Comment vaincre la dépression

Souffrir de dépression n'est pas seulement vivre une semaine ou même un mois difficile, la dépression affaiblit et peut nous empêcher d'apprécier la vie de tous les jours. Si vous vous sentez écrasé par des sentiments de tristesse, solitude, une impression d'inutilité et que vous n'arriviez pas a imaginer que les choses puissent s'améliorer, vous souffrez peut-être de dépression. Si vous voulez savoir comment vaincre la dépression et profiter à nouveau de la vie, suivez ces étapes.

Connaître les essentiels

  1. Sortez de votre lit. Peu importe à quel point votre épisode dépressif est léger ou lourd, la première chose que vous devez faire est de sortir du lit le matin. Sans passer par cette première étape, plus rien ne peut être accompli et votre dépression ne fera que s'attarder.
    • Si votre dépression est sévère ou chronique, sortir du lit et vous préparer à la journée peut aussi être considéré comme une petite victoire, mais elle est nécessaire à votre guérison.
  2. Profitez du soleil. La lumière naturelle a un effet positif sur l'humeur. Même 30 minutes à l'extérieur sont mieux que rien.
    • Une cause majeure de dépression saisonnière est le manque de soleil et le manque d'activité en plein air.
    • La vitamine D contribue à stabiliser l'humeur, mais elle est mieux absorbée par l'alimentation et la lumière du soleil que par des suppléments.
  3. Faites de l'exercice. Il semble y avoir un lien entre les modes de vie sédentaire et la dépression. Brisez la monotonie de votre routine quotidienne en faisant au moins 30 à 60 minutes d'exercices chaque jour.
    • L'exercice n'a pas besoin d'être intense. Même une promenade de 30 minutes à l'extérieur peut aider à améliorer votre humeur.
  4. Évitez de sauter des repas. Votre corps et votre esprit ont besoin de nutriments pour continuer à travailler correctement. Si votre esprit n'est pas nourri, les hormones et le pompage chimique peuvent être déséquilibrés et, par conséquent, votre dépression peut durer plus longtemps ou devenir plus sévère.
    • Mangez des repas sains pleins de nutriments équilibrés afin de donner à votre corps et à votre esprit ce dont ils ont besoin.
    • Cela dit, cela ne fait pas de mal de se faire un peu plaisir pendant un épisode de dépression tant que vous ne cédez pas à tous vos caprices. Le cacao dans le chocolat noir peut même être utile, car il pousse votre cerveau à libérer des endorphines. Faire trop d'excès peut conduire à des problèmes de santé physique et à une baisse de l'estime de soi.
    • Résistez à l'envie de noyer votre chagrin. Ne tombez pas dans l'alcool ou la drogue au cours de votre dépression.
    • Pensez à compléter votre alimentation avec des aliments liés à la lutte contre la dépression. Ces aliments comprennent les huiles de poisson, le riz brun, la levure de bière, l'avoine à grains entiers et le chou.
  5. Reposez-vous. Même si vous devez sortir du lit le matin, vous avez aussi besoin d'y revenir dans la nuit.
    • Un manque de repos peut stresser votre corps et votre esprit et aggraver votre dépression.
    • Visez 8 heures de sommeil par nuit, tout particulièrement pendant vos périodes de dépression.

Avoir des distractions saines

  1. Prenez part à une activité engagée. Les activités engagées comprennent toutes les activités qui requièrent toute votre attention. Avant que votre esprit soit trop embourbé dans des pensées dépressives, changez de mécanisme et distrayez-vous avec une activité qui vous oblige à penser à autre chose.
    • Le principe de cette méthode est que l'activité engagée empêche l'esprit de « ruminer « ou de s'engager dans une contemplation profonde sur vos difficultés. S'attarder sur les déclencheurs de la dépression va provoquer un épisode de dépression, mais forcer votre esprit à penser à autre chose peut rediriger vos pensées et empêcher la dépression de s'aggraver à ce moment-là.
    • Les exemples d'activités engagées comprennent : lire un livre, faire un puzzle, avoir une discussion avec une autre personne à propos d'un autre sujet, la cuisine et l'organisation de votre bureau.
  2. Faites quelque chose que vous appréciez. Quand la dépression est déclenchée par le stress ou une série d'événements désagréables, vous trouverez peut-être utile de prévoir du temps pour quelque chose que vous appréciez. Ceci est particulièrement utile si vous n'avez pas pris le temps de répondre à vos propres désirs récemment.
    • Vous pouvez choisir une activité importante, comme un week-end pour rendre visite à des amis, mais les activités banales peuvent souvent être tout aussi efficaces. Pensez à écouter de la musique, regarder votre film préféré, préparer un déjeuner de pique-nique pour vous-même ou à vous offrir un repas dans votre restaurant préféré.
  3. Faites du bénévolat. Les activités d'intérêt général distraient l'esprit et rehaussent l'estime de soi.
    • Au départ, le bénévolat est utile, car il vous oblige à penser à autre chose que votre dépression. Plus profondément, le bénévolat est particulièrement utile, car il vous permet de vous connecter aux besoins des autres au lieu de vous attarder uniquement sur les vôtres.
    • Le bénévolat favorise également un sentiment d'estime de soi. La dépression peut vous amener à penser que vous êtes « sans valeur « ou « inutile », mais faire un acte d'intérêt général est un moyen rapide et efficace pour vous montrer qu'il y a des gens qui bénéficient de votre aide.
  4. Appelez un vieil ami. Il est beaucoup plus facile de vous sentir déprimé seul que de vous sentir déprimé en compagnie de quelqu'un que vous aimez ou estimez.
    • Parler à quelqu'un à qui vous n'avez pas parlé depuis un certain temps peut être une distraction plus utile que de parler à quelqu'un que vous voyez tous les jours. La nouveauté de parler avec quelqu'un à qui vous ne parlez pas souvent peut faciliter le fait de vous engager dans la conversation.
    • Vous n'avez pas besoin de parler de votre dépression ou des raisons pour lesquelles vous vous sentez déprimé. Au lieu de cela, passez du temps à évoquer vos souvenirs et à parler des événements de la vie.
  5. Créez. Les activités qui vous obligent à créer peuvent répondre à un besoin de distraction et d'expression de soi simultanément.
    • Pour le genre artistique, essayez la peinture, le dessin, la sculpture, l'écriture, la création musicale ou toute autre activité créative que vous trouvez généralement satisfaisante. Vous pouvez utiliser votre sens artistique pour exprimer vos sentiments ou pour attirer votre attention sur d'autres pensées et sentiments.
    • Si vous n'êtes pas une personne créative habituellement, vous pouvez aussi créer en cuisinant un repas, en faisant du jardinage, de la couture ou en redécorant une pièce de votre maison. L'acte de création apporte avec lui un sentiment de contrôle, ce qui peut être important si vous faites face à une situation déprimante ou d'humeur sur lesquels vous n'avez aucun contrôle.
  6. Faites-vous plaisir. Si votre dépression est liée au stress ou à une vie bien remplie, prendre le temps de prendre soin de vous et de répondre à vos propres besoins peut vous rajeunir et conjurer le blues un peu plus longtemps.
    • Si vous êtes à court de temps, engagez-vous dans une activité que vous pouvez caler dans une journée normale. Prenez un bain moussant, allez dans un bon restaurant, achetez-vous une boîte de chocolats ou jouez à un jeu vidéo ou un jeu d'ordinateur auquel vous n'avez pas touché depuis un moment.
    • Si vous pouvez vous permettre de passer plus de temps sur vous-même sans causer un stress inutile, rendez-vous dans un spa ou quittez la ville pour le week-end et passez un séjour dans une maison d'hôte.
  7. Meditez. La méditation vous apprend à libérer votre esprit des distractions et pratiquer la méditation peut être une bonne façon de laisser aller les questions qui vous troublent ou les douloureuses pensées déprimantes qui vous hantent.
    • Si vous n'avez jamais essayé la méditation avant, faites quelques recherches sur les différents types de méditation et déterminez ce qui peut sembler le plus intrigant ou le plus utile à votre situation actuelle.

Faire face à votre dépression

  1. Parlez de vos problèmes à vos proches. Discuter de vos problèmes avec des gens que vous aimez et à qui vous faites confiance peut vous aider à combattre votre dépression sous plusieurs angles.
    • Parler de vos soucis avec les autres vous offre un regard neuf sur vos problèmes. Quand l'esprit est embourbé dans l'inquiétude, le stress ou la dépression, il omet souvent de remarquer même les solutions les plus simples. Un regard objectif peut être utile pendant ces périodes.
    • Parler avec les autres réaffirme aussi votre sens de l'estime de soi, car cela vous permet de réaliser que vous êtes digne d'être aimé et soigné.
    • Être en compagnie d'autres personnes permet également de vous empêcher de plonger trop profondément à l'intérieur de vous-même, où la dépression couve souvent.
  2. Lisez des histoires inspirantes. Lire des histoires sur les gens qui ont surmonté des défis et des difficultés peut vous encourager à faire face à vos propres difficultés.
    • Les œuvres de fiction peuvent être utiles, mais les histoires non fictives ont souvent un effet plus prononcé puisque les histoires relayées dans les œuvres non fictives sont vraies.
    • Si vous êtes confronté à une difficulté spécifique, comme une maladie ou un handicap, pensez à chercher des livres et des histoires qui mettent l'accent sur ce problème.
    • De même, si vous souffrez de dépression clinique, vous pouvez lire des choses à propos d'autres personnes qui sont passées par la dépression ou par des troubles de l'humeur, afin de comprendre et de vous réconcilier avec votre condition.
  3. Réfléchissez sur les difficultés passées et comment vous les avez surmontées. Prenez le temps de penser à des moments difficiles que vous avez rencontrés par le passé, mais assurez-vous que vous vous concentrez sur le moment où vous avez surmonté ces difficultés au lieu de vous attarder sur la dépression ou la peur auxquelles vous avez été confronté.
    • Si vous avez fait face à des difficultés similaires par le passé, concentrez-vous sur elles.
    • Même des difficultés qui n'ont rien à voir avec vos problèmes actuels peuvent donner un coup de pouce à votre confiance en vous et à votre conviction que vous pouvez vous relever.

Vous débarrasser de la dépression

  1. Allez-y doucement. La dépression peut faire que vos tâches quotidiennes semblent impossibles. Au lieu de vous attaquer sur tout à la fois, découpez les choses en petites étapes et abordez chaque étape, petit à petit.
    • Si votre dépression est à l'origine d'une baisse de votre capacité d'attention et de concentration, créez une liste de choses « à faire « qui énumère tout ce que vous avez besoin de faire au début de la journée. Découpez chaque tâche en plusieurs étapes afin d'avoir beaucoup de choses à rayer de votre liste tout au long de la journée. Cela vous permettra de voir vos progrès et de vous encourager à continuer votre journée.
    • Fixez-vous des limites raisonnables. Une période difficile n'est pas le bon moment pour vous attaquer à un projet d'envergure que vous avez mis de côté pendant des mois. Si vous pouvez garder votre routine quotidienne et les besoins absolus de la journée, félicitez-vous.
  2. Différez les décisions importantes. Si vous vous retrouvez face à une décision importante, sachez si cette décision peut attendre quelques jours ou quelques semaines jusqu'à ce que vous sortiez de votre dépression.
    • La dépression a tendance à déformer nos perceptions, de sorte que vous n'êtes probablement pas en mesure d'évaluer les conséquences d'une décision que vous prenez. À ce titre, toutes les décisions importantes doivent être mises de côté jusqu'à ce que vous alliez un peu mieux.
    • Si vous ne pouvez absolument pas reporter une décision, demandez un avis extérieur et objectif à une source fiable.
  3. Regardez les points positifs. Une autre façon de fonctionner serait de « compter vos bénédictions ». Cherchez intentionnellement tous les petits « hauts « ou les choses positives que vous rencontrez tout au long de la journée.
    • Pensez aux bénédictions fidèles, comme vos amis et votre famille ou votre santé, car ceux-ci s'appliquent à votre vie.
    • Pensez également aux « petites choses « qui peuvent amener un sourire sur votre visage : votre chanson préférée à la radio, vous rendre au travail sans être arrêté par un seul feu rouge, terminer une tâche difficile plus tôt que prévu et ainsi de suite.
  4. Demandez de l'aide. Il n'y a pas de honte à demander l'aide d'autrui quand vous faites face à une période difficile de votre vie.
    • Si vous êtes en bons termes avec vos camarades de classe ou vos collègues de bureau, faites-leur savoir que vous êtes aux prises avec un certain nombre de choses et avez besoin de leur demander un peu d'aide supplémentaire pour les tâches que vous souhaitez généralement gérer seul.
    • Comptez sur vos amis et votre famille. Parlez-leur de votre état d'esprit actuel et demandez-leur des conseils et de l'aide pour les aspects de votre vie personnelle qui pourraient vous poser problème.
    • Pensez à la puissance de la prière. Si vous êtes une personne religieuse, demander de l'aide par la prière peut être une expérience très forte.

Avertissements

  • Sachez quand demander une aide médicale. Si votre dépression dure bien au-delà de tout déclencheur initial, vous souffrez peut-être d'une forme de dépression clinique.
    • Les symptômes de la dépression clinique comprennent la difficulté à se concentrer, la fatigue, un sentiment d'inutilité et d'impuissance, des troubles du sommeil et des habitudes alimentaires, l'irritabilité, la perte d'intérêt pour des activités agréables, des maux de tête ou des crampes persistantes et des pensées d'automutilation ou suicidaires.
    • Si vous pensez que vous pouvez être confronté à une dépression clinique, prenez un rendez-vous avec votre médecin de famille ou un psychologue, afin de déterminer un diagnostic officiel et d'établir un plan de traitement.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.