif n'est pas forcément un problème, vous ne devez pas vous consoler dans le whisky après avoir rompu avec votre âme sœur.
  • On compte plus de 23 000 décès dus à l'alcool, sans compter les accidents et les homicides.
  • Ne mélangez pas les boissons énergisantes et l'alcool . La sensation d'ivresse est atténuée par les boissons énergisantes qui sont dangereuses, car elles affectent votre capacité à vous fixer des limites et augmentent le risque d'intoxication alcoolique.

Éléments nécessaires

  • De l'eau
  • De la nourriture ou des friandises
  • Des amis pour aider
  • Un chauffeur désigné, un moyen de transport public ou un taxi
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.