Comment faire son propre liquide lave glace

Quand on fait une révision sur sa voiture, on ne doit jamais oublier de vérifier le niveau du liquide lave-glace. Ceux vendus dans le commerce contiennent généralement du méthanol, certes en faible quantité, mais c'est un produit chimique toxique . Justement parce qu'il est toxique et qu'il nuit à l'environnement, certains automobilistes préfèrent fabriquer leur propre liquide lave-glace, sans méthanol bien sûr. À bien y regarder, il est très facile d'en préparer avec des produits qu'on trouve couramment dans une maison. De plus, vous ferez des économies .

Méthode 1 sur 4: Préparer du lave-glace avec du vinaigre pour l'hiver

  1. Versez environ 3 litres d'eau distillée dans un récipient propre. Si vous en prenez un avec un col resserré, servez-vous d'un entonnoir. Optez pour un récipient qui contient au moins 5 litres, permet un transvasement facile et se ferme. Préparez une étiquette à mettre dessus. Vous écrirez au marqueur indélébile.
  2. Ajoutez-y près d'un litre de vinaigre blanc. Les autres vinaigres laissent des traces et de surcroit, tachent les vêtements. C'est un mélange qui convient très bien sur des vitres couvertes de pollen.
    • C'est un mélange d'hiver uniquement. Le vinaigre en s'échauffant dégage une odeur âcre, désagréable .
  3. Refermez votre récipient. Secouez-le pour bien mélanger. Quand les températures deviendront négatives, faites un test de votre liquide de lave-glace. Par une nuit froide, laissez dehors un peu de votre préparation. Mettez-en un peu dans un récipient plat, une soucoupe par exemple. Si le lendemain, elle est gelée, ajoutez encore 50 cl de vinaigre. Si elle gèle encore, ajoutez 25 cl et ce, jusqu'à trouver le bon dosage .

Méthode 2 sur 4: Ajouter de l'alcool isopropylique pour éviter le gel

  1. Si c'est l'hiver, ajoutez 25 cl d'alcool isopropylique. Quand les températures deviennent négatives, c'est qu'il faut faire avec n'importe lequel des mélanges présentés plus haut. Dans les zones à hivers peu froids, un alcool à 72 % suffit. Si les hivers sont beaucoup plus rigoureux, mettez de l'alcool isopropylique pur (à plus de 99 %).
    • Si vous n'avez rien d'autre, remplacez l'alcool isopropylique par de la vodka .
  2. Par une nuit froide, laissez dehors un peu de votre préparation. Mettez-en un peu dans un récipient plat, une soucoupe par exemple. Si le lendemain, elle est gelée, ajoutez encore 25 cl d'alcool. Faites un autre test la nuit suivante, jusqu'à trouver le bon dosage. C'est beaucoup de précautions, mais au moins, vous ne ferez pas éclater vos fins tuyaux d'essuie-glace.
  3. Refermez votre récipient. Secouez-le pour bien mélanger. Retirez tout le liquide de lave-glace d'été avant de verser celui d'hiver. En effet, si vous en laissez, l'alcool de la solution d'hiver sera dilué et gèlera au premier grand froid.

Méthode 3 sur 4: Mélanger du liquide vaisselle et de l'ammoniaque

  1. Versez environ 4 litres d'eau distillée dans un récipient propre. Si vous en prenez un avec un col resserré, servez-vous d'un entonnoir. Optez pour un récipient qui contient au moins 5 litres, permet un transvasement facile et se ferme (pour un mélange et un stockage plus facile).
  2. Incorporez-y l'équivalent d'une cuillère à soupe de liquide vaisselle. N'en mettez pas plus, sinon votre mélange sera trop épais. Prenez n'importe quel liquide vaisselle. Veillez à ce qu'il ne laisse pas trop de marques sur une surface vitrée. S'il mousse trop, essayez un autre liquide vaisselle. C'est un mélange qui convient bien pour nettoyer les projections de boue .
  3. Ajoutez 10 cl d'ammoniaque. Prenez de l'ammoniaque concentrée, sans additifs ni tensioactifs. C'est un produit qui, par sa nature et sa concentration, est dangereux (vapeurs). Faites votre préparation dans un lieu bien aéré et portez des gants . Une fois diluée, l'ammoniaque perd beaucoup de sa toxicité, c'est pour cela qu'on s'en sert de nettoyant pour vitres .
  4. Refermez votre récipient. Secouez-le pour bien mélanger. Pour tester votre mélange, mettez-en un peu sur un chiffon, puis essuyez une petite zone de votre parebrise pour voir ce que cela donne. Si votre coin de parebrise reste tout propre, sans traces, vous pouvez remplir votre réservoir.

Méthode 4 sur 4: Diluer du nettoyant pour vitres

  1. Versez environ 4 litres d'eau distillée dans un récipient propre. Prenez un récipient qui contient au moins 5 litres et permet un transvasement facile. L'eau distillée est préférable à celle du robinet dans la mesure où il n'y aura pas de dépôts, du calcaire en particulier, qui viendront enrayer la pompe d'essuie-glace ou boucher les buses .
    • Bien sûr, en cas d'impossibilité, on peut prendre de l'eau du robinet. N'oubliez pas, une fois l'urgence passée, de remplacer cette solution par une même solution, mais à base d'eau distillée.
  2. Ajoutez-y 25 cl de nettoyant pour vitres. Prenez n'importe quel nettoyant du commerce, qui ne mousse pas trop et qui ne laisse pas de marques. Ce mélange peut être utilisé toute l'année, mais peut-être plus particulièrement en été .
  3. Mélangez bien en secouant le récipient. Quand c'est prêt, il ne reste plus qu'à remplir votre réservoir de lavage. Si c'est la première fois que vous en faites, mettez-en un peu sur un chiffon, puis essuyez une petite zone de votre parebrise pour voir ce que cela donne. Si votre coin de parebrise reste tout propre, sans traces, vous pouvez remplir votre réservoir.

Conseils

  • Mettre du liquide lave-glace dans son réservoir est un jeu d'enfant. Ouvrez votre capot et repérez l'emplacement du réservoir du lave-glace. Il s'agit d'un assez gros réservoir en plastique clair situé près du parebrise. Le bouchon s'enlève facilement en le dévissant. Pour éviter de renverser du liquide de nettoyage sur le moteur, utilisez un entonnoir.
  • Quand vous changez de saison et donc de liquide de lave-glace, veillez à retirer le maximum de liquide de la saison précédente. S'il en reste peu, profitez-en pour nettoyer votre parebrise plusieurs fois, sinon utilisez une pipette de garagiste.
  • Bien sûr, si vous n'avez pas d'autre choix, vous pouvez mettre de l'eau au lieu d'un liquide spécifique. Il nettoiera bien moins votre parebrise ou votre lunette arrière et les bactéries vont se développer dans le réservoir, ce qui n'est jamais très bon .
  • Comme récipient de stockage, vous pouvez prendre des bouteilles d'eau de lait, des flacons de lessive liquide. La seule précaution à prendre est de bien les rincer à l'eau avant de s'en servir.
  • Si vous utilisez un récipient alimentaire, n'oubliez pas d'étiqueter en gros ce qu'il contient désormais. Si vous en avez, vous pouvez introduire du colorant alimentaire bleu dans votre liquide de nettoyage afin qu'il ressemble à ceux vendus dans le commerce .
  • Toutes ces préparations sont moins dangereuses que celles à base de méthanol, il n'empêche qu'elles ne doivent pas être ingérées. Conservez-les toujours hors de portée des enfants et des animaux.
  • Ne prenez que de l'eau distillée, et ce quelle que soit la recette. Les minéraux et le calcaire contenus dans l'eau du robinet pourraient enrayer la pompe d'essuie-glace ou boucher les buses.
  • Ne mélangez pas le vinaigre et le liquide vaisselle. Il pourrait y avoir une réaction chimique et une agglomération qui boucherait alors les tuyaux du lave-glace .
  • Toutes les préparations que nous avons proposées ici nettoieront aussi bien vos vitres de voiture que celles de la maison.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.