Comment calculer les capitaux propres

Les capitaux propres sont l'un des concepts comptables les plus simples et utiles. Certains pourraient supposer à tort que les capitaux propres indiquent le chiffre d'affaires de l'entreprise. C'est en fait un concept qui vous permet de voir comment votre part sociale est évaluée d'un point de vue comptable. Vous devrez connaitre les actifs de l'entreprise, les passifs et les parts des actionnaires en vue de calculer les capitaux propres individuels.

Calculer la valeur liquidative

  1. Additionnez les valeurs de vos actifs. Cela inclut les actifs corporels appartenant à l'entreprise. Par exemple, le mobilier de bureau, les machines de l'entreprise, l'inventaire et l'immobilier sont tous des actifs corporels . En plus, les réserves de ressources naturelles et les comptes débiteurs sont aussi des comptes actifs.
    • Ne vous souciez pas de calculer les actifs incorporels tels que les droits d'auteur et les marques déposées, la bonne localisation de l'entreprise, la sensibilisation de la communauté, des contrats de long terme et les personnes. À moins qu'il y ait un capital investi (pas dépensé), ces éléments n'apparaitraient jamais dans les enregistrements comptables en tant qu'actifs.
  2. Calculez les comptes de contrepartie sur les actifs de l'entreprise. Ceux-ci comprennent l'appauvrissement, les créances douteuses et la dépréciation des actifs de l'entreprise.
    • Par exemple, si les machines d'une entreprise avaient une certaine valeur (100 000 euros) lorsque vous les avez achetées en 2010, la valeur aurait déprécié en 2015. Vous devrez donc déterminer la valeur de la dépréciation.
    • Cela n'a rien à voir avec la valeur du marché. Par exemple, si la machine a été vendue, le prix de vente ne serait pas forcément la valeur de la dépréciation.
  3. Calculez la valeur liquidative. La valeur liquidative est obtenue en soustrayant le montant de vos comptes de contrepartie de la somme des actifs de l'entreprise.
    • Par exemple, si vous avez 300 000 euros d'actifs, mais que vos comptes de contrepartie sur ces actifs sont de 100 000 euros, alors vous devez soustraire 100 000 de 300 000, ce qui vous reste 200 000 euros comme valeur liquidative.

Calculer les dettes et les fonds

  1. Calculez le total des dettes de l'entreprise. Les dettes sont des obligations financières de l'entreprise. Vous devez les mettre à jour à la date de clôture du bilan. Assurez-vous d'inclure tous les intérêts ou redevances dues, mais pas encore facturées ou payées (sinon ce serait des dépenses). Quelques exemples de dettes : les salaires à payer, les taux d'intérêt à payer, les dépôts des clients ou comptes à payer .
    • Vous devrez aussi inclure tous les comptes de contrepartie dans vos calculs de dettes. Il peut s'agir par exemple des créances douteuses. Cependant, cela est rare.
    • Le bilan représente un point précis dans le temps, donc les actifs et passifs doivent être portés au réel à la date indiquée sur le bilan.
  2. Soustrayez les dettes de la valeur liquidative, pour obtenir la valeur des capitaux propres. Plus précisément, soustrayez le total des dettes, des actifs de l'entreprise. Le résultat est le montant des capitaux propres de l'entreprise .
    • Par exemple, si vous avez 200 000 euros de valeur liquidative, mais que l'entreprise doit 50 000 euros de prêts, le capital de l'entreprise est donc de 150 000 (200 000 - 150 000).
    • Notez que cette dette ne se transmet pas. Il y a soit une dette sur la part des propriétaires ou il n’y en a pas. Une entreprise peut acquérir une dette en son propre nom sans aucune responsabilité du propriétaire .
  3. Calculez les fonds propres des actionnaires individuels. Divisez le total des capitaux propres de l'entreprise par le pourcentage que chaque actionnaire possède. Les résultats obtenus reflètent les fonds propres de chaque actionnaire de l'entreprise.
    • S'il y a deux actionnaires aux parts égales dans l'entreprise, les capitaux propres de chacun seront la moitié du capital total de l'entreprise.
    • S'il y a deux propriétaires, mais que l'un possède 60 % des parts de l'entreprise et l'autre 40 %, le capital du premier propriétaire représentera 60 % du capital de l'entreprise. Le capital du second propriétaire sera les 40 % restants. Utilisant l'exemple précédent, le premier propriétaire aura 60 % de 150 000, soit 90 000 et le second propriétaire aura 40 % de 150 000, soit 60 000.

Conseils

  • Les dispositions spécifiques pour répartir le capital de l'entreprise entre les propriétaires peuvent varier selon les entreprises et auraient été élaborées par les propriétaires durant la phase d'investissement initial.
  • Les capitaux propres ne sont pas la valeur de l'entreprise, mais un concept comptable de valeur. Par exemple, les entreprises publiques vendent généralement à des prix comptables. La valeur du marché n'est pas la valeur comptable.
  • Les capitaux propres ne sont pas nécessairement le prix auquel vous devez vendre l'entreprise. Un prix de vente considèrera aussi les autres facteurs y compris celui de la réputation ou la valeur de l'entreprise en plus des capitaux propres. Cela est typiquement mesuré en termes d'actifs corporels tels que la notoriété de la marque et la bonne localisation de l'entreprise.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.