Comment jouer au badminton

Qui n’a jamais eu envie de jouer au jeu de raquette le plus rapide au monde? Le badminton est un jeu qui se joue à 2 ou à 4 joueurs et dont l’objectif est de marquer des points contre votre adversaire en renvoyant le volant par-dessus le filet. Bien que ce jeu présente quelques similitudes avec le tennis, les règles sont différentes et il est important de les connaître avant de commencer à jouer. Si vous voulez devenir le roi du badminton ou juste impressionner la jolie fille que vous avez vue dans le parc, lisez-ce qui suit avant de commencer à jouer.

Apprendre les règles

  1. Comprenez l’objectif du jeu. Le badminton, tout comme le tennis, est un sport de raquette qui se joue à deux joueurs ou à deux équipes composées de deux joueurs chacune. Votre objectif ou celui de votre équipe est d’arriver le ou les premiers à marquer 21 points. Vous marquez un point lorsque vous renvoyez le volant avec succès et que l’équipe adverse commet une faute, c’est-à-dire qu’elle ne réussit pas à bien renvoyer le volant.
    • Pour gagner chaque jeu, vous devez arriver le premier à marquer 21 points, avec au moins deux points d’avance sur les adversaires. Ce qui signifie que si les deux équipes ont marqué 20 points, l’une des équipes devra gagner par 22 à 20, etc.
    • Si vous et votre adversaire n’arrivez pas à gagner avec deux points d’écart, continuez le jeu jusqu’à atteindre le score de 29-29. Ensuite, c’est la première équipe qui arrive à 30 qui a gagné.
    • La première équipe à remporter deux jeux gagne le match. Si le score est de 1 jeu partout, vous devez jouer une troisième manche décisive pour le gain du match.
  2. Familiarisez-vous avec le terrain de badminton. Le terrain de badminton fait 13,40 mètres de long et 6,10 mètres de large. Si vous jouez en simple, vous jouez sur toute la longueur du terrain mais sur seulement 5,14 mètres de large. Le filet doit être positionné au milieu du terrain, au niveau de la marque des 6,70 mètres, à une hauteur de 1,55 mètre. Lorsque vous jouez en double, vous avez le droit d’utiliser les couloirs latéraux (d’une largeur de 48 cm chacun) qui sont situés de part et d’autre du terrain. Voici quelques petites choses à savoir :
    • Chaque côté du terrain a une partie droite et une partie gauche. Le serveur de l’équipe doit servir dans la partie qui est en diagonale de la sienne. Par conséquent, un joueur positionné dans la partie gauche de son terrain va servir dans la partie droite du terrain de ses adversaires.
    • Lorsque vous servez en simple, chaque joueur doit servir dans la zone de service de son adversaire diagonalement opposée à la sienne, qui comprend la zone de service et les lignes noires de chaque côté. En double, le joueur peut servir dans la zone de service de ses adversaires diagonalement opposée à celle où il se trouve, ce qui comprend la double ligne sur le côté, mais pas la ligne longue de service en simple. Ainsi, en simple la zone de service est plus longue, tandis qu’en double elle est plus large.
    • Une fois que le volant a bien été servi, chaque équipe a le droit d’utiliser le terrain dans sa totalité. Le volant doit simplement rester dans les limites du terrain de simple ou de double.
  3. Comprenez les principes de base du jeu. Voici ce que vous devez savoir avant de commencer votre partie de badminton, en plus des caractéristiques du terrain et du fonctionnement du score :
    • Tirez à pile ou face ou faites un autre type de tirage au sort pour décider de l’équipe qui va servir en premier, et de quel côté elle va jouer.
    • Le premier service d’une partie de badminton se joue depuis la moitié droite du terrain, et le volant doit être dirigé dans la partie diagonalement opposée.
    • Si le serveur commet une faute, l’adversaire obtient un point et c’est à lui de servir. Si le serveur sert et que l’adversaire commet une faute, alors le serveur change de côté de service et continue à servir. Un point est marqué après chaque échange (ce n’est pas pareil qu’au volley, par exemple).
    • En double, chaque équipe dispose uniquement d’un seul "service". Donc si l’un des joueurs d’une équipe sert et fait une faute, le volant est mis à disposition d’un des joueurs de l’autre équipe, et ainsi de suite.
    • Lorsque l’équipe qui ne servait pas marque un point et obtient le service, elle ne doit pas changer de côté mais servir du côté où elle se trouve. Si elle gagne le point du premier service, alors seulement les joueurs peuvent changer de position et servir depuis l’autre côté du terrain.
    • Après chaque jeu, les adversaires échangent de côté du terrain, et l’équipe qui a remporté le jeu précédent commence à servir au jeu suivant.
  4. Comprenez comment un joueur peut faire une faute. Plusieurs raisons peuvent conduire un joueur ou une équipe à faire une faute. En voici quelques-unes :
    • Si l’équipe qui sert échoue à envoyer le volant au-dessus du filet. Au badminton, vous disposez d’un seul essai pour réussir le service. La seule exception est lorsque vous faites un let, c’est-à-dire quand le volant touche le filet et retombe du côté de l’adversaire. Dans ce cas, vous avez droit à un deuxième essai.
    • Si vous envoyez le volant dans ou en dessous du filet à n’importe quel moment du jeu.
    • Si le volant vous touche.
    • Si vous frappez le volant en dehors des limites du terrain.
    • Si vous frappez le volant au sol dans votre partie du terrain.
    • Si vous servez le volant dans le mauvais côté du court adverse.
      • Si vous êtes un joueur d’un niveau plus avancé, vous pouvez aussi considérer qu’il y a faute lorsque le serveur frappe le volant à un niveau plus haut que sa taille, ou lorsqu’il tient la tête de la raquette plus haut que ses mains. Mais si vous êtes débutant, le fait de respecter ces règles vous empêchera peut-être de réussir de longs échanges et le jeu risque d’être un peu ennuyeux.
  5. Apprenez les principales méthodes pour frapper le volant. La raquette standard de badminton a une longueur de 65 cm et pèse souvent entre 85 et 95 g. La plupart sont fabriquées avec du métal et du nylon, ce qui fait que vous avez besoin de générer assez d’énergie pour frapper le volant efficacement avec une raquette aussi légère. Les principaux coups sont le coup droit et le revers (comme au tennis), et votre poignet doit être léger et rapide pour que le coup soit efficace. Voici ce que vous devez savoir pour frapper le volant :
    • Tout est dans le jeu de pieds. Faites un mouvement de va et vient et des mini-pas pour vous positionner de façon à frapper facilement votre coup, au lieu de devoir traverser le terrain à chaque fois.
    • Vous devez vous entraîner à savoir faire un élan en arrière, un élan en avant et à frapper afin de toucher le volant efficacement. Vous devez frapper le rond au centre du volant et non ses plumes.
    • Perfectionnez votre frappe franche. C’est la frappe la plus courante. L’objectif est de frapper le volant pour envoyer votre adversaire le plus loin possible du filet, ce qui vous donne du temps pour planifier votre prochain coup.
    • Perfectionnez votre coup amorti. Pour réussir ce coup, vous devez frapper doucement et légèrement le volant de façon à ce que celui-ci retombe juste derrière le filet, ce qui sera dur à rattraper pour l’adversaire, même s’il court vite.
    • Faites un smash. C’est un coup puissant utilisé pour frapper un volant qui est au-dessus du filet. Vous devez soulever votre raquette derrière votre dos, comme si vous alliez l’écraser, anticiper la venue du volant et le frapper le plus fort possible, comme si vous vouliez lui faire passer un obstacle.
    • Faites un drive. Ce coup peut être un coup droit ou un revers qui envoie le volant sur une trajectoire parallèle au sol, frôlant le haut du filet. Ce coup est difficile à anticiper et à retourner pour l’adversaire.

Maîtriser les coups

  1. Maîtrisez la prise. La prise est la façon dont vous tenez la raquette. Elle affecte toutes vos frappes. Il existe deux prises principales au badminton, l’une pour le coup droit et l’autre pour le revers. Voici ce que vous avez besoin de savoir :
    • La prise en coup droit. Tenez la raquette avec votre main qui ne joue pas, le manche pointé vers vous, la face de la raquette perpendiculaire au sol. Placez votre main sur le manche comme si vous serriez la main à la raquette. Formez un V entre votre pouce et votre index. Tenez souplement le manche avec vos doigts de façon à avoir plus de flexibilité. Raccourcissez la prise et placez-la plus près du cadre pour plus de contrôle lorsque vous allez frapper le volant depuis le fond ou le milieu du terrain.
    • La prise en revers. Tenez la raquette comme si vous faisiez un coup droit. Ensuite, tournez-la dans le sens des aiguilles d’une montre pour que la forme en V que vous avez formée se déplace sur la droite. Placez votre pouce contre le biseau arrière du manche afin d’avoir plus de puissance et d’effet de levier, tout en tenant la raquette souplement entre vos doigts.
  2. Maîtrisez les services haut et bas. Il y a plusieurs façons de servir au badminton, depuis le service haut jusqu’au service bas. Voici quelques services à connaître :
    • Le service haut. C’est un excellent service pour faire reculer votre adversaire lorsque vous jouez en simple. Il est un peu plus compliqué à mettre en œuvre en double. Vous devez utiliser un coup droit sournois pour ce service. Relaxez-vous, fléchissez les genoux, placez-vous à environ 1 mètre derrière la ligne de service court. Avancez votre jambe opposée au bras qui tient la raquette, l’autre jambe doit être derrière. Lancez la raquette derrière votre épaule, puis balancez-la vers l’avant. Tenez le volant par ses plumes et lâchez-le doucement devant vous. Frappez le volant avec la face plate de votre raquette et accompagnez-le jusqu’à ce que la raquette ait fait tout le chemin jusqu’au côté de votre tête qui ne tient pas la raquette.
    • Le service bas. Ce service est plus communément utilisé en double. Vous pouvez utiliser le coup droit ou le revers pour ce coup.
      • Pour le service en coup droit, placez-vous à environ 1 mètre derrière la ligne de service, ramenez votre raquette au niveau de votre taille et faites un balancement vers l’arrière. Tenez le volant par les plumes et rapprochez-le de la raquette au lieu de le lâcher. Frappez le volant assez haut, mais quand même en dessous de votre taille, et poussez-le avec la face de la raquette en essayant de faire en sorte qu’il frôle le haut du filet.
      • Pour le service en revers, placez votre jambe du côté de la raquette devant, l’autre jambe derrière, vos pieds face à l’adversaire. Prenez un petit élan vers l’arrière puis ramenez la raquette vers l’avant en tenant le volant au bout des plumes, au niveau de votre taille. Ensuite, frappez le volant avec la face de la raquette et faites en sorte que celui-ci passe le plus près possible du filet. Raccourcissez votre prise pour avoir un meilleur contrôle.
  3. Maîtrisez les services "flick" (service long, court, tendu) et "drive". Voici ce que vous devez savoir :
    • Le service "flick". Utilisez-le pour faire un service rapide, mais utilisez-le avec parcimonie. Utilisez votre coup droit ou votre revers, en faisant comme si vous alliez frapper le volant avec un service bas normal, mais à la place, utilisez votre poignet pour communiquer une pression rapide au volant.
    • Le service "drive". Ce service offensif convient parfaitement pour les jeux en simple et en double. Il permet de faire voyager le volant à angle plat et à une allure plus rapide. Utilisez un coup droit en dessous des bras, en étant placé un peu plus loin que la ligne de service, le pied du côté qui ne tient pas la raquette doit être avancé. Votre raquette doit être un peu plus bas que le niveau de votre taille, et vous devez la ramener de façon à ce qu’elle se retrouve parallèle à votre taille. Balancez la raquette en avant et accompagnez le mouvement pendant que vous lâchez le volant légèrement sur le côté de votre corps, pour le frapper et l’envoyer à angle plat au-dessus du filet.
  4. Maîtrisez le coup droit. Lorsque vous voyez que le volant arrive à une hauteur basse devant vous, vous devez utiliser un coup droit pour battre votre adversaire. Voici ce que vous devez faire :
    • Laissez pendre la tête de la raquette derrière vous. Assurez-vous qu’elle s’étend bien derrière vous.
    • Gardez vos genoux fléchis et prêts à bouger.
    • Avancez votre pied qui se trouve du côté de la raquette.
    • Gardez votre bras à peu près tendu lorsque vous prenez l’élan avec la raquette, en cassant votre poignet à la dernière seconde avant de frapper le volant.
    • Ouvrez la raquette pour qu’elle soit face au volant et donnez-lui un élan vers le haut pour qu’elle génère un couple.
    • Accompagnez le mouvement jusqu’à ce que la raquette arrive au niveau de l’épaule opposée.
  5. Maîtrisez le revers. Pour frapper un revers, vous devez attendre que le volant arrive du côté de votre revers. Voici ce que vous devez faire :
    • Déplacez votre pied gauche et laissez votre pied droit vers l’avant de votre corps (si vous êtes droitier et que votre revers est de votre côté gauche), en vérifiant que votre épaule droite est face au filet.
    • Pliez votre coude droit et amenez votre main droite à travers votre corps pour être prêt à balancer la raquette. Déplacez votre poids sur votre pied gauche qui se trouve à l’arrière, en gardant le pied droit souple et détendu.
    • Déplacez le poids de votre corps sur votre pied avant, en dépliant votre coude au fur et à mesure que vous balancez votre raquette vers l’avant, jusqu’à ce que celle-ci touche le volant après avoir passé votre épaule droite.
  6. Apprenez à faire des "slices". Le slice peut aider à ralentir le volant ou à modifier sa direction. C’est un coup un peu plus avancé qui permet de ne pas permettre à l’adversaire de deviner où et comment il devra renvoyer le volant. Voici ce que vous devez faire :
    • Slicez vos frappes franches. Commencez l’habituel mouvement vers l’avant, puis faites un mouvement vers l’intérieur avec votre raquette pour faire un slice perpendiculaire au centre du volant, afin de le faire tourner pendant qu’il traverse le terrain. Il ne viendra pas tout droit, comme ce à quoi s’attend votre adversaire.
    • Slicez vos amortis. Faites simplement slicer la raquette, en la déplaçant perpendiculairement au centre du volant lorsqu’il est en l’air. Cela permettra de ralentir le volant et de le faire tomber plus vite dans le terrain de l’adversaire, tout près du filet.
  7. Apprenez à frapper au-dessus de la tête. Également connu sous l’appellation de smash, ce coup vous permet d’utiliser votre puissance pour frapper le volant au point haut de sa trajectoire. Pour cela, soulevez votre main libre près du volant, puis lancez la raquette au-dessus de votre tête pour venir smasher le centre du volant en direction du terrain adverse, tout cela avant que sa trajectoire ne redescende.
    • Il est important de viser pour ce réaliser ce coup. Essayez de viser vers un endroit difficile à atteindre pour votre adversaire.

Maîtriser la stratégie

  1. Retournez toujours dans votre position d’équilibre après chaque coup. Cela signifie que vous devez revenir à votre position initiale, légèrement appuyé sur les orteils, prêt à bondir pour le coup suivant. Si votre adversaire vous fait bouger d’un côté à l’autre du terrain, il crée un grand espace où il peut envoyer le volant sans que vous ne soyez capable de le retourner. Donc revenez à votre position d’équilibre le plus vite possible.
    • Cette position signifie que vos pieds doivent être parallèles à vos épaules, avec le même espacement que celles-ci, et que vos orteils doivent être orientés vers le filet.
    • Gardez vos genoux fléchis et votre raquette dans votre main, le bras en travers du corps.
    • Ne restez pas en position debout normale, sinon vous ne serez pas prêt à bouger correctement.
  2. Tenez-vous prêt à bouger n’importe où à n’importe quel moment. Soyez préparé à monter au filet, à traverser le terrain, à revenir vers la ligne du fond, en d’autres termes, soyez prêt à atteindre le volant où qu’il tombe. L’effet de surprise est également très important ici, donc essayez de comprendre les petits trucs de votre adversaire.
  3. Montez au filet aussi souvent que vous le pouvez. Le smash au filet est le coup le plus puissant du jeu car il vous permet de frapper le volant aussi fort et aussi rapidement que vous le pouvez, ce qui rend la tâche difficile pour votre adversaire de le retourner. Cherchez les occasions de réaliser cette frappe lorsque le volant vous est renvoyé très haut dans l’air.
  4. Faites courir vos adversaires. Ne renvoyez pas le volant droit sur votre adversaire à chaque fois, sinon il lui sera facile de le retourner. Votre but devrait être de faire bouger votre ou vos adversaires d’avant en arrière et de gauche à droite sur le terrain, de façon à ce qu’ils se fatiguent et qu’ils n’aient plus l’occasion de renvoyer correctement le coup.
  5. Soyez méthodique dans votre rage de vaincre. N’ayez pas pour seul objectif de renvoyer le volant en espérant que l’adversaire fasse une faute. Ayez déjà une idée de l’endroit où vous voulez l’envoyer, de la façon dont vous allez vous y prendre et de la raison pour laquelle vous allez faire tel ou tel coup. Si vous frappez aveuglément le volant, vous n’irez pas loin.
  6. Variez votre jeu. Avoir tout le temps envie de monter au filet est une attitude intéressante, ou frapper des coups droits croisés parce que c’est votre meilleur coup est également une bonne idée, mais si vous faites tout le temps la même chose, vos adversaires le comprendront assez vite. Il est important de garder l’effet de surprise de façon à ce que vos adversaires ne sachent pas à quoi s’attendre lorsqu’ils joueront à nouveau contre vous.
    • Vous devez varier l’endroit où vous servez, les coups que vous préférez et l’endroit où vous avez tendance à envoyer le volant.
  7. Exploitez les faiblesses de votre adversaire. Si vous voulez gagner, vous devez faire en sorte que votre adversaire joue votre jeu et qu’il sorte de sa zone de confort. Si le revers de votre adversaire est faible (c’est le cas de la plupart des débutants), frappez le volant vers son revers de façon répétée. S’il n’a pas une grande rapidité de mouvement, faites le bouger. S’il aime jouer près du filet, envoyez des frappes longues et dures. S’il aime smasher, n’envoyez pas le volant en hauteur. Soyez attentif aux forces et aux faiblesses de votre adversaire de façon à gagner plus facilement.
    • Il est important d’observer attentivement votre adversaire. Que vous démarriez un match ou que vous jouiez juste pour le plaisir, essayez d’identifier les forces et les faiblesses de votre adversaire le plus tôt possible.

Conseils

  • Suivez les règles du jeu et appréciez le badminton.
  • Restez concentré lorsque vous jouez.
  • N’hésitez pas à sauter!
  • Apprenez comment faire différents coups pour vous améliorer au badminton.
  • Entraînez-vous.

Avertissements

  • Si vous utilisez un volant avec des plumes véritables, soyez conscient que celles-ci peuvent se casser.

Éléments nécessaires

  • Une raquette de badminton pour chaque joueur
  • Un volant
  • Un terrain
  • Un filet de badminton
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.