Comment réparer le "Blue Screen of Death"

Se retrouver face à un écran bleu d’erreur ou une erreur STOP, aussi connue sous le nom de « Blue Screen Of Death » (BSOD) est une expérience frustrante. Le message d’erreur n’est presque jamais clair sur la cause du problème et ils semblent arriver de manière complètement aléatoire. Suivez ce guide pour diagnostiquer et réparer les erreurs causant cet écran bleu.

Diagnostiquer le problème

  1. Déterminez si vous avez changé quoi que ce soit récemment. La cause la plus commune des écrans d’erreurs bleus est un changement récent dans les paramètres et composants physiques de votre ordinateur. Ils sont souvent liés à l’installation ou la mise à jour de certains pilotes. Les pilotes sont des logiciels permettant à vos composants physiques de communiquer avec Windows, comme une imprimante ou une webcam par exemple.
    • Puisqu’il existe une infinité de configurations possibles, les pilotes ne peuvent pas être testés pour tous les cas de figure. Cela signifie que parfois un pilote sera installé et occasionnera une erreur critique lorsqu’il communiquera avec le composant physique.
  2. Vérifiez les composants physiques internes de votre ordinateur. Parfois, une mauvaise connexion à l’intérieur de l’ordinateur peut occasionner un écran d’erreur bleu. Enlevez le capot et vérifiez que tous les câbles sont fermement connectés et que les cartes sont correctement insérées dans leurs emplacements.
    • Ceci est plus compliqué pour les ordinateurs portables. Vérifiez le disque dur et la RAM pour être sûr qu’ils sont bien connectés. Retirez les panneaux à l’arrière qui couvrent le disque dur et la RAM à l’aide d’un petit tournevis cruciforme. Enfoncez fermement les composants dans leurs compartiments.
  3. Vérifiez la température de votre ordinateur. La surchauffe des pièces peut les amener à mal fonctionner. La pièce la plus sensible à la surchauffe est la carte graphique. La seconde pièce la plus sensible est le processeur.
    • La température est accessible dans la plupart des menus BIOS ou grâce à un logiciel dans Windows.
  4. Testez votre RAM. Une des causes fréquentes des crashs de systèmes est une barre de RAM défectueuse. Lorsque la RAM rencontre un problème, le système devient instable. Vous pouvez tester votre RAM en utilisant un programme nommé « memtest86 ». Ce programme est disponible gratuitement en ligne et fonctionne en le gravant sur un CD.
    • Redémarrez votre ordinateur et lancez le programme memtest. Le logiciel memtest va automatiquement tester la RAM de votre ordinateur. Cela peut prendre quelques minutes. Pour de meilleurs résultats, refaites le test plusieurs fois à la suite : le logiciel effectuera des tests jusqu’à ce que vous l’arrêtiez vous-même.
  5. Testez votre disque dur. Lancez la fonction « chkdsk » sur votre disque dur pour traquer les erreurs et régler les problèmes potentiels. Un disque dur défectueux peut être la cause d’un BSOD à cause de fichiers corrompus. Afin de lancer chkdsk ouvrez Ordinateur/Mon Ordinateur et faites un clic droit sur le disque que vous voulez scanner. Sélectionnez Propriétés.
    • Depuis l’écran des Propriétés, sélectionnez l’onglet Outils.
    • Cliquez sur Vérifier maintenant dans la section Vérification des erreurs. Votre ordinateur vous demandera de le redémarrer afin de scanner le disque.
  6. Démontez votre ordinateur pour accéder aux éléments essentiels. Une manière de déterminer ce qui est la cause du problème est de retirer tout ce qui n’est pas essentiel au fonctionnement du PC. De cette manière, si l’erreur disparaît, vous saurez qu’elle provient d’un élément que vous aurez déconnecté.
    • Un ordinateur de bureau a besoin d’une carte mère, un processeur, un disque dur, une alimentation électrique, de la RAM et un clavier. Branchez votre écran dans l’emplacement de la carte mère prévu à cet effet (si elle en possède un) afin que vous puissiez retirer la carte graphique. Tout le reste peut être retiré durant le processus de diagnostic.
    • Si l’ordinateur fonctionne normalement après l’avoir désassemblé, ajoutez les éléments un par un jusqu’à ce que le message d’erreur apparaisse à nouveau. Cela vous indiquera quel élément pose problème.
    • Cette méthode ne fonctionne pas pour les ordinateurs portables puisque vous ne pouvez pas les démonter.

Analysez le rapport d’erreur

  1. Réglez votre ordinateur pour qu’il s’arrête sur l’écran du BSOD. Souvent, l’ordinateur se relancera avant que vous ayez une chance d’examiner le contenu du message. Vous allez devoir régler votre ordinateur de sorte qu’il ne redémarre pas et que vous ayez le temps de copier les informations nécessaires.
    • Ouvrez vos Propriétés Système. Dans n’importe quelle version de Windows, appuyez sur la touche Windows et en même temps sur la touche Pause pour les afficher.
    • Cliquez sur Paramètres Système Avancés. Les utilisateurs de Windows XP y seront déjà.
    • Cliquez sur le bouton Paramètres de la section Démarrage et Récupération de l’onglet Paramètres Système Avancés.
    • Décochez la case « Redémarrer automatiquement » dans la section « Défaillance du Système ». Cliquez sur Appliquer pour sauvegarder les changements. La prochaine fois que l’ordinateur affichera un BSOD, il affichera le message d’erreur jusqu’à ce que vous le redémarriez manuellement.
  2. Laissez votre système dysfonctionner à nouveau. Lorsque l’écran bleu apparaît, notez les informations suivantes. Entrez les informations dans un moteur de recherche pour déterminer quel élément ou quel logiciel est à l’origine du problème :
    • « The problem seems to be caused by the following file : » Notez le nom du fichier suivant ce message ainsi que le message d’erreur noté en dessous.
    • « STOP : » Copiez le premier code après le message STOP.

Régler le problème

  1. Démarrez en Mode Sans Échec. Si Windows ne démarre pas à cause d’une erreur de BSOD, essayez de démarrer en Mode Sans Échec pour régler le problème. Pendant le démarrage de l’ordinateur, appuyez répétitivement sur la touche F8 jusqu’à ce que le menu de démarrage de Windows apparaisse. Sélectionnez Mode Sans Échec avec connexion réseau pour démarrer dans une version allégée de Windows. Cela vous permettra d’accéder à votre Gestionnaire de Périphériques, internet et d’autres outils systèmes.
  2. Lancez un scan antivirus. Parfois, certains virus et malwares sont à la source des écrans bleus. Assurez-vous d’avoir la dernière version de votre logiciel antivirus installée et lancez un scan complet de l’ensemble du système afin de trouver tout ce qui pourrait poser problème.
  3. Exécutez une réparation de Windows. C’est une alternative rapide à la réinstallation complète de Windows puisque cela ne fait que copier les fichiers système sur votre ordinateur. Cette technique est utile dans le cas où un fichier essentiel est devenu corrompu et fait planter votre ordinateur.
    • Afin d’exécuter une réparation, insérez votre disque d’installation Windows et démarrez à partir de celui-ci. Dans le menu d’installation, sélectionnez Réparation. Windows va supprimer tous les vieux fichiers Windows et les remplacer par de nouveaux. Vous ne perdrez aucune donnée personnelle.
  4. Reprenez une ancienne version de vos pilotes. Si la cause du problème est d’ordre physique, la première chose que vous devriez essayer est de reprendre une ancienne version de vos pilotes.
    • Ouvrez le Gestionnaire de Périphériques. Vous pouvez y accéder en ouvrant le menu de démarrage et en cliquant droit sur Ordinateur/Mon Ordinateur. Sélectionnez Propriétés, puis Gestionnaire de Périphériques. Sous Windows 8, appuyez sur la touche Windows et X et sélectionnez Gestionnaire de Périphériques dans la liste.
    • Sélectionnez le composant que vous voulez traiter. Vous pourrez avoir besoin de fouiller dans les catégories pour le trouver. Faites un clic droit sur l’icône et sélectionnez Propriétés.
    • Cliquez sur l’onglet Pilote. Sélectionnez Installer une Version Précédente et confirmez votre choix.
    • Continuez d’utiliser votre ordinateur normalement. Une fois qu’une version antérieure de vos pilotes a été installée, continuez d’utiliser votre ordinateur pour vérifier si l’erreur ne survient pas à nouveau. Ne mettez pas votre pilote à jour avant qu’une nouvelle version soit disponible.
  5. Installez une version antérieure de Windows. Si une version antérieure des pilotes ne résout pas le problème, réinstallez une ancienne version fonctionnelle de Windows. Cela vous permettra de vous rendre compte si une mise à jour de Windows est la cause de votre problème.
    • Ouvrez Restauration Système. Vous la trouverez en lançant une recherche dans la barre de recherche Windows du menu Démarrer. Ouvrez le programme et sélectionnez une date du calendrier où il n’y avait pas encore de problèmes.
    • Cela va réinitialiser toutes les mises à jour et paramètres à cette date en supprimant toutes mise à jour s’étant installée par la suite. Utilisez ceci pour déterminer si une mise à jour Windows est la cause de votre dysfonctionnement.
  6. Libérez de l’espace sur votre disque dur. Si Windows ne dispose pas de suffisamment d’espace sur le disque sur lequel il est installé, cela peut causer des dysfonctionnements. Supprimez tout fichier inutile s’il vous reste moins de 15% d’espace libre.
  7. Appliquer les mises à jour et les pilotes. Si installer d’anciennes versions de pilotes et de mises à jour n’a pas fonctionné, installer les dernières versions et mises à jour (si ce n’était pas déjà le cas) peut résoudre votre problème. Vérifiez votre programme Windows Update pour déterminer si de nouvelles mises à jour système ou de composants sont disponibles.
    • Cliquez sur Démarrer et cherchez « Windows Update ». Sous Windows 8, appuyez sur la touche Windows et tapez « Windows Update ».
  8. Réinstallez Windows. Si vous ne parvenez pas à trouver l’erreur, vous pouvez essayer une réinstallation complète de Windows afin de réinitialiser votre ordinateur. Assurez-vous que toutes vos données importantes sont sauvegardées ailleurs avant de lancer la réinstallation puisque votre disque dur sera formaté durant le processus d’installation.
    • Si l’écran bleu est causé par une pièce défectueuse de l’ordinateur, réinstaller Windows ne règlera pas le problème. Vous allez devoir trouver et remplacer la pièce à l’origine du problème.
  9. Remplacez l’élément défectueux. Si les pilotes et les anciennes mises à jour ne résolvent pas votre problème, vous allez devoir retirer et remplacer des pièces de votre PC. Remplacer tout autre élément que la RAM ou le disque dur sur un ordinateur portable peut être difficile et coûteux.
    • Si le test de la RAM indique que vous avez un problème de mémoire, remplacez la barre de RAM défectueuse dès que possible.
    • Si le scan du disque dur indique des erreurs, vous devriez sauvegarder vos données et installer un nouveau disque dur. Vous devrez aussi réinstaller Windows si celui-ci était installé sur le disque défectueux.
    • Si votre carte graphique pose problème, la remplacer pourrait s’avérer coûteux. C’est quasiment impossible sur la plupart des ordinateurs portables. Pour un ordinateur de bureau, enlevez le capot et remplacez l’ancienne par une nouvelle.

Conseils

  • Lorsque l’erreur STOP apparaît, essayez d’abord de démarrer l’ordinateur en utilisant seulement les composants essentiels. Si votre ordinateur démarre avec succès, essayez de dépanner le pilote en le réinstallant ou en le mettant à jour.

Avertissements

  • Ne modifiez pas des programmes de Registre ou de Démarrage sans connaissances ou assistance.
  • Sauvegardez vos données dans un disque dur externe en Mode Sans Échec avant de restaurer la dernière configuration fonctionnelle ou lancer un diagnostic de réparation.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.