Comment fabriquer une bombe de graines

Les bombes de graines ne sont pas seulement réservées aux adeptes de la guérilla jardinière. C’est également une très bonne façon de semer des graines à grande échelle ou sur des terrains peu fertiles. En fabriquant des bombes de graines à partir d’un terreau riche, les graines auront une longueur d’avance lors de la germination et auront donc besoin de moins d’engrais chimiques. Voici comment procéder.

La technique de base

  1. Achetez ou récoltez vos graines. Achetez ou récoltez des graines de bonne qualité, dont vous savez qu’elles peuvent pousser sur de grandes surfaces ou dans des sols pauvres sans nécessiter beaucoup d’entretien. Ne choisissez pas de plantes qui puissent provoquer des dégâts écologiques ou autres, comme des plantes invasives, de mauvaises herbes ou encore des plantes au système racinaire destructeur. En cas de doute, renseignez-vous sur les plantes posant problème dans votre région. Ne vous contentez pas d’informations générales sur une espèce, car une plante peut très bien ne poser aucun problème dans un écosystème donné et devenir un véritable fléau ailleurs.
    • En sélectionnant vos graines, prenez en considération tout l’écosystème. Souhaitez-vous créer un écosystème de toutes pièces ou bien préférez-vous semer seulement quelques variétés de graines de fleurs ou de céréales ? Heather C. Flores suggère d’utiliser le nombre de variétés de graines souhaité, entre une seule variété et une centaine de variétés différentes.
  2. Faites tremper les graines. Faites tremper les graines pendant une heure ou durant toute une nuit dans un thé de compost ou une solution d’algues légère. Débarrassez-vous des graines qui flotteraient encore, car il s’agit sans doute de graines endommagées qui ne pousseraient pas ou donneraient des plantes génétiquement faibles.
  3. Préparez les bombes de graines. Il existe quatre techniques principales pour les confectionner.
    • Avec de la terre argileuse. Procurez-vous de la terre riche en argile. Vous pouvez l’acheter ou la prélever dans votre jardin. Il s’agit d’une terre facilement malléable permettant de former une boule solide. Il doit s’agir d’une terre dans laquelle les plantes peuvent pousser, elle ne doit pas être trop acide. Faites une boule de terre de la taille d’une balle de golf en ajoutant suffisamment d’eau pour rendre le terre malléable. Insérez les graines dans la boule au fur et à mesure ou bien saupoudrez la terre de graines avant de commencer à la modeler si vous trouvez cela plus facile.
    • Avec du compost. Utilisez du compost vivant (et non stérilisé) semi-sec et de l’argile rouge en poudre.Mélangez une dose de graines avec trois doses de compost et cinq doses d’argile en poudre. Ajoutez suffisamment d’eau pour rendre le mélange malléable, de la consistance d’une pâte à biscuits, et formez des boules.
    • Avec du carton biodégradable. Il est également possible d’utiliser du carton biodégradable comme une vieille boîte d’œufs en carton ou encore un filet biodégradable comme un vieux bas en coton. Remplissez chaque alvéole de la boîte d’œufs avec la terre de votre choix mêlée de graines, comme dans les exemples ci-dessus. Repliez le haut des alvéoles de manière à refermer la bombe de graines pour que la terre ne s’échappe pas. Si vous utilisez un vieux bas, vous pouvez le remplir du mélange terre-graines, puis le tordre et le nouer pour définir plusieurs bombes de graines, comme pour fabriquer un chapelet de saucisses.
    • Avec de la sciure de bois. Mélangez de la sciure de bois et des graines avec des la colle non toxique et de préférence comestible et une petite quantité d’extrait d’algues. Comptez une mesure de graines pour cinq mesures de sciure. Le mélange ne doit pas être mouillé mais tout juste assez humide pour pouvoir former une boule. Ce type de bombe de graines est plus adapté à une fabrication en petites quantités.
  4. Laissez sécher les bombes de graines pendant 24 heures. Disposez-les sur une bâche sèche ou sur de vieux journaux, dans un abri de jardin ou un autre endroit abrité du même genre.
    • Voilà ! Les bombes sont prêtes à être utilisées.
  5. Semez les bombes de graines. Si vous disposez d’une plate-bande de terre retournée prête à être cultivée, plantez une bombe de graines tous les mètres environ. Recouvrez de terre de culture. Si vous avez acheté les graines chez un grainetier, suivant les instructions éventuelles.
    • Si vous chercher plutôt à ré-ensemencer un espace ouvert à l’aide de graines d’arbres ou de plantes, vous obtiendrez un résultat plus naturel et réaliste en jetant simplement une bombe de graines ça et là. Recouvrez ensuite les bombes de graines d’un peu de terre pour leur permettre de retenir un peu d’humidité.
    • Si vous souhaitez garder les bombes quelque temps avant de les utiliser, conservez-les dans un endroit sec, frais et sombre pendant quelques semaines au maximum. Mieux vaut utiliser les bombes rapidement, car les graines pourraient commencer à germer !
  6. Surveillez la croissance des plantes. Si tout se passe correctement, les jeunes pousses devraient commencer à être visibles à partir de 2 à 3 semaines ou même plus rapidement par temps chaud. Ce procédé n’accélère pas beaucoup le temps de germination, mais en revanche cela permet aux graines qui commencent à germer de trouver tout de suite suffisamment de nutriment pour une bonne croissance, plus saine et plus rapide.

Les bombes de graines glacées

  1. Procurez-vous un bon terreau. Mouillez-le abondamment.
  2. Remplissez un bac à glaçons de terreau. Remplissez à moitié les espaces individuels d’un moule à glaçons de terreau mouillé. Placez 2 à 3 graines au milieu de chaque espace. Finissez de remplir chaque “glaçon” de terreau humide.
  3. Placez le bac à glaçon au congélateur. Réglez votre congélateur à la température la plus basse possible.
  4. Sortez les bombes de graines glacées du congélateur. Une fois les cubes de terreau et de graines congelés, retirez-les du bac à glaçons et trempez-les dans de l’engrais liquide de manière à les recouvrir d’une fine couche. Remettez-les au congélateur jusqu’à ce qu’ils gèlent complètement.
  5. Retirez les bombes de graines glacées du congélateur. Placez-les dans une glacière avec des accumulateurs de froid.
  6. Sortez et bombardez avec vos bombes de graines glacées les endroits que vous voulez recouvrir de végétation.

Conseils

  • Les bombes fonctionnent encore mieux si on les enterre, car lorsqu’on les laisse à la surface elles courent le risque de se désagréger et d’être mangées par la faune locale.
  • Cela ne vaut pas la peine de fabriquer des bombes de graines pour les petites surfaces ou en petites quantités. Dans ce cas mieux vaut amender la terre avec du compost et semer les graines de manière traditionnelle. Les bombes de graines sont surtout utiles pour les grandes surfaces de terrain difficilement accessibles avec un tracteur ou lorsqu’il y a beaucoup de main d’œuvre pour semer.
  • Organisez la fabrication ou le lancer de bombes de graines avec un groupe local de volontaires désireux de ré-ensemencer des terrains nus de manière légale. C’est une excellente façon de rencontrer de nouvelles personnes.

Avertissements

  • Ne faites rien d’illégal ou qui soit contraire à l’éthique. Certaines mauvaises herbes ont entièrement ravagé des paysages créés à l’origine par des jardiniers passionnés.
  • Si vous utilisez de la sciure, veillez à ce que le bois dont elle provient ne soit ni exotique, ni toxique, ni traité par autoclave.
  • N’utilisez pas de compost pur comme seul composant de base de votre bombe de graine. Utilisé seul, le compost est bien trop fort.
  • L’utilisation de bombes de graines n’est pas toujours pratique dans les climats chauds et secs, car les bombes peuvent sécher et se réduire en poussière avant d’avoir eu le temps et suffisamment d’humidité pour permettre aux graines de germer et aux plantes de survivre.
  • Les bombes de graines ne doivent pas être utilisées sans permission sur des terres que vous ne possédez pas.

Éléments nécessaires

  • Un sac de terreau adapté
  • Un récipient pour mélanger la terre
  • Un récipient pour former les bombes de graines (facultatif)
  • Une aire de séchage recouverte d’une bâche ou de vieux journaux
  • Un lieu de culture pour utiliser vos bombes de graines
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.