Comment protéger vos plantes du froid

Si le temps devient un peu trop froid ou si vos plantes sont plus fragiles, il existe certaines techniques que vous pouvez mettre en place pour protéger votre jardin pendant l’hiver. Cela dépend de la sensibilité de vos plantes, de la durée du froid, de l’énergie et des efforts que vous êtes prêt à y mettre. Pour certaines combinaisons de climats et de plantes, il n’y a rien que vous puissiez faire pour les aider à se protéger du froid, mais la plupart du temps, vous pourrez y arriver en en prenant plus grand soin.

Étapes

  1. Rentrez les plantes en pots. La solution la plus simple pour protéger vos plantes du froid est de les rentrer lorsqu'il fait froid dehors. Si vos plantes se trouvent suspendues ou dans des pots, rentrez-les à l’intérieur. Vous les aiderez en les rentrant même au garage ou dans une pièce lumineuse, car cela fera augmenter la température d’au moins 10 degrés. Si cela n’est pas possible, le mieux reste de disposer vos plantes tout autour de l’intérieur de votre maison. Elles recevront la chaleur dont elles ont besoin sans prendre de l’espace à l’intérieur.
    • Mettez les plantes en pot près des fenêtres selon leurs besoins en soleil, les fenêtres orientées ouest ou est reçoivent le plus de soleil tandis que les fenêtres orientées nord ou sud en reçoivent moins.
    • Évitez de disposer vos plantes en pots près des conduits d’aération, car cela pourrait les assécher et les faire faner prématurément.
    • Vous pouvez aussi abîmer vos plantes en les plaçant à côté d’une fenêtre s'il fait extrêmement froid dehors, car les températures au-dessous de zéro peuvent passer de la fenêtre à la plante si celles-ci sont en contact.
  2. Installez une couche de paillis. Le paillis fait office d’isolant et retient à la fois l’humidité et la chaleur au niveau du sol. On s’en sert pour protéger les racines des plantes contre les températures froides. Parfois, ce n’est pas le froid qui abîme les plantes, mais plutôt le gel et le dégel du sol qui rejette la plante. En plus, un sol gelé peut empêcher l’eau d’arriver jusqu’aux racines de la plante. Dans tous les cas, vous pourrez éviter ce genre de problème en appliquant entre 2 et 3 cm de paillis autour de vos plantes.
    • Le paillis fait de paille de blé ou d’aiguilles de pin fonctionne le mieux, car il est facile à retirer lorsque l’hiver est terminé et il retient bien la chaleur.
    • Certaines plantes, comme les roses et les fraisiers, peuvent passer l’hiver complètement recouvertes de paillis propre.
    • L’isolation du sol marche dans les deux sens. Cela peut l’aider à ne pas refroidir trop rapidement, mais cela l’aide aussi à ne pas se réchauffer trop vite lorsque le printemps revient. Vous devriez le retirer des alentours de vos plantes lorsque le printemps commence à réchauffer le sol.
  3. Recouvrez vos plantes. Posez un vieux drap, une toile de protection ou une bâche sur les plantes les plus sensibles. Si vous devez protéger vos plantes pendant quelques nuits froides, il pourrait suffire de les abriter avec un vieux drap. Choisissez le drap et recouvrez la plante avec précaution pour éviter de toucher les feuilles ou les branches. Vous devrez sûrement utiliser quelques tuteurs pour surélever le drap, autrement vous pourriez abîmer la plante. Cette méthode marche d’autant mieux pour la protéger du gel plutôt que des températures froides, car cette couverture ne permettra pas de faire monter la température dessous.
    • Sortez le drap pendant la journée pour que la plante puisse recevoir de l’air frais et de la lumière.
    • Vous devrez aussi lester ou fixer le drap pour éviter qu’il ne soit déplacé par le vent.
  4. Construisez un châssis ou une serre. Construisez un châssis simple et temporaire en pliant des tiges en métal en demi-cercle et en plantant les extrémités dans le sol tout le long de la zone que vous voulez protéger. Ensuite, installez une bâche en plastique transparent tout le long des demi-cercles pour recouvrir les plantes. Cela permettra de retenir la chaleur et d’éviter que les plantes ne gèlent, et c’est la meilleure solution pour garder vos plantes au chaud et en sécurité pendant tout l’hiver. Par contre, cela demande quelques efforts pour bâtir le châssis, et ce n’est pas non plus la structure la plus esthétique.
    • Construisez un châssis plus permanent en fixant avec des gonds une fenêtre ou une porte sur l’un des côtés d’une cabane construite avec du bois de récupération.
    • Construisez une serre tunnel en PVC.
    • Assurez-vous que les plantes qui se trouvent dans votre châssis ou votre serre ont suffisamment d’air. Pensez à la chaleur qui s’accumule dans votre voiture lorsqu'il fait chaud dehors. S'il faut chaud à l’extérieur de la serre, ouvrez-la pour laisser circuler l’air. Si vous ne le faites pas, la chaleur et l’humidité pourraient s’accumuler dans votre serre.
  5. Arrosez vos plantes. Arrosez abondamment le sol tout autour de vos plantes avant une nuit froide ou avant qu’il ne gèle. Le sol retiendra mieux la chaleur s'il est mouillé et l’eau s’évaporera lentement, ce qui aura pour effet de réchauffer l’air autour des plantes. Cependant, ne le faites pas si de fortes gelées ont été prévues, car cela pourrait se retourner contre vous, mais si vous voulez protéger vos plantes contre de petites gelées, arrosez généreusement le sol pour lui permettre de retenir de la chaleur qu’il redistribuera pendant la nuit.
    • N’arrosez pas un sol gelé, cela n’aidera pas les plantes et pourrait même faire empirer leur état.
    • N’arrosez pas trop le sol autour des plantes grasses, car elles ne supportent pas un taux d’humidité trop élevé.
  6. Installez une source de chaleur. Si votre jardin est soumis à une vague de froid auquel vos plantes vont avoir du mal à survivre, vous pouvez les aider en leur procurant une source de chaleur. Vous pouvez les recouvrir avec une bâche en plastique ou un drap, ou construire un châssis ou une serre (comme cela a été expliqué plus haut) avant d’y installer une source de chaleur. En tant que source de chaleur, vous pouvez installer des décorations lumineuses de Noël ou des ampoules électriques de 100 Watt. Elles ne seront pas assez chaudes pour abîmer les plantes, mais suffisamment pour tenir les plantes au chaud. Ne disposez pas la source de chaleur en contact direct avec vos plantes. Mettez-la légèrement de côté pour qu’elle puisse faire monter la température sans brûler vos plantes.
    • Utilisez des rallonges électriques et du matériel adaptés pour l’extérieur pour éviter des situations dangereuses.
    • Découvrez les plantes et éteignez la source de chaleur pendant la journée pour aérer les plantes. Cela vous permettra aussi d’éviter qu’un feu se déclare à cause de l’ampoule allumée en permanence.
  7. Choisissez des plantes adaptées à votre climat. C’est la solution la plus simple et celle qui demande le moins d’efforts. Renseignez à propos de la zone de rusticité dans laquelle vous vous trouvez (si votre pays possède ce genre de classification pour le climat) ou renseignez-vous au moins pour savoir quelles sont les températures les plus basses et les plus élevées pendant l’année pour choisir des plantes qui y résisteront. Certaines plantes pourraient mourir, d’autres pourraient perdre leurs feuilles ou même se mettre en sommeil pendant l’hiver, alors prenez le temps pour vous renseigner et connaître les plantes qui sont les mieux adaptées à votre climat. Il est évident que le point négatif de cette approche est qu’elle restreint les possibilités de plantes que vous pouvez mettre dans votre jardin.
    • Les plantes annuelles sont des plantes qui meurent tous les ans et qui doivent être replantées si elles n’ont pas semé de graines pour repousser. Sous des latitudes plus froides, certaines plantes pérennes pourraient devenir annuelles, car elles ne résistent pas à l’hiver. Vous pouvez rallonger la période de pousse de certaines plantes annuelles en les protégeant sous un abri ou en commençant à les faire pousser à l’intérieur ou dans une serre.
    • Les plantes pérennes sont des plantes qui continuent de pousser année après année. Si vous avez ce genre de plantes dans votre jardin, vous devez apprendre à vous en occuper pendant l’hiver, si cela est nécessaire.
    • Discutez avec un employé en jardinerie pour savoir quelles plantes résistent le mieux à l’hiver. Demandez-lui aussi où les planter et comment vous en occuper avant de les acheter.
    • Faites des recherches pour trouver des variétés et des espèces de plantes qui poussent sous vos latitudes. Certaines variétés pourraient être des hybrides qui résistent mieux au froid que d’autres, et ce sont alors le choix à privilégier.

Conseils

  • Faites des recherches sur les plantes que vous avez déjà pour savoir si elles résistent au froid, comment elles y font face et quelle est la meilleure façon de les protéger du gel. Certaines plantes peuvent être couvertes, transplantées ou enterrées mieux que d’autres.
  • Si votre plante est restée à l’intérieur pendant un long moment, ou si vous l’avez fait pousser à l’intérieur, sortez-la petit à petit en commençant par une heure par jour. Cela permet à la plante de s’adapter à la vie en extérieur et à devenir plus résistante.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.