Comment acheter et vendre des devises

Autrefois réservé aux investisseurs professionnels, le marché des devises est devenu accessible aux particuliers grâce à la possibilité d'intervenir directement en ligne. Le Forex, contraction de Foreign Exchange, est le lieu d'échange des devises du monde entier. Ce marché est très attractif pour les investisseurs de tout type, mais il est risqué et difficile à maitriser. Si vous voulez acheter et vendre des devises, vous devez connaitre le fonctionnement du marché, mettre en place des stratégies d'investissement et surtout, rester prudent.

Partie 1 sur 2: Apprendre les règles de fonctionnement du marché des devises

  1. Décryptez la cotation des devises. Une devise n'a pas de cours absolu sur le marché. Elle est toujours cotée par rapport à une autre monnaie selon un taux de change. Par exemple, si vous vous intéressez à l'euro, vous remarquerez qu'il n'existe pas de cours de l'euro. En revanche, vous pourrez trouver la cotation de l'euro contre le dollar ou le yen. Dans une paire de devises, la devise notée à gauche est la devise de base tandis que l'autre est la devise de contrepartie. L'achat d'une paire de devises correspond à l'achat de la devise de base et à la vente de la devise de contrepartie. Supposons que vous vous vouliez négocier des euros contre des dollars, soit la paire EUR/USD. Si vous passez un ordre d'achat, vous achetez des euros et vendez des dollars. Les devises les plus négociées sont le dollar (USD), l'euro (EUR), le yen (JPY), la livre sterling (GBP), le franc suisse (CHF) et le dollar australien (AUD).
    • Par exemple, supposons que le taux de change EUR/USD soit de 1,10. Cela signifie qu'il vous faut 1,10 $ pour acheter 1 €, mais aussi que vous obtiendrez 1,10 $ si vous vendez 1 €. Si le taux augmente à 1,11, alors vous gagnez 0,01 $ pour chaque euro acheté.
    • Notez que les cotations sont généralement écrites avec quatre décimales. La notion de pip facilite les calculs sur les devises, car un pip correspond à 0,0001.
  2. Développez votre stratégie d'investissement. Il existe des stratégies plus ou moins élaborées pour rentabiliser l'activité sur le marché des devises. Les deux approches principales sont l'analyse technique et l'analyse fondamentale. La première est une analyse essentiellement de court terme qui se limite à une étude du marché lui‑même, des fluctuations passées et des tendances des cours. L'analyse fondamentale a une vision à long terme et englobe l'étude des paramètres macroéconomiques qui influent sur le cours des devises. Apprenez à maitriser les deux approches, car elles sont complémentaires et vous permettront de bâtir une stratégie viable.
    • La tendance est un concept fondamental des stratégies boursières. Une tendance haussière est un signe d'achat. À l'inverse, un cours baissier est un signal de vente. Par exemple, si vous anticipez une hausse de l'euro par rapport au dollar, vous pouvez acheter des euros en vendant des dollars. En vendant vos euros à un taux supérieur à leur prix d'achat, vous réaliserez une plus‑value sur les dollars.
    • Le marché des devises, comme tout marché concurrentiel, est régi par la loi de l'offre et de la demande. Plus une devise est stable par rapport aux autres, plus elle est demandée.
    • Des facteurs externes peuvent modifier le taux de change. La confiance des investisseurs liée à la stabilité du pays, les taux d'intérêt, l'inflation, la fuite des capitaux et la dévaluation sont des éléments politiques et économiques qui font varier les cours.
    • Il existe de nombreux indicateurs macroéconomiques permettant d'évaluer la stabilité et de la croissance d'un pays. Chaque pays ou zone monétaire dispose d'indicateurs plus ou moins importants. En général, on se réfère à la balance commerciale, à l'indice des prix à la consommation et aux indicateurs du marché de l'emploi.
  3. Apprenez à maitriser les risques. L'une des caractéristiques du marché des devises est sa liquidité parfaite, ce qui permet de réaliser les transactions de gré à gré. L'effet de levier est bien plus élevé que sur d'autres marchés financiers. Il permet de multiplier la capacité d'investissement ainsi que les performances du marché. Par exemple, si vous voulez acheter 10 000 € et que l'effet de levier est de 200, il vous suffit théoriquement d'avoir 500 € sur votre compte. Cette somme, appelée la marge, est le montant minimal que vous devez déposer sur votre compte pour ouvrir une position. Il est important de savoir que l'effet de levier augmente également les pertes.
    • Les échanges sur le marché des devises se font par lots de 1 000, 10 000 ou 100 000 unités. En d'autres termes, il n'est pas possible d'acheter ou de vendre en‑dessous des seuils fixés par le broker. Le volume des transactions peut donc être très important.
    • Le taux de change varie peu en pourcentage, mais il peut évoluer très rapidement. Par exemple, en février 2016, la livre sterling a chuté en quelques heures face au dollar, atteignant son niveau le plus bas depuis 2009. Cette chute a fait écho au seul discours du maire de Londres en faveur d'une sortie de la Grande‑Bretagne de l'Union Européenne.
    • Notez que le marché des devises est considéré comme particulièrement dangereux pour les particuliers. Compte tenu de la spéculation, de l'importance des volumes échangés et de la volatilité du marché, le risque de perte est extrêmement élevé. Selon une étude de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF), 90 % des particuliers ont perdu de l'argent entre 2009 et 2013.
  4. Entrainez‑vous. Ouvrez un compte de démonstration pour vous familiariser avec le fonctionnement du marché. Apprenez à passer des ordres et à mettre en place une stratégie sans risquer votre argent. Le compte de démonstration est gratuit et d'utilisation illimitée.
    • La plupart des brokers vous permettent d'ouvrir un compte de démonstration pour vous familiariser avec leurs outils.
    • Ne commencez à prendre des positions sur le marché réel que lorsque votre stratégie est viable. Notez cependant que le compte de démonstration ne reflète pas la réalité du marché. Il ne permet pas non plus de juger votre capacité à prendre des décisions lorsque votre argent est en jeu.

Partie 2 sur 2: Acheter et vendre des devises

  1. Alimentez votre compte. Utilisez votre monnaie domestique pour pouvoir l'échanger contre des devises étrangères.
    • Si vous intervenez sur d'autres marchés, vous pouvez obtenir des liquidités en vendant des produits financiers tels que des actions ou des obligations. Cette option n'est cependant pas conseillée, car investir sur le marché des devises est risqué. Utilisez de préférence une épargne que vous n'avez pas affectée à un projet particulier.
  2. Trouvez un broker. Pour pouvoir investir sur le marché des devises, vous devez ouvrir un compte en ligne auprès d'un intermédiaire. Veillez à choisir un broker fiable et autorisé à proposer ses services en France.
    • L'AMF publie régulièrement une liste noire des intermédiaires. Veillez à la consulter afin d'éviter toute arnaque.
    • Plusieurs sites sont recommandés pour les débutants tels que eToro, Plus500 ou Tradeo.
  3. Recherchez un intermédiaire proposant des spreads faibles. Sur le marché des devises, l'une des méthodes de rémunération des brokers est l'encaissement du spread. Il s'agit de la différence entre le prix de vente et le prix d'achat d'une paire de devises à un instant donné.
    • Chaque paire de devises a deux cotations. Par exemple, prenons la paire EUR/USD, cotée à 1,3450/1,3350. La cotation de gauche est le cours auquel vous pouvez vendre la devise de base. La cotation de droite est son cours d'achat. La différence de 100 pips est le spread.
    • Avant d'ouvrir un compte chez un broker, procédez à une comparaison des différents prestataires. Parcourez également leur site et assurez‑vous qu'il dispose d'un agrément délivré par une autorité française.
  4. Commencez à investir sur le marché des devises. Même si vous confiez la gestion de vos investissements à un intermédiaire, il est important de consacrer du temps à l'étude de vos positions. Veillez à ne pas mettre en jeu des sommes trop importantes sur une même paire de devises pour profiter au maximum de l'effet de levier. Les experts recommandent d'investir entre 5 % et 10 % de votre capital sur une paire de devises à la fois.
    • Lisez les graphiques et repérez les tendances. Il est préférable de suivre le marché plutôt que de parier contre lui.
    • Par exemple, supposons que l'euro s'apprécie face au dollar de façon continue. À moins d'anticiper une baisse soudaine du cours, il est préférable d'acheter des euros et de vendre des dollars.
  5. Apprenez à manipuler les différents ordres. Les ordres vous permettent de contrôler l'achat et la vente des devises. Vous pouvez ainsi maximiser vos profits tout en limitant les pertes. Chaque type d'ordre a des caractéristiques propres et une utilité particulière. L'ordre au marché est un ordre d'ouverture ou de clôture de position qui est instantanément exécuté. À l'inverse, l'ordre à cours limité vous permet d'acheter ou de vendre à un taux fixé à l'avance.
    • Un ordre stop, également dénommé ordre à seuil de déclenchement ou stop-loss order en anglais, est un type d'ordre visant à limiter les pertes en cas de baisse du cours. Il permet de fermer une position lorsque le taux de change atteint un seuil prédéterminé. Un ordre à seuil de déclenchement peut également être passé à l'achat si une accélération du cours est anticipée.
    • L'ordre prise de bénéfices, généralement indiqué sous son appellation en anglais de take profit order, permet de clôturer une position dès lors que le cours désiré est atteint.
  6. Enregistrez toutes vos transactions. Les revenus issus de votre activité sur le marché des devises sont imposables. Il est donc important de conserver un justificatif de vos transactions.
    • Pour chaque transaction, notez la date et le montant d'achat et de vente.
    • Sachez que les brokers peuvent vous envoyer une attestation annuelle récapitulant tous vos mouvements. Il est néanmoins important de faire ce travail d'enregistrement vous‑même afin de parer à tout litige.
  7. Restez raisonnable. L'activité sur le marché des devises est attractive tant par sa réactivité que par les perspectives de gain. Néanmoins, vous devez garder à l'esprit que le risque de perte est important. Si vous en avez la possibilité, diversifiez votre portefeuille en investissant dans des produits financiers moins risqués.
    • Veillez à n'utiliser que l'argent que vous avez affecté à votre activité sur le marché. Si vos pertes dépassent le montant prévu, cessez vos activités, car vous risquez d'aggraver la situation.

Avertissements

  • Passez vos ordres après une analyse concrète de la situation. Les facteurs économiques et politiques sont essentiels dans l'estimation des cours d'une devise. Suivre simplement son intuition conduit souvent à des pertes.
  • N'investissez jamais plus d'argent que vous ne pouvez en perdre. Avant de passer un ordre, estimez les pertes et les gains. Gardez à l'esprit que prendre une position est un pari, ce qui comporte des risques importants.
  • Ne vous fiez pas aux publicités qui vous vantent les avantages de l'investissement sur le Forex . Elles paraissent très alléchantes, mais masquent la réalité ou pire, constituent de véritables arnaques.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.