Comment faire du drift

Vous aimez l'ivresse de la vitesse et les sensations fortes ? Né au Japon dans les années 1980, le drift  (glissade en français) est une technique que vous devez utiliser hors des réseaux routiers afin de ne pas mettre la vie d'autres conducteurs en danger. Le drift est avant tout une acrobatie qui consiste à provoquer volontairement une perte d'adhérence par la conjonction d'un freinage avant et d'une suraccélération vous permettant d'atteindre un survirage  élégant. Si vous pratiquez le drift, vous devrez cependant changer de pneus souvent. Certains pneus sont d'ailleurs spécialement conçus pour le drift.

Les préparatifs

  1. Trouvez un endroit dégagé. Placez un cône au centre d'un endroit dégagé comme un grand parking sans obstacle. Conduisez votre voiture jusqu'au cône puis serrez le frein à main pour essayer de faire un virage à 180 ° en faisant glisser l'arrière de votre véhicule. Continuez de vous entrainer à faire ceci jusqu'à ce que vous réalisiez un 180 parfait.
  2. Apprenez à contrebraquer . Apprenez maintenant à contrebraquer en serrant le frein à main en roulant à une vitesse de 50 à 60 km/h (une vitesse inférieure ne vous permettra pas de tourner autour du cône). Essayez de contrôler votre voiture afin de l'immobiliser à un endroit précis prédéterminé.
  3. Augmentez la vitesse. Lorsque vous êtes à l'aise à cette vitesse, augmentez progressivement la vitesse du véhicule.
  4. Tournez autour du cône. Employez ensuite cette technique pour faire un 180 ° parfait autour du cône.

Faire un drift avec une propulsion et une boite de vitesses manuelle

  1. Trouvez le véhicule approprié. Pour cette méthode, vous devez avoir une voiture à propulsion (la puissance est transmise uniquement aux roues arrière) munie d'une boite de vitesse manuelle. L'idéal serait d'avoir une voiture de sport ayant un ratio de 50/50 et suffisamment de puissance afin de pouvoir continuer de faire patiner les pneus.
  2. Trouvez un endroit dégagé. Rendez-vous dans un endroit dégagé (allez par exemple sur un circuit) où il n'y a pas d'autre véhicule ni de piétons (et pas de policiers non plus).

Technique du frein à main

  1. Prenez de la vitesse. Accélérez et passez une vitesse. La seconde vitesse est généralement celle utilisée, car elle vous permet de faire varier la vitesse de la voiture suffisamment et de profiter du couple du moteur.
  2. Appuyez sur l'embrayage. Appuyez sur la pédale d'embrayage avant de tourner le volant.
  3. Tournez le volant. En arrivant au virage, tournez le volant comme si vous souhaitiez tourner normalement, mais serrez le frein à main en même temps que vous tournez le volant.
  4. Accélérez. Appuyez immédiatement sur la pédale d'accélérateur tout en relâchant la pédale d'embrayage et tournez le volant du véhicule dans la direction dans laquelle l'arrière de la voiture dérape et contrôlez votre drift avec l'accélérateur.
  5. Accélérez plus. En accélérant plus, vous allez faire tourner la voiture un peu plus tout en l'éloignant du centre du virage.
  6. Accélérez moins. En diminuant l'accélération, vous allez permettre à la voiture de se déplacer vers l'intérieur du virage.
  7. Bravo. Vous venez de faire votre premier drift !

Technique du coup d'embrayage

  1. Incrémentez l'angle. Avec cette technique, vous pouvez augmenter l'angle de la voiture ou augmenter le dérapage des roues. Cette technique s'emploie alors que vous avez commencé à drifter (déraper).
  2. Donnez un coup d'embrayage. Vous êtes en train de drifter et vous sentez que l'angle de la voiture diminue ou que vous perdez de la puissance. Dans ce cas, donnez un coup d'embrayage pour essayer d'augmenter la vitesse de rotation des roues. Cette technique est semblable à celle du transfert de puissance. Vous essayez en fait de faire déraper les pneus un peu plus.
  3. Commencez un drift. Entrez en drifting dans un virage.
  4. Donnez quelques coups d'embrayage. Appuyez et relâchez la pédale d'embrayage plusieurs fois et le plus rapidement possible tout en continuant d'accélérer afin de faire déraper la voiture à nouveau.
  5. Ne touchez plus à l'embrayage. Ne touchez plus à l'embrayage lorsque les roues dérapent à nouveau.
  6. Continuez votre drift. Si vous sentez que votre véhicule perd de la puissance ou que l'angle diminue, donnez à nouveau quelques coups d'embrayage.

Faire un drift avec une propulsion et une boite de vitesses automatique

  1. Trouvez un endroit dégagé. Rendez-vous dans un endroit dégagé (allez par exemple sur un circuit) où il n'y a pas d'autre véhicule ni de piétons (et pas de policiers non plus).
  2. Accélérez. Roulez entre 30 et 50 km/h (en fonction de l'espace de manœuvre que vous avez).
  3. Verrouillez la boite de vitesse. Si vous le pouvez, verrouillez la boite de vitesse sur une vitesse basse (comme la première) afin d'avoir le maximum de couple.
  4. Tournez le volant. Tournez le volant en accélérant à fond. Si vous faites cela correctement, vous devez sentir l'arrière de votre voiture commencer à déraper. Accélérez à fond uniquement pour commencer votre drift, vous devez ensuite contrôler votre drift en gérant la puissance avec la pédale d'accélération.

Se préparer à drifter avec une traction

  1. Trouvez un endroit dégagé. Rendez-vous dans un endroit dégagé (allez par exemple sur un circuit) où il n'y a pas d'autre véhicule ni de piétons (et pas de policiers non plus).
  2. Serrez le frein à main. Accélérez et serrez le frein à main 2 ou 3 fois afin de sentir comment réagit votre voiture et pour vous sentir plus à l'aise.
  3. Munissez-vous d'un cône. Placez un cône au centre de l'endroit où vous allez travailler votre drift.
  4. Accélérez. Accélérez jusqu'à rouler à une vitesse se situant entre 30 et 50 km/h.
  5. Serrez le frein à main. Serrez le frein à main et tournez en direction du cône. Tournez immédiatement le volant dans la direction contraire lorsque vous sentez l'arrière de la voiture déraper. Ceci s'appelle faire un « opposite lock » (verrouillage opposé).
  6. Recommencez. Répétez cette technique et entrainez-vous à faire un « opposite lock » jusqu'à ce que vous contrôliez parfaitement la manœuvre. Entrainez-vous à cette technique régulièrement pendant plusieurs semaines, jusqu'à ce que cela devienne une seconde nature. Ne faites pas cela sur le réseau routier, car vous mettriez la vie des autres conducteurs en péril et vous risqueriez de gros ennuis avec les autorités.
  7. Accélérez progressivement. Continuez de vous entrainer en augmentant votre vitesse petit à petit jusqu'à trouver la vitesse à laquelle vous êtes le plus à l'aise. Vous ne devriez ensuite jamais dépasser cette vitesse, sauf lorsque vous vous entrainez.
  8. Améliorez votre technique. Roulez à la même vitesse initiale, tournez le volant dans la direction opposée au virage puis tournez-le complètement dans la direction du cône (pas comme pour prendre un virage, nous n'en sommes pas encore là). Tournez ensuite le volant dans la direction opposée au cône en faisant un opposite lock lorsque vous sentez l'arrière de la voiture commencer à déraper.

Drifter avec une traction

  1. Prenez de la vitesse. Approchez-vous d'un virage à une vitesse confortable (de préférence en seconde vitesse).
  2. Serrez le frein à main. Serrez le frein à main en amorçant le virage, mais sans bloquer les roues arrière.
  3. Ne relâchez pas l'accélérateur. Conservez le pied sur l'accélérateur. Durant tout le drift, vous devriez maintenir la pédale d'accélération enfoncée jusqu'à la moitié (au moins).
  4. Serrez le frein à main plus fort. Lorsque vous sentez que la voiture sous-vire, serrez le frein un peu plus fort.
  5. Relâchez le frein à main. Si vous sentez que votre voiture tourne trop, accélérez progressivement tout en relâchant un peu le frein à main.
  6. Apprenez à sentir la voiture. Restez décontracté et apprenez à sentir la voiture.

Avertissements

  • Si vous essayez de faire du drift avec un pickup ou un SUV, vous devez être extrêmement prudent, car ce type de véhicule peut se retourner facilement. Pour faire du drift avec ce type de véhicule, vous devez avoir une grande expérience en drift.
  • N'allez pas plus vite que votre expérience vous le permet. Récupérer le contrôle d'une voiture qui tournoie (qui fait un spin) demande beaucoup d'expérience.
  • Il est dangereux de conduire une voiture qui est équipée de pneus dont l'usure est inégale. Vérifiez l'état de vos pneus après vous être entrainé à faire du drift et n'hésitez pas à les faire vérifier par un professionnel ou à les changer pour de nouveaux pneus.
  • Si vous faites du drift sur une route en roulant entre 60 et 110 km/h, assurez-vous d'avoir suffisamment d'espace pour pouvoir effectuer un drift.
  • Ne faites jamais de drift sur des routes publiques. Ceci est interdit par la loi. C'est certainement très amusant, mais c'est trop dangereux. Dans certains pays ou États, conduire de manière dangereuse est passible de peines de prison et votre permis de conduire peut vous être retiré pour un long moment.
  • Les tractions  (FWD) et les transmissions intégrales  (AWD) ne permettent pas vraiment de faire du drift. Les roues arrière ont plutôt tendance à glisser transversalement sur l'asphalte ce qui augmente considérablement l'usure de vos pneus et l'usure des composants de la suspension, ce qui peut conduire à des défaillances mécaniques. Si vous souhaitez vraiment vous adonner au drifting, vous devriez envisager de vous procurer une propulsion  (RWD).
  • Ne consommez pas d'alcool avant de faire du drift, vous risqueriez de tuer un mouton !
  • Si vous désirez diminuer la vitesse de la voiture rapidement, employez les freins plutôt que le frein à main.
  • Ne faites pas de drift sur un parking où des voitures sont stationnées. Vous risquez de les endommager et de détruire votre véhicule, voire pire.
  • Renseignez-vous sur les lois en vigueur dans votre pays concernant le drifting. Il est parfois interdit de faire du drift, même si vous n'êtes pas sur une route publique. Dans certains cas, vous prenez le risque de recevoir une contravention, vous pourriez même vous retrouver en prison. Renseignez-vous donc sur les lois en vigueur dans votre région.
  • Faites du drift à une vitesse vous permettant de rester en contrôle de votre voiture. Quand vous débutez, entrainez-vous à une vitesse maximale de 60 km/h.

Éléments nécessaires

  • Une voiture
  • Un moteur et une transmission en parfait état
  • Un équipement de sécurité comme un arceau de sécurité  et un harnais 
  • Une propulsion ou une transmission intégrale (de préférence)
  • Des pneus arrière économiques (pour vous entrainer)
  • Un différentiel à glissement limité  (facultatif)
  • Une voiture avec un bon carrossage . Le carrossage est l'inclinaison du plan de la roue par rapport au plan vertical. Si le haut de la roue est incliné vers votre voiture, le carrossage est négatif. Il est préférable d'avoir un carrossage négatif pour faire du drift, car il augmente la possibilité de tourner. Un carrossage positif (le bas des roues est incliné vers la voiture) donne une meilleure stabilité au véhicule en ligne droite
  • Un circuit ou un endroit asphalté avec beaucoup d'espace (attention aux amendes)
  • Des cônes ou autres objets autour desquels tourner
  • Un ami muni d'un crayon et de feuilles de papier qui va noter vos performances et vous donner des conseils
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.