Comment faire la roue à une main

Si vous pouvez déjà facilement faire la roue à deux mains, il ne faut qu'un peu de pratique pour apprendre à faire la roue à une main. Faire la roue à une main peut être un peu difficile au début, mais une fois qu'elle est maitrisée, c'est un jeu d'enfant ! Elle constitue également une bonne préparation vers l'apprentissage du salto costal ou la roue sans mains. Cet article vous montrera deux variations de la roue à une main : la première utilise la « main opposée » ou la main du côté opposé au pied qui amorce le mouvement et la seconde utilise la « main dominante », qui se trouve du même côté que le pied d'ouverture .

Faire la roue à une main avec la main opposée

  1. Maitrisez la roue de base. Assurez-vous de pouvoir très bien faire une roue de base à deux mains avant de progresser vers la roue à une main. Pratiquez-vous à faire la roue aussi bien en commençant avec le pied droit qu'avec le pied gauche. Ceci vous aidera à améliorer votre forme et à obtenir la force des bras et des épaules nécessaire pour faire la roue à une main .
  2. Trouvez la bonne surface sur laquelle pratiquer. Vous allez probablement tomber quelques fois pendant l'apprentissage de la roue à une main, il est donc préférable de pratiquer sur une surface molle. Utilisez un tapis de gymnastique si vous en avez un ou trouvez un beau carré d'herbe dans un parc ou dans la cour. Assurez-vous d'avoir suffisamment d'espace pour ne pas percuter un meuble, un mur, etc.
  3. Réchauffez-vous à l'aide de quelques roues. Faites quelques roues de base pour rappeler à votre corps la sensation qu'elles procurent. La roue à une main se fait exactement de la même façon, sauf que vous retirez une main.
  4. Pratiquez le placement des pieds. Maintenant, prenez un moment pour pratiquer, au ralenti, le placement des pieds et des mains que vous utiliserez pendant la roue à une main. Faites exactement comme une roue de base, mais placez le bras dominant (celui du même côté que le pied qui commence le mouvement) derrière le dos. Pratiquez-vous en prenant le premier pas de façon normale, puis placez la main opposée au sol, à environ 30 à 45 cm du pied dominant. Continuez le mouvement. Concentrez-vous à garder les pieds et la main alignés. Répétez quelques fois pour vous aider à imaginer le mouvement complet .
    • Pour vous aider à garder votre roue droite, vous pouvez placer une ligne de ruban adhésif au sol .
    • La distance à laquelle vous placez la main dépend de votre taille et de votre vitesse. Vous devrez effectuer plusieurs essais avant que vous ne trouviez la distance qui vous convienne.
  5. Prenez la position de départ. Soulevez légèrement le pied du sol et levez les mains dans les airs, comme lorsque vous faites une roue de base. Puis, placez le bras dominant sur le côté ou derrière le dos pour vous souvenir de ne pas l'utiliser (si le pied droit se trouve devant, placez la main droite derrière le dos).
    • Si vous avez peur de tomber, essayer de plier le bras un peu, au lieu de le mettre derrière le dos. De cette façon, vous vous souvenez de ne pas placer la main au sol, mais elle demeure prête à se poser si vous perdez l'équilibre .
  6. Penchez-vous vers l'avant et posez la main au sol. Si vous débutez sur le pied droit, placez la main gauche sur le sol. Pour garder votre roue droite, assurez-vous que la main soit posée perpendiculairement à la direction de la roue et que les doigts pointent vers le pied de départ et non pas vers l'extérieur. (Si vous débutez sur le pied droit, posez la main gauche et assurez-vous que les doigts pointent vers la gauche et non pas vers la droite) .
  7. Poussez-vous avec la jambe arrière et lancez les jambes par-dessus la tête. Plus vous avez d'élan, plus la roue sera facile à exécuter. Tentez de vous pousser et d'atterrir sur une même ligne.
  8. Ajoutez de l'élan. Faire la roue à une main est beaucoup plus facile lorsque vous avez acquis de la vitesse. Essayez donc de la faire quelques fois au ralenti pour comprendre le mouvement, puis ajoutez de l'élan ou un peu de vitesse, comme pour faire une roue de base.
  9. Pratiquez, pratiquez, pratiquez. Continuez à vous pratiquer jusqu'à ce que le mouvement soit naturel et que la roue soit facile et confortable. Atterrissez avec le pied gauche, puis le pied droit, jusqu'à ce que les deux méthodes vous semblent naturelles.
    • Si la roue avec la main opposée vous semble trop difficile, essayez d'abord la roue à une main avec la main dominante. Certaines personnes trouvent qu'il est beaucoup plus facile de débuter par celle-ci.
    • Si la peur de tomber vous empêche de vous lancer dans le mouvement, demandez à quelqu'un de vous assister jusqu'à ce que vous ayez plus confiance.
    • Si votre roue semble se diriger d'un côté ou de l'autre, il est possible que la main ne soit pas correctement placée ou que les pieds ne soient pas alignés. Demandez à quelqu'un de vous observer et de vous donner des conseils sur votre exécution.

Faire la roue à une main avec la main dominante

  1. Maitrisez d'abord la roue de base et la roue à une main avec la main opposée. Pour la plupart des gens, cette roue, qui nécessite l'utilisation de la main située du même côté que le pied qui entame le mouvement, est moins stable et plus difficile que la roue à une main avec la main opposée. Assurez-vous que faire la roue de base soit un jeu d'enfant, puis pratiquez-vous à faire la roue à une main avec la main opposée avant de commencer à pratiquer celle-ci.
    • Certaines personnes trouvent cette version de la roue à une main beaucoup plus facile. Cela dépend de chacun. Si la roue avec la main opposée est difficile pour vous, vous pouvez essayer celle-ci.
  2. Trouvez un endroit sécuritaire pour vous pratiquer. Vous aurez besoin de beaucoup d'espace pour pratiquer cette roue, idéalement sur une surface molle comme un tapis de gymnastique ou un carré d'herbe.
  3. Faites quelques roues pour vous réchauffer. Pratiquez la roue de base pour vous rappeler la sensation qu'elles procurent. Puis, faites quelques roues à une main si vous les maitrisez déjà.
  4. Pratiquez le placement des pieds. Les pieds sont placés exactement comme pour une roue à deux mains. Placez la main dominante à environ 30 à 45 cm du pied dominant, puis engagez le mouvement. Concentrez-vous à garder les pieds et la main alignés. Répétez lentement quelques fois pour vous aider à imaginer le mouvement complet .
    • La distance à laquelle vous placez la main dépend de votre taille et de votre vitesse. Pour cette version de la roue à une main, la main devrait être un peu plus près du pied que pour la version avec la main opposée.
    • Pour vous aider à garder votre roue droite, vous pouvez placer une ligne de ruban adhésif au sol .
  5. Prenez la position de départ. Soulevez légèrement le pied dominant du sol, puis levez les mains dans les airs, comme lorsque vous faites une roue de base. Puis, pliez les genoux et préparez-vous à vous lancer vers l'avant et vers le sol. Si le pied droit commence le mouvement, vous poserez la main droite au sol.
  6. Penchez-vous vers l'avant et posez la main. Pour garder votre roue droite, assurez-vous que la main est posée perpendiculairement à la direction de la roue et que les doigts pointent vers l'intérieur et vers le pied non dominant. Si vous débutez sur le pied droit, posez la main droite de façon à ce que les doigts pointent vers la gauche.
  7. Poussez-vous avec la jambe arrière et lancez les jambes par-dessus la tête. Plus vous avez d'élan et plus la roue sera facile à exécuter. Résistez à la tentation de poser la deuxième main au sol et tentez de vous pousser pour effectuer un atterrissage en ligne droite.
  8. Ajoutez de l'élan. Faire la roue à une main est beaucoup plus facile lorsque vous avez acquis de la vitesse. Essayez donc de la faire quelques fois au ralenti pour comprendre le mouvement, puis ajoutez de l'élan ou un peu de vitesse, comme pour faire une roue de base.
  9. Pratiquez, pratiquez, pratiquez. Continuez à vous pratiquer jusqu'à ce que le mouvement soit naturel et que votre roue soit facile et confortable. Essayez d'amorcer le mouvement à l'aide du pied gauche, puis du pied droit. Vous serez prêt à faire le salto costal dans très peu de temps !
    • Si la peur de tomber vous empêche de vous lancer dans le mouvement, demandez à quelqu'un de vous assister jusqu'à ce que vous ayez plus confiance.
    • Si votre roue semble se diriger d'un côté ou de l'autre, il est possible que la main ne soit pas correctement placée ou que les pieds ne soient pas alignés. Demandez à quelqu'un de vous observer et de vous donner des conseils sur votre exécution.
  10. Décortiquez un peu plus le mouvement. Si vous ne pouvez pas vous empêcher de poser la deuxième main au sol, essayez de faire une roue de base en deux parties. Faites une roue de base, mais plutôt que de poser les deux mains en même temps au sol, posez d'abord la main dominante, attendez une seconde, puis posez la deuxième. La séquence devrait être pied-main-main-pied.

Conseils

  • Souvenez-vous que ce mouvement nécessite beaucoup de pratique. Soyez patient !
  • Assurez-vous de bien maitriser la roue de base et d'être à l'aise lorsque vous la faites. Si vous débutez dans l'apprentissage de la roue à une main, gardez toujours la deuxième main prête à se poser sur le sol, au cas où vous perdez l'équilibre. Et assurez-vous d'avoir tout l'espace nécessaire.
  • Prenez une pause si vous commencez à être fatigué ou arrêtez pour la journée si vos poignets commencent à être douloureux.
  • Il est recommandé de vous réchauffer et vous étirer avant d'essayer de faire une roue à une main.
  • Concentrez-vous à garder les muscles abdominaux contractés lorsque vous faites des roues.
  • Vous pouvez pratiquer sur une trampoline si vous trouvez qu'il est difficile de faire la roue au sol.
  • Essayez de garder le même rythme que lorsque vous faites des roues de base.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.