Comment mettre votre processeur à jour

Alors que les progrès de la technologie informatique avancent, les nouveaux logiciels vont exiger davantage de votre ordinateur, vous donnant l'impression qu'il devient plus lent, en prenant plus de temps pour traiter les événements. Heureusement, les ordinateurs peuvent être facilement mis à niveau. La mise à niveau de votre CPU (Central Processing Unit) est l'une des choses les plus bénéfiques que vous pouvez faire pour faire fonctionner votre ordinateur plus rapidement. Le processeur est un composant essentiel de tout système informatique alors avant de vous décider à améliorer, assurez-vous d'avoir lu et compris toutes les étapes ci-dessous. En plus d'un nouveau processeur, vous pouvez aussi avoir besoin d'autres composants supplémentaires (nouveau dissipateur de chaleur, de la pâte thermique) et mettre à niveau le BIOS de votre carte mère.

l'identification

  1. Éteignez votre PC et débranchez le câble d'alimentation.
  2. Dévissez boîtier de votre ordinateur et retirez le couvercle.
  3. Identifiez votre carte mère, votre processeur actuel, vos mémoires RAM et votre carte vidéo.
  4. Déterminez quel type socket possède votre carte mère. Faites une recherche avec Google ou demandez à un technicien en informatique si le modèle de votre carte mère actuelle prend en charge un processeur plus récent. Informez-vous également si votre carte mère est une 32-bit ou 64-bit. Les sockets principaux sont les suivants :
    • Socket 370: Intel Pentium III, Celeron.
    • Socket 462 (Socket A): AMD Athlon, Duron, Athlon XP, Athlon XP-M, Athlon MP, Sempron.
    • Socket 423: Pentium 4.
    • Socket 478: Intel Pentium 4, Celeron, Pentium 4 Extreme Edition.
    • Socket 479 (mobile): Intel Pentium M, Celeron M, Core Solo, Core Duo.
    • Socket 754: AMD Athlon 64, Sempron, Turion 64.
    • Socket 775: Intel Pentium D, Pentium 4, Celeron D, Pentium Extreme Edition, Core 2 Duo, Core 2 Quad.
    • Socket 1156: Intel Core i3, Core i5, Core i7.
    • Socket 1366: Intel Core i7 (9xx), Xeon.
    • Socket 2011: Intel Core i7 (39xx)
    • Socket 1155: Intel Core i3, Core i5, Core i7
    • Socket 939: AMD 64, Athlon 64 X2, Athlon 64 FX, Sempron, Opteron.
    • Socket 940: AMD Athlon 64 FX, Opteron.
    • Socket AM2/AM2 +: AMD Athlon 64, FX, Opteron, Phenom
    • Socket AM3: Sempron 100, Athlon II X2, X3, X4, Phenom II X2, X3, X4, X6.
    • Socket AM3 +: AMD FX X4, X6, X8
    • Socket FM1: AMD Llano APU X2, X3, X4
  5. Si votre carte mère actuelle prend en charge le nouveau processeur que vous voulez, vous pouvez l'acheter dans le magasin de matériel informatique de votre choix et passer à la troisième partie. Sinon, passez à la deuxième partie.

l'achat d'une nouvelle carte mère

  1. Choisissez une carte mère qui répond à vos critères (qui peut dépendre du coût, des spécifications techniques, ou de la compatibilité avec votre ancien matériel).
  2. Si elle est compatible avec l'ensemble de votre ancien matériel, passez à la troisième partie.
  3. Faites des recherches sur la compatibilité de votre carte vidéo et de la mémoire RAM.
  4. Si la carte vidéo n'est pas compatible avec ou que la nouvelle carte mère ne dispose pas d'une carte vidéo intégrée sur la carte mère, achetez une nouvelle carte vidéo compatible.
  5. Si la nouvelle carte mère ne supporte pas votre ancienne mémoire RAM, achetez de nouvelles barrettes mémoire RAM compatibles.
  6. Aller à la partie 4.

Troisième partie : le remplacement du processeur

  1. Sortez votre vieux CPU. Ouvrez votre boîtier, détachez le dissipateur thermique de la carte, et sortez-le. Certains dissipateurs de chaleur nécessitent un tournevis ou autre outil spécial pour les enlever (Zalman est tristement célèbre pour cela).
  2. Ouvrir le levier sur le côté du socket du processeur. Pour ce faire, débloquez-le en le déplaçant latéralement, puis en le tirant vers le haut. Soulevez doucement votre vieux CPU pour le sortir de son support.
  3. Sortez le nouveau CPU de sa boite. Alignez le triangle doré du CPU avec celui qui se trouve sur le support (socket) et laissez-le tomber doucement processeur en place. Ne forcez pas sur le CPU. S'il est correctement aligné, il tombera directement à sa place.
  4. Fermez le levier ZIF (Zero Insertion Force) pour bloquer le CPU. Prenez le dissipateur de chaleur inclus et fixez-le selon les instructions. Si votre radiateur ne dispose pas de pâte thermique (carrés gris déjà en place), appliquez-en une couche très mince. La pâte thermique agit comme un conducteur de chaleur entre la puce du processeur et le dissipateur de chaleur. Si le radiateur inclut un ventilateur, branchez-le sur le connecteur approprié. Ne pas faire fonctionner un processeur sans pâte thermique ou sans un radiateur en place.
  5. Aller à la partie 5.

Quatrième partie : le remplacement de la carte mère

  1. Étiquetez chaque câble connecté à l'ancienne carte mère et prenez note de l'endroit d'où il vient. Certains petits câbles ont un libellé écrit à côté du port où il se connecte à la carte mère. Cela est généralement écrit très petit. Par exemple, il peut lire "FAN1" si c'est le câble d'alimentation d'un ventilateur.
  2. Retirez toutes les cartes connectées à la carte mère.
  3. Débranchez tous les câbles connectés à la carte mère.
  4. Retirez l'ancien processeur avec un soin extrême et stockez-le dans un environnement sans électricité statique (de sacs en plastique à cet effet sont vendus dans les magasins spécialisés).
  5. Dévissez et retirez l'ancienne carte mère.
  6. Replacez la carte mère.
  7. Replacez les vis de la carte mère.
  8. Placez le nouveau processeur.
  9. Assurez-vous que votre nouveau processeur est correctement placé et fixé sur le socket de la carte mère.
  10. Reconnectez la carte mère.
  11. Replacez les diverses cartes de votre carte mère (toutes les cartes doivent être mises à la place qui leur convient).
  12. Allez à la partie 5.

Cinquième partie : le remontage de l'ordinateur

  1. Mettez le capot du PC en place.
  2. Replacez les vis du boitier.
  3. Recâblez et rebranchez le cordon d'alimentation, le clavier, la souris, le moniteur, et les autres connexions.
  4. Démarrez votre ordinateur et vérifiez si vous avez mal fait quelque chose. Si tout va bien, félicitations ! S’il y a un problème, mieux vaut demander à quelqu'un d'autre de le faire.

Conseils

  • Faites beaucoup de recherches sur les spécifications de votre matériel actuel afin de vous assurer que le processeur vous avez l'intention d'installer est compatible avec votre carte mère. Si ce n'est pas le cas, vous aurez besoin d'acheter une nouvelle carte mère.
  • Pour accéder à votre processeur, vous pourriez avoir besoin de dévisser, de retirer ou de débrancher d'autres composants du PC tels que les câbles IDE et les cartes PCI. Assurez-vous que vous savez où vont les composants et comment ils sont connectés à votre carte mère avant de mettre à niveau votre processeur.
  • Si votre ordinateur ne s'allume pas après cela, cela pourrait être dû à une des raisons suivantes:
    • Vous pourriez avoir mal branché un câble sur votre carte mère, ou n'avoir pas correctement installé le processeur.
  • Rappelez-vous, le travail technique nécessite toujours beaucoup de recherches avant que les choses fonctionnent bien, alors prenez votre temps et ne vous précipitez pas. Rappelez-vous, la patience est une vertu.
  • Si vous sentez les choses vont mal et que vous avez mal fait quelque chose, recommencer tout à zéro en dévissant et en enlevant tout.
  • Si vous décidez d'acheter une nouvelle carte mère, rappelez-vous que la carte mère la moins chère n'est pas toujours la meilleure pour votre système. Vous pourriez avoir besoin des composants supplémentaires à long terme, alors assurez-vous que si avez l'intention d'acheter une nouvelle carte mère, en plus de mettre à niveau votre processeur, elle dispose de quelques fonctionnalités supplémentaires. Vous pouvez éventuellement en avoir besoin un jour.
  • Afin de bien décharger l'électricité statique, vous devez soit de porter un bracelet antistatique fixé au boîtier pendant 5-10 minutes avant de commencer le travail, ou tout simplement laisser l'ordinateur débranché. Vous pouvez faire votre propre câble de terre. Pour ce faire, branchez un cordon d'alimentation avec les broches phase et neutres déconnectés, en ne laissant que la terre. Vous pouvez également acheter ces câbles déjà tout faits. Touchez toujours le boîtier avant de travailler pour vous décharger de toute l'électricité statique.
  • Vous devrez peut-être flasher (mettre à jour) le BIOS pour autoriser les nouvelles technologies comme le dual core ou l'hyperthreading. Faites ceci avant d'installer votre nouveau processeur.
  • Si votre CPU à une IHS, ne pas avoir peur de pousser fort pour faire en sorte que le dissipateur soit clipsé en place. Si votre CPU possède un noyau nu, vous devrez faire encore plus attention à ne pas l'écraser. Si vous endommagez le cœur, il n'y a pas moyen de récupérer le CPU.

Avertissements

  • Ne touchez pas la partie supérieure du processeur ou les broches dorées à la base des cartes PCI avec les mains nues. Vous risquez de les endommager.
  • Si votre ordinateur dispose encore d'une garantie, évitez d'appliquer ces instructions. Vous pourriez annuler votre garantie.
  • Si vous avez peur d'endommager un composant, ne tentez pas de ces procédures, car il y a toujours un risque.
  • N'essayez jamais de démarrer l'ordinateur ou de l'utiliser sans le dissipateur de chaleur bien en place sur le CPU. Avec un processeur AMD vous allez très certainement le brûler en quelques secondes, alors qu'un processeur Intel devrait ralentir pour se protéger contre les dommages - même ainsi, n'essayez pas ! Ceci n'est pas couvert par la garantie. Ne tentez pas de faire fonctionner un processeur sans pâte thermique ou un radiateur en place. Sur la plupart des systèmes de bureau, vous aurez besoin des deux. Vous risqueriez d'endommager votre processeur et le rendre irrécupérable, et également d'annuler la garantie du fabricant.
  • Comme toujours, les décharges électrostatiques détruisent l'électronique. Assurez-vous de nous "mettre" régulièrement à la masse (la terre) en touchant le boîtier. Vous pouvez aussi utiliser un bracelet antistatique. À part cela, c'est une opération sans risque si elle est entreprise avec du bon sens.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.