Comment construire un établi

Un établi est un élément indispensable à tout atelier. Suivez les instructions détaillées dans cet article pour construire un établi traditionnel ou encore un plan de travail suspendu pour optimiser votre espace de travail.

Construire un établi sur mesure

  1. Commencez par déterminer les dimensions de votre établi. Décidez d'une longueur, d'une largeur et d'une hauteur pour votre établi selon l'espace dont vous bénéficiez et notez-les par écrit.
  2. Il vous faudra tout d'abord trouver un plateau pour votre établi. Vous pouvez aussi bien utiliser un plateau en bois massif, du style bloc de boucher (ce qui risque de vous revenir assez cher) tout comme une plaque de bois plus fine, mais très solide comme celles couramment utilisées dans l'industrie (et qui sont nettement moins chères). Vous pouvez également superposer plusieurs plaques de contreplaqué. Pour une solution tout aussi robuste et encore plus accessible financièrement parlant, essayez de vous procurer une porte à âme pleine : consultez les petites annonces locales ou renseignez-vous sur les chantiers de rénovation s'il ne vous était pas possible de récupérer une porte. En fait, l'essentiel est que vous trouviez une surface plane et solide.
    • Découpez votre plateau aux mesures désirées, si nécessaire.
  3. Découpez des poteaux ou des poutres de section de 10 x 10 cm pour réaliser les pieds de votre établi. La longueur de chaque pied doit être égale à la hauteur de votre établi moins l'épaisseur de votre plateau.
  4. Découpez ensuite des chevrons de 60 x 80 mm pour réaliser les quatre renforts de pieds. Pour que le plateau de votre établi s'adapte parfaitement au-dessous de table et soit aligné avec les renforts (voir étapes 8 et 9), chaque renfort latéral doit être égal à la largeur de l'établi moins 120 mm, soit l'épaisseur de deux chevrons (si vous utilisez des chevrons de 60 x 80). Si vous préférez au contraire que les renforts dépassent de l'établi (cela peut être utile pour accrocher des pinces et autres outils, par exemple), coupez les renforts de manière à ce qu'ils aient la même dimension que la largeur du plateau.
    • Veillez à mesurer précisément les dimensions de vos chevrons afin de les couper de manière adéquate, surtout si vous utilisez d'autres chevrons que du 60 x 80 mm. Par ailleurs, les dimensions de chevrons de même calibre peuvent parfois varier ou être approximatives, il est donc judicieux de les mesurer avant de couper.
  5. Montez les renforts supérieurs sur les pieds de l'établi. Placez tout d'abord deux pieds par terre, parallèles l'un à l'autre, et posez un renfort dessus, de manière à ce que le renfort soit perpendiculaire aux pieds et que ses extrémités soient parfaitement alignées avec l'extérieur des pieds et ne dépassent pas ; le bord supérieur du renfort, lui, doit être aligné avec le haut des pieds (ou ce qui deviendra le haut des pieds ou le dessous de table). Faites de même pour l'autre côté.
  6. Il vous faut maintenant boulonner ces renforts supérieurs à chaque pied. Pour cela, avec votre renfort déjà en place sur les pieds et en utilisant un foret de 10 mm, faites deux trous de manière à percer à la fois les pieds et le renfort de part en part tout en veillant à ce que les trous soient diamétralement opposés (imaginez un carré : un trou sera en haut, à gauche, tandis que l'autre sera dans le coin du bas, à droite). Ainsi, vous pourrez par la suite percer un autre trou entre les deux premiers pour y fixer un troisième boulon. Enfilez les boulons dans les trous que vous venez de percer, de l'extérieur vers l'intérieur, c'est-à-dire du renfort vers le pied de l'établi et maintenez en place à l'aide d'une rondelle et d'un écrou que vous visserez avec une clé. Une fois en place, les rondelles et écrous doivent se trouver sur la face intérieure des pieds. Répétez l'opération avec les deux autres pieds.
  7. Fixez ensuite les renforts du bas sur les pieds de l'établi. Retournez d'abord deux des pieds de manière à ce que le renfort se retrouve dessous et répétez les étapes 7 et 8 avec un autre renfort que vous placerez cette fois dessus et à l'autre extrémité des pieds. Veillez cependant, cette fois-ci, à ne pas aligner les bords externes du renfort avec l'extrémité des pieds et placez-les plutôt à quelques centimètres du sol. Une fois vos renforts placés, vous devriez avoir deux renforts supérieurs tout en haut des pieds et deux renforts inférieurs en bas des pieds, mais à quelques centimètres du sol.
    • Si vous le désirez, vous pouvez également placer une étagère entre les quatre pieds de l'établi en vous servant des renforts inférieurs comme supports. Positionnez alors les renforts à la hauteur à laquelle vous désirez avoir votre étagère. Veillez juste à ne pas placer vos renforts plus haut que le tiers de la hauteur de l'établi : en effet, plus les renforts seront bas, plus l'établi sera stable.
  8. Découpez maintenant deux nouveaux renforts qui devront être aussi longs que le plateau.
  9. Fixez ces renforts aux pieds de l'établi. Commencez par placer les pieds de manière à ce que les renforts du haut soient orientés vers l'extérieur. La distance entre l'arête extérieure du renfort droit et l'arête extérieure du renfort gauche doit être égale au renfort long. Positionnez ce dernier contre les pieds, de façon à ce qu'il soit perpendiculaire aux renforts latéraux supérieurs et que ses extrémités soient alignées avec leurs arêtes. Percez le renfort long ainsi que les pieds (veillez à percer entre les fixations existantes) et fixez le tout à l'aide de boulons TRCC. Répétez l'opération de l'autre côté. Une fois cette étape terminée, vos pieds devraient être fixés aux quatre coins d'un cadre de bois.
  10. Fixez maintenant le plateau de l'établi. Placez votre plateau sur la structure obtenue et percez-le ainsi que les renforts du dessous de table. Utilisez des boulons TRCC pour assembler solidement le plateau au reste de la structure.
    • Il peut être judicieux de percer le dessous du plateau, du bas vers le haut, s'il est très épais. Cela vous évitera d'avoir les boulons qui ressortent sur votre futur plan de travail. Ne percez le dessous du plateau que s'il est suffisamment épais pour ne pas risquer de passer à travers.
  11. Placez une étagère au niveau des renforts inférieurs si vous le souhaitez. Mesurez la longueur et la largeur entre les pieds de l'établi et coupez le matériau de votre choix (du contreplaqué, par exemple) aux dimensions obtenues. Fixez le tout en place à l'aide de vis longues.
  12. Il ne vous reste plus que les finitions. Poncez le bois si nécessaire et appliquez une lasure, du vernis ou tout autre enduit de votre choix.

Construisez un plan de travail suspendu

  1. Fixez un chevron de 60 x 80 mm et assez long au mur de manière à ce qu'il soit parallèle au sol. (Si votre mur est en brique, en pierre, etc., il est inutile d'essayer de fabriquer un établi de cette manière). Votre établi sera de la même longueur que le chevron que vous venez de fixer au mur. Il vous faudra donc le couper en fonction de la longueur voulue pour votre établi. Nous utiliserons dans cet exemple un chevron de 4,80 m de long environ. Vérifiez que le chevron que vous venez de fixer au mur est parfaitement horizontal à l'aide d'un niveau.
    • Selon l'équerre que vous utiliserez pour soutenir votre établi (et selon l'emplacement du trou de fixation par rapport au coude de l'équerre), vous aurez peut-être besoin d'utiliser une solive un peu plus large qu'un chevron de 60 x 80 mm (comme du 63 x 175 mm par exemple).
    • Dans notre exemple, nous placerons le chevron (ou la solive) à environ 1 m du sol. Si vous planifiez de construire votre établi dans votre garage, ajustez les dimensions de votre établi à l'espace dont vous bénéficiez et à la place dont vous aurez besoin pour garer votre voiture. Vous aurez en effet peut-être besoin de rehausser votre établi afin que l'avant de votre voiture puisse aisément passer dessous.
    • À l'aide de vis de 65 mm (ou 75 mm si votre mur est en fait une cloison), fixez votre chevron à plat contre le mur.
  2. Fixez ensuite, un peu en dessous, un chevron identique à celui que vous venez de placer, de manière à ce que les deux chevrons soient parallèles. L'espace les séparant sera déterminé par la taille des équerres que vous aurez choisi d'utiliser et leur système de fixation.
  3. Fixez maintenant les équerres aux deux chevrons. Plus l'équerre sera solide et conçue pour supporter une charge importante, mieux ce sera. Alignez le bras horizontal de chaque équerre avec le haut du chevron supérieur : pour cela, plaquez (temporairement) un morceau de contreplaqué sur le dessus du chevron du haut de façon à ce qu'il soit horizontal puis placez l'équerre dans l'angle formé par le chevron et le contreplaqué. Les équerres doivent maintenant appuyer à la fois sur le chevron et le contreplaqué. Utilisez des vis de 40 mm pour fixer les équerres aux chevrons. Une fois les équerres fixées, vous devriez avoir deux chevrons au mur supportant une rangée d'équerres, séparées de 60 cm environ.
    • Vous pouvez également alterner les types et les tailles d'équerres : équerre pour charges importantes, puis équerre pour charges moyennes, équerre pour charges importantes, etc. Cela vous permettra de ranger vos outils sous l'établi plus facilement et d'y glisser une chaise ou un tabouret.
  4. Découpez des planches de 60 cm de largeur environ dans une plaque de contreplaqué de 2 cm d'épaisseur. Si vous parvenez à trouver une plaque de 120 x 240 cm, cela vous facilitera les choses. Placez l'une de ces planches sur les équerres et vissez-la en veillant à utiliser le trou de fixation le plus proche du mur. Placez la seconde planche sur les équerres restantes et joignez les deux planches à l'aide d'un morceau de contreplaqué de 15 x 45 cm que vous visserez sur le dessous, à cheval sur les deux planches.
  5. Placez maintenant un autre chevron de la même longueur que l'établi, contre le mur, de manière à ce qu'il repose sur les planches que vous venez de fixer et ne dépasse pas de l'établi. Vissez-le au mur.
  6. Collez ensuite un liteau de 14 x 40 mm sur le devant de l'établi, sous le bord du plateau et sur toute sa longueur. Le bord de votre plateau – du côté le plus proche de vous et opposé au mur – doit être aligné au bord du liteau. Ce liteau viendra renforcer le plateau et le protégera de l'usure.
  7. Fixez des tiroirs au plateau. Ces tiroirs minces s'avéreront fort utiles pour ranger vos outils à main. Les tiroirs devront mesurer 60 cm de largeur, 45 cm de profondeur et 5 cm de hauteur. Pour les réaliser :
    • Fixez des tablettes/planchettes en pin de 2 x 10 x 45 cm à votre plateau. Elles serviront de montants et pourront être vissées et/ou collées sur le dessous du plateau.
    • Fixez au préalable des glissières à tiroirs métalliques sur ces planchettes.
    • Fabriquez ensuite vos tiroirs avec un fond en fibres de bois et des côtés et une face en pin (de 2,5 cm d'épaisseur sur 5 cm de hauteur). Aux côtés extérieurs des tiroirs ainsi réalisés viendront se fixer les coulisses correspondantes à celles déjà placées sur vos planchettes. Une fois cela fait, glissez vos tiroirs dans ces coulisses : vos tiroirs sont placés, votre établi est maintenant terminé.

Conseils

  • L'addition de pieds réalisés à partir de poutres de 10 x 10 cm renforcera considérablement votre plan de travail suspendu, détail non négligeable si vous désirez l'utiliser pour un travail de construction assez lourde impliquant l'utilisation d'un marteau par exemple.
  • L'installation d'un système d'éclairage au-dessus de votre établi peut s'avérer judicieuse. Vous pouvez trouver des lampes de billard d'occasion à un prix raisonnable et ainsi ajouter une petite touche originale autant que pratique à votre garage. Mais tout type de lampe fera l'affaire et apportera un confort et une fonctionnalité supplémentaires à votre atelier.
  • Faites le plan de votre établi et déterminez les dimensions des matériaux nécessaires (en particulier du bois) dont vous aurez besoin. La plupart des magasins de matériaux et de bricolage découperont votre bois à vos mesures si vous le souhaitez, ce qui vous fera gagner énormément de temps.
  • Pensez à emporter un mètre ruban (de 6 mètres au moins) lorsque vous vous rendez au magasin pour acheter du bois. Les planches, chevrons, tablettes et autres morceaux de bois sont souvent mélangés dans les rayons ou simplement mal rangés et déplacés par les clients et il vaut mieux vérifier les dimensions de ce que vous achetez par vous-même : cela vous évitera d'acheter le mauvais morceau de bois et vous fera gagner un temps précieux.
  • Il est conseillé d'utiliser des vis plutôt que des clous pour construire votre plan de travail. Les vis autoforeuses pour cloison offrent un grand éventail de tailles et sont faciles à placer, mais elles sont spécifiquement conçues pour l'assemblage des cloisons et ne serviront à rien d'autre. Il est donc préférable de vous procurer des vis de haute qualité telles que des vis pour plancher et pour terrasses. L'utilisation d'un tournevis électrique ou d'une perceuse visseuse vous facilitera la tâche.
  • Le ponçage de votre plateau à l'aide d'une ponceuse électrique et de disques/papiers abrasifs de 80 g puis 150 g vous donnera un fini impeccable. Vous pouvez également vernir le plateau une fois celui-ci poncé. Utilisez un disque de 220 g entre chaque couche de vernis pour une finition parfaite.
  • Plutôt que d'utiliser des clous qui risquent de ressortir au bout d'un certain temps, utilisez des vis pour terrasses conçues pour un usage extérieur. De plus, il est nettement plus facile de retirer des vis que des clous si vous avez besoin de démonter votre établi pour une raison quelconque.
  • À l'aide d'une défonceuse équipée d'une fraise à ¼ de rond de 3 à 6 mm, selon vos préférences, arrondissez le liteau qui borde votre établi pour une finition professionnelle.
  • Une plaque d'aggloméré de 3 ou 6 mm fera un plateau très résistant.
  • Une couche de lasure suivie d'une couche de vernis ne protégera et n'imperméabilisera pas votre établi aussi bien que 2 ou 3 couches consécutives de vernis. Si vous décidez néanmoins de combiner les deux produits, veillez à passer plusieurs couches de vernis, surtout si vous envisagez d'utiliser régulièrement votre établi pour des travaux conséquents.

Avertissements

  • Veillez à mesurer le bois que vous achetez : en effet, les variations selon les fabricants/magasins sont fréquentes et les dimensions indiquées peuvent changer légèrement d'un produit à l'autre en fonction du mode de coupe, de stockage, etc.

Éléments nécessaires

Établi sur mesure
  • Un plateau (plateau de table prédécoupé, plaque de contreplaqué, porte pleine, etc.)
  • Quatre pieds de 10 x 10 cm
  • Quatre renforts de pieds de 60 x 80 mm
  • Deux renforts longs pour le dessous de table de 60 x 80 mm
  • Une scie
  • Une perceuse
  • Des forets de 10 mm
  • Douze boulons, écrous et rondelles de 10 mm
  • Des boulons TRCC (Tête ronde à collet carré). La quantité dépendra de la taille de l'établi envisagé)
  • Du contreplaqué ou tout autre matériau adéquat pour réaliser l'étagère basse (facultatif)
Établi façon étagère/plan de travail suspendu
  • Outils nécessaires :
    • Une scie circulaire (de 18 V de préférence) ou une scie sauteuse
    • Une perceuse visseuse ou un tournevis électrique (là encore, les modèles de 18 V, sans fil, sont conseillés)
    • Un niveau de 60 à 120 cm
  • Outils supplémentaires pour une finition plus poussée (facultatifs)
    • Une ponceuse rotative, à bandeau ou de finition équipée de disques/papiers de 80, 150 et 220 g
    • Une défonceuse équipée d'une fraise à ¼ de rond de 3 à 6 mm
  • Pour le plateau :
    • Une plaque de contreplaqué ou de bois massif de 145 x 240 cm
    • Trois chevrons de 6 x 8 x 480 cm
    • Des équerres en acier de 16 à 18 cm
    • Un liteau de 1,4 x 4 x 480 cm pour le bord du plateau
    • Des liteaux de 1,4 x 4 x 125 cm pour les bords latéraux
    • Des vis de 65 à 75 mm (les plus courtes seront utilisées pour fixer les chevrons à un mur, les plus longues pour fixer les chevrons à une cloison)
    • Des vis de 40 mm pour fixer les équerres aux chevrons
    • Des vis de 20 mm pour fixer les équerres au plateau
    • De la colle
    • Du vernis
    • Pour les tiroirs :
    • Des planches de 2 x 10 x 480 cm pour les montants
    • Un panneau en fibres de bois pour le fond
    • Des planches en pin de 2,5 x 5 cm pour les faces et côtés
    • Des coulisses à tiroirs
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.