Comment élever des bœufs

Vous venez d'acheter votre premier troupeau ! Félicitations et bienvenue dans le monde de l'élevage de bovins ! Abordons tout de suite le travail nécessaire pour s'occuper correctement de vos bêtes. L'élevage de bœufs est similaire, sur beaucoup de points à l'élevage de vaches, à l'exception près que vous n'avez pas uniquement affaire à des bovins adultes de sexe féminin : vous aurez également des taureaux, des veaux, etc. Si vous avez déjà vos enclos, vos bâtiments, vos points d'eau, vos minéraux et un système d'alimentation pour vos bœufs, il s'agit d'une activité relativement facile à mener tant que vous restez conscient des difficultés potentielles. Les bœufs demandent différents soins en fonction de leur âge et de leur race. De très jeunes veaux demandent par exemple plus de travail qu'un veau plus âgé ou qu'un bœuf adulte. Les taureaux demandent un peu plus d'efforts que les vaches qui ont des veaux. Les bœufs nourris au foin demandent bien plus de travail que les bœufs qui se nourrissent sur les pâturages. Cependant, quel que soit le genre de bétail que vous avez, les instructions de base restent les mêmes. Lisez les étapes ci-dessous pour apprendre à vous occuper de votre bétail.

Étapes

  1. Nourrissez-les et/ou procurez-leur de quoi brouter. C'est la partie la plus importante de l'élevage de bétail. Vos bœufs ne vivront pas très longtemps si vous ne savez pas quoi leur donner à manger ni comment leur donner à manger. Même si les bœufs se nourrissent essentiellement d'herbe et peuvent donc se nourrir directement sur les prairies, il vous faudra parfois leur donner de la luzerne, du foin et des grains, notamment si les conditions météorologiques sont difficiles (hiver rude, sécheresse, pluies torrentielles...) Dans les régions où il neige beaucoup l'hiver, les bœufs ne peuvent pas brouter dehors toute l'année. Les bœufs qui sont destinés à l'abattoir sont généralement gardés à l'intérieur et grassement nourris pour qu'ils grossissent plus vite. Dans ces deux cas, il est nécessaire que l'éleveur les nourrisse.
    • Il est possible de mettre les bœufs en pâturage pendant l'hiver même lorsqu'il neige. C'est une manière plus écologique et moins chère de faire sortir les bœufs des étables et leur donner la chance de bouger un peu. Pour ce faire, on doit laisser des sources de nourriture sur les prairies sur lesquels les bœufs sortent : mettez des céréaliers ou des ballots de foin à leur disposition.
    • Il est fortement recommandé d'appliquer un système de rotation à vos paddocks. Cette technique permet d'optimiser l'utilisation des pâturages et épuise moins le sol que l'utilisation intensive d'une même zone.
  2. Assurez-vous que l'eau et les minéraux soient disponibles à vos bêtes en quantité illimitée. Une alimentation continue en eau est essentielle pour élever des bovins. Leur survie en dépend. De plus, les en priver serait à la fois cruel et inhumain. Les minéraux, sous forme de sel en poudre ou sous forme de blocs de sel, sont également indispensables, car les bovins ont besoin de suppléments de sel en plus de leur alimentation basique
  3. Gardez votre troupeau en bonne santé. Assurez-vous d'être toujours à jour dans les vaccins de vos bœufs ainsi que dans les traitements anti-poux et vermifuges. C'est notamment essentiel si votre troupeau n'est pas fermé (arrivées et départs de bœufs fréquents, plus à ce sujet plus loin dans l'article) ou si votre troupeau est particulièrement exposé au risque de contamination de certaines maladies, comme la DVB (Diarrhée Virale Bovine) ou la RIB (Rhinotrachéite Infectieuse Bovine). Certains types de bétail tombent plus facilement malades que d'autres, assurez-vous donc de consulter un vétérinaire ou un autre éleveur expérimenté de la région (si votre vétérinaire est difficilement accessible) pour savoir quels vaccins sont les plus adaptés à votre environnement et à votre type d'élevage.
  4. Vérifiez régulièrement que vos bêtes ne présentent pas de symptômes de maladie ou de blessures. Les bœufs qui vivent essentiellement en intérieur doivent être vérifiés plus fréquemment que ceux qui vivent sur les pâturages, car ils sont tout simplement plus souvent malades. On vérifie l'état de santé des premiers à chaque fois qu'on les nourrit. Les bœufs laissés sur les pâturages doivent être vérifiés à chaque changement de prairie ou de paddock.
    • # Les troupeaux d'élevage destinés particulièrement à la reproduction doivent être vérifiés plus fréquemment, surtout s'il y a plus d'un taureau dans le troupeau. Avoir plusieurs taureaux dans un même troupeau peut être dangereux pendant la saison de reproduction, car les taureaux se blessent souvent lorsqu'ils s'affrontent pour les vaches. Un taureau avec un pénis paralysé ou blessé s'avère souvent être devenu inapte à l'insémination.
      • Pour ces troupeaux, vous devez aussi noter quelles vaches ont inséminées et lesquelles sont toujours en chaleur.
    • Les troupeaux gardés en intérieur sont plus susceptibles d'attraper une pneumonie ou d'avoir des fièvres ainsi que d'autres maladies. Les troupeaux en fin de vie sont plus susceptibles d'attraper l'acidose que les troupeaux plus jeunes et ils sont aussi plus susceptibles d'avoir des maladies respiratoires dues à l'exposition continue à la poussière ou à la consommation de nourriture poussiéreuse.
  5. Entretenez vos enclos et vos machines agricoles. Si vous voulez rester populaire auprès de vos voisins, il vaut mieux garder un œil attentif sur l'état de vos enclos. Des machines agricoles bien entretenues sont aussi essentielles pour gérer avec succès une exploitation agricole. Vous devez penser à ces éléments lorsque vous élevez des bovins.
    • Vos bœufs vont s'échapper si vos enclos ne sont pas maintenus et réparés lorsque cela est nécessaire. Même si vous entretenez correctement vos enclos, vous aurez occasionnellement à gérer un bœuf qui s'est échappé, mais cela ne doit pas arriver régulièrement.
    • Si vous faites l'effort d'huiler et de graisser vos machines et veillez à remplacer les composantes défectueuses, vous pourrez vous servir de vos machines bien plus longtemps. Les vieilles machines peuvent être plus chronophages que votre bétail ou que les nouvelles machines, même si ces dernières vont aussi s'user vite si vous ne vous en occupez pas correctement.

Conseils

  • Faites ce qu'il faut pour que votre troupeau reste calme. Un bon troupeau, c'est un troupeau calme et un troupeau calme, c'est des steaks plus goûteux.
  • Ayez toujours un kit de premiers soins prêt au cas où vous avez à gérer une urgence pour laquelle votre vétérinaire n'aura pas le temps d'être là.
  • Ayez toujours le numéro de votre vétérinaire à portée de main.
  • Si vous avez mis des ballots de foin dans vos pâturages, assurez-vous de couper les cordes qui les tiennent en place. Les bœufs ne sont en effet pas capables de couper les cordes ni d'ouvrir les films plastiques.

Avertissements

  • Élever des bœufs n'est pas donné à tout le monde. C'est un travail chronophage et engageant que de garder les bêtes saines et bien nourries.
  • Les taureaux et les vaches avec des veaux peuvent être dangereux. Des bœufs peu habitués au contact humain peuvent aussi être dangereux si vous les coincez dans un coin.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.