Comment vous débarrasser des maux de tête

La plupart des gens souffrent parfois de maux de tête, qui varient entre un léger malaise et un véritable martèlement de la boite crânienne. Pour vous débarrasser des maux de tête, sachez que le traitement dépend de la nature du malaise. Toutefois, vous avez la possibilité de soulager vos douleurs à temps et éviter les complications, en appliquant quelques méthodes très simples immédiatement ou à long terme.

Arrêter les douleurs

  1. Prenez un analgésique en vente libre. La plupart de ces médicaments ne commencent à faire de l'effet qu'au bout d'une heure ou deux. Donc, prenez une dose dès l'apparition des douleurs pour vous débarrasser des maux de tête . Un traitement administré dès les premiers symptômes sera plus efficace. Même lorsque vous avez très mal, vous pouvez calmer vos douleurs rapidement en prenant une dose d'ibuprofène, de paracétamol, de naproxène, d'aspirine ou utiliser un vaporisateur nasal de capsaïcine.
    • Évitez de prendre quotidiennement des médicaments, sauf si votre médecin vous le prescrit. Une consommation régulière de médicaments, même s'il ne s'agit que de produits vendus sans ordonnance médicale, peut mener à une surmédication, c'est-à-dire une prise de médicaments superflue dans le but de prévenir les migraines . Cet abus peut effectivement causer un mal de tête fréquent et récurrent appelé céphalée médicamenteuse de rebond.
    • Consultez un médecin si vous prenez fréquemment des analgésiques, c'est-à-dire trois fois ou plus par semaine. L'effet d'un médicament sur une personne dépend de la fréquence des prises. Si cette fréquence est élevée, la personne risque de subir des effets indésirables, tels qu'une faible tolérance à la douleur et une céphalée médicamenteuse de rebond chronique.
    • Dans ce cas, le traitement consiste à réduire ou à cesser de prendre des analgésiques. Parlez de la question avec votre médecin pour définir correctement votre traitement.
  2. Sachez quand demander une aide médicale immédiate. Si vos maux de tête sont accompagnés par d'autres symptômes, la maladie risque d'être plus grave, car il peut s'agir d'un accident vasculaire cérébral, une encéphalite ou une méningite. Voici quelques autres symptômes qui nécessitent la consultation immédiate d'un médecin ou du service des urgences  :
    • des troubles de la vue, une difficulté pour marcher ou parler,
    • une raideur du cou,
    • des nausées ou des vomissements,
    • une fièvre élevée (38,9 °C à 40 °C),
    • des évanouissements,
    • des difficultés pour contrôler un côté de votre corps,
    • une faiblesse extrême, un engourdissement ou une paralysie,
    • consultez aussi votre médecin, si vous avez des migraines fréquentes ou graves, si votre médicament n'est pas efficace ou si vous n'êtes pas en forme.
  3. Soyez prudent en prenant de la caféine. Cette substance risque d'être une arme à double tranchant. Elle entre dans la composition de certains médicaments en vente libre. Elle peut soulager un mal de tête, mais si vous en prenez souvent, vous risquez d'en devenir dépendant et donc d'avoir mal au crâne plus souvent à long terme. Pendant les crises aigües, le taux d'adénosine augmente dans le sang. Le rôle de la caféine consiste à inhiber les récepteurs d'adénosine .
    • Pour vous débarrasser des maux de tête, limitez les prises de caféine à deux fois par semaine . Si vous dépassez cette limite, votre organisme peut devenir dépendant à cette substance, surtout si vous avez des migraines fréquentes. Si vous êtes un grand consommateur de caféine, c'est-à-dire que vous en prenez plus de 200 mg quotidiennement, soit environ deux tasses de café, vous aurez probablement mal à la tête, si vous arrêtez brusquement d'en consommer . La raison est qu'une prise régulière de caféine dilate les vaisseaux sanguins du cerveau. Lorsque vous arrêtez d'en prendre, ces vaisseaux se contractent en causant des migraines. Entrainez-vous à surmonter lentement et efficacement le manque de caféine, si vous en consommez trop et si vous pensez qu'elle est la cause de votre mal de tête.
    • Dans le cas où vous auriez des migraines fréquentes, il est préférable d'éviter de consommer cette substance autant que possible .
  4. Buvez beaucoup d'eau. La déshydratation peut entrainer une céphalée, en particulier si vous avez vomi récemment ou si vous avez la gueule de bois . Buvez un grand verre d'eau dès que vous avez mal à la tête et continuez à en boire par petites gorgées pendant la journée. Vous vous sentirez mieux progressivement.
    • Pour les hommes, il est recommandé de boire au moins treize tasses (trois litres) d'eau par jour. Quant aux femmes, elles doivent boire au moins neuf tasses (2,2 L) d'eau par jour. Dans certains cas, vous devriez boire plus souvent, notamment si vous faites des exercices physiques, si vous vivez sous un climat chaud et humide, si vous êtes atteint d'une maladie qui provoque des vomissements ou des diarrhées ou si vous allaitez . Vous pouvez aussi calculer vos besoins quotidiens en eau en fonction de votre poids. Vous devriez essayer de boire entre 1,5 et 3 cl d'eau par 450 g de poids .
    • Évitez de boire de l'eau glacée, si vous avez déjà mal à la tête. Une eau extrêmement froide ou glacée peut déclencher une migraine chez certaines personnes notamment si elles sont sensibles à ce malaise . Donc, efforcez-vous de boire de l'eau à la température ambiante.
  5. Reposez-vous dans un endroit calme et peu éclairé. Si possible, essayez de vous allonger et de vous détendre pendant au moins trente minutes. Baissez les stores, éteignez les lumières et concentrez-vous sur votre respiration . Cette réduction des perceptions sensorielles peut vous aider à vous détendre et guérir.
    • Exigez une paix et un silence absolus. Si vous êtes forcé de vous reposer à proximité d'autres personnes, expliquez-leur que vous souffrez d'une migraine et priez-les d'être calmes et de vous laisser en paix. Ainsi, en prenant les devants, vous éviterez des surprises plus tard. Si vous le souhaitez, vous pouvez dormir ou faire une petite sieste.
    • Veillez à avoir un lit ou un canapé est confortable. Assurez-vous de caler votre tête dans une position qui ne fatigue pas votre nuque.
    • Réglez l'éclairage. Évitez la lumière artificielle éblouissante, car elle aggrave les migraines, même pour les personnes atteintes d'une déficience visuelle totale . Vous pouvez aussi porter un masque oculaire pour ne pas être gêné par la lumière.
    • Réglez la température de la pièce. Certaines personnes ne peuvent se reposer que dans une chambre fraiche, alors que d'autres préfèrent se servir d'une couverture ou un appareil de chauffage. Efforcez-vous de créer les conditions qui vous conviennent le mieux pour dormir la nuit.
  6. Pratiquez la relaxation musculaire progressive. Cette technique peut réduire l'intensité de votre migraine . D'autres exercices du même genre ont le même effet. Il s'agit du yoga en douceur et de la médiation.
    • Allongez-vous confortablement. Fermez les yeux et respirez profondément.
    • Commencez par votre front, contractez tous les muscles d'un même groupe pendant cinq secondes.
    • Détendez vos muscles et profitez du bienêtre que cette détente vous procure.
    • Passez aux groupes de muscles suivants. Voici ceux que vous devrez travailler. Il s'agit du front, des yeux, du nez, des lèvres, des joues, des mâchoires, des mains, des bras, des épaules, du dos, du ventre, des hanches, des fesses, des cuisses, des pieds et des orteils .
  7. Utilisez une compresse froide. Pour vous débarrasser de vos maux de tête , posez quelque chose de doux et de froid sur votre front et vos yeux pour favoriser la contraction des vaisseaux sanguins et réduire ainsi l'inflammation. Cette méthode est efficace, particulièrement si vous souffrez des temples ou du sinus.
    • Mouillez un gant de toilette avec de l'eau froide, puis posez-le sur votre front. Rafraichissez-le dès qu'il commence à tiédir.
    • Préparez une compresse glacée. D'abord, placez un gant de toilette mouillée dans un sac en plastique hermétique. Ensuite, mettez le sac dans le congélateur pendant trente minutes. Sortez le sac et placez-le sur votre front. Le gant de toilette sera extrêmement froid, mais le sac protègera votre front de l'humidité glacée .
    • Si votre mal de tête résulte d'une céphalée médicamenteuse de rebond causée par le stress, l'anxiété ou des muscles endoloris, pensez à soulager votre douleur en prenant une douche chaude ou en utilisant une compresse chaude au lieu d'une compresse froide .
  8. Massez votre visage et votre cuir chevelu. Cette pratique est efficace, surtout si votre céphalée est d'origine médicamenteuse. En effet, un massage peut améliorer votre circulation sanguine et vous détendre. Ainsi, vous arriverez à vous débarrasser des maux de tête. Ces céphalées peuvent résulter de plusieurs facteurs, par exemple une mauvaise posture, une contraction des mâchoires ou des muscles. L'anxiété et la dépression peuvent aussi déclencher des maux de tête .
    • Posez vos pouces sur vos tempes, plus précisément sur le muscle situé entre le haut de l'oreille et le coin de l'œil. Gardez vos pouces sur vos tempes, appuyez fermement et déplacez vos doigts en faisant de petits mouvements circulaires en partant de la tempe vers le milieu du front .
    • Massez doucement la racine de votre nez pour calmer votre sinus et alléger votre migraine.
    • Massez votre cuir chevelu. Prenez une douche chaude et faites un massage du cuir chevelu en lavant vos cheveux. Si vos cheveux sont secs, versez un peu d'huile de coco ou de l'huile d'argan sur vos doigts, puis frottez votre cuir chevelu.
  9. Faites un massage du cou et des épaules. En effet, une tension musculaire au niveau du cou et des épaules peut créer une migraine . Heureusement que malgré leur fréquence élevée, les céphalées de tension sont les plus faciles à soigner.
    • Pour faire ce massage, asseyez-vous et posez vos mains sur les épaules en pointant vos doigts vers les omoplates.
    • Expirez et détendez votre nuque en laissant votre tête tomber vers l'arrière. Pincez vos doigts pour appuyer sur les muscles de vos épaules. Déplacez vos doigts en faisant de petits mouvements circulaires en direction de votre nuque.
    • Entrecroisez vos doigts derrière votre nuque. Laissez votre tête retomber vers l'avant et étirez doucement les muscles du cou et des épaules.
    • Trouvez deux balles de tennis et mettez-les dans un bas de laine. Allongez-vous sur une surface horizontale et placez les deux balles sous votre tête, puis détendez-vous. Vous pouvez être indisposé au début de l'exercice ou sentir une pression au niveau de votre sinus, mais vous serez mieux après. Cette méthode est très efficace pour soigner les douleurs du sinus.
  10. Faites des exercices du cou. Les exercices d'étirement et de renforcement des muscles du cou peuvent soulager vos maux de tête chroniques . Leur effet peut être immédiat. Voici des mouvements simples que vous pouvez pratiquer pour travailler les muscles de votre cou .
    • Étirez les muscles de votre nuque en abaissant lentement le menton sur votre poitrine sans changer la position de vos épaules. Remettez votre tête en position verticale.
    • Tournez lentement la tête vers un côté. Tenez la position pendant quinze à trente secondes. Reprenez la position initiale en regardant vers l'avant, puis répétez l'exercice en regardant vers l'autre direction. Ensuite, reprenez la position initiale en regardant devant vous.
    • Abaissez lentement votre tête pour approcher votre oreille de votre épaule, sans soulever celle-ci. Tenez la position pendant quinze à trente secondes. Placez votre tête en position verticale, puis abaissez l'autre oreille vers l'épaule correspondante et maintenez la position pendant quinze à trente secondes.
    • Faites ces étirements sans forcer pour ne pas avoir mal. Répétez les exercices autant de fois que nécessaire.
  11. Utilisez les techniques de l'acupression. Ces techniques peuvent vous aider à éliminer les tensions et les maux de tête en particulier si ces maux proviennent d'une raideur des muscles ou du stress . La stimulation des points d'acupression peut soulager les migraines.
    • Localisez l'os mastoïdien juste derrière votre oreille et suivez la gorge naturelle à l'endroit de jonction des muscles et du crâne. Appliquez une pression ferme et profonde pendant quatre à cinq secondes en respirant profondément .
    • Repérez le point situé à mi-distance entre l'extrémité de votre épaule et votre cou. Pincez le muscle en cet endroit entre votre pouce et vos doigts. Pour ce faire, utilisez la main gauche pour l'épaule droite et vice-versa. Exercez une pression ferme vers le bas à l'aide de votre pouce et votre index pendant quatre à cinq secondes .
    • Massez le muscle de votre main entre l'index et le pouce. Appuyez fermement pendant quatre à cinq secondes en faisant un mouvement circulaire. Cependant, si vous êtes une femme enceinte, évitez cette technique parce qu'elle peut provoquer un accouchement prématuré .
    • Une autre méthode consiste à utiliser des balles de pingpong placées dans un bas de laine. Asseyez-vous sur une chaise ou un siège de voiture et placez les balles entre le siège et votre dos pour masser les points d'acupression.
  12. Pratiquez des techniques de relaxation. Partout dans le monde, les gens soulagent leurs douleurs de plusieurs façons. Si vous avez un mal de tête terrible, vous n'êtes pas obligé d'innover, mais suivez votre routine habituelle. Voici quelques remèdes faciles à appliquer :
    • faites de la méditation,
    • priez,
    • respirez profondément,
    • visualisez,
    • écoutez des battements binauraux,
    • essayez simplement de vous calmer. Si vous pouvez vous endormir, vous y arriverez plus facilement.
  13. Pratiquez des exercices de respiration. Parfois, une bonne respiration peut à elle seule être un bon remède. Il vous semble tout à fait naturel de respirer. Cependant, il est nécessaire de savoir se détendre et respirer profondément. Une respiration profonde et régulière peut réduire la tension et guérir votre migraine en quelques minutes .
    • Trouvez un endroit frais, sombre et calme.
    • Mettez-vous à l'aise. Allongez-vous confortablement et débarrassez-vous des vêtements serrés ou défaites-les .
    • Inspirez lentement par le nez. Vous devez sentir votre ventre se gonfler au fur et à mesure que vous inspirez . Tenez la position pendant deux à trois secondes, ensuite expirez lentement par la bouche pour vider vos poumons.

Employer des remèdes naturels

  1. Soyez prudent en employant les remèdes naturels. Un certain nombre de ces remèdes pourraient convenir pour traiter vos maux de tête. Comme avec n'importe quel remède de ce type, informez-vous à propos des effets secondaires et des risques d'allergie du remède que vous appliquerez, en particulier pendant une grossesse ou si vous avez une autre maladie, etc. Sachez que certains remèdes ne sont pas reconnus par les scientifiques ou approuvés par l'autorité chargée du contrôle des médicaments ou par d'autres services.
  2. Essayez les remèdes à base de plantes médicinales. Recherchez des suppléments diététiques à base de plantes médicinales qui mentionnent la quantité précise de l'ingrédient actif dans chaque dose. Plusieurs remèdes de ce genre sont efficaces pour guérir les migraines . Cependant, notez que l'efficacité de ces remèdes n'est pas clairement établie par les références scientifiques ou les études détaillées qui traitent de la question. Comme avec n'importe quel remède, soyez prudent et cessez immédiatement le traitement, si vous éprouvez des effets secondaires désagréables .
    • Le pétasite. Des études ont montré que cette plante peut réduire la fréquence des migraines. Prenez-en deux capsules de 25 mg quotidiennement pendant douze semaines. Vous arriverez ainsi à réduire vos maux de tête jusqu'à 60 %. Ne consommez pas de pétasite directement, car il contient des substances toxiques qui sont neutralisées lors de la fabrication des gélules .
    • Le gingembre. En plus de ses propriétés pour traiter la migraine, le gingembre peut aider à combattre la nausée et les vomissements qui accompagnent les maux de tête graves. L'Académie américaine de neurologie a démontré que des doses de gingembre concentré sont plus efficaces que les placébos pour vous débarrasser de vos maux de tête .
    • La coriandre. Les graines de cette plante peuvent être utilisées pour diminuer l'inflammation qui provoque les maux de tête. Elles peuvent être soit mâchées ou administrées oralement sous forme d'extraits, comme elles peuvent être mélangées aux aliments ou au thé .
    • La grande camomille. Ce remède est disponible sous forme de gélules ou de comprimés. Il est aussi possible de le prendre en infusion ou même avec de la nourriture, comme une collation. Cependant, faites attention, car son gout est amer. Les avis sont partagés à propos de l'efficacité de la grande camomille, mais elle est employée depuis des siècles, par conséquent il pourrait être utile d'essayer . Les effets secondaires de ce remède ne sont pas de graves. Cependant, certains patients risquent de contracter une glossalgie, un ulcère de la bouche, des nausées, des troubles digestifs et des ballonnements. Si vous consommez de la grande camomille pendant une longue période, votre sommeil peut être perturbé et vous risquez effectivement d'avoir des maux de tête.
    • Le saule. Ce remède est vendu sous la forme de comprimés contenant 300 mg de substance active. Une double prise quotidienne peut réduire la fréquence des migraines .
    • Les infusions. Une tasse d'infusion de passiflore, de lavande ou de romarin peut soulager un mal de tête. Une infusion de menthe poivrée ou de camomille peut vous aider à vous détendre .
  3. Utilisez l'aromathérapie. Les préparations aromathérapeutiques varient beaucoup, mais certaines huiles essentielles sont fréquemment employées pour combattre les maux de tête. Parmi ces substances, citons la lavande, la marjolaine à coquilles et la camomille. Inhalez ces huiles ou employez-les pour masser votre cou ou dans un bain .
    • Pour calmer les courbattures et les douleurs, mélangez cinq gouttes d'huile de lavande, cinq gouttes d'huile de noix de muscade et cinq gouttes d'huile de romarin dans une huile de support, comme l'huile d'olive ou l'huile de noix de coco. Utilisez le mélange pour faire un massage du cou et de la partie supérieure du dos.
  4. Employez des remèdes axés sur l'alimentation. Le manque de nourriture peut provoquer des maux de tête. Donc, n'oubliez pas de vous nourrir régulièrement. Certains aliments et boissons peuvent aussi créer des maux de tête. À titre d'exemple, citons le vin rouge, le glutamate monosodique (GMS) et le chocolat . Faites attention à vos aliments et évitez ceux qui vous donnent systématiquement des maux de tête. Mais, vous pouvez aussi soigner votre migraine en consommant certains aliments.
    • Mangez des amandes. Elles contiennent du magnésium, qui peut faciliter la décontraction des vaisseaux sanguins et soulager les maux de tête. D'autres aliments sont riches en magnésium comme les bananes, les noix de cajou et l'avocat .
    • Mangez des aliments chauds et épicés. L'effet de ces aliments sur les migraines dépend de l'individu et du type de migraine. Toutefois, si vous avez une céphalée provoquée par une congestion du sinus, des aliments épicés peuvent favoriser une meilleure respiration et réduire un mal de tête .
    • Essayez les épinards. C'est un aliment qui a une haute teneur nutritive et offre plusieurs avantages pour la santé. Il peut favoriser la baisse de la pression artérielle et soulager les céphalées liées à la gueule de bois. À la place de la laitue, prenez des épinards frais en salade ou dans vos sandwichs .
    • Buvez une tasse d'une boisson caféinée. En effet, la caféine contracte les vaisseaux sanguins, ce qui peut réduire le mal de tête. Cependant, trop de caféine peut déclencher une migraine chez certaines personnes. Donc, au lieu du café, vous pouvez essayer le thé, qui contient moins de caféine .

Prévenir les maux de tête en améliorant le mode de vie

  1. Dormez suffisamment. En ayant de bonnes habitudes de sommeil et en dormant convenablement, vous augmenterez vos chances d'être en forme et vous réduirez les risques d'attraper une céphalée. Un adulte devrait dormir pendant sept à huit heures chaque nuit . Voici quelques techniques que vous pouvez appliquer en cas d'insomnie.
    • Limitez votre temps d'écran avant d'aller au lit.
    • Réservez votre lit pour le sommeil et l'intimité.
    • Réduisez votre consommation de caféine pendant la soirée.
    • Commencez par baisser les lumières et prenez le temps de vous détendre avant d'aller au lit
  2. Évitez les parfums . Les parfums et les articles parfumés, comme le savon et les lotions sentent bon, mais ces produits peuvent aussi déclencher les maux de tête. Essayez de les remplacer par des produits non parfumés et demandez à votre proche entourage de faire de même. Enlevez ou débranchez les diffuseurs de substances désodorisantes parfumées dans votre maison ou votre bureau.
  3. Changez votre régime alimentaire. Un tel changement n'atténuera pas vos maux de tête immédiatement. En revanche, à long terme, cette technique peut éliminer plusieurs sources de migraines. Si vous n'avez pas une idée sur la manière de procéder, consultez votre docteur ou votre diététicien .
    • Le cas échéant, identifiez vos allergies alimentaires et éliminez les aliments incriminés de vos menus.
    • Limitez votre consommation de caféine. La caféine peut créer des maux de tête. Paradoxalement, la suppression de cette substance de votre régime alimentaire provoquera probablement des migraines temporaires, mais vous remarquerez une réelle amélioration, une fois que vous avez dépassé la période transitoire.
    • Vous devrez éviter ou limiter autant que possible la consommation des produits qui provoquent les migraines. Il s'agit surtout de ceux qui contiennent du glutamate monosodique (GMS), des nitrites et des nitrates comme les charcuteries. Vous devrez aussi vous abstenir de consommer des tyramines, c'est-à-dire du fromage affiné, du vin, de la bière et des viandes transformées. De même, évitez les sulfites qui se trouvent dans les fruits séchés, les condiments et le vin, ainsi que les salicylates présents dans le thé, le vinaigre et certains fruits .
  4. Traitez les problèmes musculosquelettiques. Vous devez soigner ces problèmes qui se traduisent par un mauvais alignement entre le cou et le dos ou qui résultent d'une mauvaise posture ou d'un relâchement des muscles. Vous pouvez essayer de surmonter ces problèmes en faisant des exercices, comme les étirements et le yoga ou des mouvements Pilates. Cependant, il est préférable de consulter un spécialiste, soit un physiothérapeute ou un chiropraticien pour diagnostiquer et traiter votre maladie.
  5. Faites du yoga. Les maux de tête peuvent être éliminés par des exercices de yoga. Ces exercices réduisent la tension du corps et aident à diminuer la fréquence ou l'intensité des migraines. Les meilleurs exercices de yoga sont ceux qui permettent de détendre les muscles du cou.
  6. Aménagez un poste de travail ergonomique. En effet, votre mal de tête est peut-être le résultat d'une mauvaise posture au travail. Vérifiez que tous les éléments se trouvent à une hauteur et une distance adaptées à votre taille .
    • Assurez-vous de pouvoir travailler en gardant votre cou dans une position neutre. Souvent, nous avons une posture avachie et le cou mal placé, quand nous travaillons avec un ordinateur ou un autre matériel numérique. Si votre tête est habituellement penchée vers l'avant, réglez la position de votre ordinateur pour regarder droit devant vous en travaillant.
    • Prenez des pauses fréquentes et oubliez votre travail et votre ordinateur. Exercez vos yeux en changeant souvent la distance qui vous sépare de l'écran. Faites aussi quelques étirements.
  7. Consultez les professionnels de la santé. Les maux de tête peuvent résulter de nombreuses maladies. Par conséquent, si vous avez des migraines fréquentes, consultez un spécialiste pour soigner une affection éventuelle qui est liée à vos migraines.
    • Consultez votre dentiste. Vous pouvez avoir mal à la tête, si vos mâchoires sont mal alignées, si vous serrez des dents, si vous avez des dents cariées, un abcès ou une infection à la suite de l'extraction d'une dent.
    • Consultez votre oculiste. Votre mal de tête peut provenir d'une fatigue oculaire, si vous devez porter des lunettes et que vous n'avez pas encore remédié à votre problème.
    • Consultez un otorhinolaryngologiste. Une migraine peut résulter d'une infection non traitée, une perforation ou d'autres problèmes des oreilles, du nez ou de la gorge.
  8. Restez calme. Si vous êtes colérique, irritable ou frustré, vous risquez de devenir tendu à un point tel que vous ne pourrez plus gérer votre stress. Dans cette situation, vous aurez facilement des maux de tête. L'anxiété, la fatigue et la dépression peuvent aussi créer des migraines. Consultez un professionnel de la santé ou un psychologue pour obtenir des conseils sur la façon de contrôler vos émotions, si celles-ci gouvernent votre vie quotidienne .
    • Si vous avez continuellement les mâchoires serrées ou si vous grincez fréquemment des dents, faites un effort pour détendre les muscles de votre visage en essayant de bâiller de temps à autre.
    • Pratiquez des exercices de relaxation avant d'affronter des situations stressantes, comme un examen scolaire, un mariage ou un test de conduite automobile.
  9. Tenez un journal de vos maux de tête. Ainsi, vous pourrez facilement cerner les circonstances qui les favorisent, comme une période particulièrement fatigante au travail, des problèmes de communication, la consommation de certains aliments ou les menstruations. Une fois que vous avez identifié la raison de vos maux de tête, vous pourrez facilement apprendre à les éviter avant même qu'ils ne se déclarent.
    • Cette technique peut également aider votre médecin si vous éprouvez des maux de tête fréquents. En allant à la visite médicale, prenez votre journal avec vous.
  10. Arrêtez de fumer. Si vous êtes fumeur, vous allez peut-être aggraver vos migraines. Il est prouvé que la fumée des cigarettes contient des substances, comme le monoxyde de carbone, qui provoquent les migraines. Les cigarettes contiennent aussi d'autres substances, comme la nicotine, qui rétrécissent les vaisseaux sanguins et créent ainsi des maux de tête. Ces substances empêchent le foie de produire des remèdes pour soulager ces malaises . Si vous arrêtez de fumer, vous diminuerez la fréquence de vos maux de tête, en particulier si vous êtes atteint d'une algie vasculaire de la face ou de migraines cycliques quotidiennes . Des études ont démontré que la fréquence des migraines diminue de moitié, si l'individu qui en souffre arrête de fumer.
    • Les maux de tête peuvent également être causés par le tabagisme passif, surtout si vous êtes allergique ou sensible à la fumée. Si vous ne fumez pas, mais que vous fréquentez des lieux pour fumeurs, vous restez exposé aux migraines.

Prévenir les maux de tête selon leur type

  1. Identifiez le type de votre migraine. La plupart de ces migraines sont causées par le stress ou le mode de vie. Généralement, elles ne sont pas dangereuses, même si elles sont douloureuses et risquent de vous empêcher de vaquer à vos occupations. Si vous avez des migraines fréquentes, sévères, résistantes aux analgésiques ou qui sont accompagnées d'autres symptômes, consultez votre médecin ou un professionnel de la santé pour un examen immédiat et un diagnostic adéquat. Les causes possibles sont nombreuses, c'est pourquoi il est très important de rechercher d'autres remèdes, si vos maux de tête persistent malgré vos efforts pour vous en débarrasser.
  2. Évitez les céphalées de tension en réduisant le stress. Ces céphalées sont les plus fréquentes. Habituellement, elles sont moins douloureuses que les autres migraines, mais elles peuvent durer des heures ou même des jours. Une céphalée de tension résulte d'un raidissement des muscles. Elle se traduit par une barre à la hauteur des yeux et du front . Si la migraine n'est pas soignée, la douleur peut devenir sourde ou répétitive. Elle s'accompagne d'un malaise général, en particulier si le patient est anxieux ou dépressif. Il est possible de remédier facilement à ce type de migraine en prenant des analgésiques, en se reposant et en éliminant les sources de stress .
    • Pour prévenir ce type de migraine, il est conseillé de faire des massages, pratiquer du yoga ou des exercices de relaxation et subir un traitement grâce à l'acuponcture .
    • Pour diminuer les risques de contracter une céphalée de tension, parlez de la question avec un spécialiste de la santé mentale de votre entreprise .
  3. Faites des exercices pour prévenir les migraines. La recherche n'a pas établi avec certitude que les migraines peuvent avoir un lien avec la génétique . Cependant, les migraines causent des douleurs lancinantes accompagnées de fortes nausées et quelquefois de vomissements. Parfois, la vision est troublée. Ce symptôme est appelé aura. Le malade a l'impression de voir des étoiles et des objets scintillants. Il peut être atteint d'une cécité passagère. Certaines migraines provoquent des engourdissements ou des faiblesses. Généralement, les migraines sont causées par une réaction à l'alimentation, des agents stressants, des changements hormonaux, un accident, la prise de médicaments ou d'autres facteurs indéfinis. Les migraines nécessitent une surveillance médicale particulière. Donc, si vous en avez une, consultez votre médecin .
    • Pour prévenir les migraines, faites de l'exercice régulièrement, en particulier l'aérobique, car vous diminuerez ainsi les tensions dans votre organisme. L'obésité peut aussi déclencher une migraine. Par conséquent, l'exercice peut vous aider à conserver un poids raisonnable et réduire les risques d'avoir mal à la tête .
    • Faites progressivement des mouvements de réchauffement avant de commencer vos exercices ! Un effort physique violent et brusque peut déclencher une migraine, s'il n'a pas été précédé par des exercices d'échauffement. Même une activité sexuelle intense peut avoir le même effet chez une personne sensible .
    • Une consommation élevée d'eau et un régime alimentaire équilibré peuvent faciliter la guérison d'une migraine.
  4. Diminuez le risque d'attraper une algie vasculaire de la face. Vous y arriverez en évitant de consommer de l'alcool et de la nicotine. Les chercheurs ignorent l'origine de cette maladie, donc vous ne pourrez pas prévenir sa première manifestation . L'algie vasculaire de la face fait partie des migraines les plus douloureuses. Elle se caractérise par des élancements intenses autour des yeux et sur un côté de la tête. Les symptômes incluent notamment des paupières tombantes, un écoulement du nez et des larmoiements . Si vous êtes victime d'une migraine de ce type, prenez la chose au sérieux et consultez votre médecin pour recevoir des conseils et un remède approprié. Plusieurs traitements et médicaments permettent de soigner les symptômes de ce type de mal de tête .
    • Pour diminuer le risque, évitez l'alcool et la nicotine, mais cela n'aura pas d'effet sur une algie vasculaire de la face en cours .
    • L'oxygénothérapie consiste à respirer de l'oxygène à travers un masque. Cette méthode est très efficace pour soigner les algies vasculaires de la face .
    • Des études ont montré que pour réduire la fréquence de ce type de migraine, il suffit de prendre 10 mg de mélatonine avant d'aller au lit . Ce médicament prévient la perturbation du cycle de sommeil qui peut causer cette migraine..
  5. Évitez la céphalée par surconsommation de médicaments en surveillant vos prises d'analgésiques. La céphalée causée par une surmédication, aussi appelée céphalée de rebond résulte de l'arrêt d'une consommation de médicaments qui s'est étalée sur une longue période de temps, généralement pour combattre les céphalées de tension. Heureusement, les céphalées résultant d'une surmédication peuvent être soignées. Dans la plupart des cas, il suffit de cesser de prendre le médicament incriminé. Vous constaterez que vos maux de tête disparaitront au bout de quelques jours. Les symptômes d'une céphalée de rebond sont semblables à ceux d'une céphalée de tension .
    • Évitez de prendre des analgésiques pendant plus de deux ou trois jours par semaine, même s'il s'agit de produits en vente libre. Consultez un médecin, si les symptômes sont suffisamment sévères pour nécessiter des prises fréquentes de médicament .
    • N'utilisez pas des analgésiques pendant une période excédant quinze jours par mois .
    • Évitez de consommer des analgésiques qui contiennent des opioïdes, comme la codéine, la morphine, l'hydrocodone  ou le butalbital, y compris le « Fiorinal », « l'Ezol » et le « Virazole » (Phrenilin) .
  6. Buvez de l'eau pour éviter une migraine causée par une gueule de bois. Ces migraines sont très fréquentes. Elles coutent annuellement au gouvernement américain la belle somme de 148 milliards de dollars en perte de productivité, en allant des personnes qui prennent un congé de maladie à celles qui font du mauvais travail à cause d'une gueule de bois . Les symptômes comprennent une douleur lancinante, des nausées et une mauvaise humeur. Le seul moyen efficace d'éviter ce type de migraine consiste à ne pas boire d'alcool. Cependant, vous pouvez éviter des maux de tête induits par l'alcool, si vous hydratez suffisamment votre organisme.
    • Une bonne règle empirique consiste à boire quatre fois autant d'eau que d'alcool. Vous pouvez aussi prendre d'autres boissons ne contenant pas d'alcool ou de caféine. Sachant que plusieurs cocktails contiennent entre 30 et 60 cl de liqueur, vous devrez boire un grand verre d'eau pour chaque verre de boisson alcoolisée que vous consommez .
    • Vous pouvez aussi prendre des boissons pour sportifs ou même du bouillon. Évidemment, évitez de consommer de l'alcool ou des boissons qui contiennent de la caféine, car ces substances déshydratent votre corps.
  7. Déterminez les aliments auxquels vous êtes allergique ou ceux qui déclenchent vos maux de tête. Les allergies peuvent causer des maux de tête très douloureux accompagnés souvent d'un écoulement nasal, un larmoiement et des démangeaisons ou une sensation de brulure. Certaines allergies sont saisonnières, telles les allergies au pollen. Elles peuvent être traitées en prenant des antihistaminiques. Vos maux de tête peuvent également résulter d'une allergie alimentaire. Si vous souffrez de migraines fréquentes présentant des symptômes comme des démangeaisons ou un larmoiement, consultez un professionnel de la santé pour subir un test d'allergie cutanée. Pendant ce test, vous serez exposé en toute sécurité à une variété de déclencheurs d'allergie pour déterminer si vos maux de tête résultent d'une exposition à certaines de ces substances .
    • Le glutamate monosodique (GMS) peut provoquer des maux de tête. Une personne ayant une sensibilité au GMS peut subir une tension de la face, une douleur à la poitrine, une sensation de brulure du tronc, du cou et des épaules et une douleur lancinante à la tête. Les nitrites et les nitrates de la viande peuvent induire une migraine modérée à forte .
    • Si vous mangez une glace ou si vous buvez rapidement une boisson glacée, vous risquez de créer un gel temporaire du cerveau, aussi appelé céphalée de la crème froide. Ce mal de tête est relativement douloureux, mais il disparait rapidement.
  8. Évitez d'autres maux de tête en changeant vos habitudes de soins personnels. Les maux de tête peuvent parfois être provoqués par une fatigue oculaire, la faim, une tension des muscles du cou ou du dos. Ils peuvent aussi résulter de facteurs comme une coiffure d'un certain style, par exemple une queue de cheval très serrée ou le port d'un bandeau qui comprime votre nuque. Les symptômes de ces migraines sont similaires à ceux d'une migraine de tension. Pour les prévenir, il vous suffit d'apporter des modifications mineures à vos habitudes, comme aménager un poste de travail ergonomique ou éviter de serrer votre queue de cheval ou votre chignon .
    • Prenez vos repas en suivant un horaire régulier afin de prévenir des migraines quotidiennes. Si vous ne mangez pas régulièrement, le taux de sucre dans le sang diminue et ceci peut déclencher des maux de tête intenses et des nausées . En supprimant les aliments transformés de votre régime alimentaire, vous contribuerez aussi à diminuer vos maux de tête et vous maintenir en forme.
    • Respectez un horaire de sommeil régulier et dormez au moins sept à huit heures chaque nuit .

Conseils

  • Si vous avez des lunettes, veillez à les porter pour lire et effectuer des tâches précises. Cependant, sachez que si vous oubliez de porter vos lunettes, vous risquerez d'avoir des maux de tête.
  • N'employez pas des compresses formées de cubes de glace, car les bords de ces cubes sont tranchants et vous risquerez de vous blesser. Utilisez un sac de glace qui reste souple et pliable, même s'il est gelé.
  • Apprenez à analyser l'ensemble de votre mode de vie et à identifier les domaines où il est possible d'éviter les facteurs stressants qui entrainent la tension de vos muscles et les maux de tête. Identifiez les déclencheurs , y compris la nourriture, la lumière éblouissante, l'alcool, les exercices, le stress, les changements de mode de vie, les problèmes de sommeil, l'effort physique, etc. Ainsi, vous serez à même de choisir des stratégies qui réduiront les risques d'avoir des maux de tête ou d'autres symptômes liés au stress ou à la tension.
  • Pour certaines personnes, les lampes fluocompactes (LFC) peuvent causer des maux de tête. Si tel est votre cas, essayez de modifier votre système d'éclairage en installant des lampes à incandescence ou des lampes à diodes électroluminescentes.
  • Si vous avez une céphalée de tension, évitez de regarder les écrans des téléviseurs ou des appareils électroniques et de lire du texte sur du papier, surtout s'il est imprimé en petits caractères.
  • Enveloppez un sac réfrigérant ou des légumes congelés dans une serviette et appliquez-la sur les endroits douloureux, par exemple le front, la nuque, etc. Ne posez pas de corps extrêmement froid directement sur votre peau.
  • N'hésitez pas à vous retirer d'une réunion pour vous reposer. Votre migraine peut empirer si vous restez près de vos collègues, en essayant de participer à la discussion. Mais, vous serez en meilleure forme après un peu de repos.
  • Pensez à manger des amandes au lieu de prendre des antiinflammatoires non stéroïdiens (Advil). Il suffit de manger dix à douze amandes et vous vous sentirez mieux au bout de trois minutes.
  • Si, en prenant des médicaments et en vous reposant, vous n'avez pas réussi à réduire vos douleurs, ayez un repas léger et buvez un peu de jus d'orange. Cela pourrait vous aider à guérir votre céphalée et oublier la douleur.
  • Si vous utilisez constamment des appareils électroniques, diminuez la luminosité ou simplement éteignez-les. Si vous n'êtes pas tenu de les surveiller, débranchez vos appareils ainsi que ceux qui se trouvent à moins de 3,60 m de vous.

Avertissements

  • Une tumeur peut créer des maux de tête, mais l'inverse n'est pas vrai. La présence d'une migraine ne signifie pas celle d'une tumeur. Généralement, ces migraines sont accompagnées par d'autres symptômes qui comprennent l'engourdissement ou la faiblesse des membres, les troubles de l'élocution et de la vision, les crises d'épilepsie, les modifications de la personnalité, les troubles de l'équilibre ou de la marche. Si vous présentez ces symptômes, consultez un médecin sans tarder.
  • Certains médicaments peuvent causer des migraines, comme la pilule contraceptive ou les antidépresseurs. Demandez des conseils à votre médecin si vous suivez un traitement médical régulier et si vous ressentez des maux de tête, car ceux-ci pourraient constituer un effet secondaire ou indiquer quelque chose qui requiert votre attention.
  • Usez de votre bon sens avant de choisir un remède fait maison . Si vous pensez qu'il pourrait vous causer plus de mal que de bien, ne l'utilisez pas sans prendre l'avis de votre médecin. Si un remède aggrave vos maux de tête ou si vous avez d'autres symptômes, stoppez le traitement et consultez votre médecin.
  • Un traumatisme à la tête peut créer des migraines accompagnées éventuellement d'une commotion cérébrale, une fracture du crâne ou une hémorragie interne. Par conséquent, le patient doit nécessairement suivre un traitement médical immédiat et approprié.
  • Des migraines peuvent survenir à la suite d'un accident ou d'un traumatisme. Le traitement peut être difficile à administrer et vous aurez probablement besoin du concours d'un spécialiste en psychologie ou en psychiatrie. La guérison peut demander beaucoup de temps.
  • Un anévrisme peut causer une céphalée en coup de tonnerre , qui se caractérise par une douleur intense et soudaine et une raideur de la nuque, un trouble de la vision et une perte de conscience. Dans ce cas, il est nécessaire d'avoir une assistance médicale extrêmement urgente. Le traitement comprend essentiellement une opération chirurgicale et une stabilisation de la tension artérielle .
  • Soyez prudent en utilisant les médicaments en vente libre, car ils peuvent être dangereux pour votre santé, s'ils sont mal administrés. Prenez vos médicaments en respectant la posologie conseillée sur les indications d'emploi. Contentez-vous de la dose minimale efficace .
  • Évitez de prendre des antiinflammatoires non stéroïdiens, souvent abrégés en AINS, si vous souffrez d'un ulcère, de problèmes gastro-intestinaux, d'indigestion ou si vous êtes asthmatique. Ces médicaments comprennent en particulier le naproxène (Aleve), l'aspirine, l'ibuprofène et le kétoprofène (Orudis Actron) .
Cet article contient des informations médicales ou des conseils pouvant affecter votre santé. Avant de mettre en pratique les conseils de ce wikiHow, parlez-en de préférence à votre médecin ou à un spécialiste. Si les symptômes persistent plus de quelques jours, allez voir un professionnel de la santé. Lui seul est apte à vous fournir un avis médical, quelle que soit votre condition. S'il s'agit d'un jeune enfant, consultez un pédiatre sans attendre.Le numéro des urgences médicales européen est le : 112Vous retrouverez les autres numéros des urgences médicales pour de nombreux pays en cliquant ici.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.