Comment fabriquer sa propre farine

Beaucoup de personnes pensent que la farine est cultivée quelque part sur la planète par des lutins qui travaillent de longues heures dans des usines. La vérité c'est que vous pouvez faire vous-même votre farine et ceci en quelques « secondes ». Pourquoi utiliser une farine transformée qui a perdu la moitié de ses vitamines à force d'être exposée pendant des semaines sur les étagères des magasins, alors que vous pouvez fabriquer une farine de meilleure qualité vous-même ? Tout ce dont vous avez besoin ce sont des grains qui peuvent être transformés en farine et un broyeur (comme un moulin à café).

Approvisionner votre cuisine

  1. Procurez-vous des grains, germes, noix, fèves ou tout type de grains dont on peut moudre la pulpe. En principe, il s'agit de toutes les graines qui peuvent être transformées en farine. Si vous pensez au quinoa ou au maïs, c'est une bonne idée, mais pour une fabrication plus traditionnelle, vous pouvez utiliser le riz, le blé, l'avoine et l'orge. Les graines complètes de blé, de seigle, d'avoine et bien d'autres sont disponibles dans les magasins d'aliments naturels et ils sont vendus en vrac. Ils peuvent être de couleur blanche, rousse, pourpre ou de couleur ambre. De plus, ces grains sont moins couteux en volume que la farine déjà manufacturée !
    • Déterminez le style de farine que vous voulez obtenir. Voulez-vous de la farine complète ? Procurez-vous des graines complètes. Désirez-vous plutôt de la farine de seigle ? Alors, procurez-vous des graines de seigle. Faire la farine n'est pas du tout difficile !
  2. Si vous décidez de faire la farine de blé, déterminez le type qui convient à vos besoins culinaires. Chaque type est approprié pour un usage spécifique. Par exemple, l'épeautre, l'amidonnier et le blé Einkorn sont de retour et ils sont de bons types de blé. Pour le pain avec levain, le blé dur rouge (production d'hivers et de printemps) est le mieux indiqué.
    • Pour les pains sans levain (comme les muffins, les crêpes et les gaufrettes), le blé tendre est bien indiqué. Le blé de Kamut et de triticale peut aussi convenir pour cela.
  3. Choisissez votre appareil de mouture. Si vous souhaitez muscler votre bras en tournant la manivelle pendant des heures, vous êtes bien tombé. Sinon, écrasez vos graines, germes, baies, noix ou fèves dans un moulin, robot culinaire ou moulin à café. Lorsque vous utilisez des appareils électriques, sachez que plus l'appareil est puissant, plus la farine obtenue sera fine.
    • Le moulin manuel comporte un avantage : il ne produit pas de chaleur qui puisse détruire les nutriments contenus dans les graines. En dehors de cela, l'inconvénient est que son utilisation exige assez de temps.
    • L'inconvénient majeur des moulins électriques est qu'ils coutent un peu plus chers (les moins couteux sont à quelques centaines d'euros).
    • Le seul inconvénient lorsqu'on utilise le mixeur, robot ou le moulin à café est qu'ils ne peuvent pas produire une poudre de qualité très fine (des particules très fines). Cela dépend aussi des grains que vous utilisez.

Broyer vos ingrédients

  1. Mettez les ingrédients dans le moulin ou mixeur. Prenez seulement la quantité que vous voulez utiliser immédiatement (la farine fraiche se détériore très vite). Remplissez votre appareil de moitié pour permettre assez d'aération pendant la mouture.
    • Une tasse de grains de blé peut produire 1 tasse ½ de farine. En ce qui concerne les fèves et les noix, etc., la même quantité de 1 tasse ½ de farine peut aussi être produite.
  2. Écrasez correctement vos graines. Si vous utilisez un moulin manuel, tournez la manivelle jusqu'à ce que toutes les graines soient complètement écrasées. Si c'est un mixeur que vous utilisez, utilisez la vitesse maximale et écrasez pendant 30 secondes. Ensuite, arrêtez le mécanisme, enlevez le couvercle et retirez la poudre à l'aide d'une spatule en caoutchouc. Après cela, vous pouvez remettre le couvercle et écraser une autre quantité de graines.
    • L'appareil que vous utilisez déterminera la vitesse de mouture. Donc, si vous utilisez des mixeurs chics et à grande puissance électrique (comme Seb ou Vitamix) ), votre farine sera prête en mois de temps qu'il ne faut pour le dire. Si vous écrasez vos grains manuellement, il vaut mieux que vous preniez un après-midi de congé au travail.
  3. Continuez à écraser vos grains jusqu'à ce que la farine ait la texture que vous souhaitez. Vous pouvez vérifier la texture de la poudre en la tamisant dans une cuvette pour l'examiner de plus près. Touchez la poudre pour vérifier qu'elle a une bonne consistance (lavez bien vos mains avant !) et si ce n'est pas le cas, écrasez-la à nouveau.
    • La farine que vous obtiendrez de votre moulin à café n'aura jamais la même consistance que la farine des industries. Ce que vous pouvez faire c'est de tamiser cette farine pour retirer les petits brins et vous contenter de ce qui vous reste. C'est toujours aussi délicieux !

Utiliser et conserver votre farine

  1. Une fois que vous avez obtenu votre farine, mettez-la dans un sac d'emballage réutilisable ou un bocal. Si vous avez obtenu beaucoup de farine, utilisez plusieurs emballages, mais gardez-la fraiche pour qu'elle reste intacte pendant longtemps. À présent, votre farine est prête pour l'emploi et vous pouvez réaliser toutes les recettes que vous désirez !
    • Conservez votre farine de blé dans un endroit frais et à l'abri de la lumière. De cette façon, les insectes et la lumière du soleil ne pourront pas la gâter. Placez si possible une feuille de laurier au-dessus de la farine pour prévenir l'infestation des mites.
  2. Si vous avez écrasé une grande quantité de farine, gardez-la dans un réfrigérateur ou un congélateur. La farine de blé complète devient très vite rance, seulement après quelques mois si elle est conservée dans une armoire. Si la farine change de couleur et dégage une odeur âcre (ce qui peut être évité si on la conserve au frais), n'hésitez pas à la jeter.
    • Pour conserver la farine au congélateur, mettez-la dans un bocal réutilisable et serrez bien le couvercle. La farine ainsi conservée peut durer « des années ». N'oubliez pas de l'utiliser de temps en temps !
  3. Faites d'abord une première expérience avec votre farine. Vous allez vous rendre compte que la farine faite maison a un gout différent de ce que vous espériez et aussi qu'elle se présente différemment lorsqu'on la prépare (parce qu'elle est encore très fraiche). Ne l'utilisez donc pas immédiatement si vous voulez obtenir la médaille d'or du meilleur pâtissier. Faites d'abord un premier essai.
    • La farine fraiche absorbe beaucoup plus de levain, ce qui entraine également une augmentation de l'activité de fermentation. Cela crée une différence de gout avec les recettes que vous avez souvent eu à réaliser avant. En réalité la farine fraiche doit absolument avoir un meilleur gout !

Ingrédients

  • Tout type de graines, noix ou de fèves qui peuvent être broyées (le blé, l'orge, l'avoine, le seigle, le quinoa, le maïs, le riz, les pois, les pois chiches, etc.)

Conseils

  • Si vous ajoutez une cuillère à café de jus de limon pour deux tasses de graines, votre farine aura une meilleure texture.
  • Si vous n'obtenez pas la consistance voulue avec le moulin, essayez d'utiliser le mixeur et regardez la différence. Bien que le moulin manuel ait pour rôle de réduire les graines en poudre, le mixeur permet généralement d'obtenir de meilleurs résultats.
  • Sachez que les grains sont de nature différente et contiennent des nutriments différents. Informez-vous bien avant de décider quelles graines vous allez utiliser pour faire votre farine.

Avertissements

  • La farine de blé est un produit extrêmement inflammable. Ne la posez pas près du feu !
  • Comme tous les produits agricoles, les grains sont susceptibles de contenir des contaminants ou des toxines naturelles, par conséquent il est conseillé de les laver avant de les utiliser.

Éléments nécessaires

  • Certains types de moulins (moulin à farine de blé/robot culinaire/ mixeur/moulin à café)
  • Une spatule en caoutchouc (facultative)
  • Un tamis (facultatif)
  • Une cuvette
  • Des bocaux pour la conservation au congélateur
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.