Comment vider le cache DNS

Presque tous les ordinateurs connectés à Internet enregistrent automatiquement en mémoire cache l'adresse Internet des sites visités pour pouvoir en recharger les pages plus rapidement. Si une adresse IP d'un site change avant que vous n'ayez eu accès à celle-ci, peut-être ne parviendrez-vous pas à charger la page correspondante. Si vous devez tomber sur de nombreuses erreurs du style « Page inaccessible » et que vous êtes sûr d'être connecté à Internet, essayez de vider le cache DNS pour laisser votre ordinateur faire la mise à jour.

Première méthode - Avec Windows

  1. Lancez l'Invite de commande. La commande vidant le cache DNS doit être saisie dans l'Invite de commande et la procédure pour y accéder varie suivant la version de Windows utilisée :
    • Dans Windows 8 – Appuyez simultanément sur la touche Windows + X et sélectionnez « Invite de commande (Administrateur) ».
    • Dans Windows 7/Vista – Cliquez sur le menu Démarrer et tapez « cmd » dans le champ de recherche. Faites un clic droit sur « Invite de commande » et sélectionnez « Exécuter en tant qu'Administrateur ».
    • Windows XP – Cliquez sur le menu Démarrer puis sur Exécuter et tapez « cmd » dans le champ d'exécution puis appuyez sur Enter.
  2. Tapez la commande de vidage DNS : ipconfig /flushdns puis appuyez sur Enter. Un message apparaîtra : « Cache de résolution DNS vidé ».
  3. Quittez l'Invite de commande. Tapez exit puis pressez Enter. Cela fermera le terminal.

Deuxième méthode - Avec Mac OS X

  1. Lancez le Terminal. Vous trouverez le Terminal dans le répertoire Utilitaires de votre dossier Applications.
  2. Tapez la commande de vidage de cache DNS. Cette dernière varie suivant la version de Mac OS X que vous utilisez.
    • Mountain Lion ou Lion - sudo killall -HUP mDNSResponder
    • Snow Leopard - dscacheutil -flushcache
    • Leopard et versions antérieures - lookupd -flushcache
  3. Introduisez le mot de passe. Il est fort probable que le mot de passe administrateur vous soit demandé avant de pouvoir procéder au vidage du cache DNS.

Troisième méthode - Avec Linux

  1. Lancez le terminal. Ouvrez le terminal en tant qu'utilisateur racine ou tapez sudo avant d'introduire la commande de vidage DNS.
  2. Tapez la commande de vidage du cache DNS. Dans le terminal, tapez : « /etc/init.d/nscd restart » puis pressez Enter. Ceci procédera au vidage du cache DNS.

Conseils

  • Vous avez la possibilité de désactiver définitivement la mise en cache des DNS dans Windows à l'aide du programme « services.msc. » Tapez « services.msc » soit dans le champ Exécuter, soit dans le champ de recherche sous le Menu démarrer, selon votre version de Windows. Dans la fenêtre qui s'affiche, recherchez « DNS Client » et double-cliquez dessus. Cliquez ensuite sur « Arrêter ». Pour réactiver la mise en cache DNS après l'avoir stoppée, suivez la même procédure, mais cliquez sur « Démarrer » au lieu d' « Arrêter ».
  • Les utilisateurs de Windows peuvent temporairement désactiver la mise en cache DNS en activant « cmd » et en tapant « net stop dnscache » dans la fenêtre après l'invite de commande. Pressez ensuite sur Enter. Cela stoppera la mise en cache DNS jusqu'au prochain redémarrage de votre ordinateur.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.