Comment parler à des inconnus

Pour beaucoup de personnes, le fait d'aborder des gens qu'elles ne connaissent pas et d'engager une conversation revient à sauter dans le vide. Pourtant, même si elle est risquée, il s'agit d'une activité amusante et intéressante qui peut changer votre vie. Si vous faites l'effort de surmonter votre peur de parler à de parfaits inconnus, vous pourriez accidentellement vivre le meilleur moment de votre vie. Les conseils suivants vous aideront à enfiler votre parachute et à sauter...

Gérer son anxiété

  1. Entrainez-vous jusqu'à ce que parler à de parfaits inconnus devienne votre seconde nature . La meilleure façon de surmonter votre peur est de l'affronter directement. Parler à des inconnus est une compétence qui s'acquiert comme toutes les autres : plus vous vous entrainerez, plus vous vous améliorerez. Avec le temps, vous le ferez naturellement. Vous n'aurez plus besoin de réfléchir à la façon dont vous allez gérer une conversation avec un inconnu. La meilleure façon de vous entrainer est de vous fixer des objectifs hebdomadaires .
    • N'essayez pas d'en faire trop d'un coup ! Si vous vous sentez dépassé à l'idée de parler à un inconnu, n'allez pas trop vite. Par exemple, vous pourriez vous promettre d'essayer de parler à deux personnes inconnues pendant la semaine. Ajoutez une personne au total à chaque semaine qui passe.
    • Continuez à donner de vous-même ! La frontière est mince entre en faire trop et ne pas en faire assez. Trouvez l'équilibre : il est hors de question de vous sentir dépassé par ce projet, mais vous ne devez pas non plus laisser votre peur vous empêcher d'avancer. Sortez de votre zone de confort en prenant des risques.
  2. Rendez-vous tout seul à une soirée mondaine ou à un autre évènement social. Eh oui ! N'invitez personne à vous accompagner. Immergez-vous dans un contexte où vous ne connaissez absolument personne. Sans ami derrière qui vous cacher, vous serez plus enclin à engager des conversations avec des personnes que vous ne connaissez pas. Ne visez pas trop gros les premières fois. Ne vous inquiétez pas si les deux premières fois que vous sortez seul, vous ne parlez à personne. Le plus important est que vous soyez venu et que vous ayez passé du temps parmi de parfaits inconnus. Après tout, vous ne l'aviez jamais fait avant ! Renseignez-vous sur des évènements ayant lieu dans votre ville qui pourraient vous donner l'occasion d'engager une conversation avec des inconnus comme :
    • des expositions artistiques,
    • des lectures de livre,
    • des concerts,
    • des expositions de musées,
    • des festivals,
    • des rassemblements d'as en informatique,
    • des défilés, des rassemblements politiques ou autre, des protestations.
  3. Demandez à un ami de vous aider . Si l'idée de parler à des inconnus vous effraie beaucoup trop, vous pourriez demander l'aide d'un ami extraverti. Vous vous sentirez ainsi plus à l'aise pour engager une conversation avec un inconnu, car vous aurez quelqu'un que vous connaissez à vos côtés.
    • Attention : ne laissez pas votre ami dominer la conversation. Faites-lui savoir que vous aimeriez pouvoir y participer plus que d'habitude.
  4. Ne pensez pas trop. En réfléchissant trop à ce qui pourrait mal se passer durant une conversation avec un inconnu, vous risqueriez de vous mettre en situation d'échec. Plus vous y penserez, plus vous vous sentirez nerveux. Lorsque vous posez les yeux sur quelqu'un à qui vous aimeriez parler, brisez immédiatement la glace pour ne pas vous en dissuader. La montée d'adrénaline vous aidera à contrôler votre nervosité .
  5. Faites semblant jusqu'à ce que vous arriviez à vous sentir à l'aise . Le fait de parler à des inconnus peut-être intimidant, voire épuisant surtout lorsque les enjeux sont élevés. Par exemple, si vous vous rendez à un entretien d'embauche ou que vous voulez parler à un homme ou à une femme que vous trouvez attirant(e), vous pourriez penser que tout le monde vous regarde et voit votre anxiété. Cependant, vous êtes la seule personne qui sait ! Faites comme si vous aviez confiance en vous (même si ce n'est pas le cas) et la personne à qui vous parlez ne verra que ce que vous voulez qu'elle voie.
    • Souvenez-vous que plus vous vous entrainerez à parler à des inconnus, moins vous aurez besoin de faire semblant d'avoir confiance en vous.
  6. Ne vous découragez pas en cas de rejet. Lorsque vous commencez à vous ouvrir aux autres, certains pourraient ne pas avoir envie de vous parler. En tant que personne timide, vous savez très bien que parfois on n'a tout simplement pas envie de discuter. Si une personne vous fait comprendre que c'est le cas, ne le prenez pas à cœur.
    • Voyez l'échec comme un moyen d'apprendre et de vous améliorer.
    • Les gens ne mordent pas. Au pire, quelqu'un vous dira qu'il est trop occupé ou qu'il préfère qu'on le laisse tranquille. Ce n'est pas la fin du monde !
    • Personne ne vous observe ou pense à vous à part... vous ! Ne pensez pas que les gens se moquent de vous. Ils sont beaucoup trop occupés à penser à eux-mêmes.

Parler à un inconnu

  1. Ayez l'air abordable et amical. Si votre visage est tendu ou sombre, votre interlocuteur se sentira tout de suite nerveux. Essayez de prendre un air détendu et amical pour mettre vos interlocuteurs à l'aise même si à l'intérieur vous avez l'impression que tout s'effondre. Cela vous permettra d'avoir de meilleures conversations qui dureront plus longtemps.
    • Croisez le regard des gens qui vous entourent. Ne jouez pas nerveusement avec votre téléphone. Balayez la pièce du regard et observez les gens qui s'y trouvent. Croisez leur regard pour trouver ceux qui sont en quête d'une conversation.
    • Dès que vous avez établi un contact visuel avec quelqu'un, souriez même si vous n'avez pas forcément l'intention de lui parler. Cet exercice vous permet non seulement de vous entrainer à la communication non verbale, mais aussi d'augmenter vos chances de discuter avec quelqu'un.
    • Ouvrez-vous aux autres en utilisant le langage corporel. Rejetez vos épaules en arrière, bombez votre torse et levez le menton. Plus vous aurez l'air d'avoir confiance en vous, plus les gens auront envie de vous parler.
    • Ne croisez pas vos bras. Les gens pourraient penser que vous êtes quelqu'un de fermé ou que vous n'avez pas du tout envie de discuter.
  2. Avant d'aborder votre « cible », indiquez-lui de façon non verbale que vous voulez lui parler. Certaines personnes pourraient trouver étrange que vous les abordiez sans leur avoir laissé entendre que c'était votre intention. Au lieu de vous approcher de quelqu'un et de le surprendre en commençant une conversation avec son profil, allez-y doucement en utilisant votre langage corporel. Croisez son regard et souriez pour créer des liens avant même de commencer une conversation.
  3. Commencez avec une petite interaction. Vous avez peut-être envie d'apprendre à connaitre quelqu'un, mais si vous l'abordez avec un sujet de conversation trop profond sans crier gare, cela pourrait immédiatement le rebuter. Si vous décidez d'aborder une personne à froid (sans l'y avoir préalablement préparé avec une communication non verbale), commencez par quelque chose d'anodin. Ne lui demandez pas quels sont ses buts dans la vie. Faites plutôt une remarque ou demandez-lui de vous rendre un petit service. Vous trouverez quelques suggestions ci-dessous.
    • « Eh ben ! Le bar est pris d'assaut ce soir. Nous avons intérêt à laisser de bons pourboires ! »
    • « La circulation est un vrai cauchemar aujourd'hui ! Savez-vous s'il y a un évènement de prévu dans le coin ? »
    • « Pourriez-vous brancher le câble de mon ordinateur portable s'il vous plait ? La prise se trouve derrière vous. »
    • « Quelle heure est-il s'il vous plait ? »
  4. Présentez-vous. Après cette ouverture, votre but est de connaitre le nom de votre interlocuteur. La meilleure façon de le savoir est de lui donner votre nom. Les bonnes manières forceront la personne à vous dire son nom en retour. Si celle-ci ignore complètement votre présentation, elle est soit de très mauvaise humeur ou impolie. Quoi qu'il en soit, le mieux est de ne pas poursuivre la conversation.
    • Après avoir terminé l'interaction d'ouverture, dites : « Au fait, je m'appelle... » Serrez fermement la main de votre interlocuteur pendant que vous vous présentez.
  5. Posez des questions ouvertes . Si vous ne posez que des questions fermées qui invitent votre interlocuteur à répondre seulement par oui ou par non, la conversation pourrait s'arrêter assez rapidement. Posez des questions qui alimenteront la conversation. Vous trouverez ci-dessous quelques suggestions de questions.
    • « Qu'avez-vous fait aujourd'hui ? » au lieu de « Avez-vous passé une bonne journée » ?
    • « Vous venez souvent ici. Pourquoi aimez-vous cet endroit ? Qu'a-t-il de particulier ? » au lieu de « Venez-vous souvent ici ? »
  6. Demandez à votre interlocuteur de vous expliquer quelque chose. Tout le monde aime avoir l'impression d'être un spécialiste sur un sujet. Peu importe si vous connaissez déjà beaucoup de choses sur le sujet dont vous parlez, demandez à la personne de vous les expliquer. Par exemple, si vous avez vu un gros titre dans un journal, vous pourriez dire : « J'ai vu ce gros titre dans le journal ce matin, mais je n'ai pas eu le temps de lire l'article. Pourriez-vous m'expliquer de quoi il s'agit ? » Les gens préfèrent les conversations qui leur donnent l'occasion d'enseigner quelque chose à leur interlocuteur.
  7. N'ayez pas peur de ne pas être d'accord. Il est très important d'établir des points communs dans une conversation. Cependant, bien que cela puisse paraitre étrange, un bon désaccord peut aussi vous permettre de nouer une nouvelle relation d'amitié. Montrez à votre interlocuteur que s'il passe du temps avec vous, il ne s'ennuiera pas. Impliquez-le dans un débat qui vous permettra à tous les deux de montrer votre intelligence.
    • Attention : le débat doit rester bon enfant. Si vous sentez que votre interlocuteur commence à s'énerver, arrêtez immédiatement.
    • Votre but est d'avoir une conversation légère, pas une dispute.
    • Souriez et riez souvent lorsque vous débattez d'un sujet pour que tout le monde sache que vous passez un bon moment et que vous n'êtes pas en train de vous énerver.
  8. Tenez-vous-en à des sujets qui ne risquent pas d'engendrer des controverses. Il s'agit d'un débat, pas d'une vraie dispute. Un débat religieux ou politique pourrait blesser les sentiments des uns et des autres. Par contre, débattre des meilleures destinations de voyage ou de la meilleure équipe de football peut donner lieu à une conversation animée qui sera légère et amusante. D'autres bons sujets de débats sont les films, la musique, les livres ou la nourriture.
  9. Laissez la conversation se développer par elle-même. Vous pourriez être tenté de vous en tenir aux sujets de conversation que vous aviez préparés sur votre liste. Ce faisant, vous pourriez en restreindre les possibilités ! Laissez la conversation se dérouler naturellement. Vous pouvez bien sûr essayer de la diriger vers des sujets qui vous mettent à l'aise. Cependant, il serait maladroit d'essayer de la contrôler. Si votre interlocuteur veut parler d'un sujet dont vous ne connaissez pas grand-chose, soyez honnête et dites-le-lui. Demandez-lui de vous expliquer ce que vous ne comprenez pas et profitez de l'occasion pour apprendre quelque chose !

S'adapter à une situation précise

  1. Ne commencez pas de conversation sérieuse lors d'interactions brèves. Une bonne façon de vous entrainer à parler à des inconnus est d'essayer d'engager la conversation avec quelqu'un lorsque vous faites la queue ou lorsque vous vous trouvez dans un ascenseur. Le fait de savoir que vous ne resterez ensemble qu'une courte période de temps et que la conversation sera brève apaisera vos craintes. Ne parlez pas de sujets sérieux dans ce genre de situation. Parlez plutôt de la pluie et du beau temps ou faites une remarque du genre : « Oh ! Que cet ascenseur sent mauvais ! » ou « S'il-vous plait retenez-moi d'acheter tous les bonbons qui se trouvent à la caisse ! »
  2. Profitez des interactions plus longues. Si vous êtes assis dans un salon de thé, à un bar ou dans le fauteuil confortable d'un magasin de livres, vous disposez de plus de temps pour converser. Essayez de passer un bon moment ! Faites des blagues et montrez le côté amusant de votre personnalité qui jusqu'à maintenant était réservé à vos amis de longue date.
  3. Apprenez à connaitre la personne qui vous plait. Si vous voulez inviter quelqu'un à sortir avec vous, posez-lui des questions un peu plus personnelles. Cela donne immédiatement un côté intime à la conversation et les réponses de votre interlocuteur vous permettront aussi de mieux le connaitre. Vous aurez ainsi l'occasion de jauger la personne à qui vous parlez et pourrez décider si vous iriez bien ensemble ou pas.
    • Attention : n'allez pas trop loin. Ne posez pas des questions trop lourdes lors de votre première conversation comme : « Avez-vous l'intention d'avoir des enfants ? »
    • Partagez plutôt des informations assez personnelles sur vous et permettez à votre interlocuteur de décider s'il veut s'exprimer à son tour sur le sujet. Par exemple, vous pourriez dire : « Je suis un vrai fils à sa maman (ou une vraie fille à papa). Je dois lui parler tous les jours ou je ne me sens pas bien. »
  4. Comportez-vous de façon professionnelle lors de rassemblements professionnels. Lors d'une soirée organisée par votre travail ou d'un congrès, vous pourriez avoir l'occasion de faire la connaissance de quelqu'un de haut placé dans votre branche. Dans ce genre de situations, il est important que votre entourage professionnel ait l'impression que vous avez confiance en vous et que vous êtes un travailleur compétent. Peu importe si vous êtes nerveux à l'idée de parler à des inconnus : faites semblant jusqu'à ce que vous y arriviez.
    • Évitez les blagues de mauvais gout qui marcheraient bien si vous étiez dans un bar.
    • Parlez simplement de l'industrie dans laquelle vous travaillez. Montrez que vous savez de quoi vous parlez et que vous êtes bon dans ce que vous faites.
  5. Essayez de laisser un souvenir mémorable lorsque vous allez à un entretien. L'entretien est évidemment important, mais il en est de même des conversations informelles que vous aurez avant et après celui-ci. En commençant une conversation avec la personne qui vous fera passer l'entretien, vous lui donnerez envie de travailler avec vous. De plus, tous les candidats répondront peut-être aux mêmes questions ce qui pourrait amener l'employeur à les confondre. Utilisez les conversations informelles pour vous rendre inoubliable.
    • Partagez quelque chose d'unique à votre propos : « Je ne suis pas allé à mon entrainement de rugby aujourd'hui pour pouvoir venir à cet entretien. Cela vous montre à quel point je veux obtenir ce poste ! »

Conseils

  • Ne coincez pas les gens dans une conversation. Si votre interlocuteur n'a pas l'air de vouloir discuter, ne l'y forcez pas.
  • Si vous décidez de vous rendre seul dans un endroit que vous ne connaissez pas, il serait sage d'informer un ami de l'endroit où vous allez et de l'heure à laquelle vous pensez rentrer.
  • Si vous utilisez Facebook, vérifiez la page « évènements » pour vous renseigner sur le lieu et la date des évènements ayant lieu près de chez vous.
  • Essayez de vous faire connaitre pour votre gentillesse et d'être abordable. Cela pourrait vous aider lorsque vous assisterez à d'autres rassemblements.
  • Allez sur des réseaux sociaux qui encouragent leurs abonnés à se rencontrer réellement (comme le site meetup.com). Sur ces sites, vous pourrez trouver des groupes de personnes s'intéressant aux mêmes choses que vous. Choisissez de vous impliquer dans ceux qui vous permettront de vous sentir le plus à l'aise pour engager la conversation avec de nouvelles personnes.
  • La clé du succès est d'arriver à vous sentir à l'aise même si la situation semble gênante ou bizarre. Plus vous vous sentirez à l'aise, moins vous aurez l'impression d'être maladroit.

Avertissements

  • Vous pourriez avoir à affronter les difficultés décrites ci-dessous. Cependant, une fois que vous aurez su les surmonter, vous vous rendrez compte qu'il n'y avait rien de bien méchant.
    • Vous ne saurez pas quoi dire lorsque vous aborderez une personne.
    • Vous pourriez rester debout à ne rien faire et avoir l'air mal à l'aise.
    • Il est possible que vous trembliez beaucoup en abordant les premières personnes de qui vous vous êtes approché.
    • Vous pourriez très bien commencer la conversation pour ne pas trop savoir quoi dire ensuite ce qui donnera lieu à des silences gênants.
    • Vous vous direz : « C'est trop dur ! Je préfère aller louer un film ».
    • Certaines personnes pourraient penser que vous essayez de les draguer.
    • Soyez vigilant, car vous pourriez aborder une personne qui pourrait vouloir vous faire du mal.
    • Ne pensez pas que vous êtes trop gros.
    • Ne forcez personne à vous parler, car cela pourrait engendrer une bagarre. Faites attention.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.