Comment vivre sur une île déserte

Le pire est arrivé : victime des circonstances, vous êtes coincé sur une ile déserte. Tout espoir semble perdu, les secours n'arrivent pas. Sachez qu'en vous y prenant correctement, il peut en fait être très simple de survivre sur une ile déserte et même d'appeler les secours.

Étudier l'environnement

  1. Restez calme. Le plus important est de rester calme afin de pouvoir réfléchir. Si vous commencez à paniquer, vous perdrez tout contrôle et n'aurez aucune chance de survivre. Vous ronger les sangs ne vous mènera nulle part. Lisez « Chris Martin », le roman de William Golding : il s'agit de l'histoire d'un naufragé se laissant dépasser par la panique. Pour vous calmer, trouvez quelque chose qui sera votre ami. Vous aurez ainsi une présence à qui parler, ce qui vous aidera à rester calme. Vos priorités devront être de vous mettre en sécurité, de trouver de l'eau, un abri et de la nourriture, dans cet ordre.
  2. Regardez autour de vous afin de déterminer si vous êtes en sécurité. Le lieu est-il sans danger ? Y a-t-il des animaux sauvages ? Un risque d'inondation ? La première étape devra être de trouver un endroit sûr.

Se procurer les éléments essentiels

  1. Recherchez de l'eau douce et propre. La plupart des gens auront le réflexe de commencer par chercher de la nourriture, mais il a été établi que presque toutes les personnes disparues sont retrouvées après quelques heures ou quelques jours. Il est possible de vivre jusqu'à deux semaines sans nourriture, mais seulement 3 à 4 jours sans eau. Si vous ne trouvez pas de source naturelle d'eau, vous devrez construire un instrument qui vous permettra de récolter l'eau de pluie.
    • Toute source d'eau est bonne à prendre. Une fois que vous aurez de l'eau, vous pourrez ensuite la purifier ou la dessaler.
  2. Si vous avez accès à de l'eau douce, faites-la bouillir 2 à 3 minutes afin d'être sûr qu'elle soit propre.
  3. Si vous avez un instrument de dessalement, parfait ! Sinon, vous devrez recourir à l'une des méthodes suivantes.
    • La première méthode est celle de la distillation. Construisez un alambic solaire ou un alambic que vous placerez au-dessus d'un feu.
    • Pour construire un alambic solaire, remplissez un grand récipient plat d'eau de mer ou même d'urine. Vous pourrez ensuite réutiliser ce récipient.
      • Placez un petit récipient au centre du premier récipient et mettez un caillou à l'intérieur afin de le maintenir en place. Couvrez le grand récipient avec une fine feuille de plastique ou ce que vous avez à votre disposition et placez une pierre en son milieu, au-dessus du petit récipient.
      • En plaçant l'eau directement au soleil, elle s'évaporera, se condensera sur la feuille de plastique, coulera en raison de l'inclinaison de celle-ci et tombera dans le petit récipient.
    • Pour une méthode fonctionnant sur un feu, produisez de la vapeur et condensez cette vapeur en plaçant un objet en verre ou en métal dans la vapeur et en faisant couler l'eau condensée dans un autre récipient.
  4. Fabriquez-vous un abri. Vous devrez vous protéger des éléments et des prédateurs. Vous pourriez alors vous abriter dans un abri naturel, tel qu'une grotte ou bien construire votre propre abri.
    • Après vous être mis en sécurité, vous devrez construire un abri durable. Cet abri sera votre « maison », un endroit chaud et réconfortant où vous dormirez, conserverez votre nourriture et vous protègerez des animaux. Essayez de construire votre abri en hauteur afin que les insectes ne l'envahissent pas.
  5. Trouvez de quoi vous nourrir. L'océan regorge de nourriture. Essayez, à marée basse, de construire des murets qui formeront un V dans la mer, la partie fine du V dirigée vers le large. Lorsque la marée remontera, les poissons entreront dans votre entonnoir, mais ne pourront pas en ressortir lorsque l'eau se retirera à nouveau.
    • De nombreuses racines et baies sont comestibles, mais soyez prudent : certaines sont vénéneuses ! Ne mangez que les fruits que vous savez être comestibles. La source de nourriture la plus sure reste les insectes. Oui, les insectes ! Ils sont partout et sont une excellente source de protéines. Si vous décidez de vous servir d'insectes comme d'appâts pour pêcher, vous pourriez fabriquer un hameçon en sculptant une brindille en forme de crochet puis en y fixant une pointe. Attachez votre hameçon à une ficelle et partez à la pêche.
  6. Évaluez vos ressources. Avez-vous une source d'eau douce ? Avez-vous une radio à longue portée, un téléphone satellite ou un autre moyen de communication ? Êtes-vous seul ou entouré d'autres gens ? Les gens, managés correctement, peuvent être la meilleure des ressources.
  7. Faites un feu. Cela peut paraitre bien difficile sur une ile déserte, mais un feu vous sera d'une grande utilité. Au minimum, un feu vous remontera le moral. Vous aurez accompli une première tâche et vous vous en sentirez revigoré. Vous pourrez aussi vous servir de votre feu pour distiller de l'eau (voir ci-dessus), cuisiner et faire de la lumière, pour vous-même et pour alerter les secours. Si vous ne parvenez pas à faire un feu, ne vous inquiétez pas, passez à l'étape suivante et réessayez plus tard.
  8. Éloignez les animaux dangereux. S'il y a des animaux dangereux, laissez votre feu bruler toute la nuit afin que ceux-ci ne s'approchent pas. Si vous avez un extincteur, vous pourrez vous en servir pour effrayer un animal en cas d'urgence. Les pièges et les signaux (comme le bruit d'une brindille qui se brise) pourront vous aider à éviter que les animaux n'entrent dans votre abri ou vous alerter de leur présence.

Travailler ensemble

  1. Si vous êtes en groupe, travaillez en équipe. Les membres du groupe devront travailler ensemble et s'assurer que chacun est en sécurité et que les ressources sont équitablement partagées.
  2. Enterrez les morts. Si quelqu'un venait à mourir, enterrez-le et organisez une cérémonie. Vous lui direz ainsi au revoir avec respect et empêcherez la propagation de maladies.

Contacter les secours

  1. Disposez des cailloux ou de gros objets dans un endroit dégagé afin d'alerter les secours de votre présence. Dans le romand « Chris Martin » de William Golding, le naufragé construit une statue avec des cailloux afin que celle-ci puisse être vue par les navires qui passent au large de l'ile. Les signaux de détresse de montagne sont caractérisés par le chiffre 3. Il peut s'agir de trois feux, de trois tas de cailloux, de trois coups de sifflet, de trois signaux lumineux, séparés par une minute et répétés jusqu'à ce que les secours se manifestent. Si le lieu où vous vous trouvez est visible des bateaux qui passent au large, essayez de tracer un grand X rouge sur le rivage ou une colline.
  2. Essayez d'entrer en contact avec les secours. Construisez de grandes formes à l'allure artificielle avec des objets brillants ou de couleur vive. Si vous disposez d'une radio, servez-vous-en pour contacter les secours. Utilisez sinon un miroir, un feu ou une lampe de poche pour faire des signaux et attirez l'attention. Vous pourrez faire tout cela alors que vous attendez d'être retrouvé.
  3. Ne perdez jamais espoir. Les actes désespérés pourraient s'avérer mortels, pour vous et ceux qui vous accompagnent. La volonté vous permettra de survivre. Sans volonté de vivre, vous ne survivrez pas. Projetez-vous dans la vie merveilleuse qui vous attend : si vous abandonnez, votre vie prendra fin sur cette ile.

Conseils

  • Faites de gros tas de bois et mettez-leur le feu afin que la fumée alerte les secours. Le bois sec brule le mieux.
  • Couvrez-vous la tête afin de vous protéger du soleil.
  • Faites une canne à pêche avec un bâton et une plante grimpante. Utilisez des vers comme appâts.
  • Pour faire un feu, assurez-vous d'avoir de quoi faire une étincelle, de l'essence et du petit bois. La meilleure façon de faire un feu est d'empiler le bois en une forme de cône.
  • Chaque situation est unique et vous devrez analyser vous-même la situation dans laquelle vous vous trouvez. Prenez le temps de déterminer ce que vous avez, de réfléchir aux gens qui sont avec vous et de voir ce que la nature autour de vous a à vous apporter.
  • Pour faire un feu, préférez utiliser du bois sec.

Avertissements

  • Ne mangez pas de méduse, de poisson ayant des épines, de poisson qui gonfle ou de poisson ayant un bec.
  • Ne mangez pas de baies blanches, la plupart d'entre elles sont vénéneuses. Si vous n'êtes pas entièrement sûr qu'un fruit soit comestible, ne le mangez pas.
  • Ne buvez votre urine qu'en dernier recours, alors que vous n'avez accès à aucune source d'eau. Ne conservez pas votre urine dans un récipient : seule l'urine fraiche est stérile. Ne buvez que vos premières urines, car boire une urine concentrée pourrait causer une insuffisance rénale. Vous devrez alors construire un outil de dessalement, afin d'éliminer les impuretés et le sel de votre urine. Sinon, boire votre urine sera pire que boire de l'eau salée.
  • Ne buvez jamais d'eau salée. Le sel vous déshydratera et il est alors préférable de ne pas boire plutôt que de boire de l'eau salée.
  • Ne mangez pas n'importe quelles feuilles, certaines pourraient être toxiques.

Éléments nécessaires

  • Un couteau (le couteau est l'outil le plus versatile qu'il n'ait jamais été inventé. Il n'y a rien que vous ne puissiez faire avec un couteau. Si vous n'en avez pas, fabriquez-en un, par exemple avec un éclat de roche.
  • Du fil dentaire (pour faire sécher vos vêtements, remplacer vos lacets, réparer les cordages, fixer des éléments les uns aux autres et nettoyer vos dents)
  • De la nourriture
  • Du fil barbelé pour faire des pièges et vous nourrir
  • De la corde
  • Des casseroles ou des bidons en métal (pour cuisiner, conserver l'eau, etc.)
  • Une bâche (pour vous protéger du vent et de la pluie et vous tenir chaud)
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.