Comment vérifier l'authenticité de l'argent

Peut-être venez-vous d'acheter un objet en argent auprès d'un marchand à l'air un peu douteux ou encore vous a-t-on fait cadeau d'un objet qui pourrait être en argent. Ou souhaitez-vous simplement tester l'un ou l'autre bijou de famille dont vous n'avez jamais pu vérifier l'authenticité. Peu importent vos motivations, il vous faut alors effectuer un test de contrôle. L'argent est un élément chimique versatile qui rentre dans la composition de nombreux alliages. L'argent sterling est par exemple composé de 92,5 % d'argent et de 7,5 % de cuivre. Généralement appelé « argent fin », « argent premier titre » ou argent 925, il est plus dur que l'argent pur et est le plus souvent utilisé en orfèvrerie. L'argent pur est quant à lui un métal ductile et malléable, à tel point qu'il n'est pas possible de façonner des bijoux en argent pur. En général, il sera difficile de distinguer un objet composé d'argent massif d'un objet en métal argenté, c'est-à-dire en argent plaqué. Le plaquage consiste à déposer une très fine couche de vrai argent à la surface d'un objet. Poursuivez la lecture pour apprendre à vérifier l'authenticité de l'argent.

Vérifier le poinçon de garantie

  1. Cherchez la présence d'un poinçon. Tout article commercialisé à l'international et vendu comme étant de l'argent doit être marqué d'un poinçon de garantie, attestant la qualité de l'argent que contient l'objet. Si aucun poinçon n'est visible à la surface de l'objet, cela ne signifie pas qu'il s'agit de faux argent : il peut avoir été produit dans un pays ou l'estampage n'est pas une obligation réglementaire ou il peut s'agir d'un objet dispensé de poinçon.
  2. Déterminez à quoi correspond le poinçon dans le système international. Observez le poinçon de près en vous aidant d'une loupe grossissante de bonne qualité. En général, l'argent vendu à l'international est du 925, du 900 ou du 800. Ce nombre fait référence au pourcentage d'argent contenu dans l'alliage qui a été utilisé pour fabriquer l'objet. Ainsi, 925 signifie que l'objet est fait d'un alliage d'argent pur à 92,5 %. Un sceau indiquant 900 ou 800 signifie quant à lui que l'objet est fait d'un alliage qui contient 90 % ou 80 % d'argent pur. Aux États-Unis, ce titre d'argent est souvent dénommé « coin-silver », « argent-pièce », car dans le passé, il était issu de la fonte de devises étrangères, dont la composition précise était souvent inconnue.

Tester les propriétés magnétiques

  1. Procurez-vous un aimant. Il est plus recommandé d'utiliser un aimant puissant, par exemple un aimant permanent en néodyme, une terre rare qui possède des propriétés magnétiques exceptionnelles. Cela vous permettra de déterminer avec plus de certitude si votre argent est authentique ou non, car l'argent n'est pas magnétique.
  2. Tenez l'aimant au-dessus de l'objet à tester. L'aimant ne doit pas du tout être attiré vers l'objet et encore moins s'y coller. Toutefois, si vous utilisez un superaimant, il se peut que vous observiez un faible mouvement, car techniquement, l'argent est paramagnétique. Toutefois, pour observer une telle réaction, il faudrait que l'aimant utilisé soit vraiment extrêmement puissant.
    • Gardez à l'esprit que l'argent n'est pas le seul métal à se comporter ainsi avec les aimants. Quelques autres métaux, en nombre très restreint, peuvent être travaillés pour avoir l'apparence de l'argent. C'est pourquoi il est préférable de ne pas effectuer le test de l'aimant seul, afin de vérifier le résultat par un test alternatif et vous assurer ainsi que le résultat est correct.
  3. Essayez le test de la « glissade ». Si ce sont des lingots que vous êtes en train de tester ou un objet de forme semblable, vous pouvez effectuer le test de l'aimant en procédant différemment. Prenez l'objet à tester et soulevez légèrement un côté en formant un angle de 45 degrés avec la surface sur laquelle l'objet repose. Vous formez ainsi une petite « pente » : placez l'aimant au sommet de cette pente et laissez-le glisser. Si l'objet est en argent, l'aimant doit glisser lentement jusqu'en bas. Cela peut sembler contre-intuitif, mais étant donné que l'argent n'est pas magnétique, le champ magnétique de l'aimant lui-même crée un effet de frein électromagnétique, ce qui ralentit l'aimant dans sa glissade.

Effectuer le test du glaçon

  1. Ayez quelques glaçons sous la main. Conservez-les au congélateur jusqu'à ce que vous ayez besoin de réaliser le test. Contrairement aux apparences, l'argent et la glace vont bien de pair : de tous les métaux, l'argent est celui qui possède la conductivité thermique la plus élevée.
    • Ce test fonctionne bien avec des pièces de monnaie et/ou des lingots, mais sera plus difficile à effectuer sur des bijoux.
  2. Mettez le glaçon directement au contact de la surface à tester. Ne quittez pas l'ensemble des yeux. Si vous êtes en présence d'argent véritable, la glace doit commencer à fondre immédiatement, comme si le glaçon avait été mis en contact avec un objet chaud et non pas sur un objet qui est en fait juste à température ambiante.

Faire le test du son

  1. Essayez le test du son avec une pièce que vous savez être en argent. Tenez fermement la pièce entre le pouce et l'index et faites-la sonner comme un diapason en frappant légèrement dessus avec un objet en métal. L'harmonique que vous entendez est caractéristique du vrai argent : un beau son pur et clair, semblable à une cloche. C'est particulièrement le cas si vous utilisez n'importe quel autre métal pour faire sonner la pièce.
    • Faites d'abord ce test avec une vraie pièce en argent, pour entendre le son que vous devriez entendre. Pour vous en procurer une, rendez-vous dans un magasin de monnaies anciennes et demandez conseil à un spécialiste. En effet, la numismatique est une science complexe : la teneur en argent des pièces de monnaie varie considérablement en fonction des pays et des époques.
    • Procurez-vous par exemple un quarter, c'est-à-dire un quart de dollar US, produit entre 1932 et 1964. Les quarters frappés aux États-Unis avant 1965 contenaient 90 % d'argent, alors que ceux frappés après 1965 contenaient 91,67 % de cuivre et 8,33 % de nickel. Un quarter frappé entre 1932 et 1964 résonnera en émettant un son de cloche, alors que la pièce plus récente émettra un son très mat.
  2. Faites maintenant sonner l'objet que vous voulez tester. Faites attention à ne pas le taper trop fort pour ne pas l'endommager, tout particulièrement s'il s'agit d'une pièce ou d'un objet finement ouvragé. Frappez délicatement et sans violence l'objet à tester à l'aide d'une pièce de monnaie. Si l'objet émet un joli son de cloche, alors c'est probablement un objet en argent véritable que vous tenez dans votre main. Si le son est mat, alors vous êtes probablement en présence d'un alliage d'argent et de nombreux autres métaux.
    • Autrefois, au Moyen-Âge, le test du son faisait partie des deux seuls tests utilisés, avec le test du poids effectué avec un trébuchet. C'est de là que vient l'expression « espèces sonnantes et trébuchantes », faisant référence à de vraies espèces, qui avaient passé avec succès le test du son et le test du trébuchet.

Réaliser un test chimique

  1. Effectuez un test à l'aide d'un réactif chimique. Utilisez ce test si l'objet que vous souhaitez tester ne présente pas de poinçon de garantie. Enfilez une paire de gants, car vous allez être amené à utiliser un acide corrosif pour tester la pureté de votre objet. Ce type d'acide brûle la peau.
    • Sachez que cette méthode de test risque de causer des dommages mineurs à votre objet. Si vous comptez vendre l'objet ou obtenir une estimation de sa valeur, il est probablement préférable d'opter pour une des autres méthodes proposées dans cet article.
  2. Procurez-vous un kit de test à l'acide. Vous en trouverez facilement sur des sites de vente en ligne, par exemple Amazon ou Ebay ou encore en bijouterie spécialisée. Ces tests sont très performants pour tester l'argent massif, toutefois, si vous pensez que votre objet est en argent plaqué, il vous faudra marquer l'objet pour révéler le métal qui se trouve en dessous.
  3. Repérez un endroit discret et peu visible sur l'objet que vous voulez tester et pratiquez-y une petite égratignure. Cette opération est nécessaire pour une bonne efficacité du test. Utilisez une lime à métaux pour cette opération, vous maîtriserez mieux la taille et la profondeur de l'égratignure. Faites en sorte que l'égratignure soit suffisamment profonde pour dépasser la couche de plaquage en argent.
    • Si vous ne voulez pas endommager votre objet ou risquer qu'il soit marqué par l'acide, utilisez une pierre de touche. Ces pierres, plates et rectangulaires, sont généralement fournies avec les kits de test ou bien disponibles dans les magasins qui en vendent. Frottez votre objet contre la surface de la pierre pour laisser une large trace d'environ 2 cm de large et homogène.
  4. Versez une petite goutte d'acide sur la surface égratignée. Si l'acide entre en contact avec toute autre partie de l'objet, il risque d'en endommager le fini poli. Si vous utilisez une pierre de touche, versez une goutte d'acide sur la trace que vous venez de réaliser.
  5. Observez la réaction. Vous devez vous intéresser à la couleur qui apparaît alors que l'acide imprègne l'égratignure. Suivez bien les instructions et comparez la couleur qui apparaît à l'échelle de teintes qui vous a été fournie lors de l'achat du test. Généralement, l'échelle de teintes se compose des couleurs suivantes :
    • Rouge vif : argent pur
    • Rouge foncé : argent 925 (argent fin)
    • Marron : argent 800
    • Vert : argent 500
    • Jaune : plomb ou étain
    • Marron foncé : laiton
    • Bleu : nickel

Tester avec de l'eau de Javel

  1. Versez simplement une goutte d'eau de Javel sur l'objet que vous souhaitez tester.
  2. Observez la réaction ou l'absence de réaction. Si la partie en contact avec l'eau de Javel ternit rapidement et noircit, alors votre objet est bien en argent.
  3. Sachez que ce test ne permet pas de distinguer les objets en métal argenté (plaqué argent) de ceux en argent massif. Ils réagiront de manière identique.

Conseils

  • Essayez d'acheter votre argent auprès de revendeurs crédibles et qualifiés, par exemple auprès de bijoutiers de qualité.
  • Si vous optez pour le test chimique, utilisez une paire de gants. L'acide nitrique généralement contenu dans ce type de tests est extrêmement corrosif.

Avertissements

  • Rincez abondamment votre peau si elle entre en contact direct avec l'acide nitrique. L'acide nitrique est très corrosif. Après avoir bien rincé la peau, appliquez du bicarbonate de soude ou de la poudre à lever sur la surface de peau qui a été exposée.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.