Comment apprendre le français

Le français est une langue parlée couramment par environ 175 millions de personnes à travers le monde. Bien qu'originaire de France, cette langue est actuellement pratiquée partout dans le monde et officiellement dans un total de 29 pays. Le français est la deuxième langue la plus enseignée dans le monde après l'anglais et par conséquent les raisons d'apprendre le français ne manquent pas. Ce guide va vous aider pendant votre parcours d'apprentissage de la langue française.

Vous familiariser

  1. Achetez un dictionnaire. C'est la première étape pour commencer à apprendre une nouvelle langue. Chaque fois que vous rencontrez un problème, vous aurez la possibilité de trouver une solution en quelques secondes.
    • Le dictionnaire complet de français Robert & Collins ou le dictionnaire concis bilingue français-anglais Larousse sont tous deux d'un bon niveau. Bien sûr, si vous pensez que vous ne serez pas trop sollicité, un dictionnaire de poche suffira.
    • Il y a un grand nombre de dictionnaires en ligne. Soyez prudent ! Ils ne sont pas toujours corrects. Wordreference.com est un bon outil pour commencer. Soyez toujours prudent lors de la traduction de phrases entières.
  2. Profitez de la technologie. Avec toutes les options offertes, c'est plus facile que jamais. Bien sûr, votre bibliothèque locale est une option solide, mais vous pouvez trouver des ressources tout en restant confortablement installé chez vous.
    • iTunes propose gratuitement des stations de radio 24/7 et des podcasts en français (quelques-uns pour débutants !) Et la plupart des forfaits de distribution par câble incluent au moins une programmation ponctuelle en français.
    • Il existe de nombreuses applications mobiles qui peuvent vous aider à mémoriser des mots, la plus populaire étant l'application LingLing basée sur la répétition espacée. Vous pouvez consacrer 20 minutes par jour pour mémoriser 750 mots par mois.
    • YouTube a des dizaines et des dizaines de ressources en français pour les débutants.
    • Amélie n'est pas le seul film en français qu'on peut trouver. Allez à votre vidéothèque locale ou faites des recherches sur le net, parfois vous trouverez d'autres films moins connus (ou des documentaires) disponibles gratuitement.
      • Regardez vos films préférés en anglais voix off ou sous-titrés en français. Même si vous ne connaissez pas du tout le français, le choix d'un film qui vous est familier vous aidera à établir le contexte de la langue.
    • Écoutez le programme le français en action sur votre station de radiodiffusion publique locale.
  3. Posez des étiquettes sur les objets chez vous. Bien sûr, vous avez appris à mémoriser des mots comme chaise, fenêtre et lit, mais une semaine plus tard, vous ne vous en souvenez plus. L'étiquetage d'objets dans votre maison vous permet de ne pas oublier facilement ce que vous avez appris et ainsi de conserver vos connaissances sur le long terme.
    • N'oubliez pas d'inclure le genre ! En français il y a le masculin et le féminin. Ce sera très pratique lorsque plus tard vous apprendrez à faire référence au genre en utilisant un pronom ou un article.
      • Il s'agit de la chaise, la fenêtre et le lit, soit dit en passant. Maintenant, allez-y, prenez votre stylo !
    • Inscrivez la prononciation dans la marge, si vous avez besoin d'un pense-bête.
      • L'ordinateur - lor-dee-nah-tur - computer
      • La chaîne hi- fi - shen-hi-fi - stereo
      • La télévision - tay-lay-vee-zee-ohn - Television
      • Le réfrigérateur - ray-free-zhay-rah-tir - Refrigerator
      • Le congélateur - kon-zhay-lah-tur - Freezer
      • La cuisinière - kwee-Zeen-yehr -Stove

Choisir une méthode d'apprentissage

  1. Achetez une méthode d'apprentissage. Certaines coûtent assez cher, d'autres pas. Renseignez-vous pour vous faire une une opinion ou pour trouver si l'un de vos amis peut vous prêter un jeu de CD ou une méthode. Parmi les méthodes populaires, on peut citer Rosetta Stone, Pimsleur ou Michel Thomas. Chaque méthode est plus ou moins adaptée selon le style de l'apprenant.
    • Pimsleur ne vous fournit pas de livre. Il s'agit d'un jeu de CD qui convient aux apprenants auditifs et ceux qui font de longs trajets. Il emploie nécessairement l'anglais et vous permet de traduire. Pour pratiquer la prononciation, il utilise une lecture en sens inverse, comme dans, porte, la porte, -ez la porte, fermez la porte.
    • Rosetta Stone est une méthode utilisable avec un ordinateur. Elle ne permet pas l'usage de l'anglais et s'appuie fortement sur les images. Elle fait appel aux jeux de mémoire et convient très bien aux apprenants visuels ou tactiles.
    • La méthode Michel Thomas (sur CD et YouTube) s'appuie sur un style d'enseignement légèrement différent. Elle met l'accent sur les structures de la langue et utilise les mots apparentés. Vous commencez avec une phrase de base, tel que : Je vais au restaurant (I am going to the restaurant.) Ensuite cela vous amène à : Je vais au restaurant ce soir parce que c'est mon anniversaire. (I am going to the restaurant tonight because it's my birthday.) De cette façon, votre vocabulaire se développe au fur et à mesure que vous construisez sur les structures que vous connaissez déjà.
  2. Suivre un cours. La meilleure façon d'apprendre une langue (à part séjourner dans le pays, bien sûr) est de pratiquer tous les jours avec d'autres personnes. Fréquenter une classe vous oblige à apprendre en respectant un emploi du temps ; de plus cela vous responsabilise et vous permet d'apprendre avec des pairs, chose que vous n'auriez pas eue autrement.
    • Consultez votre collège local ou une université. Bien qu'un cours puisse coûter plus cher, les avantages d'être étudiant et d'avoir accès aux installations et équipements diminuent le coup porté à votre porte-monnaie.
    • Trouvez une école de langue. Les cours coûtent souvent beaucoup moins cher, le nombre des élèves dans les classes y est plus réduit et les cours ont lieu souvent le soir ou pendant les fins de semaine. Si vous habitez dans une zone animée, vous trouverez probablement une telle école dans les parages.
  3. Trouvez un enseignant . L'internet est une belle chose. Beaucoup de personnes sont à la recherche d'un moyen facile de se faire un supplément de 50 euros par semaine. Vous pouvez adapter l'apprentissage à votre horaire et développer votre propre programme d'études.
    • Ne prenez pas n'importe quel enseignant. Le fait de pouvoir parler une langue ne signifie pas qu'on peut l'enseigner. Optez pour quelqu'un qui a une expérience de l'enseignement et non pas quelqu'un qui a fréquenté le lycée français pendant 4 ans.
  4. Faites partie d'un groupe. Il est probable qu'un bon nombre de personnes de tous les âges et toutes les origines sociales soient dans la même situation que vous. Rendez visite à votre collège local ou à des instituts de langue pour obtenir des informations.
    • Exercez-vous avec quelqu'un. Vous pouvez trouver un correspondant en ligne ou en vous adressant à votre section locale de l'Alliance Française. Soignez profondément vos contacts en ligne quand il s'agit de personnes susceptibles de vous faire avancer : cet ami de l'école secondaire qui a étudié à l'étranger ? La cousine Alberta qui a déménagé à Vancouver ? Faites tout votre possible pour réussir.

Persévérer

  1. Pratiquez tous les jours. Apprendre une langue est un apprentissage différent des autres. Votre savoir doit se développer et devenir aussi inhérent à vous-même que possible. Une pratique quotidienne est la seule manière de vous garantir le maintien et l'amélioration de vos compétences.
    • Procédez à l'examen de votre apprentissage jusqu'à ce qu'il soit consolidé. Vous ne pourrez pas construire des phrases complexes si vous avez oublié les structures simples.
    • Même si c'est juste pour une demi-heure, cela vaut la peine. Efforcez-vous de penser en français. Développer des routines rend l'abandon des cours plus difficile.
  2. Apprenez les mots apparentés. Selon les sources, environ 30 % de l'ensemble des mots anglais proviennent du français. Si vous débutez, un moyen facile de plonger dans le sujet sera de vous familiariser avec les mots apparentés.
    • Souvent, le verbe élégant est français et le verbe normal est allemand. Pensez par exemple à start, help et comprehend. Les mots en français pour ces verbes à l'infinitif sont, respectivement commencer, aider et comprendre.
    • Certaines terminaisons indiquent l'origine française de certains mots. Pensez aux mots se terminant avec -ion, -ance ou -ite. Télévision, million, religion, nuance, endurance, granite, opposite. Il s'agit de mots français et non anglais. Français, d'accord, mais anglais aussi.
  3. Mémoriser les nouvelles expressions. Ne laissez jamais votre vocabulaire stagner. Au fur et à mesure du développement de vos connaissances, prenez le temps d'intégrer de nouvelles expressions dans votre boîte à mots.
    • Pensez à un nouveau sujet. Si vous avez un déficit de vocabulaire pour dire l'heure, focalisez-vous sur cette question. Si vous avez besoin d'apprendre les noms des aliments, concentrez-vous sur ce point. Développez-vous vous-même.
      • Quelle heure est-il ? (What time is it ?) Bon, euh, je ne sais pas...(Uhh, I don't know...) Oh, non ! Il est déjà 17 h ! Je dois étudier mon vocabulaire français ! (Oh no ! It's already 5 : 00 pm ! I have to study my French vocabulary !)
  4. Révisez la conjugaison des verbes. La plus grande différence entre l'anglais et le français est que le français conjugue les verbes en accordant le temps et le sujet. D'une manière générale, les tableaux de conjugaison suivent l'ordre suivant : je, tu, il/elle/on, nous, vous , ils.
    • Commencez par le présent de l'indicatif des verbes se terminant par -er ( manger to eat) :
      • Je mange - tu manges - il/elle/on mange - nous mangeons - vous mangez - ils / elles mangent.
    • Présent de l'indicatif des verbes se terminant en -ir (choisir - to choose) :
      • Je choisis - tu choisis - il/elle/on choisit - nous choisissons - vous choisissez - ils/elle choisissent
    • Présent de l'indicatif des verbes qui se terminent en -re (vendre - to sell) :
      • Je vends - tu vends - il/elle/on vend - nous vendons - vous vendez - ils/elles vendent
    • Souvent, la terminaison des mots n'est pas prononcée. Je choisis ressemble plus à Zhuh schwazee et ils mangent se prononce comme eel monge.
    • Apprenez les autres temps plus tard. Une fois que vous aurez maîtrisé le présent de l'indicatif, continuez avec le passé composé (un temps du passé).
  5. Réfléchissez à voix haute. S'il y a des personnes autour de vous, elles pourraient être gênées, mais cela vaut le coup ! Elles n'ont pas à comprendre ce que vous dites ; vous devez vous comprendre vous-même. C'est une bonne idée, n'est-ce pas ?
    • Le français est une langue qui est largement incorporée à l'anglais. En plus de l'utilisation de phrases simples comme, bonjour, merci beaucoup ou je ne sais quoi que quelques personnes connaissent, utilisez des phrases un peu plus difficiles lorsque vous parlez à vous-même ou pour impressionner vos camarades de chambre !
      • Où est mon sac ? - Where is my bag ?
      • Je veux boire du vin. - I want to drink some wine.
      • Je t'aime, toi. - I love you.
    • Si vous vous dites : Oh, I see an apple ! traduisez en français – Oh, je vois une pomme. Pratiquez cela chaque fois qu'il vous est possible de le faire, dans la voiture, au lit, dans la salle de bains, partout.
  6. Faites un voyage dans un pays francophone. Si y vivre n'est pas un choix possible, alors visiter devient le meilleur second choix. Si vous avez les moyens et la capacité de prendre des vacances, prenez vos livres et vos CD's avec vous !
    • Parlez aux habitants et découvrez la culture. S'attabler chez McDonald près du Louvre (ou le Starbucks, d'ailleurs) ne sera pas tout à fait indiqué pour acquérir l'expérience et l'éducation que vous recherchez.
    • Vous n'avez pas besoin d'aller en France pour rencontrer une foule de francophones. Cependant, sachez quel est le parler que vous cherchez à refléter ; aller au Québec vous exposera à une culture française, mais vous entendrez parler québécois dans la rue et cela pourrait être difficile à comprendre !

Conseils

  • Imprimez ou achetez un calendrier en français et remplacez votre calendrier habituel. Donc, lorsque vous regardez la date, vous devriez apprendre rapidement les nombres, les jours et les mois en français. Et quand vous notez des événements, consultez votre dictionnaire et écrivez en français.
  • Investissez dans un bon Bescherelle. Il s'agit d'un livre pratique pour conjuguer rapidement tous les verbes en français. Les francophones ne jurent que par lui.
  • Au magasin, comptez en français les fruits que vous mettez dans le panier.
  • Pour vos destinations de voyage, pensez à la France et aux autres pays francophones comme la Belgique, la Suisse, le Luxembourg, Monaco, l'Algérie, la Tunisie, le Maroc, le Liban, le Québec, le Nouveau-Brunswick ou la Louisiane.
  • Ayez une attitude positive. Parfois, vous pouvez être découragé et oublier les raisons premières qui vous ont poussé à apprendre le français. Le fait de savoir que 175 millions de personnes dans le monde parlent français est une bonne motivation pour persévérer. Aussi, pensez au nombre des personnes unilingues de nos jours et que parler deux ou plusieurs langues devient de plus en plus la norme.
  • Vous devez comprendre que l'apprentissage d'une langue est un engagement à plein temps. Si vous ne prenez pas votre apprentissage au sérieux et vous apprenez seulement par bribes, vous aurez probablement à le regretter plus tard dans la vie lorsque vous aurez réellement besoin de parler en français.
  • Faites du français la première chose que vous voyez sur votre ordinateur. Mettez un site web en français en page d'accueil.
  • Vous pouvez trouver des locuteurs dont le français est la langue maternelle sur de nombreux sites web, tels que étudiants du monde . Il sera plus facile de vous faire des amis et d'améliorer votre connaissance du français. Demandez-leur de vous aider à perfectionner vos connaissances et proposez de leur enseigner l'anglais en retour.

Avertissements

  • L'apprentissage d'une langue est difficile, il représente un effort de longue haleine. Vous n'aurez pas de résultat si vous ne pouvez pas vous consacrer pleinement à votre apprentissage.
  • Surveillez les articles des noms masculins et féminins ainsi que l'accord entre un nom au pluriel et le verbe ou l'adjectif correspondant.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.