Comment faire une injection sous cutanée

Une injection sous-cutanée est une injection administrée dans la région graisseuse juste en dessous de la peau (contrairement à une injection intraveineuse qui est administrée directement dans le sang). Elle permet au produit d'être libéré plus lentement et graduellement qu'en intraveineuse, c'est pourquoi on utilise l'injection sous-cutanée pour administrer des vaccins et des médicaments (par exemple les diabétiques de type I vont utiliser cette méthode pour prendre leur insuline). Les médicaments prescrits à prendre par injection sous-cutanée sont généralement accompagnés d'une notice détaillée sur la façon correcte de faire l'injection. Les instructions contenues dans cet article sont simplement des recommandations. Vous devez demander conseil à un professionnel avant de faire des injections chez vous. Lisez cet article pour connaitre ces instructions.

Préparer une injection sous-cutanée

  1. Rassemblez le matériel nécessaire. Pour faire correctement une injection sous-cutanée, il vous faut plus qu'une aiguille, une seringue et le produit à injecter. Avant de commencer, assurez-vous d'avoir tout ce qui suit :
    • une dose stérile du médicament ou du vaccin (généralement dans une petite fiole étiquetée)
    • une seringue adaptée avec une aiguille stérile. Selon la taille du patient et la quantité de produit à injecter, choisissez les configurations suivantes ou tout autre moyen sûr et stérile pour faire l'injection :
      • une seringue de 0,5, 1 ou 2 ml avec une aiguille de 27 gauges
      • une seringue à embout Luer-Lock de 3 ml (pour de grosses doses)
      • une seringue préremplie et jetable
    • un conteneur pour jeter la seringue de manière sure
    • une compresse stérile (généralement 5 cm x 5 cm)
    • du sparadrap stérile (assurez-vous que le patient n'est pas allergique au sparadrap, il pourrait avoir une irritation autour de la blessure)
    • une serviette propre
  2. Vérifiez bien que vous avez le bon produit et le bon dosage. La plupart des produits à injecter en sous-cutané sont incolores et parfois dans des fioles de même taille. Par conséquent c'est très facile de se tromper. Vérifiez bien l'étiquette du produit pour être sûr qu'il s'agit du bon médicament et du dosage prescrits avant de commencer.
    • Remarque : certaines fioles de médicaments ne contiennent qu'une dose alors que d'autres contiennent plusieurs doses. Assurez-vous d'avoir assez de produit à injecter avant de commencer.
  3. Préparez une surface propre et bien rangée pour le matériel. Quand vous faites une injection sous-cutanée, il vaut mieux être le moins possible en contact avec du matériel qui n'est pas stérilisé. Si vous organisez tout ce dont vous avez besoin sur une surface propre et facilement accessible votre injection n'en sera que plus facile, rapide et faite dans des conditions sanitaires. Étendez votre serviette sur une surface propre, proche de l'endroit où vous allez faire l'injection. Disposez tout votre matériel sur la serviette.
    • Rangez votre matériel sur la serviette dans l'ordre dont vous en aurez besoin. Remarque : vous pouvez déchirer le haut de votre sachet de lingettes à alcool désinfectantes (sans ouvrir le sachet contenant les lingettes) pour faciliter leur ouverture au moment où vous en aurez besoin.
  4. Choisissez l'endroit où vous allez piquer. On doit faire une injection sous-cutanée dans la couche de graisse en dessous de la peau. On accède plus facilement à ces couches sur certaines parties du corps. La notice du produit peut préciser dans quelle partie du corps il faut piquer. Si vous ne savez pas où il vaut mieux faire l'injection, demandez à votre médecin ou au fabricant du produit. Voici quelques zones courantes où faire une injection sous-cutanée :
    • la partie grasse du triceps sur le côté ou sous le bras entre le coude et l'épaule
    • la partie grasse de la jambe sur le devant entre la hanche et le genou
    • la partie grasse du ventre sous les côtes, au-dessus des hanches et « loin » du nombril
    • Remarque : il est important de changer les endroits où vous piquez, car en faisant des injections répétées au même endroit vous risquez d'entrainer la formation de cicatrices et de durcir les tissus graisseux, rendant ainsi de nouvelles injections plus difficiles à faire et empêchant le produit de bien être absorbé.
  5. Nettoyez la zone où vous allez piquer. Utilisez une lingette à alcool stérile et nettoyez la zone en faisant une spirale du centre vers l'extérieur sans repasser sur un endroit déjà nettoyé. Laissez sécher la zone à l'air libre.
    • Avant de nettoyer, enlevez bien tout vêtement, bijou, etc. de la zone. Vous accéderez plus facilement à la zone sans être gêné, mais vous réduirez aussi les risques d'infection dus à des vêtements non stérilisés qui pourraient entrer en contact avec la blessure causée par la piqure avant que vous ayez pu la recouvrir d'un pansement.
    • Si vous voyez que la peau à l'endroit où vous aviez choisi de faire l'injection est irritée, décolorée, contient des bleus ou tout autre problème similaire, choisissez un autre endroit.
  6. Lavez vos mains au savon et à l'eau. Il est très important que la personne faisant l'injection ait les mains propres avant de piquer la peau. En vous lavant les mains, vous tuez toutes les bactéries présentes les empêchant ainsi de rentrer dans la blessure causée par la piqure ce qui pourrait causer une infection. Séchez-vous bien les mains après les avoir lavées.
    • Lavez vos mains scrupuleusement en n'oubliant aucun endroit. Des études ont montré que la plupart des adultes ne se lavent pas les mains assez bien pour tuer toutes les bactéries.

Prélever une dose de produit

  1. Enlevez le capuchon de la fiole de produit. Posez-le sur la serviette. Si le capuchon a déjà été ouvert comme dans le cas d'une fiole contenant plusieurs doses de produits, nettoyez le bouchon en caoutchouc avec une lingette à alcool.
    • Remarque : si vous utilisez une seringue préremplie, sautez cette étape.
  2. Prenez votre seringue. Tenez la seringue fermement avec votre main dominante. Tenez-la comme un stylo avec l'aiguille (avec sa protection) pointée vers le haut.
    • Même si vous n'avez pas encore enlevé la protection de l'aiguille, maniez-la avec précaution.
  3. Enlevez la protection de l'aiguille. Prenez la protection avec le pouce et l'index de l'autre main et enlevez-la de l'aiguille. Faites attention, à partir de ce moment, à ne pas toucher la peau du patient avec l'aiguille sauf pour lui donner l'injection. Posez la protection de l'aiguille sur votre serviette.
    • Vous tenez maintenant une petite aiguille très pointue. Maniez-la avec précaution et ne faites pas de grands gestes ou des gestes brusques.
    • Remarque : si vous utilisez une seringue préremplie, sautez cette étape.
  4. Tirez le piston de la seringue. Gardez l'aiguille en l'air pointée loin de vous et tirez le piston avec l'autre main de manière à aspirer autant d'air que la quantité de produit à injecter.
  5. Prenez la fiole de produit. Prenez la fiole avec précaution avec la main qui n'est pas dominante. Retournez la fiole. Faites attention à ne pas toucher le bouchon en caoutchouc qui doit rester stérile.
  6. Introduisez l'aiguille au centre du bouchon en caoutchouc. Votre seringue doit toujours contenir de l'air à ce moment-là.
  7. Injectez l'air en poussant le piston dans la fiole de produit. L'air devrait monter en traversant le produit jusqu'en haut de la fiole. On fait cela pour deux raisons. D'abord, cela vide l'air de votre seringue, assurant ainsi qu'il n'y ait pas de bulles d'air administrées an même temps que le produit. Ensuite, ça permet de faciliter le prélèvement du produit avec la seringue en augmentant la pression de l'air dans la fiole.
  8. Prélevez le produit dans votre seringue. Assurez-vous que le bout de l'aiguille est bien immergé dans le produit et non dans la poche d'air à l'intérieur de la fiole. Tirez lentement et doucement le piston jusqu'à ce que vous ayez atteint le dosage désiré.
    • Vous aurez peut-être besoin de tapoter les côtés de la seringue pour faire monter les bulles d'air et les faire sortir en poussant légèrement le piston pour les forcer à être expulsées dans la fiole.
  9. Répétez les étapes précédentes autant de fois que nécessaire. Prélevez le produit dans la fiole et expulsez les bulles d'air autant de fois que nécessaire jusqu'à ce que vous ayez la quantité de produit voulue et plus aucune bulle d'air.
    • C'est très important qu'il n'y ait pas de bulles d'air dans la seringue au moment où vous allez injecter le produit. Si une bulle d'air est injectée sous la peau, cela peut causer un problème de santé grave appelé « une embolie » qui, même si c'est rare, peut être fatal si la bulle d'air empêche la circulation sanguine d'aller au cœur, au cerveau ou aux poumons.
  10. Enlevez la fiole de votre seringue. Replacez la fiole sur votre serviette. Ne posez pas votre seringue à ce moment-là, car vous pouvez contaminer l'aiguille et cela peut entrainer une infection.

Faire une injection sous-cutanée

  1. Tenez la seringue avec votre main dominante. Tenez la seringue avec votre main comme si vous teniez un stylo ou une fléchette. Vérifiez que vous pouvez avoir facilement accès au piston de la seringue.
  2. « Pincez » doucement le site de l'injection. Utilisez la main qui n'est pas dominante, pincez la peau entre votre pouce et votre index pour faire un petit pli. Attention à ne pas faire de bleus ou ne pas abîmer la zone autour du site d'injection. En pinçant ainsi la peau, vous obtenez une portion plus épaisse de gras où faire la piqure. Vous êtes ainsi sûr de bien faire l'injection et d'administrer le produit dans le gras en dessous de la peau et non dans le muscle.
    • Quand vous attrapez la peau, assurez-vous de ne pas prendre aussi le muscle. Vous devriez sentir la différence entre la zone de gras du dessus, plus souple, et le tissu musculaire, plus ferme. Les produits à injecter en sous-cutané ne sont pas adaptés pour une injection intramusculaire et peuvent causer des saignements du tissu musculaire s'ils sont injectés dans le muscle. C'est particulièrement le cas des produits aux propriétés anticoagulantes.
  3. Insérez la seringue dans la peau. Avec un petit mouvement du poignet, enfoncez l'aiguille dans la peau. En général, l'aiguille doit être enfoncée dans la peau à 90 degrés (tout droit du haut vers le bas, par rapport à la peau) pour être sure que le produit est bien injecté dans les tissus graisseux. Cependant, pour des personnes minces ou tout en muscles avec très peu de gras sous la peau, vous devez enfoncer l'aiguille à un angle de 45 degrés (en diagonale) pour éviter de faire l'injection dans le tissu musculaire.
    • Agissez rapidement et fermement, mais sans planter l'aiguille ou piquer le patient avec une force excessive. Si vous hésitez, l'aiguille peut rebondir sur la peau ou percer la peau lentement entrainant une douleur plus forte.
  4. Relâchez la peau. Relâchez la peau du patient que vous pinciez pour qu'elle reprenne son état initial. Gardez l'aiguille dans la peau.
  5. Poussez le piston avec une pression égale. Poussez le piston sans faire de pression supplémentaire sur le patient jusqu'à ce que tout le produit ne soit injecté. Poussez-le d'un mouvement ferme et stable.
  6. Appuyez légèrement avec un morceau de compresse ou de coton sur le site de l'injection, à côté de l'aiguille. Cette compresse stérile absorbera le saignement produit après avoir enlevé l'aiguille. La pression appliquée sur la peau à travers la compresse empêchera aussi l'aiguille de tirer la peau au moment où on l'enlève, ce qui peut être douloureux.
  7. Retirez l'aiguille de la peau en un seul mouvement doux. Continuez de tenir la compresse en l'appuyant doucement sur la blessure ou dites au patient de le faire. Ne frottez pas ou ne massez pas le site de l'injection, car cela pourrait entrainer des bleus ou des saignements sous la peau.
    • Vous pouvez alors fixer la compresse ou le coton à l'aide d'un petit morceau de sparadrap. Mais vu que le saignement causé est minimal, le patient peut aussi appuyer sur la compresse ou le coton pendant une minute ou deux le temps que le saignement ne s'arrête. Si vous utilisez du sparadrap, vérifiez avant que le patient n'y soit pas allergique.
  8. Jetez la seringue et l'aiguille avec toutes les précautions nécessaires. Mettez la seringue et l'aiguille dans un conteneur à déchets contaminés piquants et tranchants. Il est très important de ne pas jeter les aiguilles à la poubelle « normale », car les aiguilles usagées peuvent transmettre des maladies par le sang pouvant être mortelles.
  9. Rangez tout votre matériel. Vous avez réussi à faire une injection sous-cutanée.

Conseils

  • Donnez à votre enfant un rôle pour vous aider convenant à son âge. Par exemple, il peut tenir la protection après que vous l'ayez enlevée de la seringue et quand il « sera assez grand », il pourra l'enlever lui-même. Cela peut avoir un effet calmant de participer et aussi leur apprendre à bien s'occuper d'eux-mêmes.
  • Vous pouvez utiliser un glaçon pour endormir le site de l'injection.
  • Pour empêcher le développement de bleus ou de petites cicatrices autour du site de l'injection, appuyez fermement sur le site avec la compresse ou le coton pendant au moins 30 secondes après avoir retiré l'aiguille. C'est une super astuce pour les personnes qui doivent recevoir des injections quotidiennes. Laissez votre enfant vous dire s'il veut une pression plus forte ou moins forte.
  • Changez de site d'injection et faites une rotation entre les jambes, les bras et le tronc (droite, gauche, devant, derrière, en haut, en bas) de manière à ne pas avoir de piqure au même endroit plus d'une fois tous les 15 jours. Suivez le même ordre pour utiliser 14 sites différents et l'espacement se fera automatiquement. Les enfants adorent ce qui est prévisible. Ou s'ils préfèrent choisir les endroits, faites-en une liste et cochez-les à chaque fois.
  • En appuyant une compresse ou un coton sur le site de l'injection avant de retirer l'aiguille, vous éviterez de tirer la peau et cela diminuera la douleur causée par l'injection.
  • Si vous avez accès à internet, recherchez des informations sur votre produit sur le site du fabricant.
  • Pour les enfants ou ceux qui veulent éviter la douleur de la piqure, utilisez Emla, une crème anesthésique à laisser appliquer 30 minutes avant l'injection (à l'aide d'un patch).
  • Pour plus de détails sur les injections sous-cutanées, vous pouvez consulter ce site : http://devsante.org/base-documentaire/actes-techniques/injection-sous-cutanee

Avertissements

  • Lisez attentivement l'étiquette sur la fiole pour être sûr d'avoir bien le bon produit.
  • Ne jetez pas d'aiguille ou de seringue à la poubelle, servez-vous toujours d'un conteneur à déchets contaminés piquants et tranchants.
  • Si vous passez un glaçon pour soulager la douleur de la piqure, ne laissez pas le glaçon trop longtemps sur la peau, car cela peut endommager les tissus et diminuer l'absorption du produit.
  • Ne faites pas d'injections si votre médecin ne vous a pas donné d'instructions précises.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.