Comment construire un bateau

Les embarcations légères conviennent très bien pour se promener sur un lac. Elles peuvent être transportées sur le toit d'une voiture ou à l'arrière d'une camionnette pour faire du camping. Cet article décrit la méthode de construction d'un canoë qui fait 3,60 m × 0,75 m et un creux de 0,28 m en utilisant une méthode de construction en cousu-collé (couture et collage). Pour en savoir plus, référez-vous à la première étape de cet article.

Construire la coque

  1. Découpez les panneaux de contreplaqué et fixez-les. Prenez deux panneaux de contreplaqué ordinaire faisant 240 cm × 120 cm et ayant une épaisseur de 3 mm et découpez-les en bandes de 60 cm de large. Empilez ces bandes (120 cm × 60 cm) et fixez-les sur le côté inférieur et le côté supérieur à l'aide quelques clous.
  2. Faites vos mesures. Tracez un trait vertical tous les 30 cm sur toute la longueur des bandes de contreplaqué. Ces lignes vous serviront à placer vos points de repère.
    • À l'aide d'une grande règle ou d'une latte, joignez vos points par une ligne pour délimiter le pourtour des panneaux. Vérifiez que les lignes tracées ont une courbure régulière.
    • Vous n'aurez besoin que de trois panneaux par côté. Les quatre demi-panneaux de contreplaqué de 240 cm vous permettront d'obtenir 12 panneaux d'embarcation que vous assemblerez bout à bout par paires, en pratiquant des joints d'aboutage ou des joints en biseau pour obtenir un total de 6 panneaux, soit 3 par côté.
    • Vous pouvez assembler vos panneaux correctement en utilisant un gabarit et une défonceuse afin de réaliser des assemblages à queues droites. Pour d'obtenir une belle finition en réalisant un tel assemblage, vous devez prévoir un chevauchement de 2,5 cm.
    • Cette technique vous permet de réaliser une embarcation simple, mais très jolie ayant la silhouette typique d'un canoë avec un fond en forme de V au lieu d'un fond plat.
  3. Découpez vos panneaux. Une fois le traçage terminé, vérifiez que vos lignes ont une belle forme, ensuite découpez les panneaux en utilisant une scie sabre.
    • Après le découpage, adoucissez les angles à l'aide d'une râpe à bois en suivant les lignes que vous avez tracées auparavant. Vous pouvez également utiliser un petit rabot.
    • À présent, vous pouvez assembler les panneaux en employant l'une des techniques décrites ci-dessus, c'est-à-dire avec des joints d'aboutage, un assemblage à queues droites ou un joint en biseau. Vous pouvez faire une recherche en ligne pour obtenir plus de détails sur ces techniques d'assemblage.
  4. Percez des trous dans les panneaux. Maintenant que vous avez fini vos panneaux, vous pouvez percer quelques trous à environ 1 cm du bord supérieur et du bord inférieur de chaque panneau.
    • Vous pourrez faire ce travail plus facilement si vous percez vos panneaux par paires, c'est-à-dire en perçant en même temps un panneau d'un côté de la coque et le panneau symétrique qui se trouve de l'autre côté.
    • Cette embarcation n'a que trois panneaux de chaque bord, mais qui sont symétriques respectivement selon leur position.
  5. Assemblez les panneaux par couture. Allez dans une quincaillerie et achetez du fil de fer, du fil de cuivre ou tout autre genre de fil facile travailler. Coupez des morceaux de fil de fer d'environ 8 cm de long, vous en aurez besoin d'un certain nombre, l'équivalent d'un moule à tarte à moitié plein. Mais, vous pouvez en couper plus si nécessaire.
    • Placez les deux panneaux du fond l'un sur l'autre et attachez-les avec du fil de fer au niveau du bord inférieur, mais sans trop serrer. Gardez les attaches suffisamment desserrées de façon à pouvoir ouvrir les deux panneaux inférieurs comme un livre. Ainsi vous avez formé le fond de votre canoë.
    • Puis en partant du milieu, attachez le panneau suivant de chaque côté de la ligne centrale du bateau. Continuez en travaillant d'un côté et de l'autre jusqu'à atteindre les extrémités.
    • En arrivant aux panneaux supérieurs, ajustez les extrémités et attachez-les ensemble. Efforcez-vous de les maintenir au même niveau pour obtenir une courbure régulière. À ce stade, l'embarcation doit commencer à prendre forme.
  6. Vérifiez votre travail. Les panneaux étant attachés les uns aux autres, placez à l'intérieur du canoë en haut au milieu, une tige en bois ayant des dimensions appropriées, soit 2,5 cm × 2,5 cm × 74 cm. Elle servira à caler la largeur et la forme du canoë. Maintenant, prenez du recul et vérifiez votre travail.
    • Est-ce que la coque est régulière avec de belles lignes ? Y a-t-il des déformations ? S'il faut faire des retouches, reprenez le serrage des attaches ou ajoutez-en au besoin. Assurez-vous que la ligne générale de votre embarcation est agréable à voir.
    • Vérifiez la planéité de la coque et l'absence de toute déformation en employant une paire de règles de contrôle. Vérifiez aussi que les bords des panneaux portent correctement les uns sur les autres sans se chevaucher.
    • Vous pouvez également utiliser une astuce qui consiste à réaliser un joint particulier au niveau du bord inférieur avant des panneaux supérieurs. Il s'agit de faire une entaille de 6 mm à 1 cm en forme de V de 60 cm à 90 cm, en fonction de la largeur du panneau et de la longueur du canoë. Cette technique vous permet d'obtenir un joli côté bien régulier. Pour en savoir plus, vous pouvez faire une recherche en ligne ou consulter les livres qui traitent de la construction des petites embarcations en cousu-collé.
    • Finalement, vérifiez que les panneaux sont encore bien attachés et que les coutures sont régulières.

Coller les panneaux

  1. Appliquez de la colle époxyde. Mélangez juste suffisamment de produit pour traiter vos joints. À cette fin, utilisez un gobelet de 250 ml et une tige plate. Ensuite, appliquez le mélange obtenu sur les joints en question avec un pinceau en mousse.
    • Veillez à couvrir chaque couture en dépassant d'environ 2,5 cm de chaque côté afin d'obtenir une bonne adhérence. Votre travail doit avoir l'apparence d'une bande de peinture régulière apposée sur le joint. Souvenez-vous que pour le moment, vous ne devez appliquer la colle époxyde que sur le côté interne des joints des panneaux et des extrémités de l'embarcation.
    • Recommencez l'opération pour chaque joint. Évitez de faire couler du produit sur les panneaux et contentez-vous de traiter les coutures uniquement. En cas de coulure, épongez l'excédent de produit avec un autre pinceau. Ceci vous facilitera le travail au moment du ponçage de l'intérieur de la coque. Veillez à contrôler qu'il n'y a pas de coulure sur la face externe des coutures.
    • Appliquez deux couches de colle époxyde sur les joints et les extrémités de l'embarcation. Prenez soin de laisser à la première couche le temps de sécher avant d'appliquer la seconde. Avant de coller les extrémités, vérifiez qu'elles sont bien assemblées entre elles. Reprenez le serrage des attaches si nécessaire. N'utilisez pas de serre-joint pour assembler les extrémités, contentez-vous d'employer des attaches en fil de fer !
    • Chaque couche de colle époxyde a besoin de 24 heures pour sécher, par conséquent soyez patient en rêvant à vos promenades sur un lac bleu saphir !
  2. Enlevez les attaches. Lorsque la colle est sèche, vérifiez que toutes les coutures ont été complètement traitées et qu'elles ne présentent pas de parties mal collées. Si vous êtes satisfait de votre vérification, vous pouvez défaire et enlever les attaches en fil de fer.
    • Faites attention, car à ce stade les joints sont encore fragiles. Évitez surtout de briser la couche de colle et prenez soin d'enlever toutes les attaches.
    • Si, lors de l'opération un joint s'ouvre, remettez l'attache concernée en place et appliquez une couche de colle époxyde sur la partie décollée.
  3. Appliquez un mélange de colle époxyde et de farine de bois. Une fois toutes les attaches enlevées, mélangez un peu de colle époxyde avec de la farine de bois. En fait, la farine de bois n'est que de la sciure de bois très fine. Vous pouvez en trouver chez les fournisseurs de produits pour bateaux. Ce mélange est connu sous le nom de « résine époxy chargée ».
    • Mélangez la farine de bois et la colle époxyde de façon à obtenir un mélange bien crémeux, mais qui ne doit pas couler. Appliquez ce mélange sur les joints qui ont été déjà traités à la colle époxyde.
    • Pour faire les joints congés, apposez un bourrelet régulier de résine d'environ 4 à 5 cm de large sur chaque joint, ensuite appliquez un autre bourrelet sur les extrémités à l'intérieur de l'embarcation.
    • Malgré l'ajout de poids résultant de l'application de la résine, apposez un bourrelet intérieur de 2 cm environ d'épaisseur aux extrémités de la coque pour en améliorer l'esthétique et la solidité.
    • Cependant, faites attention à ne pas appliquer beaucoup de colle époxyde, car le produit peut devenir cassant.
  4. Ajoutez du tissu en fibre de verre à l'intérieur de la coque. Vous pouvez à présent placer une bande de tissu en fibre de verre de 7,5 cm de largeur environ sur les joints et les extrémités qui viennent d'être traitées.
    • Appliquez une nouvelle couche de colle époxyde sur les bandes de tissu jusqu'à ce qu'elles deviennent transparentes. Pour obtenir un joint aussi régulier que possible, appliquez suffisamment de colle époxyde pour rendre la fibre de verre transparente, ensuite enlevez l'excès de colle avec un racleur. N'oubliez pas que vous devez appliquer juste la quantité nécessaire de colle époxyde, ni plus ni moins.
    • Opérez doucement afin de ne pas pousser la résine fraîchement appliquée hors du joint lors du passage du racleur sur les bandes de tissu.
    • Renforcez les extrémités en posant une bande de tissu en fibre de verre de 7,5 cm de large. Laissez cette bande recouvrir la bande centrale qui a été fixée au fond de la coque, de façon à obtenir un joint continu et solide.
    • Appliquez sur ces bandes une deuxième couche de colle époxyde en respectant un délai de 24 heures après l'application de la première couche.
  5. Poncez le bateau. Lorsque la deuxième couche de colle époxyde est sèche, retournez la coque. Faites-vous aider par quelqu'un pour effectuer ce travail. Opérez doucement, car la coque est encore fragile.
    • À l'aide d'une râpe à bois, adoucissez les bords des panneaux du fond et des panneaux latéraux inférieurs et faites attention à ne pas érafler le contreplaqué. Ensuite, poncez les joints avec du papier de verre de grain 80 en prenant soin de ne pas attaquer le contreplaqué en profondeur.
    • Poncez la face externe de la coque en utilisant du papier de verre de grain 120. Veillez à enlever les gouttes et les coulures de colle époxyde éventuelles. Travaillez soigneusement en évitant d'entamer le contreplaqué dont l'épaisseur ne fait que 3 mm, car cela peut diminuer la résistance de la coque et créer des points creux.
    • Après le ponçage, essuyez la coque à l'aide d'une toile à fromage, ensuite continuez le dépoussiérage en employant un jet d'air comprimé et un chiffon propre pour enlever les grains de poussière récalcitrants. Avant de continuer, balayez par terre et laissez le temps à la poussière de se déposer.
  6. Appliquez de la colle époxyde et de la fibre de verre sur la face externe de la coque. Une fois que la poussière s'est dissipée, appliquez à l'aide d'un pinceau en mousse une couche mince et régulière de colle époxyde sur la surface extérieure du canoë. Attendez 24 heures pour laisser le temps à la colle de sécher.
    • Poncez légèrement la couche de colle époxyde avec du papier de verre de grain 120. Cette opération est nécessaire pour permettre à la couche suivante d'accrocher.
    • À présent, vous pouvez placer le tissu en fibre de verre sur la face externe de la coque. Le grammage du tissu peut varier entre 125 g et 250 gr, selon l'usage prévu pour le canoë. Plus le grammage est élevé, plus le poids du canoë sera important, car vous aurez besoin d'utiliser une quantité plus grande de colle époxyde.
    • Utilisez le même procédé d'application que celui vous avez employé précédemment. Si vous n'avez jamais mis en œuvre cette technique, vous pouvez lire le maximum d'ouvrages spécialisés qui traitent de cette question. Une bonne familiarisation avec ce procédé vous aidera à faire un meilleur travail.
  7. Égalisez le tissu et la colle époxyde. Vous devez égaliser le tissu et la colle environ deux heures après l'application et juste avant que la colle ne commence à durcir.
    • Si vous attendez plus longtemps, vous aurez des difficultés pour enlever l'excès de tissu en fibre de verre qui déborde de la coque.
    • Utilisez un couteau à lame de rasoir pour couper le tissu au ras du plat bord. Opérez doucement et évitez de tirer sur le tissu encore humide pour éviter les problèmes.
  8. Appliquez une autre couche de colle époxyde et poncez la coque. Après l'application de la première couche de colle, attendez qu'elle sèche, ensuite apposez une autre couche pour bien imprégner le tissu et obtenir une belle surface régulière.
    • Sachez qu'en fonction du grammage et du type du tissu utilisé, vous aurez peut-être besoin d'appliquer plus que deux couches de colle époxyde pour combler les irrégularités de la trame.
    • Une fois cette opération terminée, poncez la coque avec du papier de verre de grain 220 et enlevez toute la poussière. À présent, vous pouvez ajouter une couche de vernis transparent ou peindre la coque.

Finir le travail

  1. Retournez la coque. Mettez la coque soigneusement en position normale dans un berceau ou sur des sangles. C'est le moment de fabriquer une paire de chevalets de sciage pour caler le canoë et l'empêcher de bouger pendant que vous travaillerez à l'intérieur.
  2. Fixez le liston. Il s'agit d'une pièce en bois qui cercle la partie supérieure de la coque des deux côtés.
    • Le liston contribue à caractériser la silhouette du bateau tout en protégeant les côtés à la manière d'une ceinture de défense.
    • Les dimensions sont d'environ 2,5 cm à 3 cm x 1 cm à 1,25 cm. Les bords supérieurs sont généralement arrondis. Employez de la colle époxyde et des clous en cuivre ou en bronze pour fixer le liston à la coque à environ 60 à 75 cm des extrémités. Vous pouvez d'abord utiliser de la colle époxyde, ensuite immobiliser les deux lisses avec des pinces à ressort jusqu'à ce qu'elles sèchent.
    • Si vous voulez bien faire les choses, vous pouvez installer une tablette à chaque extrémité du canoë sur ou entre les lisses. Les ponts dégagés sont les meilleurs.
  3. Appliquez une seconde couche de vernis transparent ou de peinture. Sachez que vous devez apposer soit un vernis ou une peinture, car la colle époxyde ne résiste pas au soleil. Une fois ce travail terminé, tournez la coque pour peindre ou vernir l'intérieur.
  4. Poncez, passez de la colle époxyde et appliquez de la peinture ou du vernis à l'intérieur de la coque. Poncez l'intérieur du bateau et enlevez les gouttes de colle et les coulures éventuelles. Veillez à ne pas entamer la surface du contreplaqué.
    • Après le ponçage, vous pouvez peindre l'intérieur du bateau. Pour obtenir un meilleur résultat, appliquez deux ou trois couches minces de colle époxyde en observant un délai de 24 entre l'application de chaque couche.
    • Ensuite, pour parfaire la finition, poncez délicatement la dernière couche avec du papier de verre de grain 120 puis de grain 220.
    • Essuyez la poussière, puis apposez le vernis ou la peinture.
  5. Installez des sièges. Vous pouvez installer des sièges avant ou après le collage et la peinture de l'intérieur de bateau.
    • Les sièges doivent être à environ 2,5 à 4 cm du fond du canoë et non pas accrochés au plat bord.
    • Sur une embarcation légère comme celle-ci, qui de plus a un faible franc-bord, il vaut mieux garder le centre de gravité du bateau chargé aussi bas que possible.
  6. Attendez que le bateau sèche. Laissez reposer l'ensemble pendant une semaine pour donner le temps nécessaire aux différentes couches de colle de sécher complètement.

Conseils

  • N'employez la colle époxyde que dans un endroit bien aéré ou ventilé pour éviter les lésions nerveuses permanentes causées par les inhalations de vapeurs toxiques.
  • Ne soyez pas pressé, c'est une technique difficile et vous devez faire un effort avant d'arriver à la maîtriser.
  • Informez-vous au maximum sur la construction des embarcations en cousu-collé. Une bonne connaissance de cette technique vous évitera de nombreux problèmes et vous serez plus heureux.

Avertissements

  • Lorsque vous naviguez à bord d'une embarcation, portez toujours votre vêtement de flottaison individuel (VFI). Ne vous asseyez pas sur votre VFI. Certains pays et certaines administrations locales exigent des jeunes personnes de porter un VFI.
  • Gardez votre lieu de travail propre et bien ventilé. Ayez en permanence un extincteur à portée de la main.
  • La colle époxyde est une matière toxique et vous risquez de tomber gravement malade suite à une exposition prolongée à ce produit. Veillez à ne pas respirer les vapeurs de colle époxyde ou de ses composants. De même, évitez à votre peau d'entrer en contact avec ces produits. Pendant la construction, pensez à votre sécurité et portez des lunettes de sécurité pour protéger vos yeux contre les projections, des gants en caoutchouc ou en vinyle et une vieille chemise à manches longues. Il est aussi fortement recommandé de porter un filtre à air au charbon de bois et surtout de bien ventiler le lieu de travail.
  • Une embarcation en bois ne coule pas et même si elle est submergée, elle continuera à flotter. Donc, si vous tombez hors de l'embarcation ou qu'elle se remplit d'eau, efforcez-vous de rester à bord, car cela peut vous sauver la vie.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.