Comment construire une maison en bottes de paille

Si vous souhaitez construire une maison écologique et pas chère, utilisez des bottes de paille et du plâtre comme matériaux de base. Dans cet article, aucune instruction sur l'installation de câbles électriques ou canalisations d'eau n'est fournie (par souci de simplicité), mais vous pouvez y trouver de nombreuses informations sur une façon de bâtir une maison de paille pour qu'elle soit bien isolée thermiquement et suffisamment solide pour durer plus d'un siècle !

Étapes

  1. Réalisez un plan. Quelle va être la taille de la maison ? Combien aura-t-elle de pièces ? Quels éléments de confort allez-vous installer ? Où allez-vous placer les fenêtres et les portes ?
    • Dessinez un diagramme indiquant la disposition des pièces et les emplacements des canalisations d'eau vers la salle de bain, les toilettes et la cuisine. Un plancher suffisamment surélevé pour laisser passer les canalisations vous permettra de faire des arrangements plus tard, si nécessaire.
    • Chaque mur extérieur doit avoir une longueur qui est un multiple de la longueur d'une botte de paille. Cela vous permettra de limiter au minimum le nombre de bottes que vous aurez à couper ainsi que le gaspillage de matériau.
  2. Décidez du matériau que vous allez utiliser pour fabriquer l'assise de la maison. Vous pouvez couler une dalle de béton ou installer une fondation en bois avec une double épaisseur de poutres sur l'extérieur ainsi que des alignements de poutres soutenues par de petites colonnes et reliées entre elles par des solives. Si vous optez pour la deuxième solution, renseignez-vous auprès des autorités locales qui règlementent les constructions de bâtiments pour connaitre les dimensions que doivent avoir les éléments de la fondation en bois.
  3. Mettez en place les assises de votre maison de façon à ce qu'elles s'enfoncent en dessous de la ligne de sol qui gèle (en hiver) et soient parfaitement horizontales. Renseignez-vous sur les matériaux que vous avez le droit d'utiliser localement et sur les dimensions que peuvent avoir les murs extérieurs. Les câblages électriques ainsi que les canalisations d'eau et de gaz doivent être installés au-dessus de la dalle d'assise et en dessous du plancher, ou bien au-dessus du plafond ou dans les murs.
  4. Construisez une structure en bois ou en métal. Elle doit être suffisamment robuste pour transférer toute la charge du toit sur les fondations. Vous pouvez utiliser des entretoises en bois de 2 cm sur 10 cm en les installant en diagonale, depuis les coins au sol jusqu'au plafond, ou bien en les clouant ou les vissant horizontalement entre deux poutres pour éviter des mouvements latéraux à la structure. La base de chaque poutre devrait déjà être bien ancrée dans la dalle d'assise. Vous pouvez rendre les murs plus compacts en glissant des câbles dans les bottes de paille pour les empêcher de se déplacer les unes par rapport aux autres.
  5. Conservez tous les matériaux de construction au sec en installant en premier le toit et la structure qui le maintient. Ainsi, vous protégez de la pluie les bottes de paille au fur et à mesure que vous montez les murs.
  6. Montez les murs avec de véritables bottes de paille. N'utilisez pas du foin, qui provient d'herbes coupées. Assurez-vous que les bottes sont bien faites de paille, c'est-à-dire de tiges de plantes céréalières. La paille doit être sèche, avec un taux d'humidité en dessous de 20 %, et elle doit le rester jusqu'à ce que vous recouvriez de plâtre les bottes. Ainsi, vous éviterez que les murs de votre maison ne moisissent. Pour monter correctement un mur, vous devez aligner les bottes de paille à l'aide de tiges d'arrimage de 2 à 3 cm de diamètre que vous pouvez fabriquer vous-même avec des rameaux de saule. Ces tiges doivent être enfoncées dans la dalle de fondation avant que le béton ne sèche ou bien fixées fermement dans des trous percés dans la structure de fondation en bois. Vous devez également solidariser les bottes, qui sont sur un même niveau, en les reliant deux à deux avec des tiges de saule en « U » formées pendant que le bois est encore vert. Vous pouvez aussi utiliser des tubes qui ont déjà une forme en « U ».
    • Pour fabriquer une tige de bois en « U », procurez-vous un rameau de saule encore vert d'un mètre de longueur et faites une marque à 33 cm de chaque extrémité. Utilisez un marteau pour écraser le rameau au niveau des marques jusqu'à ce que les fibres s'y assouplissent suffisamment pour pouvoir le plier en forme de « U ». Vous pouvez alors enfoncer le rameau dans la paille pour relier deux bottes. Répétez l'opération autant de fois que nécessaire pour relier entre elles les bottes sur chaque niveau. Il est important de solidariser les bottes qui constituent le dernier niveau, car ce sont celles qui sont les plus susceptibles de s'écarter les unes des autres. Une fois que vous avez atteint la hauteur de mur désirée, vous pouvez entourer verticalement chaque pan avec deux sangles (en veillant à ne pas trop serrer pour ne pas comprimer les bottes de paille) afin de renforcer la structure porteuse de la maison.
  7. Enduisez de plâtre les murs. Il existe différents plâtres que vous pouvez utiliser pour recouvrir et protéger la paille. Choisissez-en un que vous pouvez facilement vous procurer et qui est bon marché et efficace sous le climat de la région où est construite votre maison de paille. Appliquez le produit avec des outils de plâtrier pour obtenir une belle finition ou avec vos mains pour un effet rustique. Vous devez vous assurer que vous avez recouvert chaque surface de paille qui doit être protégée de l'humidité, du feu et de certains animaux (des insectes et des rongeurs).
  8. Installez les portes et les fenêtres. Il devrait y avoir des ouvertures avec des linteaux pour les accueillir. Posez premièrement les cadres des fenêtres et des portes en les fixant fermement à l'aide de tiges de bois du même type que celles que vous aviez utilisées pour relier entre elles les bottes de paille.
  9. Appliquez une peinture perméable à l'air. Choisissez un produit à base de silicate qui protège des rayons ultraviolets, mais qui ne contient aucune résine artificielle, aucun solvant à base de pétrole et aucun matériau toxique. Une peinture perméable à l'air s'applique comme une peinture standard, même s'il faut veiller à respecter les instructions spécifiques qui sont données sur l'emballage. Avant de peindre les murs enduits de plâtre, vérifiez qu'ils sont tout à fait propres (notamment, qu'il n'y a aucune trace d'huile) et secs.
    • Les surfaces de mur extérieures doivent aussi être recouvertes de peinture perméable à l'air pour permettre à l'humidité intérieure de s'échapper. Les peintures sont classées selon leurs valeurs « Sd ». Plus cette valeur est élevée, moins la peinture est perméable, ce qui peut être très préjudiciable pour le matériau recouvert. Quand aucune valeur « Sd » n'est indiquée sur l'emballage d'un produit, cela signifie généralement qu'elle est supérieure à 3 et que la peinture est peu perméable. Les peintures qui ont une valeur « Sd » inférieure à 0,1 sont tout à fait appropriées pour une application sur les plâtres qui recouvrent les murs de bottes de paille.

Conseils

  • La résistance thermique (opposition à un flux thermique) d'un mur de bottes de paille d'une épaisseur de 60 cm est d'environ 33. Comme les murs d'une maison de paille sont en plus plâtrés des deux côtés, il en résulte que leur imperméabilité à l'air est presque totale.
  • La botte de paille est en train de gagner en popularité en tant que matériau de construction. Vous pouvez faire des recherches en ligne pour vous procurer des informations sur les entreprises qui fournissent des kits qui permettent de construire soi-même sa maison en paille.
  • Vous trouverez en ligne de nombreux articles qui traitent des techniques de construction des habitations en bottes de paille. Vous pouvez même trouver des tutoriels en vidéo qui vous expliqueront dans les détails comment bâtir vous-même votre propre maison de paille.
  • Si vous souhaitez avoir votre propre maison pour un prix très nettement inférieur à ceux qui sont demandés sur le marché (pour des maisons « classiques »), construisez vous-même votre maison de paille, et profitez-en pour vous amuser au moment de recouvrir les bottes de paille d'argile. Jeter de la terre argileuse sur un mur de paille peut en effet être très amusant !

Avertissements

  • Dans cet article, une seule méthode de construction vous est expliquée dans ses grandes lignes, mais il en existe de nombreuses autres. Renseignez-vous pour trouver la méthode qui vous convient le mieux.
  • Suivez les règles de sécurité qui s'appliquent dans le domaine de la construction de bâtiments pour vous protéger des blessures.
  • Si un permis de construire est nécessaire, consultez un ingénieur en structures de bâtiments avant de vous lancer dans votre projet. Les constructions de maisons en paille sont en général permises dans les zones rurales, mais pas dans les zones urbaines.
  • Si vous devez recouvrir les murs de paille de terre argileuse, choisissez de préférence un terrain sur lequel vous pouvez trouver ce matériau.
  • Avant de vous lancer dans votre projet, assurez-vous que vous avez obtenu tous les permis nécessaires pour construire une maison de paille.

Éléments nécessaires

  • Des bottes de paille
  • Des matériaux pour la fondation comme du béton ou bien des poutres et des solives (bois)
  • Du bois de charpente et des panneaux muraux en bois
  • Des clous, vis et écrous
  • Des tiges de bois de saule
  • Des matériaux de couvrement pour le toit
  • Du plâtre ou de la terre argileuse
  • De la peinture de silicate
  • Tous les outils pour creuser, couper, aiguiser, scier, marteler, plâtrer, etc.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.