Comment réconforter quelqu'un quand il n'y a rien d'autre qu'on peut offrir

L'une des pires choses que l'on puisse ressentir dans la vie est de savoir que quelqu'un qu'on aime souffre et qu'on ne peut rien pour lui. Que dites-vous lorsque vous vous tenez près d'elle avec un air désolé, observant votre bienaimé plonger dans le gouffre et confronté aux péripéties de la vie ? Vous ne pouvez peut-être rien contre sa douleur ou sa frustration, néanmoins vous pouvez lui témoigner votre bienveillance et votre compassion. Ne pensez jamais que vous ne pouvez rien, car un petit geste amical peut parfois beaucoup aider.

Consoler en personne

  1. Donnez un câlin si cela est possible. Le toucher est un langage universel et le tout premier pour l'être humain. Lorsqu'un proche traverse une mauvaise passe, offrez votre contact et donnez-lui un bon câlin. Cela peut paraitre simple, mais pour une personne qui est chagrinée, apeurée, ou qui se sent bouleversée, un toucher chaleureux peut être réconfortant et même calmer le stress cardiovasculaire . En réponse à une faible réaction de stress, les recherches ont montré que le fait de prendre votre ami dans vos bras peut réduire sa vulnérabilité à la maladie .
    • Demandez d'abord à votre amie si le câlin serait un moyen approprié de la réconforter, car certains individus n'aiment pas de tels gestes physiques.
    • Serrez votre amie contre vous et caressez-lui le dos. Si elle pleure, laissez-la pleurer dans vos bras.
  2. Encouragez-la à exprimer son émotion. Si vous remarquez que votre bienaimé s'efforce à retenir ce qu'elle ressent, dites-lui qu'il serait bien qu'elle exprime ses sentiments. Beaucoup de gens se sentent coupables d'exprimer des émotions négatives. D'autres ont peur d'être jugés pour ne pas avoir tenu le coup. Dites à votre amie que ses sentiments ne vous gênent pas et que vous ne la jugerez point pour cela.
    • Dites quelque chose comme On dirait que tu traverses un moment difficile actuellement et je veux que tu saches que je suis là pour t'écouter au cas où tu voudrais en parler ou Si tu as besoin de pleurer, cela ne me gêne pas.
    • Les psychologues ont affirmé que les émotions négatives sont aussi importantes que les émotions positives. Les émotions négatives nous informent davantage sur les aléas naturels de la vie. Ainsi, le fait d'exprimer les émotions négatives par opposition à leur suppression peut contribuer à l'améliorer de la santé mentale en général .
  3. Choisissez de passer votre temps à faire tout ce que vous voulez. Il se peut que votre amie ait l'envie de se prélasser toute la journée à regarder la téléréalité ou à feuilleter des magazines à potins. Il se peut qu'elle ait envie de parler de ce qui l'ennuie ou qu'elle veuille aborder tous les sujets sauf celui-ci. Elle peut également avoir envie d'aller faire les boutiques ou simplement faire une sieste. Trouvez quelques heures de distractions pour vous occuper uniquement de votre amie en difficulté.
    • Ne venez pas avec un programme spécial, soyez juste présent. Votre amie peut ne pas être disposée à faire quelque chose ou peut se sentir confuse de prendre une décision. Toutefois, il serait judicieux d'apprêter quelques idées au cas où elle aurait envie de faire quelque chose .
  4. Apportez un remontant. Si vous connaissez quelque chose capable de faire sourire votre amie, apportez-le pour lui remonter le moral . Comprenez qu'elle peut ne pas se sentir mieux avec ceci, mais elle reconnaitra quand même que vous essayez de lui remonter le moral et appréciera certainement votre geste.
    • Par exemple, vous pourriez faire venir une couverture confortable sous laquelle se recroquevillera votre amie, un intéressant objet de distraction sous la forme de votre coffret de vos DVD préférés (si elle a envie de regarder quelque chose) ou un demi-gallon de son sorbet préféré que vous partagerez pendant qu'elle vous parle.
  5. Rendez service. Si votre amie chagrine ou qu'elle est bouleversée, elle peut ne pas avoir la force de ranger sa chambre, de faire quelques courses ou de promener son chien. Anticipez à accomplir de telles tâches et faire ces courses pour alléger le stress de votre amie. En outre, réfléchissez et apportez rapidement les choses essentielles dont votre amie ou famille peut avoir besoin pendant cette période difficile .
    • Autrement, vous pouvez lui téléphoner et demander Je sais qu'avec tout ce qui se passe, tu n'as probablement pas eu le temps de faire tes courses et d'acheter les articles ménagers. Que puis-je t'acheter de la boutique ?
    • La liste des articles peut inclure des assiettes jetables et des napperons au cas où elle aura besoin de recevoir des visiteurs ou aussi des mouchoirs et du thé aux herbes tel que la camomille.

Consoler de loin

  1. Contactez la personne. Appelez votre amie et exprimez votre chagrin par rapport à ce qu'elle traverse. Ne vous emportez pas si elle ne décroche pas immédiatement l'appel. Elle peut ne pas être d'humeur à parler ou peut avoir besoin de se consoler elle-même d'abord. Elle vous reviendra lorsqu'elle le peut. Pendant ce temps, essayez de lui offrir vos vœux à travers un message vocal.
    • Votre message vocal peut être ceci : Salut, X, je suis vraiment navré pour ce qui est arrivé. Je comprends que tu sois occupée ou que tu n'aies pas envie de parler actuellement. Toutefois, je voulais t'appeler pour te dire que je pense à toi et que tu peux compter sur moi au cas où tu aurais besoin de quoi que ce soit.
    • Beaucoup de gens n'ont souvent aucune idée de ce qu'ils diront lorsqu'il s'agit de réconforter un ami qui souffre ou qui est chagriné et pour cela, ils choisissent de ne rien dire . Même si vous n'avez pas les mots qu'il faut pour vous exprimer, votre amie appréciera le fait que vous ayez pensé à elle et reconnaitra également que vous avez à cœur ce qu'elle traverse.
  2. Faites l'effort de prendre de ses nouvelles. Très souvent, lorsque les gens sont endeuillés, tout le monde dit : Appelle-moi si tu as besoin de moi. Cette personne peut se considérer comme étant un fardeau en vous appelant et ainsi elle n'appellera jamais. La meilleure méthode serait de préciser le moment auquel vous l'appellerez pour qu'elle sache qu'elle peut compter sur vous.
    • Laissez un message ou confirmez à votre amie que vous prendrez de ses nouvelles de temps en temps. Par exemple, dites-lui : Je te rappellerai mardi après le boulot pour prendre de tes nouvelles.
  3. Pratiquez le système d'écoute réflective . Tout ce dont les gens ont parfois besoin, c'est de savoir qu'il y a quelqu'un qui les écoute. Offrez ce don d'écoute à votre amie. Prêtez vraiment attention à ce qu'elle dit, à son ton, à ces mots et à ce qu'elle envisage de dire. Concentrez-vous et ne laissez pas votre esprit errer. Posez des questions claires à chaque instant de pause pour prouver que vous la suivez.
    • Après que votre amie ait fini de parler, faites le résumé de tout ce que vous aviez entendu et dites quelque chose pour la rassurer que, bien que vous n'ayez point un pouvoir magique pour remédier à tout son mal, vous l'écoutiez et vous serez toujours là pour elle. Même une phrase réflective telle que : J'ai appris que tu es triste à cause de___. Je me sens mal que ceci t'arrive, mais j'espère que tu sais que je serai là pour toi, peut être très significative pour quelqu'un.
  4. Envoyez un colis . Vous pouvez peut-être donc passer chez votre amie, mais vous pouvez lui remonter le moral aussi ou tout au moins lui faciliter les choses, en lui envoyant quelques objets dont elle pourrait avoir besoin. Ce que vous envoyez dépendra de la situation et de la personne qui le reçoit.
    • Par exemple, si votre amie traverse une situation de rupture, vous pourriez lui envoyer des aliments de confort et des magazines débiles pour lui changer les idées. Si elle a perdu un proche, vous pourriez lui envoyer une collection de citations édifiantes ou des versets bibliques ou encore un livre portant sur la manière de trouver de l'espoir après une perte.

Éviter d'être offensif

  1. Ne prétendez pas comprendre. Admettez que nous réagissons tous de façon différente face aux situations de la vie. Même si vous aviez traversé une situation similaire à celle de votre amie, évitez de dire des choses telles que : Oh, tu n'auras plus mal après quelque temps. Lorsque cela m'était arrivé, j'ai___ Votre amie a besoin qu'on lui reconnaisse ses sentiments et non de les minimiser. En lieu et place de cela, faites preuve d'empathie.
    • La sympathie implique la reconnaissance des sentiments douloureux de l'autre personne en essayant de se mettre à la place de cette dernière . Même si vous savez ce que cela fait d'être dans une situation pareille, évitez de généraliser les cas en disant à votre amie que ceci est écru, nouveau et douloureux. Pour témoigner du soutien et de la sympathie, dites Je vois que tu souffres. J'aimerai pouvoir faire quelque chose.
  2. Gardez vos conseils pour vous-même. Lorsque nous voyons nos proches souffrir, la réaction courante que nous avons est de nous précipiter à trouver une solution. Toutefois, dans certains cas, les seuls facteurs pouvant atténuer la douleur constituent l'espoir et le temps. Bien évidemment, vous pouvez vous sentir incapable d'apporter une solution pratique à votre amie, mais votre présence seule lui fera plaisir plutôt que des conseils .
  3. Gardez-vous de déverser des clichés dénudés de sens . Pendant les périodes difficiles, certaines personnes font recours à des platitudes inutiles qui ne donnent pas de réconfort, mais qui ne font qu'empirer la situation. Évitez ces discours inutiles et défavorables  :
    • il y a une raison pour toute chose
    • le temps guérit toutes les blessures
    • cela devrait arriver
    • le pire pouvait arriver
    • ce qui est fait est fait
    • plus les choses changent, plus elles demeurent les mêmes
  4. Demandez-vous de quelle façon la consolation spirituelle sera perçue par votre amie. Décider de prier pour elle ou le fait de lui dire de prier peut s'avérer un geste anodin. Cependant, si votre amie est athée ou agnostique, les pratiques religieuses peuvent ne pas la consoler. Essayez de voir votre amie là où elle est et offrez-lui votre présence et votre réconfort d'une manière qui l'a met à l'aise .

Conseils

  • Ne vous déprimez pas. Restez toujours plus fort auprès de cette personne, il ne servira à rien si vous sombrez aussi. Elle a besoin de soutien et non de quelqu'un avec qui pleurer.
  • N'en faites pas de trop. Si vous ne prenez pas soin de vous-même, vous ne pourrez prendre soin de personne d'autre. Ne vous surchargez pas ou ne vous épuisez pas avec la vie de quelqu'un d'autre. Équilibrez les choses de manière à l'aider en lui apportant votre soutien, mais en lui permettant également de se rétablir à son propre rythme.
  • Faites attention à votre langage, car les gens qui sont dans une telle situation sont souvent extrêmement sensibles. Évitez de vous attarder sur les sentiments des gens et sur leur souffrance, d'être trop sévère ou embarrassant ou de ne pas écouter les gens avec attention.
  • Rassurez-la et dites-lui à quel point vous l'aimez.
  • Ne la jugez point. Même si vous pensez qu'elle pouvait facilement s'en sortir, laissez-la prendre son temps pour guérir à son propre rythme.

Avertissements

  • Des fois, les gens qui sont dans de pareilles situations n'aiment pas embrasser, parler ou être près de qui que ce soit. Si tel est le cas, laissez la personne se calmer et pensez à la bonne manière pour l'approcher.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.