Comment se débarrasser des cors aux pieds

Les pieds sont quotidiennement l'objet, dans les chaussures, de frottements, de pressions… Ils sont soumis à l'humidité et à une température élevée. Ainsi peuvent apparaître des cors. Vous pouvez vous en défaire en les ramollissant et en les rabotant progressivement. Attention ! il faut y aller prudemment sinon vous risquez d'aggraver les choses. Comment se débarrasser de ses cors, telle est la raison d'être de l'article que vous allez lire.

Les traitements de base à faire chez soi

  1. Mettez des chaussures confortables. Les cors résultent le plus souvent des pressions et des frottements que subissent vos orteils dans des chaussures mal adaptées. Si vos chaussures sont trop serrées, mal aérées ou mal coupées, il faut en changer rapidement. Il en va de votre santé, car de « mauvaises » chaussures sont à l'origine de nombreux maux, dont les cors.
    • Il est un moyen simple de voir si vos chaussures ne sont pas trop petites et donc trop serrées : vous devez pouvoir porter des chaussettes moyennement épaisses sans avoir mal. Si ce n'est pas le cas, c'est qu'elles ne sont pas à votre pointure. De plus, les chaussettes permettent d'atténuer les frottements contre la matière de la chaussure et limitent ainsi le risque d'attraper des cors.
    • À éviter totalement : les chaussures à talons hauts, en particulier celles avec les bouts pointus !
  2. Au repos, pensez à mettre un écarte-doigts (ou -orteils). Quand vous quittez vos chaussures, vos orteils sont toujours comprimés après une bonne journée de marche. Pour faire disparaître cette sensation de compression, glissez entre vos orteils un écarte-doigts en mousse. Vous verrez vite la différence !
    • Autre possibilité pour soulager vos cors : portez des pantoufles de pédicure en mousse ou des sandales. Ces chaussures sont conçues pour séparer en douceur les orteils et éviter qu'ils ne se frottent les uns contre les autres quand vous marchez.
  3. Mettez de la poudre absorbante pour les pieds. Mettez-en entre les orteils, la transpiration sera ainsi absorbée. Vos cors seront plus secs et moins enflammés.
    • Mettez de la poudre sur et entre les orteils avant d'enfiler vos chaussettes et vos chaussures. Si nécessaire, refaites une application au milieu de la journée si vous avez tendance à transpirer des pieds.
  4. Frottez vos cors et toute peau épaissie avec une pierre ponce. En premier, faites un bain de pieds avec de l'eau tiède savonneuse pendant environ 20 minutes afin de ramollir la peau. Puis passez une pierre ponce pour enlever la partie dure qui se trouve sur le cor.
    • À la place d'une pierre ponce, on peut prendre une lime en carton. Dans certains endroits, entre deux orteils par exemple, il est difficile de poncer efficacement avec la pierre. Dans ce cas, une lime en carton, flexible, est très utile.
  5. Réduisez la sensation d'inconfort grâce à de la glace. Vos pieds sont gonflés, font mal ? Pensez à appliquer une compresse froide ou carrément une poche de glace sur la partie enflammée et ce, pendant quelques minutes afin de soulager la douleur et le gonflement. L'eau froide marche bien aussi.
    • La glace ne va pas faire disparaître le cor lui-même, mais elle va atténuer la douleur liée aux cors.

Les traitements médicaux à faire soi-même à la maison

  1. Essayez des pommades et des gouttes en vente libre. Ils contiennent en général un acide, le plus souvent de l'acide salicylique, dont l'action consiste à dissoudre les protéines de kératine responsables du cor et du surépaississement de la peau par-dessus.
    • Un des inconvénients majeurs de ce genre de produits est que l'acide attaque aussi la peau saine. À la longue, vous risquez de vous faire plus de mal que de bien.
    • Ces produits à base d'acide sont interdits aux diabétiques, à ceux qui ont la peau fine et à ceux qui ont des troubles de la sensibilité.
    • Quoi qu'il en soit, lisez bien les notices des produits que vous utilisez.
  2. Pensez également aux pansements et aux plâtres pour cors. Ce sont des sortes de bandages adhésifs qu'on pose sur le cor et qui, contenant une petite dose d'acide salicylique, attaque la kératine qui se trouve a son contact. Ils soulagent également la pression sur le cor.
    • Dans ce domaine, les meilleurs pansements sont ceux en forme d'œil. En effet, ils soulagent le cor et le ramollissent. Le cor devient alors moins douloureux.
    • Sachez que la plupart de ces pansements contiennent un acide. Il ne faut donc pas le combiner avec un traitement du même type. Si vous avez déjà mis un produit ou absorbé un médicament à base d'acide salicylique, prenez des pansements ou des plâtres neutres, sans cet acide.

D'autres remèdes naturels

  1. Ramollissez vos cors avec de l'huile de ricin. En ramollissant vos cors, vous allez à la fois diminuer la douleur, avoir une meilleure sensation de confort et vous allez pouvoir mieux les traiter (exfoliation).
    • Mettez de l'huile de ricin sur du coton. Posez le coton sur votre cor et laissez agir 3 à 4 minutes. Rincez et grattez la zone.
    • Répétez cette opération trois fois par jour.
  2. Préparez un bain à base de sel d'Epsom. Toujours pour ramollir les cors, prenez des bains de pieds dans l'eau salée avec du gros sel ou du sel d'Epsom.
    • Le gros sel est très efficace pour ramollir la peau et la corne. Ainsi, les peaux mortes et la peau sèche s'en iront plus facilement.
    • Dans une bassine, versez 150 mg de sel d'Epsom dans 8 litres d'eau très chaude. Baignez vos pieds dans cette eau salée pendant 20 à 30 minutes.
    • Après le bain, frottez vos cors avec de la pierre ponce pour enlever le maximum de peau morte.
  3. Et l'aspirine, y avez-vous pensé ? L'aspirine étant composée d'acide salicylique (acide = corrosif), vous pouvez écraser de l'aspirine et appliquez directement et précisément cette pâte sur vos cors afin d'attaquer la protéine contenue dans le cor et la peau morte.
    • Précision : pour que l'aspirine tienne bien en place, une fois le cachet écrasé, ajoutez un peu d'eau pour faire une pâte grumeleuse.
    • Placez cette pâte sur votre cor, elle devrait bien tenir. Laissez agir 5 à 10 minutes, puis rincez à l'eau chaude et séchez bien.
  4. Dans le même genre, préparez une pâte à base de bicarbonate de soude. Mélangez du bicarbonate de soude, du jus de citron et de l'eau jusqu'à obtenir une pâte malléable qu'on pose sur les cors. C'est un remède assez efficace.
    • Mélangez quelques gouttes de jus de citron dans un peu d'eau et ajoutez l'équivalent d'une cuillère à café de bicarbonate de soude. Malaxez jusqu'à obtenir une pâte cohérente et appliquez-la sur vos cors. Couvrez avec un pansement. Au bout de quelques heures, enlevez tout et rincez bien. En 4 à 6 jours, les cors doivent avoir séché sur place.
    • Autre solution : dans une bassine, mettez 2 à 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude dans l'eau chaude. Laissez tremper vos pieds dans cette solution 15 à 20 minutes avant de passer une pierre ponce sur vos cors.
    • Vous pouvez aussi faire une pâte simplement avec quelques gouttes d'eau et du bicarbonate de soude. Au moment du coucher, vous mettez cette pâte sur vos cors, un pansement par-dessus et vous gardez toute la nuit. Au matin, vous enlevez tout et vous rincez bien.
  5. Essayez le thé à la camomille. La camomille a la propriété d'absorber la transpiration, de modifier le pH de la peau de vos pieds, bref, elle améliore sensiblement le confort dans la journée.
    • Faites infuser un sachet de thé à la camomille et récupérez-le pour le placer, chaud, sur votre cor. Laissez en place 1 à 3 heures.
    • Sinon, il y a le bain de pieds au thé à la camomille. Dans une bassine d'eau très chaude, faites infuser 2 ou 3 sachets de thé et prenez un bain de pieds pendant 15 à 20 minutes.
    • Que ce soit avec le sachet ou en bain de pieds, après traitement, tentez d'enlever la corne avec une pierre ponce ou une lime en carton.
  6. Mettez du vinaigre dilué sur votre cor. En effet, le vinaigre est astringent et donc si vous en appliquez sur votre cor, la peau va se dessécher, ce qui facilitera grandement ensuite le ponçage avec une lime en carton ou une pierre ponce.
    • Par vinaigre dilué, on entend une solution à raison d'un volume de vinaigre pour trois d'eau.
    • Appliquez cette solution directement sur les cors et couvrez avec des bandages ou des pansements adhésifs. Laissez agir toute la nuit.
    • Au matin, grattez vos cors avec une pierre ponce ou une lime en carton.
  7. Vous pouvez aussi appliquer de la papaye écrasée. La papaye a la vertu de soulager les douleurs créées par les cors, elle assèche aussi la peau et facilite le grattage par la suite.
    • Épluchez et découpez une papaye. Écrasez la chair à l'aide d'une fourchette. Appliquez cette purée de papaye directement sur les cors, couvrez avec un pansement adhésif ou une bande et laissez agir toute la nuit.
    • Le matin suivant, vous pourrez gratter votre cor. Si ça marche, le cor disparaîtra de lui-même.
  8. Pensez au jus de figue verte et à l'huile de moutarde. Le premier ramollit le cor, facilitant ainsi son enlèvement. Quant à la deuxième, elle a plutôt un effet antiseptique en tuant les bactéries qui ne manquent jamais d'être au niveau des cors.
    • Commencez par mettre du jus de figue. Mettez-en un peu sur du coton et tamponnez le cor avec. Laissez sécher le coton dessus.
    • Quand le jus de figue a séché, tamponnez de l'huile de moutarde avec un coton. Les bactéries seront immédiatement tuées. En effet, la figue assèche le cor et la peau et des crevasses se forment, d'où le danger d'infection, d'où l'huile de moutarde.
  9. Préparez un mélange de curcuma, d'aloès et de broméline. Comme les autres produits, cette mixture amollit la peau et donc le cor, le rendant plus facile à enlever.
    • Chaque composant a son rôle dans cette préparation : le curcuma est anti-inflammatoire (moins de douleur), l'aloès a des propriétés curatives et la broméline, extraite de l'ananas, a des propriétés astringentes. Vous prendre de l'huile de théier pour remplacer la broméline.
    • Mélangez à parts égales du curcuma, du gel d'aloès et de la broméline jusqu'à obtenir une sorte de pâte. Appliquez-la directement sur les cors, couvrez avec une bande et laissez agir toute une nuit. Au matin, rincez bien vos pieds et passez la pierre ponce.

Le traitement des cors par des professionnels de santé

  1. Faites-vous faire des semelles sur mesure. Si vous avez des cors, c'est peut-être parce que vos appuis ne sont pas bons, ce qui entraîne surchauffe, frottements et donc les cors. Votre pédicure est équipé pour vous préparer des semelles orthopédiques adaptées à votre morphologie. Vos cors régresseront et arrêteront de se former.
    • Il existe des semelles en vente libre, prêtes à chausser en quelque sorte. Allez plutôt consulter votre pédicure qui fera des semelles parfaitement adaptées.
  2. Faites-vous prescrire un traitement local. Ces produits, délivrés sur ordonnance, contiennent en général plus d'acide salicylique que ceux en vente libre. Certains de ces médicaments sur ordonnance contiennent aussi parfois des combinaisons extrêmement fortes de divers acides.
    • Ces produits à base d'acide sont interdits aux diabétiques, à ceux qui ont la peau fine et à ceux qui ont des troubles de la sensibilité.
    • Parmi les autres acides qu'on peut utiliser contre les cors, on trouve souvent l'acide trichloracétique ou une combinaison d'acide salicylique, d'acide lactique et de collodion.
    • Lisez attentivement la notice de votre médicament pour savoir s'il y a possibilité d'atteinte à la peau environnante.
  3. En cas d'infection d'un cor, prenez des antibiotiques. Si votre cor s'infecte, prenez immédiatement rendez-vous chez votre généraliste qui vous prescrira un antibiotique adapté.
    • Attention ! un antibiotique (oral ou local) n'a aucun effet sur le cor ! Il est prescrit pour combattre les infections.
  4. Prenez conseil auprès de votre pédicure. Plutôt que de prendre des risques et d'envenimer les choses, consultez un spécialiste des pieds, le pédicure, qui, si les circonstances le permettent et le justifient, pourra vous opérer en toute sécurité.
    • Votre pédicure anesthésiera légèrement la zone et à l'aide d'un bistouri, enlèvera épaisseur après épaisseur la partie dure qui recouvre le cor. C'est sans douleur et sans danger si c'est fait dans les règles de l'art. Rapidement, vous souffrirez moins de vos pieds et la guérison est également rapide.
  5. En dernier recours, songez à l'intervention chirurgicale. Si vous avez des cors à répétition, votre pédicure vous adressera à un service compétent pour une intervention chirurgicale. Il semble qu'à ce stade, il faille intervenir sur les osselets des orteils pour les repositionner correctement. La pression sur les orteils sera alors moins forte et l'occurrence des cors devrait baisser.
    • Les cors peuvent se développer entre les doigts de pieds. En effet, si les orteils sont déformés de telle sorte qu'ils frottent les uns contre les autres en permanence, les cors ne manquent d'apparaître. La chirurgie permettra de redresser les osselets et ainsi seront réduits ces frottements internes.

Avertissements

  • N'essayez jamais d'entailler ou de couper à ras des cors. Le problème de fond ne sera pas réglé, pire, vous allez faire une sorte d'incision dans laquelle bactéries et microbes risquent de proliférer.
  • En cas de diabète, d'athérosclérose ou de toute autre forme de maladie circulatoire, consultez plutôt votre médecin pour savoir comment traiter vos cors.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.