Comment convaincre vos parents de vous laisser porter des vêtements féminins

Que vous soyez en pleine quête d’identité en tant qu’homme ou femme transgenre, ou que vous êtes tout simplement un homme qui apprécie l’apparence qu’ont les habits de filles, vous devez apprendre à discuter de ce sujet avec vos parents. En fonction de l’éducation qu’ils ont reçue, vos parents pourraient avoir du mal à comprendre ou à accepter votre désir de vous travestir en fille, mais vous pouvez essayer de votre mieux de leur expliquer ce que vous ressentez et la façon dont vous voulez vous habiller.

Expliquer l’identité de transgenre et de travestissement

  1. Évaluez le niveau de compréhension qu’ont vos parents sur le sujet. Commencez par demander de façon désinvolte à vos parents ce qu’ils pensent des hommes qui portent des vêtements uniquement réservés aux femmes. Cela vous permettra d’avoir un avant-gout de la réaction qu’ils auront face à votre propre désir de faire pareil.
    • Si vous regardez la télévision ou suivez un film et que vous voyez apparaitre à l’écran des vêtements féminins, attirez l’attention de vos parents là-dessus et cherchez à savoir ce qu’ils en pensent. Vous pouvez également faire référence à des femmes transgenres populaires dans les médias comme Caitlyn Jenner ou Laverne Cox, surtout si vous pensez être un transsexuel et que vous avez l’intention de discuter également de cela avec vos parents.
  2. Expliquez la raison pour laquelle vous voulez vous habiller comme une fille. Dites à vos parents la raison qui sous-tend votre envie de porter des habits féminins. Précisez bien ce que le fait de s’habiller de cette façon vous fait ressentir, ou vous ferait ressentir, ce que cela pourrait vous apporter ou les occasions auxquelles vous voulez porter ces vêtements. Si vous ne savez pas pourquoi vous voulez le faire, expliquez simplement que vous ressentez actuellement le besoin d’expérimenter cela.
    • Faites comprendre à vos parents que l’habillement est une façon importante de vous exprimer et de vous permettre de vous sentir en confiance dans votre corps.
    • Vous pouvez dire à vos parents que le fait de vous habiller selon un genre différent de celui que vous aviez à la naissance peut avoir de nombreux effets positifs. Par exemple, cela vous permettra d’explorer une nouvelle partie de votre personnalité, de mieux comprendre les autres et s’identifier à eux, et même de remarquer des choses que vous ne voyiez pas par le passé, comme votre ressemblance avec un membre de la famille, ou des parties de votre corps que vous aimez.
    • Vous aurez peut-être envie de vous habiller en fille à certaines occasions. Si c’est le cas, expliquez à vos parents que vous avez envie de porter des vêtements de filles pour danser, faire du théâtre ou toute autre sorte de prestation. Vous pouvez souligner le fait que des hommes se déguisent en femmes sur scène depuis maintenant des siècles !
  3. Parlez de votre identité de genre. Discutez avec vos parents du genre auquel vous vous identifiez, car cela peut être relié ou pas à votre envie de porter des habits associés à un genre différent. Il est possible que vous vous sentiez parfois plus comme une fille, ou alors vous vous sentez toujours comme un garçon, mais que vous aimiez juste l’apparence des habits pour filles.
    • Faire votre coming out en tant que transgenre ne doit pas être un gros problème, et vous pouvez le faire de la façon qui vous convient le plus. Vous pouvez le dire à vos parents, ou le dire à tout le monde, ou encore vous contenter d’en informer vos amis les plus proches jusqu’à ce que vous vous sentiez à l’aise à l’idée de le révéler à plus de personnes.
    • Il se pourrait que vous ne vous identifiiez pas du tout à un transgenre, et que vous soyez parfaitement heureux de votre corps et du fait d’être un garçon, mais que vous ayez juste envie de porter des vêtements féminins. Cela est tout à fait normal et vaut la peine que vous ayez une discussion avec vos parents.
    • Vous vous identifiez peut-être parfois comme un garçon, alors qu’à d’autres occasions vous sentez que vous êtes une fille. Ou alors, vous n’avez pas vraiment l’impression d’appartenir à l’un ou l’autre des genres ! Cela n’est pas non plus un problème, et vous pouvez en discuter avec vos parents en leur disant, si vous le souhaitez, que vous êtes queer ou intersexué.
  4. Rompez avec les stéréotypes négatifs. Soyez prêt à répondre à tout stéréotype négatif ou faux par rapport aux hommes qui s’habillent en femmes. Vous pouvez commencer par expliquer que rien de mauvais ou de négatif ne vous a obligé à avoir cette envie ou cette identité et qu’il ne s’agit pas juste d’une phase. Même si ce n’est pas quelque chose que vous allez faire pour toujours, demandez à vos parents de vous prendre au sérieux.
    • Dites à vos parents que le fait de se travestir est un phénomène plus courant et plus normal qu’ils ne pourraient le penser. Vous pouvez leur dire que selon une estimation prudente, 2 à 5 % de tous les hommes adultes se sont habillés en femme.
    • Expliquez qu’il est injuste que les femmes puissent sans problème porter des habits traditionnellement considérés comme étant masculins, comme des jeans, des vestes et des t-shirts, sans que cela ne paraisse anormal. Par contre, lorsque les garçons essaient de porter des vêtements plus traditionnellement destinés aux filles, comme des jupes ou des robes, cela est considéré de façon plus négative et vue comme mauvais ou bizarre.
    • La discussion que vous allez avoir par rapport à l’identité de genre ou au travestissement ne doit pas forcément aborder votre identité sexuelle ou vos préférences sexuelles. En effet, en dépit de nombreux stéréotypes, les deux sujets n’ont rien à avoir en commun. Expliquez calmement, mais fermement cette différence à vos parents.
  5. Rappelez-leur que vous êtes toujours vous-même. Assurez à vos parents si jamais ils avaient des doutes que votre envie de porter des habits d’un genre différent ne change pas qui vous êtes ni les autres aspects de votre personnalité qu’ils connaissent bien.
    • Le fait que vous annonciez vouloir vous habiller ou vous identifier selon un genre différent du vôtre peut être une grande surprise, un choc pour vos parents, ou alors ils auraient souhaité que vous leur en ayez parlé plus tôt. Vous pouvez leur expliquer que vous n’avez pas cherché à leur cacher cela et que vous vouliez juste trouver la meilleure manière d’évoquer le sujet et de vous expliquer.
  6. Demandez leur soutien. Dites à vos parents que vous aimeriez vraiment qu’ils acceptent votre décision et vos sentiments, et qu’ils vous donnent la permission d’acheter les habits en question ou qu’ils vous accordent toute autre chose que vous pourriez vouloir d’eux. Faites-leur savoir que vous avez envie qu’ils fassent partie de votre vie et tenez-les toujours au courant de ce qui se produit.
    • Par exemple, vous pouvez dire J’ai vraiment besoin de votre soutien par rapport à ce que je porte et à ce que je ressens à ce sujet. C’est vraiment très important pour moi, et je veux que vous y soyez impliqué. M’aiderez-vous à acheter les vêtements que j’ai envie de porter ?
    • Demandez à vos parents des conseils pour en parler à vos professeurs, vos amis ou autres personnes importantes dans votre vie pour pouvoir obtenir aussi leur acceptation et leur soutien.

Se mettre d’accord sur ce que l’on peut porter

  1. Convenez de ne porter les habits de filles qu’à certains moments. Si vos parents se montrent réticents par rapport à la façon dont vous voulez vous habiller et au fait que vous ayez envie de le révéler aux autres, discutez avec eux et entendez-vous sur les quelques occasions ou endroits où vous pourrez porter des habits de filles.
    • Trouvez un compromis avec vos parents. Vous pouvez par exemple accepter de porter les vêtements féminins après les cours, mais pas au sein de l’école ou à l’église. Vous pouvez également choisir des occasions spéciales auxquelles vous pouvez vous habiller en femme.
    • Vos parents ont peut-être juste besoin de s’habituer à votre nouvelle garde-robe de façon progressive avant de vous laisser l’utiliser constamment. Montrez-vous donc patient et acceptez de les laisser fixer quelques limites au début.
  2. Faites des compromis sur le type d’habits que vous pouvez porter. Vous devez trouver un accord par rapport au type de vêtements que vos parents accepteront que vous portiez. Essayez des habits plus androgynes (d’un genre neutre) ou combinez des habits pour femmes et pour hommes afin de les habituer à l’idée de vous voir porter plus de vêtements de filles.
    • Essayez de combiner des jeans avec des hauts plus fins et plus serrés pour avoir un aspect plus féminin. Vous pouvez aussi ajouter des accessoires ou des articles vestimentaires de femmes à votre habillement typiquement masculin.
  3. Allez faire du shopping avec eux. Invitez vos parents à vous accompagner au centre commercial ou dans des boutiques où vous voudrez acheter des habits de femmes. Proposez-leur de vous aider à faire les choix et impliquez-les dans tout le processus.
    • S’ils refusent de vous accompagner à la boutique, montrez-leur des images de ce que vous voulez acheter ou du genre d’habits que vous aimeriez porter afin de recevoir d’abord leur approbation.
    • Vous pouvez même demander à l’un de vos parents qui s’identifie à une femme ou qui s’habille comme tel de vous prêter quelques-uns de ses vêtements, ou de vous vous donner des astuces. Le fait de les impliquer dans votre processus de prise de décision pourrait les aider à l’accepter davantage.
  4. Parlez des accessoires et du maquillage. Si vous voulez mettre du maquillage, des bijoux ou autres accessoires typiquement féminins, parlez-en aussi à vos parents. Discutez ce qu’ils vous autorisent à acheter et à porter.
    • Vous devez aussi faire des compromis à ce niveau. Il se pourrait que vos parents vous autorisent juste à mettre du maquillage, mais pas à porter des habits de fille. Ou alors, vous pouvez vous entendre avec eux sur la quantité de maquillage que vous allez mettre, et quand vous allez en mettre.

Gérer le rejet des parents

  1. Comprenez leurs motifs. Demandez à vos parents quelles sont leurs raisons s’ils n’acceptent pas votre désir de vous travestir ou qu’ils expriment de la désapprobation face à votre style de vie ou votre identité de genre. Cherchez à comprendre leur point de vue et leurs inquiétudes de façon à déterminer si vous pouvez les convaincre avec le temps ou si vous allez devoir chercher de l’aide ailleurs.
    • Certains parents pourraient avoir des convictions religieuses très strictes qui les empêcheront d’accepter ou d’autoriser facilement le travestissement. Essayez de parler à quelqu’un qui partage les mêmes convictions qu’eux et qui pourrait se montrer plus compréhensif face à votre situation, et amenez-le à en parler avec vos parents.
    • Si vos parents pensent que vous êtes trop jeune pour prendre tout seul cette décision, qu’ils pensent que vous ne savez pas ce que vous voulez ou s’ils ne veulent tout simplement pas que vous travestissiez sous leur toit, sachez que vous devrez vous plier à leurs règles tant que vous n’avez pas plus de 18 ans et que vous dépendez toujours d’eux.
    • Essayez de comprendre qu’il pourrait être difficile pour vos parents de permettre quelque chose qu’ils n’ont jamais vécu ou à propos de quoi ils n’ont pas beaucoup d’informations. Donnez-leur le temps de s’habituer à l’idée que vous êtes toujours la même personne qu’ils connaissent et aiment, même lorsque vous vous habillez en fille ou que vous avouez être un transsexuel.
  2. Évaluez les risques pour votre sécurité. Identifiez avec soin les risques de vous habiller en fille sans avoir la permission de vos parents et de leur désobéir. Vous devez faire ce qui vous met à l’aise et vous rend heureux, mais sans toutefois prendre le risque si possible d’être maltraité mentalement, verbalement ou physiquement.
    • Si vos parents ont du mal à accepter ce que vous leur avez dit, et qu’ils refusent de vous permettre d’acheter des habits de fille, mais qu’ils ne montrent aucun signe de violence physique ou verbale, ou qu’ils ne vous menacent pas de conséquences si vous leur désobéissez, pensez à acheter les habits vous-même et à les mettre lorsque vous êtes à l’école ou à d’autres moments lorsqu’ils ne sont pas présents.
    • Si vos parents montrent beaucoup d’hostilité et de colère, qu’ils vous interdisent formellement d’acheter des habits de fille ou de vivre selon un certain style de vie, et qu’ils vous menacent de sérieuses représailles physiques ou verbales si vous leur désobéissez, n’allez pas contre leur volonté. Recherchez immédiatement l’aide d’un ami, d’un professeur ou de tout autre adulte.
  3. Parlez-en à d’autres. Parlez à un ami, aux parents d’un ami, à un conseiller, à un professeur, à un thérapeute, ou à toute autre personne de confiance si vous avez du mal à discuter avec vos parents ou si vous ne vous sentez pas en sécurité dans votre maison.
    • Si vous êtes transgenre et que vous voulez parler à d’autres individus qui ont la même orientation sexuelle que vous et qui savent exactement ce que vous traversez et ont envie de vous aider, appelez le 06 31 59 69 50 pour contacter l’association Le Refuge.
    • Si vous avez besoin d’aide ou si vous ayez des questions en rapport au travestissement et à l’identité de genre ou de sexe, entrez en contact avec la Fédération LGBT de France.
  4. Restez fort et toujours fidèle à vous-même. Ne laissez pas la désapprobation de vos parents ou d’autres réactions négatives par rapport à la façon dont vous vous habillez ou vous identifiez vous amener à rejeter vos sentiments ou vos désirs. Cela peut conduire à de graves troubles mentaux ou émotionnels. Restez fidèle à vous-même et défendez vos choix de vous exprimer tel que vous êtes.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.