Comment obtenir une promotion

Vous sentez le besoin d’évoluer professionnellement, mais vous sentez comme un blocage par rapport à votre poste actuel ? Certes, il est difficile de gravir tous les échelons dans une entreprise. Toutefois, si vous cherchez un emploi à la fois stimulant et bien payé, vous allez devoir forcément y mettre du vôtre et le plus tôt sera le mieux. Si vous voulez être promu, vous allez devoir travailler votre esprit d’équipe et puiser dans vos ambitions pour apprendre à mieux vous vendre. Bien qu’il soit difficile de trouver un compromis entre ces deux principes, ces deux conseils vous seront très utiles pour atteindre vos objectifs.

Étapes

  1. Privilégiez les entreprises offrant réellement des opportunités d’évolution. D’une manière générale, la taille et la structure d’une entreprise déterminent vos chances de décrocher une promotion. Quand vous êtes à la recherche d’un emploi, assurez-vous que les entreprises auprès desquelles vous postulez favorisent bien votre évolution. Il n’est pas forcément nécessaire de travailler pour une grosse boîte pour atteindre vos objectifs quoique, généralement, les opportunités d’évolution qu’elles offrent sont énormes. Les entreprises ayant assez d’expérience dans leur domaine sont les mieux recommandées. Avec elles, vous ne risquez pas d’être figé au même poste. De préférence, il doit s’agir d’une société de référence et en plein développement ce qui est le cas de nombreuses entreprises, notamment les plus grosses dont l’expansion se fait en cycles.
  2. Dans un premier temps, contentez-vous de donner le maximum dans votre travail actuel. Être apprécié pour ses performances n’est pas suffisant pour obtenir une promotion même si c’est nécessaire pour y parvenir. L’assiduité, la ponctualité et la volonté de toujours faire plus que ce qui est demandé par la société sont des qualités qui vous garantiront le succès. Arriver cinq minutes à l’avance et partir du bureau cinq minutes après la fin de journée vous permettront de gagner davantage d’argent lorsque vous obtenez une promotion.
  3. Faites en sorte que vos collaborateurs sachent que vous faites un excellent travail. Bien sûr, vous n’avez pas à le crier sur tous les toits, mais vous ne pouvez pas non plus attendre que les autres en parlent pour que vos mérites soient enfin reconnus. Pour ce faire, entretenez de bonnes relations avec votre supérieur et montrez-lui ce dont vous êtes capable (en vous assurant qu’il soit au courant de votre dernier gros succès). Cependant, ne soyez pas celui ou celle qui veut toujours attirer l’attention du patron ou, disons les choses comme elles sont, un « lèche-bottes ». Il vous suffira de ne pas rester dans l’ombre au sein de la société et de faire reconnaître vos valeurs quand c’est nécessaire.
  4. Soyez populaire. Dans une entreprise idéale, les promotions seraient uniquement basées sur les compétences et les mérites de chacun. Mais tout le monde sait que nous sommes loin de ce monde idéal. Cependant, la politique interne de l’entreprise joue grandement un rôle dans la façon dont sont choisis les employés qui vont être promus. Utilisez et développez vos compétences relationnelles. Soyez aimable et serviable envers vos collègues, supérieurs, mais aussi avec vos subalternes. Favorisez une bonne entente entre vous et les gens avec qui vous travaillez. Si l’occasion se présente, vous pouvez jouer au golf avec le patron, et rapprochez-vous des personnes (en dehors de votre supérieur hiérarchique) qui ont le pouvoir de décision au sein de l’entreprise. Soyez toujours présents lors des évènements organisés par cette dernière et tissez un réseau avec les employés des autres services.
  5. N’ayez pas peur de montrer aux décideurs que vous voulez décrocher une promotion. Quand l’occasion se présente, parlez à votre supérieur de vos objectifs de carrière. Normalement, les meilleurs patrons vous le demanderont et feront de leur mieux pour vous aider à y arriver. Surtout, ne relâchez pas vos efforts au poste que vous occupez actuellement et, si jamais vous vous lassez un peu de votre job, ne montrez aucun signe qui pourrait vous trahir. Les bonnes personnes ayant le pouvoir de vous faire évoluer sauront si vous êtes fait pour un travail en particulier.
  6. Postulez en interne. Vous ne devez surtout pas attendre qu’une promotion vous tombe du ciel en vous croisant les bras pour que votre rêve se réalise. Certes, de telles choses peuvent arriver dans la vie, mais la plupart du temps, une promotion, surtout dans les grosses boîtes, s’obtient uniquement suite à une candidature et à des entretiens. Bien entendu, vous devez être meilleur que les candidats externes.
    • Postulez uniquement pour les bons postes. Il ne vous servirait à rien de proposer votre candidature à un poste qui ne vous apportera rien de plus qu’un salaire légèrement supérieur à ce que vous gagnez actuellement. Ne visez que les places qui vous intéressent réellement et pour lesquelles vous êtes vraiment qualifié. Rassurez-vous, ce n’est pas parce que vous ne remplissez pas le profil décrit dans l’offre que vous ne pouvez pas postuler. Et il est sûr que vous n’avez pas tous les critères souhaités par l’entreprise. Toutefois, pour décrocher le poste, vous devez prouver que vous serez rapidement opérationnel quand vous l’obtiendrez.
    • Prenez au sérieux votre propre candidature. Bien souvent, les candidats en interne pensent que le poste auquel ils postulent est dans la poche. Les études montrent pourtant que moins d’un tiers de ces employés parviennent à une meilleure position. Les candidats externes font preuve d’une grande compétitivité puisqu’ils ne prennent rien pour acquis. Ils veulent le poste et ils font tout le nécessaire pour l’obtenir. D’ailleurs, les entreprises recrutent souvent pour apporter un peu de fraîcheur au sein de leurs effectifs, pour trouver de nouveaux talents ou tout simplement pour réformer les perspectives de leur organisation. La leçon à tirer de ce conseil est qu’il ne faut pas faire preuve de complaisance, que vous devez savoir vous mettre en valeur et vous « vendre » comme vous le feriez pour n’importe quel autre job.
  7. Élargissez vos compétences. Si vous devenez le plus grand commercial de tous les temps, vous êtes sur la bonne voie pour être considéré comme le meilleur commercial pour le reste de votre carrière. Il ne suffit pas d’exceller dans votre travail actuel. Vous avez aussi besoin de développer d’autres compétences que vous pourrez vendre et qui vous prépareront pour des postes à responsabilités. Quand vous élargissez vos compétences et vos qualifications au-delà de ce que requiert votre poste actuel, il y a de fortes chances que votre employeur vous affecte à un autre plus intéressant pour mettre à profit vos talents.
    • Étudiez. Si vous n’avez pas encore décroché votre licence, faites-le. Si vous voulez obtenir un master ou un doctorat, ne poursuivez vos études que si elles vous aident vraiment à atteindre vos objectifs. Ne reprenez pas les études simplement parce que ça vous plaît. Choisissez uniquement le cursus dont le programme vous permettra de gravir les échelons. Généralement, les certificats ou licences professionnelles sont plus utiles pour obtenir une promotion que les diplômes. Quelquefois, le fait de suivre des cours d’informatique ou de comptabilité peut également suffire pour augmenter ses chances d’être promu. Il existe un large choix de cours de nuit ou de week-end que vous pouvez suivre. L’on trouve également de nombreuses opportunités de cours à distance ou en ligne reconnus par les entreprises. Avec un peu de chance, il se pourrait que votre patron vous rembourse une partie de vos dépenses. Ainsi, il vous est tout à fait possible d’étendre vos connaissances à moindre coût.
      • Apprenez une deuxième/troisième langue. Avec la mondialisation qui évolue à un rythme avancé, de plus en plus d’entreprises sont à la recherche de personnes maîtrisant plusieurs langues. Parler plus que sa langue natale veut dire que vous n’avez pas besoin d’un interprète, ce qui vous ouvre des portes dans le monde entier (Manager pour tout un continent, contrairement à celui d’un pays ou d’une petite région).
    • Investissez-vous dans des projets ponctuels. Les projets ponctuels sont une excellente façon d’élargir vos compétences et de nouer des relations avec des gens travaillant dans les autres départements de l’entreprise. Beaucoup sont réticents à l’idée de se porter volontaires pour ces missions à cause des défis que de telles opportunités représentent et par peur de sortir de leur zone de confort. Pourtant, c’est bien le but.
    • Devenez bénévoles. Si vous ne développez pas d’autres compétences au travail, consacrez votre temps libre à des organisations à but non lucratif. Les plus grandes et les plus connues offrent de nombreuses opportunités d’apprendre autre chose. Les plus petites organisations quant à elles proposent également des projets intéressants sur lesquels vous pouvez travailler. Les organismes à but non lucratif les plus connus recherchent souvent des candidats qualifiés, mais avec de la persévérance, vous décrocherez une proposition nécessitant votre expertise et qui vous aidera à développer vos compétences. Votre engagement pour la communauté sera un plus pour votre quête de promotion.
  8. Faites-vous suivre par un mentor. Une relation privilégiée avec un manager ou un supérieur hiérarchique au sein de votre service peut vous ouvrir bien des portes. En effet, celui-ci vous apprendra les ficelles du métier et tout ce que vous voulez savoir sur l’entreprise. Vous en aurez certainement besoin à l’avenir. D’un autre côté, vous aurez également de quelqu’un sur qui vous pouvez compter et qui vous soutiendra quand vous vous déciderez enfin à postuler pour un nouveau poste quand l’occasion se présentera. Enfin, il y a des chances que votre mentor vous recommande pour lui succéder quand viendra le moment de son affectation ou de sa retraite.
  9. Formez votre successeur. Un paradoxe bien connu, vous êtes tellement bon dans ce que vous faites que vous êtes indispensable aux yeux de la société. De ce fait, vous êtes tellement incontournable au poste que vous occupez que la boîte aurait du mal à vous trouver un remplaçant quand vous devrez quitter votre fonction. Ce que vous devez faire, c’est de prendre un des employés sous votre aile et de le former afin qu’il ou elle puisse reprendre vos travaux une fois que vous serez promu. Si vous le faites, votre protégé ne va pas forcément vous voler votre place. C’est bien ce qui fait peur à bien des gens. La seule occasion pour cette personne d’y arriver, c’est quand vous obtiendrez votre promotion. Le fait de former un ou plusieurs employés montre également que vous avez de fortes compétences en management et que vous vous souciez du développement de chaque membre de l’équipe.
  10. Incitez votre patron à créer un nouveau poste. Si vous trouvez une meilleure façon d’exécuter vos tâches ou ressentez le besoin d’occuper un nouveau poste, n’ayez pas peur de parler à votre patron de la nécessité d’en créer un. Puisque vous êtes la seule personne ayant constaté ce besoin pour le développement de l’entreprise, il est évident qu’il vous considèrera comme le plus qualifié pour occuper cette fonction. Vous aurez donc de nouvelles responsabilités même si, dans un premier temps, l’augmentation qui en résulte ne correspondra pas forcément à vos attentes.
  11. Cherchez un job dans une autre entreprise. Si, pour quelque raison que ce soit, vous n’entrevoyez pas une possibilité d’évolution au sein de l’entreprise pour qui vous travaillez, c’est le moment ou jamais de vous mettre en quête de meilleures opportunités ailleurs. Certes, si vous êtes du genre très loyal envers votre employeur, vous aurez du mal à franchir le pas. Mais souvenez-vous que vous devez faire de votre mieux pour booster votre carrière autrement, le travail que vous faites actuellement ne vous rendra jamais heureux. Des études récentes ont montré que plus de 75 % des employés sont à la recherche de nouvelles opportunités à un moment donné. Vous ne serez donc pas le seul à le faire.

Conseils

  • Quand vous cherchez une entreprise qui sera à même de vous offrir des opportunités d’évolution, c'est toujours un bon signe quand elles mentionnent leur préférence pour les promotions en interne. Cependant, il pourrait s’agir d’une simple publicité de la part de l’entreprise. Donc, faites bien attention à distinguer le vrai du faux. N’oubliez jamais que vous aurez toujours à faire face à de la concurrence externe, peu importe pour qui vous travaillez.
  • Si vous avez des objectifs particuliers pour votre carrière – et vous devriez – prenez le temps d’étudier vos lacunes. Il s’agit d’une analyse de vos compétences actuelles et de ce que vous devriez être en mesure de faire pour atteindre la prochaine étape de votre évolution et pour parvenir à vos objectifs finaux. Pensez-y sérieusement et en toute honnêteté. Établissez ensuite un programme qui vous permettra de combler ces lacunes.
  • Restez patient quand vous voulez une promotion. Puisque vous êtes le mieux placé pour juger vos compétences, vos qualifications et vos réalisations, soyez toujours réaliste par rapport à vos ambitions et ne laissez pas un échec miner votre moral.
  • Si vous faites un excellent travail et que vos supérieurs émettent des avis positifs sur ce que vous faites et, malgré tout ça, vous n’êtes toujours pas promu au bout d’une ou deux candidatures, il y a peut-être quelques points que votre patron ne vous a pas dit. Il se peut que vous vouliez lui demander les raisons pour lesquelles vous n’avez pas été choisi et les compétences ou qualités qui vous manquent pour le poste. Dans ce cas, agissez avec politesse et tact, mais faites en sorte qu’il vous donne la bonne réponse. Détrompez-vous, ce n’est nullement l’occasion de vous plaindre. Il s’agit plutôt d’une chance qui s’offre à vous pour en apprendre un peu plus sur ce que vous devez faire pour décrocher la prochaine proposition que vous voulez.
  • Autant que possible, évitez d’émettre vos opinions sur la politique de l’entreprise. Tôt ou tard, vous aurez à prendre parti. Quand le moment viendra de le faire, faites-le avec élégance et de manière raisonnable et assurez-vous de ne pas couper les ponts avec vos collègues ou de les aliéner.
  • Vous en avez marre de courir après une promotion ? Volez de vos propres ailes. Si vous avez des compétences monnayables ou une véritable vocation qui vous passionne vraiment, il est peut-être temps pour vous de monter votre propre affaire.

Avertissements

  • N’exigez pas trop de vous-même. Il se peut en effet que vous vous épuisiez en faisant trop d’efforts dans votre travail. À titre d’exemple, si vous faites régulièrement des heures supplémentaires par semaine et que vous pouvez tenir le rythme indéfiniment, il est fort probable que vous incitiez les autres à penser que vous allez toujours travailler ainsi.
  • Ne bâclez pas votre candidature. Les responsables de recrutement risquent de ne pas vous prendre au sérieux et votre supérieur pourrait remettre en question votre implication pour votre job actuel. Il en est de même pour les postes auxquels vous postulez à la hâte. Restez patient et prenez le temps d’élargir vos compétences et votre savoir-faire dans un domaine avant d’envisager une évolution dans votre carrière.
  • Montrer aux autres que vous êtes compétent et ambitieux sans pour autant être arrogant et menaçant est une tâche difficile. Vous aurez donc besoin de faire preuve de persuasion pour obtenir ce que vous voulez. N’oubliez cependant pas que vous devez le faire avec tact. Restez serviable et aimable avec tous vos collaborateurs et non seulement avec votre patron.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.