Comment calculer le fonds de roulement

Le fonds de roulement reflète les liquidités et les actifs à court terme dont dispose une entreprise pour financer ses opérations courantes. La connaissance du montant de ce fonds peut vous faciliter la gestion de votre entreprise et vous aider à investir à bon escient. Vous pourrez aussi déterminer si une entreprise est en mesure de répondre à ses engagements et pendant combien de temps elle peut le faire. Une entreprise qui a un fonds de roulement nul ou modeste ne peut pas prétendre à un brillant avenir. Le calcul du fonds de roulement sert aussi à évaluer si une entreprise utilise ses ressources correctement . Voici la formule qui permet de calculer le fonds de roulement : fonds de roulement = actifs à court terme - passifs à court terme .

Faire un calcul élémentaire

  1. Calculez les actifs à court terme. Ces actifs sont ceux que l'entreprise peut convertir en espèces au bout d'une année . Ils comprennent l'argent liquide et les comptes à court terme. Ainsi, les comptes clients, les charges payées d'avance et les stocks font partie des actifs courants.
    • Généralement, cette information est indiquée sur le bilan de l'entreprise, sous la forme d'un sous-total de l'actif.
    • Si le bilan ne contient pas ce sous-total, vous devez lire le bilan ligne par ligne. En fait, il s'agit de calculer cette variable vous-même en additionnant tous les comptes dont la définition correspond à celle d'un actif à court terme. Par exemple, vous devrez tenir compte des sommes correspondant aux comptes clients, aux stocks et à la trésorerie et aux équivalents.
  2. Calculez le passif à court terme. Ce passif comprend les dettes qui sont dues au bout d'un an. Il s'agit des créances, des billets à court terme et des charges à payer .
    • Le bilan devrait inclure le sous-total du passif à court terme. Dans le cas contraire, utilisez les informations contenues dans le bilan pour faire le calcul vous-même, en additionnant les différentes créances de l'entreprise. Par exemple, vous prendrez en compte dans vos calculs les engagements et provisions, les impôts à payer et les prêts à court terme.
  3. Calculez le fonds de roulement. L'opération consiste à faire une simple soustraction. Ôtez le total des créances à court terme du total des actifs à court terme .
    • Par exemple, supposez que les actifs à court terme d'une société s'élèvent à 50 000 € et que son passif à court terme est de 24 000 €. Dans ce cas, le fonds de roulement de cette société est de 26 000 €. Elle sera en mesure d'éponger tout son passif à court terme et d'avoir encore de l'argent pour l'affecter à d'autres fins, par exemple des opérations de financement ou de paiement de sa dette à long terme. La société pourrait aussi distribuer des dividendes à ses actionnaires.
    • Si le passif à court terme dépasse l'actif, cela veut dire que le fonds de roulement n'existe pas . Ce déficit peut être le signe de l'insolvabilité imminente de l'entreprise. Pour survivre, elle devra probablement recourir à d'autres moyens de financement à long terme. Cet indice révèle aussi que l'entreprise est en difficulté et qu'il est préférable de ne pas l'inclure dans vos projets d'investissement.
    • Par exemple, prenez une entreprise qui dispose d'un actif de 100 000 € et que son passif s'élève à 120 000 €. Son fonds de roulement a un déficit de 20 000 €. En d'autres termes, l'entreprise ne sera pas en mesure d'honorer ses obligations à court terme. Pour continuer à fonctionner, elle doit vendre des actifs à long terme pour un montant de 20 000 € ou faire appel à d'autres moyens de financement.

Comprendre et gérer un fonds de roulement

  1. Calculez le ratio de liquidité générale. Pour plus de précision, plusieurs analystes utilisent un indicateur qui reflète la santé financière de l'entreprise. Il s'agit du ratio de liquidité générale. Le calcul de ce ratio utilise les mêmes variables que celles exposées précédemment, mais le résultat est exprimé sous la forme d'un rapport au lieu d'une somme en euros .
    • Un ratio permet de comparer deux valeurs . Il est obtenu en faisant une simple division.
    • Pour calculer le ratio de liquidité générale, il vous suffit de diviser le montant de l'actif à court terme par celui du passif à court terme. La formule est la suivante : ratio de liquidité générale = actifs à court terme ÷ passifs à court terme .
    • Si vous reprenez l'exemple précédent, vous obtiendrez un ratio de 50 000 € ÷ 24 000 € = 2,08. Cela signifie que l'actif à court terme de la société est égal à 2,08 fois son passif à court terme.
  2. Comprenez la signification de ce ratio. Le ratio de liquidité générale est un moyen d'évaluer la capacité d'une entreprise à honorer ses obligations financières à court terme. Autrement dit, il reflète la capacité d'une entreprise à payer ses factures . Souvent, il est préférable d'employer ce ratio pour comparer des sociétés ou des activités différentes.
    • Le ratio idéal se situe aux alentours de 2,0 . Si le ratio est inférieur à cette valeur, l'entreprise risque fortement de devenir insolvable. D'un autre côté, un ratio supérieur à 2,0 signifie que les dirigeants sont très conservateurs et qu'ils sont réticents à profiter des occasions d'affaires qui se présentent à l'entreprise .
    • Par conséquent, le ratio de 2,08 précédemment calculé est probablement correct. Il peut signifier que les actifs à court terme peuvent couvrir le passif à court terme pendant une durée légèrement supérieure à deux ans. Cette conclusion n'est valable que si vous supposez que le passif ne varie pas.
    • Le ratio de liquidité générale dépend de l'activité. Certaines industries sont fortement capitalistiques et peuvent nécessiter de recourir à l'emprunt pour le financement des projets. Par exemple, les entreprises manufacturières peuvent avoir des ratios plus élevés.
  3. Gérez votre fonds de roulement. Le patron d'une entreprise doit suivre toutes les variables du fonds de roulement pour le maintenir à un bon niveau. Cela inclut le suivi des stocks, des comptes clients et des comptes créditeurs. Un bon gestionnaire doit examiner la rentabilité et les risques qui accompagnent un fonds de roulement trop élevé ou l'inverse .
    • Par exemple, une entreprise ayant un fonds de roulement trop faible aura des difficultés pour honorer ses dettes à court terme. Un fonds de roulement important peut aussi créer des problèmes. L'entreprise devrait investir pour améliorer sa productivité à long terme et se servir de l'excédent de son fonds de roulement pour acquérir de nouvelles machines de production ou des magasins de vente au détail. Ces types d'investissements peuvent accroitre les recettes futures de l'entreprise.
    • Si le ratio de liquidité générale est trop élevé ou trop faible, examinez les conseils ci-dessous pour avoir quelques idées sur la façon d'y remédier.

Conseils

  • Gérez bien votre clientèle pour éviter les paiements en retard. Dans le cas où il serait urgent de recouvrer les impayés, offrez à vos débiteurs une remise s'ils règlent leur dette avant le terme échu .
  • Remboursez les prêts à court terme à leur date d'échéance .
  • Ne financez pas l'acquisition d'un bien immobilier, par exemple un nouvel immeuble ou une nouvelle usine, en ayant recours à un prêt à court terme. Vous aurez des difficultés pour vendre rapidement un bien immobilier afin de rembourser un prêt. Cela aura aussi un impact sur votre fonds de roulement .
  • Gérez les stocks et évitez d'avoir des sous-stocks ou des surstocks. Plusieurs fabricants utilisent la méthode du « juste à temps » en raison de sa rentabilité. Elle demande aussi moins d'espace et elle réduit le nombre d'articles endommagés .
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.