Comment encourager sa femme à retourner travailler

Que votre femme ait été licenciée, se remette d'une blessure ou se soit occupée des enfants au cours des derniers mois ou des dernières années, il sera délicat d'aborder le sujet de son retour dans le monde du travail. Il est important que vous vous asseyiez avec elle et déterminiez si votre famille a besoin d'un deuxième salaire. Si c'est le cas, vous rendrez la décision bien plus facile en proposant d'assumer certaines responsabilités domestiques et en aidant votre femme à trouver un emploi qui lui plaise.

Peser le pour et le contre

  1. Faites vos comptes ensemble. L'un des moyens les plus faciles de motiver quiconque à retourner travailler est de le mettre face à ses finances. Choisissez un moment calme pour vous asseoir avec votre femme et faites la liste de vos dépenses mensuelles. Comparez ensuite cette liste à vos revenus mensuels afin de déterminer si votre famille a besoin de ressources supplémentaires chaque mois.
    • Veillez à noter toutes vos dépenses du mois, y compris le loyer ou le remboursement d'un prêt, les charges, les frais de scolarité, la nourriture, le transport, les vêtements et les loisirs.
    • En plus des dépenses mensuelles, pensez à noter l'argent que vous devez mettre de côté en prévision de votre retraite, d'urgences, ou même pour des luxes, tels que les vacances. Parlez à votre femme de vos objectifs financiers sur le long terme et voyez si vous pourrez parvenir à les atteindre avec un seul salaire.
  2. N'oubliez pas les frais cachés. Si vous pensez qu'un second salaire fera une grande différence dans la situation financière de votre famille, soyez tout de même conscient que le retour au travail de votre femme pourrait engendrer des frais importants, en particulier avec les enfants. Asseyez-vous avec votre femme et faites la liste de toutes les dépenses supplémentaires que vous devrez assumer si votre femme reprend le travail. Voyez si ces dépenses seront plus ou moins importantes que le salaire de votre femme, afin de déterminer si cette décision est la meilleure pour votre famille.
    • Si vous avez de petits enfants, sachez que les frais de garderie constituent une dépense énorme. Trouver une solution de qualité et abordable à ce problème pourrait déjà aider votre femme à prendre la décision de recommencer à travailler.
    • Si votre femme faisait tout le ménage et la lessive, voyez si vous devrez employer quelqu'un pour faire ces tâches pendant que votre femme est au travail.
    • Voyez si vous allez devoir manger dehors plus souvent, alors que votre femme n'aura peut-être plus le temps de cuisiner chaque jour.
    • Voyez si vous allez devoir acheter une nouvelle voiture pour que votre femme puisse se rendre au travail.
    • Songez aux dépenses quotidiennes liées au retour au travail de votre femme, comme l'essence, les péages, les tenues professionnelles, et les déjeuners.
  3. Proposez d'aider votre femme à faire les corvées. Si votre femme gère tout à la maison et s'occupe des enfants depuis qu'elle a arrêté de travailler, peut-être craint-elle qu'en retournant travailler, elle doive tout de même assumer toutes les corvées ménagères. Vous aurez alors moins de mal à la convaincre de reprendre le travail si vous partagez ces responsabilités avec elle.
    • Déterminez des horaires justes et équitables pour vous occuper des enfants. Si elle s'occupait des enfants 99,9 % du temps, vous allez devoir faire des efforts. Si vous avez un bébé, proposez de vous lever la nuit pour le nourrir, ou emmenez les enfants à leurs entrainements de foot pendant la semaine si vos enfants sont plus grands.
    • Commencez à aider davantage votre femme avec la cuisine, le ménage et la lessive. Si votre femme voit que vous êtes capable et prêt à assumer ces tâches, elle aura peut-être moins de mal à retourner travailler.
    • Demandez-lui comment vous pouvez lui faciliter la vie si elle retourne travailler. Parfois, l'aide dont a besoin votre femme pourrait ne pas vous sauter aux yeux : posez-lui alors la question.
  4. Prenez son bien-être émotionnel en compte. La décision de recommencer à travailler n'est pas seulement une décision financière : celle-ci affectera également grandement votre femme sur le plan émotionnel. Il est important de déterminer ce que votre femme ressent réellement à l'idée de retourner travailler, et que vous parliez de ses éventuelles inquiétudes.
    • Certaines femmes s'ennuient et dépriment lorsqu'elles ne travaillent pas. Si vous pensez que c'est le cas de votre femme, faites-lui part de votre inquiétude et dites-lui que vous pensez qu'il serait mieux pour son bien-être qu'elle retourne travailler.
    • Certaines femmes se sentiront très coupables de retourner travailler alors qu'elles ont des enfants en bas âge. Si c'est ce que ressent votre femme, il est important que vous parliez calmement avec elle et trouviez ensemble des solutions pour que vos enfants restent heureux et en bonne santé une fois qu'elle aura repris le travail. Vous pourriez alors devoir rechercher la bonne solution de garderie ou vous assurer que les horaires de travail de votre femme soient suffisamment souples pour qu'elle puisse toujours emmener les enfants au foot.

L'aider à trouver le bon poste

  1. Déterminez des horaires réalistes. Il sera utile, à vous comme à votre femme, de déterminer à l'avance comment jongler entre vos horaires. Réfléchissez bien aux responsabilités et aux limites de votre femme lorsque vous décidez tous les deux, le nombre d'heures qu'elle peut raisonnablement s'engager à travailler chaque semaine.
    • Si vous avez des enfants, déterminez les heures auxquelles votre femme devra être à la maison pour s'en occuper. Si elle doit aller les chercher à l'école tous les jours, un emploi à plein temps pourrait ne pas être envisageable.
    • Si votre femme se remet d'une maladie, voyez le nombre d'heures qu'elle pourra travailler sans mettre sa santé en danger. Ne la poussez pas à travailler plus que son corps ne pourrait le supporter.
    • Gardez en tête qu'il existe d'autres options que les emplois à temps plein et à temps partiel. Selon les compétences de votre femme et la situation financière de votre famille, elle pourrait pouvoir lancer sa propre affaire ou trouver un autre moyen de travailler à domicile.
  2. Discutez des points négatifs et des points positifs de son dernier emploi. Le pire serait que votre femme retourne travailler dans une entreprise ou dans un domaine qu'elle déteste. Prenez alors le temps de discuter avec elle et voyez si elle était heureuse ou non dans le dernier poste qu'elle a occupé. Votre femme aura bien plus envie de retourner travailler si elle peut avoir un emploi qu'elle apprécie réellement.
    • Si elle aimait son dernier poste, encouragez-la à contacter son ancien employeur afin de voir s'il y a un poste vacant qui pourrait lui convenir. Si cette option n'est pas envisageable, réfléchissez ensemble à des opportunités professionnelles qui présenteraient les mêmes avantages et les mêmes défis.
    • Si elle n'appréciait pas son dernier emploi, parlez de ce qu'elle n'aimait pas. Il est important que vous compreniez si elle n'aimait pas l'entreprise ou si elle n'aimait pas le genre de travail qu'elle y faisait. Si elle n'aimait pas le genre de travail qu'elle faisait, elle pourrait devoir se réorienter complètement.
  3. Voyez en quoi ses centres d'intérêt et ses compétences ont changé. Si votre femme a arrêté de travailler il y a déjà un bon moment, le genre de poste qu'elle occupait avant cela pourrait ne plus lui convenir. Asseyez-vous avec votre femme et voyez ce qui a changé depuis son dernier emploi.
    • Elle pourrait s'être découvert une nouvelle passion alors qu'elle ne travaillait pas. Si c'est le cas, recherchez des opportunités professionnelles qui pourraient lui permettre de poursuivre cette passion.
    • Votre femme pourrait également avoir des priorités totalement différentes de ses priorités du passé. Par exemple, elle pourrait ne pas vouloir reprendre un emploi qui l'oblige à voyager constamment afin de pouvoir passer plus de temps avec sa famille. Si c'est le cas, recherchez un type d'emploi qui lui permettrait d'utiliser ses compétences, sans devoir voyager.
    • Si votre femme a besoin d'aide pour décider de ce qu'elle veut faire, encouragez-la à consulter un conseiller d'orientation.
  4. Décidez si un emploi temporaire sera nécessaire. Si votre situation financière est urgente, votre femme pourrait ne pas avoir le luxe d'attendre que le poste de ses rêves se présente. Si vous êtes dans cette situation, asseyez-vous avec votre femme, et parlez de la possibilité qu'elle accepte un emploi temporaire afin de vous aider à payer les factures.
    • Assurez-vous qu'elle comprenne bien que vous voulez qu'elle continue à rechercher l'emploi de ses rêves alors qu'elle occupe ce poste temporaire. Soutenez-la si elle déteste ce qu'elle fait et aidez-la à rechercher un poste qui lui conviendrait davantage.

L'aider à trouver un travail

  1. Aidez-la à mettre ses compétences à jour. La sphère professionnelle évolue rapidement, et si votre femme n'a pas travaillé depuis quelques temps, elle pourrait ne plus avoir les compétences qu'un employeur recherche. Il est crucial qu'elle comprenne les nouvelles normes de son secteur d'activité, et si besoin, qu'elle acquiert les compétences qui lui manquent.
    • Gardez en tête que les technologies ont probablement évolué depuis la dernière fois que votre femme a travaillé. Même si ça ne fait que quelques années, encouragez-la à suivre un cours ou à apprendre par elle-même les dernières avancées technologiques de son domaine.
    • Vous pourrez également l'aider à se refamiliariser avec son domaine en recherchant des conférences auxquelles elle pourrait assister, ou en l'abonnant à une revue spécialisée. Cela l'aidera non seulement à rester au courant des dernières nouveautés, mais pourrait également l'aider à retrouver sa passion pour ce domaine d'activité.
  2. Encouragez-la à se faire des relations. Les chercheurs d'emploi ont généralement plus de facilités à trouver un poste lorsqu'ils entretiennent leurs relations avec d'autres professionnels de leur secteur. Si votre femme ne le fait pas déjà, faites-lui savoir que cela est important pour qu'elle trouve l'emploi qu'elle recherche.
    • Si elle a gardé des contacts de son ancien emploi qui pourraient l'aider dans sa recherche, suggérez à votre femme de les contacter par téléphone ou par email. Les réseaux sociaux professionnels, comme LinkedIn, présentent également d'importantes opportunités de networking.
    • Si votre femme ne connait plus personne dans son secteur d'activité, encouragez-la à rencontrer des gens en faisant du bénévolat dans un domaine lié au sien, ou en assistant à des conférences.
  3. Aidez-là à écrire son CV. Si votre femme n'a pas travaillé depuis longtemps, il y a de grandes chances que son CV doive être mis à jour. Mettre toute son expérience par écrit peut être intimidant, mais il est très important que votre femme ait un bon CV, afin de pouvoir faire bonne impression sur les recruteurs.
    • Si votre femme n'a pas travaillé depuis longtemps, encouragez-la à réorganiser son CV, selon un format fonctionnel plutôt que chronologique. Cela signifie qu'elle devra regrouper ses compétences et expériences par genre plutôt que de les classer de la plus récente à la plus ancienne.
    • Si vous êtes doué pour écrire les CV, aidez votre femme en lui proposant de corriger ou de relire le sien. Si vous n'êtes pas particulièrement doué pour cela, pensez à demander à un ami ou à un membre de votre famille de le faire, ou même, recourez aux services d'un professionnel pour l'aider à peaufiner son CV.
  4. Répétez les questions classiques d'entretien. Pour booster l'assurance de votre femme et augmenter ses chances d'être embauchée, aidez-la à s'entrainer pour les entretiens en lui posant des questions classiques. Concentrez-vous à la fois sur les questions classiques liées au poste et sur les questions concernant le fait qu'elle n'ait pas travaillé depuis longtemps.
    • Aidez votre femme à déterminer les expériences en lien avec son secteur qu'elle a acquit alors qu'elle ne travaillait pas. Par exemple, si elle est designer graphique, elle a peut-être utilisé ses compétences pour créer des affiches pour les pièces de théâtre des enfants. Parler de ce genre d'expérience pourrait aider votre femme à convaincre les employeurs potentiels qu'elle n'est jamais vraiment sortie du secteur en question.
    • Les questions courantes en entretien incluent par exemple : "pourquoi voulez-vous travailler pour cette entreprise ?", "quelles sont vos forces et vos faiblesses ?", "en quoi pensez-vous être faite pour ce poste ?", "quels sont vos objectifs professionnels ?", "quelles sont vos plus grandes réussites et vos plus grands échecs ?", et "comment faites-vous face à un client en colère ou à un désaccord entre collègues ?".
    • Assurez-vous que votre femme soit bien renseignée sur l'entreprise pour laquelle elle a un entretien. Vous devriez également l'aider à penser à quelques questions à poser au recruteur, afin de démontrer que le poste l'intéresse. Elle pourrait par exemple demander "quels sont les objectifs de l'entreprise pour l'année à venir ?", ou "quels sont les plus grands défis auquel ce département fait face en ce moment ?". Conseillez-lui d'éviter de poser des questions relatives aux avantages ou au salaire, à moins que le recruteur n'aborde ces sujets.
  5. Soutenez votre femme. Reprendre le travail après une longue pause n'est pas facile. Beaucoup de professionnelles expérimentées sont même découragées alors qu'elles ne parviennent pas à trouver un emploi bien payé aussi facilement qu'elles ne le pensaient. Préparez-vous à cette réalité et soyez prêt à soutenir émotionnellement votre femme si elle se décourage.
    • Il est courant que les gens qui n'ont pas travaillé depuis longtemps doutent de leurs propres capacités et compétences. Si vous avez l'impression que c'est le cas de votre femme, boostez son assurance en lui rappelant ses talents et ses réussites.
    • Si la recherche d'emploi de votre femme ne se passe pas bien, soyez compréhensif. Même si vous manquez d'argent en ce moment, vous n'améliorerez pas la situation en mettant la pression à votre femme ou en l'accusant de ne pas être capable de trouver un emploi.

Conseils

  • Soyez actif dans la recherche d'emploi de votre femme. Si elle recherche un emploi lors d'une crise économique, recherchez des opportunités professionnelles à chaque coin de rue, soyez patient et soutenez votre femme.
  • Si le poste des rêves de votre femme requerrait qu'elle reprenne ses études ou suive une formation, soutenez-la afin qu'elle puisse obtenir l'emploi qu'elle souhaite.

Avertissements

  • N'insistez pas trop lourdement pour que votre femme retourne travailler. Cela pourrait causer des tensions dans votre mariage. Il sera bien meilleur d'aborder le sujet comme une équipe.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.