Comment gérer les malaises de la grossesse

Porter un bébé en croissance dans le ventre peut causer une avalanche d’irritations et de douleurs physiques pénibles. Le fait de savoir la façon dont vous pouvez soulager ces douleurs peut rendre le processus de grossesse peu accablant et faire de ce dernier une réussite.

Réduire les nausées du matin

  1. Apprenez à éliminer et à contrôler nausées du matin. Ces dernières peuvent se présenter comme un signe difficile de la grossesse, étant donné que les vomissements et les nausées sont désagréables et imprévisibles. Toutefois, le fait d’apprendre à contrôler ceux-ci aidera les femmes qui sont enceintes à mieux gérer les nausées du matin afin d’avoir une grossesse plus aisée.
    • Faites l’effort de prendre fréquemment des collations en petite quantité.
    • Évitez tout lieu qui dégage de fortes odeurs telles que les boucheries, les poissonneries, les parfumeries, les chambres enfumées, les endroits remplis de moisissures et plus encore
    • Gardez tout le temps sur vous des amuse-gueules. Un petit sachet de biscuits vous sera plus facile à garder dans votre sac et il y a plusieurs femmes qui trouvent que cela est utile pour réduire la nausée.
    • Il y a des femmes qui pensent qu’il est mieux de grignoter le matin une portion de pain grillé ou une collation du genre avant de se lever du lit. Avoir à côté une boite de petits biscuits salés ou d’autres types de crackers peut constituer un moyen facile de prendre une bouchée avant de se lever.
    • Évitez les aliments industriels et tenez-vous-en aux aliments sains (glucides complexes, protéines, beaucoup de légumes feuillus et verts).
    • Évitez d’avoir le stress et dormez tôt.
    • Lorsque vous voulez prendre du thé, d’autres formes de collation ou pratiquer l’aromathérapie, le citron, la lavande ou le gingembre peut être d’une grande utilité.

Soulager les douleurs du bas ventre

  1. Faites l’effort de soulager la constipation qui est liée à la grossesse. En raison des changements physiques liés à la croissance du bébé, plusieurs femmes éprouvent de la constipation au cours de la grossesse. Vous avez la possibilité de gérer cette constipation en consommant des boissons et aliments spécifiques et en faisant des exercices qui peuvent vous aider.
    • Un autre problème auquel vous pourriez faire face est d’avoir tout le temps envie d’uriner. Cela peut entrainer des interruptions de sommeil plus précoces ! Si vous sentez ce malaise, vous verrez que cela perdura durant les treize premières semaines de la grossesse, puis au cours du troisième trimestre. Toutefois, ne vous déshydratez pas. En lieu et place, buvez beaucoup d’eau au cours de la journée et moins dans la soirée afin d’éviter d’aller tout le temps aux toilettes la nuit. Une fois encore, il s’agit d’une forme d’entrainement qui vous préparera pour la suite.
      • Si vous éprouvez des sensations de picotements et de brulure lorsque vous urinez, informez donc votre docteur. Il se pourrait que vous ayez une infection urinaire.
  2. Prévenez les hémorroïdes durant la grossesse. Apprenez à suivre un emploi du temps pour aller sous la douche, ce qui vous aidera à éviter les hémorroïdes liées à la grossesse.

Augmenter ses niveaux énergétiques

  1. Réduisez la fatigue au cours de la grossesse. La fatigue fait partie des symptômes les plus courants qu’éprouvent plusieurs femmes lorsqu’elles sont enceintes. En apprenant à contrôler votre rythme de sommeil, vous avez ainsi la possibilité de mieux gérer la fatigue au cours de la journée.
    • Apprenez à faires des siestes. Au cours du weekend ou durant une pause de midi, faites une sieste lorsque vous êtes à la maison. Une fois encore, il s’agit là de plus d’entrainement qui vous préparera pour la suite ! Sollicitez l’aide d’autres personnes pour faire les travaux domestiques, pour déplacer, soulever les objets lourds ou pour faire les boutiques, etc. Si vous vous sentez très fatigué au bureau, demandez à avoir moins de travaux à exécuter. Évitez de sortir la nuit, car cela peut accroitre votre niveau de fatigue. Organisez des rencontres entre proches et amis au cours des fins de semaine ou au déjeuner.
    • Si vous n’êtes pas à votre première grossesse, faites une sieste au même moment que vos enfants. Demandez à un ami ou à un voisin de veiller un peu sur eux pendant que vous essayerez de rattraper le sommeil perdu.

Gérer les douleurs

  1. Gérez votre douleur dorsale au cours de la grossesse. Les femmes qui sont enceintes éprouvent souvent des douleurs dorsales en raison du stress physique qui découle du fait de porter le bébé, mais il existe quelques moyens qui aident à mieux gérer cette sensation de gêne.
    • Évitez de rester assis ou debout pendant longtemps. Si cela exige que vous fassiez des changements dans vos habitudes, veillez à les faire.
    • Mettez des chaussures sans talons sur lesquels vous pouvez bien vous tenir. Si vous ne savez pas le type de chaussure que vous devez porter, visitez une boutique de chaussures.
    • Si vous êtes tenu de soulever des objets, courbez-vous toujours à partir des genoux.
    • Ne vous tordez pas ou ne faites pas de mouvements brusques, surtout pas de manière soudaine.
    • Demandez à quelqu’un de mettre les autres enfants dans la banquette arrière de la voiture.
    • Servez-vous des bains tièdes (et non chauds) pour soulager les douleurs dorsales.
    • Faites usage des compresses ou des bouteilles d’eau chaude afin de soulager vos douleurs dorsales.
    • Si vous ne constatez pas d’amélioration, parlez-en à votre médecin.
  2. Dites à une amie ou à votre conjoint de vous faire un massage. Les techniques de massage pour femmes enceintes ont la possibilité de soulager les douleurs et sont faciles à apprendre à un ami.
  3. Apprenez à gérer douleur de ligament rond. Le yoga, les thérapies physiques et les mouvements corporels rythmiques peuvent aider les femmes qui sont enceintes à soulager la douleur qui est liée au ligament rond au cours de la grossesse.
  4. Lorsque vous êtes malade, prenez des précautions sûres. Au cours de la grossesse, si vous avez de la fièvre, apprenez à faire chuter votre température de manière sûre afin d’éviter de mettre le bébé ainsi que vous en danger.
    • Demandez l’avis du docteur sur les bons médicaments à prendre. Certains comprimés que vous jugez bons lorsque vous n’étiez pas en enceinte peuvent s’avérer nocifs pour le fœtus qui grandit. Vérifiez donc toujours cela avant de prendre un quelconque médicament.
  5. Évitez le pyrosis. Prenez un verre vide et versez-y une quantité suffisante (environ une cuillère à café) de bicarbonate de soude. Remplissez le verre d’eau à température ambiante. Cela donnera à l’eau une coloration blanchâtre. Prenez de petites gorgées lorsque l’estomac vous brule avant ou durant un repas.

Conseils

  • Pour bien dormir, ajoutez un ou deux oreillers supplémentaires. Étant donné que vous grossissez, la taille de votre ventre peut rendre mal à l’aise lorsque vous voulez dormir. Disposez les oreillers de manière à soutenir votre ventre et votre dos, ce qui pourrait vous éviter certains malaises et vous aidera à être bien équilibrée. Si votre époux ou conjoint bouge beaucoup, cela peut également réduire les chances qu’il vous tombe dessus par accident au cours de la nuit. Toutefois, ne faites pas en sorte que l’oreiller soit une barrière entre vous et votre mari !
  • Les sautes d’humeur se remarquent généralement chez les femmes enceintes, ce qui pourrait être à la base des malaises. D’abord, c’est un comportement tout à fait normal ! Durant la grossesse, vous êtes enclin à vous sentir plus agacée, inquiète, lunatique, triste, heureuse, excitée, susceptible et transportée de joie que d’habitude contrairement à ce que vous ressentez lorsque vous n’êtes pas enceinte. Le fait de pleurer est un sentiment presque attendu qui surgira de temps à autre. Il s’agit d’un moment de changement très émouvant, soyez donc gentille avec vous-même, reposez-vous beaucoup et souvenez-vous que toutes les sautes d’humeur se dissiperont. Le fait de discuter avec quelqu’un est un excellent moyen pour libérer quelques excès d’émotions. N’ayez absolument pas recours à l’alcool, aux drogues ou à la caféine. Votre famille et vos amis représentent vos meilleures sources de réconfort.
  • Le fait de s’enfler durant la grossesse peut constituer une immense source de malaise. Sur le plan médical, ce phénomène est connu sous le nom d’œdème et affecte les doigts, les chevilles, les pieds et les jambes. Les femmes enceintes doivent souvent enlever leur bague de fiançailles et de mariage afin de laisser place à l’enflure des doigts. Cela est dû au fait que le corps emmagasine un liquide pendant la grossesse. Faites l’effort de vous assoir et de soulever vos jambes plus haut à 90 degrés du sol ou de vous coucher tout en soutenant votre dos avec un coussin afin de l’incliner. Portez des chaussures qui vous conviennent et évitez de mettre des habits trop serrés. Diminuez ou arrêtez votre consommation de sel et buvez beaucoup d’eau.
  • La sensibilité des seins constitue une source commune de malaise chez la femme enceinte. Cela se remarque heureusement chez la majorité des dames après le premier trimestre. L’une des meilleures choses que vous pouvez faire est de vérifier votre soutien-gorge pour voir si ce dernier vous convient parfaitement. Il est probable que vous augmentiez un peu la taille du soutien-gorge. Continuez à contrôler la taille durant la grossesse, étant donné que les seins ne cessent d’augmenter. Dans ce cas, optez pour des soutiens-gorge qui présentent de larges bretelles, une grande bande de tissu sous les seins, et qui sont fabriqués exclusivement en coton. Si les douleurs mammaires ne s’améliorent toujours pas avec le changement de soutiens-gorge et l’acceptation de quelques malaises, parlez-en à votre docteur.
  • Continuez à faire autant d’exercice que vous le pouviez tout en suivant les conseils du professionnel de santé qui vous traite. Le fait de rester en pleine forme est un moyen crucial pour éviter bon nombre de malaises au cours de la grossesse.

Avertissements

  • Si vous vomissez constamment, buvez beaucoup d’eau afin de vous réhydrater. Veillez à informer votre docteur ou une infirmière-sage-femme.
  • Toute malaise qui parait douloureux, inhabituel, bizarre ou insupportable pendant une longue période indique qu’il faut immédiatement consulter une infirmière-sage-femme ou un docteur.
  • Les examens que l’on passe durant toute la période de grossesse peuvent être une source de sentiment de gêne pour la majorité des femmes enceintes. Il pourrait s’agir de la position que vous devez prendre, la longue période d’attente, la température de la salle d’examen, le gout du sirop (très doux !) des examens du diabète, tout examen passé avec des aiguilles et des instruments, etc. Posez toujours des questions afin d’être au courant et informez celui qui s’occupe de vous au cas où vous seriez embarrassée ou ressentiez un malaise ou une douleur. Cherchez constamment à être réconfortée.
  • Demandez toujours conseil à votre docteur afin d’obtenir des directives spécifiques relatives à vos besoins.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.