Comment créer une maison écologique

Énergie verte, renouvelable ou qui préserve l’environnement, il existe bien des termes pour parler de “l’écologie”, au point qu’on est parfois un peu perplexe quand il s’agit de procéder à des changements qui préservent l’environnement. Vous pouvez commencer à une petite échelle quand vous créez une maison écologique et prendre quelques mesures faciles. Quand vous faites des économies, vous pouvez passer à des changements plus importants pour économiser davantage. Vous pourriez vous rendre compte non sans étonnement que l’art d’apprendre à sauver la planète peut aussi être bon pour votre portefeuille !

Prendre de petites mesures écologiques

  1. Trouvez un calculateur d’énergie pour évaluer votre consommation d’énergies actuelle. Bien des sites en ligne ont des calculateurs susceptibles de calculer automatiquement l’efficacité énergétique de votre maison. Il peut être tout aussi utile que ce site produise aussi un graphique ou un compteur qui puisse vous montrer le potentiel de votre maison après avoir fait quelques changements mineurs.
  2. Faites la chasse aux “gouffres énergétiques”La plupart des appareils électroniques et électroménagers consomment de l’énergie quand ils sont branchés, même s’ils sont éteints. La plupart des foyers américains (mais aussi européens) possèdent 25 appareils électroniques et plus. Vous pouvez diminuer votre consommation énergétique en débranchant vos appareils et dispositifs quand vous ne vous en servez pas.
    • Vous pouvez aussi brancher vos appareils et autres engins sur des rallonges multiprises. Le fait d’éteindre l’interrupteur de la rallonge vous empêchera de consommer inutilement de l’énergie.
    • Mettez votre ordinateur en mode de veille ou “d’hibernation” quand vous ne vous en servez pas. Vous pouvez retrouver la page sur laquelle vous étiez quand vous êtes parti, mais votre ordinateur va consommer beaucoup moins d’énergie.
  3. Remplacez vos vieilles ampoules d’éclairage. Les ampoules incandescentes démodées gaspillent près de 90 % de leur énergie en chaleur. Les nouveaux types d’ampoules, comme les ampoules fluorescentes compactes (CFL) et les ampoules LED peuvent réduire votre consommation énergétique en lumière de façon spectaculaire. Dans la plupart des cas, vous n’avez pas besoin de changer quoi que ce soit sur votre système d’éclairage. Il vous suffit d’acheter d’autres ampoules et de les monter sur vos lumières !
    • Les ampoules CFL ressemblent aux tubes fluorescents des les supermarchés, mais ils sont d’une petite forme tubulaire et sont à peu près de la taille et de la forme d’une ampoule incandescente. Leur durée de vie est dix fois supérieure à celle d’une ampoule classique. Elles sont habituellement un peu plus chères, mais ce prix est rentabilité en l’espace d’environ une année.
    • Les ampoules CFL sont un bon choix pour la plupart des éclairages de la maison. On ne peut cependant pas les tamiser et elles perdent beaucoup d’énergie quand elles sont utilisées dans le cadre d’un éclairage encastré. Comme ces ampoules contiennent une petite quantité de mercure (rarement dangereuse), on doit les jeter en prenant des précautions. Le site en ligne de l’Agence de Sécurité de l’Environnement vous donne tous les renseignements utiles pour vous débarrasser correctement de ces ampoules.
    • Les ampoules LED ont une durée de vie 35 fois supérieure à celle d’une ampoule incandescente classique et de deux à quatre fois supérieure à celle d’une ampoule CFL. Les ampoules LED restent froides au toucher, de telle sorte qu’elles ne consomment quasiment pas d’énergie. Elles sont cependant bien plus chères que des ampoules CFL ou classiques.
    • Les ampoules LED sont un bon choix pour la plupart des éclairages de la maison. Contrairement aux ampoules CFL et aux modèles incandescents, les LED émettent une lumière “directionnelle”, ce qui veut dire que la lumière est concentrée dans une direction précise (comme celle d’un projecteur). Elles font un excellent choix pour les éclairages encastrés. Seules les ampoules certifiées LED et de classe de consommation A sont spécifiquement conçues pour reproduire la lumière multidirectionnelle d’une ampoule traditionnelle. Recherchez l’ampoule LED de classe A pour vous assurer que l’éclairage vous donne l’allure que vous désirez.
    • Il est encore préférable d’ouvrir les volets et de tirer les rideaux en journée pour vous servir de la lumière naturelle. Cela peut vraiment vous faire économiser de l’énergie et en préserver de grandes quantités.
  4. Compostez vos déchets de cuisine. La plupart des éléments que nous jetons tous les jours à la poubelle peuvent être compostés. Le marc de café, les pelures de fruits et de légumes, les coquilles d’œufs, voire même les serviettes en papier et essuie-tout peuvent être recyclés pour produire du compost, lequel est excellent pour le jardin.
    • Le fait de ne pas jeter les restes de cuisine sur les décharges publiques est aussi bon pour l’environnement ! Cela les empêche de produire du méthane (lequel est le principal responsable du réchauffement climatique), étant donné qu’ils se décomposent dans des sacs en plastique. Cela permet aussi de réduire les quantités de déchets sur les décharges.
    • Vous pouvez garder une benne à compost sur un balcon ou une terrasse, même si vous vivez en ville. Bien des revendeurs en ligne proposent des nécessaires pour composter prêts à l’emploi.
  5. Lavez votre lessive à l’eau tiède. 80 à 90 % de l’énergie utilisée pour faire tourner un lave-linge provient de la nécessité de chauffer l’eau de la lessive. Servez-vous du programme à l’eau tiède ou du programme éco sur votre lave-linge pour économiser de l’énergie.
    • Bien des fabricants de lessives proposent des détergents écologiques efficaces aussi avec un lavage à l’eau tiède. Cela pourrait être une bonne solution pour vous si votre lessive est souvent fortement tachée pour obtenir des vêtements propres même à l’eau froide.
    • Trouvez des détergents et produits antitaches naturels si vous le pouvez. Ces derniers sont généralement à base de plantes et biodégradables, ce qui les rend bien plus écologiques.
  6. Fermez le robinet. La plupart des enfants apprennent sans doute à se brosser les dents en laissant couler l’eau du robinet. Comme les dentistes conseillent de vous brosser les dents pendant deux bonnes minutes, cela peut vous faire gaspiller chaque fois vingt litres d’eau ! Brossez-vous les dents en éteignant le robinet et contentez-vous de le rouvrir pour vous rincer la bouche.
  7. Faites tourner des ventilateurs de plafond à la place d’une climatisation. Servez-vous de vos ventilateurs de plafond, si vous en avez, chaque fois que c’est possible pour rester au frais en été. La climatisation peut coûter 36 fois plus cher que l’usage d’un ventilateur. La climatisation aux États-Unis représente plus d’un tiers de la consommation moyenne en électricité dans les foyers.

Rendre votre maison écologique

  1. Installez un thermostat programmable. Ce type de thermostat peut contrôler la température de votre intérieur en la gardant plus chaude ou plus fraîche quand vous n’êtes pas chez vous. Si, par exemple, vous n’êtes pas chez vous en journée, un thermostat programmable peut garder la température intérieure plus froide que celle que vous avez habituellement et il ne se met en route qu’au moment où vous rentrez chez vous. Cela peut vous faire économiser jusqu’à 200 euros par an si vous vous en servez correctement.
    • Renseignez-vous avant d’investir dans un thermostat programmable. Vous risquez de ne pas économiser d’énergie ni d’argent s’il n’est pas facile à utiliser.
  2. Remplacez des appareils vétustes. Vos vieux appareils, tels que la chaudière, le réfrigérateur et les plaques de cuisson peuvent vous faire gaspiller beaucoup d’énergie. Votre maison va consommer moins d’énergie si vous les remplacez par des modèles de classe A, donc les moins gourmands en énergie.
    • Vous pouvez parfois bénéficier d’une réduction d’impôts si vous remplacez certains produits vétustes par d’autres plus efficaces pour économiser de l’énergie. En France, cela concerne surtout les systèmes de chauffage et d’isolation dans une maison individuelle ou un appartement dont vous êtes le propriétaire. here.
    • Achetez un matériau isolant spécialement conçu pour les chaudières si vous n’avez pas les moyens de changer la vôtre et servez-vous-en pour recouvrir l’appareil. Ces bâches sont disponibles dans la plupart des magasins de bricolage et sont installées en quelques minutes. Cela va réduire le gaspillage d’énergie.
  3. Remplacez vos toilettes. Les toilettes traditionnelles peuvent consommer jusqu’à 25 litres d’eau par chasse. Ces gouffres à eau créent un énorme gaspillage. Envisagez des toilettes avec de petites citernes pour être plus écolo.
    • Songez à des toilettes qui économisent l’eau et son estampillées écologiques. Ces modèles utilisent près de 20 % d’eau en moins que ceux qui comportent des chasses classiques.
  4. Changez le pommeau de votre douche. Les douches totalisent environ 17 % de la consommation moyenne en eau d’un foyer américain (mais aussi français !). Le fait de changer le pommeau de la douche et d’opter pour un modèle à jet plus modéré ou qui économise l’eau peut vous faire économiser jusqu’à 12 000 litres d’eau par an !
    • Voyez pour un pommeau de douche qui comporte la certification CEE. Ces pommeaux de douche ont été validés en respectant les critères de l’Agence de la Protection de l’Environnement.
  5. Isolez les greniers et caves. De grandes quantités d’énergie peuvent s’échapper à travers votre grenier ou votre cave. Le fait d’isoler ces endroits peut réduire la consommation en énergie de votre maison. Cela peut aussi diminuer vos factures de chauffage et de climatisation en favorisant une température constante à l’intérieur.
    • Un isolant à base de fibres végétales est une solution écologique à un matériau d’isolation classique. Ces fibres sont constituées de papier recyclé et haché. On peut les souffler dans les murs à travers des petits orifices, elles sont donc d’un usage facile quand vous faites des travaux de rénovation. Vous trouverez facilement en ligne un fabricant pour ce type de matériau.
  6. Réutilisez des meubles. Plutôt que d’acheter des meubles neufs, envisagez de fouiner dans les magasins d’occasion, de faire un tour sur le site Leboncoin ou d’aller chez Emmaüs. Recycler de vieux trésors peut sauver la vie des arbres et préserver votre portefeuille.
  7. Utilisez des peintures écologiques sur vos murs. Les peintures traditionnelles contiennent des composants volatiles dangereux qui peuvent continuer à se répandre dans votre atmosphère jusqu’à cinq ans après la pose de la peinture. Envisagez des peintures qui sont à base de plantes et lavables à l’eau.
    • Essayez de trouver des peintures certifiées A+ et dépourvues de substances toxiques si vous ne pouvez pas mettre la main sur leur version à base de plantes. Bien des fabricants de peintures réputés peuvent vous proposer ce type de produits.
  8. Isolez les fenêtres. Isoler de vieilles fenêtres inefficaces peut être une bonne solution pour les rendre plus aptes à économiser l’énergie, si vous n’avez pas les moyens de les changer. Il est facile d’isoler vos fenêtres et de garder une maison confortable tout le long de l’année.
    • Utilisez des bandes de calfeutrage autour des fenêtres pour empêcher l’air d’entrer (ou de sortir). Cela peut limiter la fuite d’air chaud en hiver et vous garder au frais en été.
    • Des traitements pour les fenêtres thermaux ou qui bloquent la lumière peuvent aussi vous aider à réduire le gaspillage de l’énergie en bloquant la lumière du soleil. C’est surtout très utile sous des climats assez chauds.
    • Assurez-vous aussi d’utiliser des boudins pour calfeutrer les bas des portes. Vous pouvez les acheter dans un magasin de bricolage ou les fabriquer vous-même.
  9. Installez un éclairage sensible au mouvement. Ces éclairages sont assez courants à l’extérieur, comme dans une cour, devant un garage ou une porte d’entrée. Vous pouvez cependant installer aussi ce type d’éclairage bon marché à l’intérieur. Il va se mettre en route quand vous entrez dans une pièce et s’éteindre quand vous la quittez. Cela peut être très utile si vous oubliez souvent d’éteindre les lumières quand vous sortez.
  10. Utilisez des éclairages à énergie solaire à l’extérieur. Vous pouvez acheter toutes sortes d’éclairages de ce type, entre des projecteurs puissants pour illuminer une allée et des petits spots pour éclairer une entrée. Ce sont d’excellents moyens de réduire votre consommation en énergie tout en gardant vos lumières allumées, si vous vivez dans une région très ensoleillée en journée.
    • La plupart des magasins de bricolage vous proposeront une vaste gamme d’éclairages à énergie solaire, mais vous pouvez aussi trouver des revendeurs en ligne.
  11. Installez des panneaux solaires. L’énergie solaire est propre et renouvelable. L’énergie peut être transférée dans une batterie si vous avez plusieurs panneaux et être stockée pour un usage ultérieur. L’installation de panneaux solaires peut réduire en moyenne l’empreinte de dioxyde de carbone de votre maison de 35 180 points, ce qui est l’équivalent du dioxyde de carbone absorbé par 88 arbres. L’investissement dans l’énergie solaire vous demandera de débourser une certaine somme d’argent, mais cela vous fera faire des économies à long terme et sera bénéfique pour la planète.
    • En France, EDF vous rachète votre surplus d’énergie solaire, lequel est réinjecté dans le réseau électrique local.
    • Les panneaux solaires doivent être connectés à votre réseau électrique domestique. Il est préférable de laisser des professionnels se charger de cette installation.
    • Aux USA mais aussi en France, le gouvernement offre des crédits d’impôts pour l’installation de panneaux solaires.

Construire et rénover une maison écologique

  1. Remplacez les vieilles fenêtres par des modèles plus efficaces pour économiser l’énergie. Vos fenêtres laissent probablement s’échapper l’air de la maison si la vôtre est assez ancienne. Des fenêtres à panneau simple n’isolent pas aussi bien que des modèles plus modernes. Vous pouvez économiser jusqu’à 500 euros par an en remplaçant des fenêtres classiques par des modèles plus efficaces pour économiser l’énergie.
    • En France, il existe plusieurs mesures et crédits d’impôts pour vous encourager à changer vos fenêtres vétustes et les remplacer par des modèles plus écologiques. Vous pouvez trouver en ligne toutes les mesures gouvernementales qui vous offrent des réductions d’impôts.
  2. Installez un vasistas. Quand il est choisi avec soin, un vasistas peut offrir à votre intérieur de la lumière naturelle tout en réduisant votre consommation d’énergie. Il est important de tenir compte de l’orientation de votre maison pour maximiser les avantages d’un vasistas. Consultez un spécialiste de l’habitat ou un architecte.
    • Un vasistas écologique est bien plus qu’un trou fait dans le toit avec du verre. Il existe bien des modèles de vasistas qui économisent de l’énergie dans le commerce, mais ils devraient toujours être installés par un professionnel pour vous assurer qu’ils soient sûrs et efficaces.
  3. Posez des sols durables. Un parquet donne de la valeur et du charme à un intérieur, mais la plupart des arbres utilisés pour faire du parquet mettent des dizaines d’années à pousser. Envisagez plutôt des matériaux durables comme le bambou si votre maison a besoin d’un nouveau sol. Le bambou pousse très vite et a besoin de moins de place pour être produit, mais il reste séduisant et durable.
    • Le liège est une autre solution pour un revêtement de sol durable. Le liège est plus tendre que le bambou, il absorbe donc mieux le bruit et est d’une texture plus agréable sous les pieds. Il est parfois moins durable que le bambou.
  4. Plantez des arbres. L’ombre procurée par les arbres réduit les quantités d’énergie que vous dépensez pour rafraîchir votre intérieur en été. C’est une mesure qui va prendre un certain temps avant que vous n’en tiriez des avantages, si votre propriété ne comporte pas déjà des arbres pour vous faire de l’ombre.
    • En plus d’offrir de l’ombre, les arbres absorbent d’énormes quantités de dioxyde de carbone et libèrent de l’oxygène. Un seul arbre peut produire suffisamment d’oxygène pour quatre personnes rien qu’en une journée.
    • Essayez de tirer parti des arbres qui se trouvent déjà dans les parages, si vous faites construire une maison neuve. Vous pourriez même les incorporer à la conception de votre maison, comme d’aménager une terrasse sous l’ombrage d’un chêne géant.
    • Placez des arbres à feuilles caduques (celles qui tombent en automne) au sud et à l’ouest de votre maison. Cela va vous aider à bloquer un ensoleillement aride en été mais laisse passer la lumière dans votre maison en hiver.
  5. Installez un “toit rafraîchissant”. Ce type de toit va réfléchir les rayons du soleil au lieu de les absorber. Cela vous aide à réduire la consommation d’énergie de votre maison. Cela peut aussi prolonger la vie de votre toit. Ces toits sont surtout très efficaces pour les personnes qui vivent sous des climats très chauds, étant donné qu’ils réduisent le recours à la climatisation.
    • Vous pouvez trouver des isolants rafraîchissants pour les toits dans la plupart des enseignes de bricolage. Ces revêtements ressemblent à de la peinture très épaisse et sont d’une application assez facile. Ils sont habituellement blancs ou d’une couleur très claire avec des pigments réfléchissants qui n’absorbent pas la lumière (ce n’est pas recommandé sur des toits à bardeaux).
    • Si vous avez un toit à bardeaux très pentu, envisagez de remplacer vos bardeaux par des modèles en asphalte bien frais. Ces bardeaux sont conçus spécialement à base de granulés qui réfléchissent la lumière.
    • Un toit métallique va déjà refléter beaucoup de lumière. Ces toits absorbent néanmoins beaucoup de chaleur, ce qui peut augmenter votre consommation de climatisation en été. Le fait de peindre votre toit métallique d’une couleur claire ou de vous servir d’un isolant qui rafraîchit peut augmenter son efficacité énergétique.
  6. Envisagez l’installation de toilettes sèches. Ces toilettes n’ont pas besoin de chasse d’eau, comme les modèles classiques. Elles peuvent aussi recycler les excréments humains en fertilisants que l’on peut utiliser dans l’agriculture. Bien qu’elles soient de prime abord plus chères à l’installation que des toilettes traditionnelles, elles sont plus écologiques et vont finir par s’amortir très vite.
    • Ces toilettes sèches sont habituellement plus faciles à installer et à entretenir à la campagne ou dans une banlieue. C’est bien plus difficile à mettre en place et à gérer dans un environnement urbain ou si vous vivez en appartement.
  7. Utilisez des revêtements (ou bardeaux) durables. Des matériaux comme le cèdre dissuadent les insectes et sont imperméables à l’eau. Ils sont aussi durables et d’entretien facile. Remplacez de vieux bardeaux en aluminium par un matériau plus renouvelable.
    • Il existe d’autres solutions de bardeaux écologiques comme des planches en fibre de ciment ou en particules de bois. Ils sont durables et renouvelables. Voyez des produits qui ont été fabriqués sans formaldéhyde.
  8. Parlez avec des constructeurs d’un système d’approche “globale de la maison”. Si vous concevez une nouvelle maison ou faites des rénovations sur une maison plus ancienne, envisagez d’en parler avec une équipe de constructeurs. Cette approche plus étendue tient compte de plusieurs facteurs concernant votre maison, comprenant le climat de la région, l’orientation de votre terrain, vos besoins en appareils et ainsi de suite. Ce système d’évaluation globale de la maison peut réduire votre consommation d’énergie de façon spectaculaire, car il tient compte de tous les facteurs environnementaux.
    • Bien des constructeurs de maisons et d’architectes ont une certaine expérience de ce type d’approche globale de la maison. Voyez en ligne les conseils donnés par les sites d’habitat écologique pour trouver une équipe de construction à tendance verte.

Conseils

  • Les plus petits changements peuvent faire une grande différence ! Ne vous sentez pas obligé de rénover votre maison de fond en comble pour être plus écolo.
  • Renseignez-vous chaque fois que vous comptez acheter des produits neufs qui économisent de l’énergie. Ils sont améliorés constamment, vous devriez donc voir en ligne pour trouver des produits qui ont une bonne réputation.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.