Comment surmonter votre peur de parler en public

Saviez-vous que la peur de parler en public est la première crainte chez la plupart des gens ? La peur de la mort n'arrive qu'en deuxième position ! Si vous avez peur de parler en public, vous n'êtes pas un cas isolé. Vous devez d'abord savoir ce qu'est au juste la peur. La peur est l'antichambre de la douleur. Votre peur est-elle réelle ou imaginaire ?

Surmontez votre peur de parler en public

  1. Sachez quelle en est l'origine. L'origine de votre peur est la suivante : de ne pas savoir ce qui va se passer quand vous serez en face d'un public pour délivrer votre discours ou votre exposé. Votre peur ne vient pas de votre ignorance du sujet. Elle provient de ce que vous ne savez pas ce qui va se passer quand vous monterez sur l'estrade.
    • La peur d'être jugé, de faire une erreur, de ne pas être à la hauteur, d'être blessé mentalement ou physiquement peut compromettre une bonne prestation (un discours, une conférence ou un exposé). Souvenez-vous que les personnes de l'auditoire veulent vraiment que vous y arriviez. Personne ne se trouve là pour espérer que vous serez ennuyeux ou mauvais. Si vous avez un sujet original très clairement conçu, vous aurez gagné les trois quarts du combat sur la peur.
  2. Affrontez vos peurs. Si vous avez l'impression d'avoir des jambes en coton à force d'avoir peur, Souvenez-vous que la peur est faite d'une construction mentale qui semble réelle. Quel que soit ce qui vous effraye, il est quasiment certain que cela ne se produise pas. S'il y a un souci bien réel, si, par exemple vous avez oublié quelque chose d'important, trouvez une solution et cessez de vous tracasser. Souvenez-vous que vous pouvez toujours vous raisonner face à la peur.
  3. Respirez profondément. Pratiquez des exercices de respiration avant de commencer, cela détendra le corps et l'esprit. En voici un que vous pouvez faire partout, y compris sur l'estrade. Tenez-vous tranquille et sentez le sol sous vos pieds. Fermez les yeux et imaginez-vous suspendu(e) au plafond par un fil ténu. Écoutez simplement votre respiration et dites-vous que rien ne presse. Ralentissez votre respiration jusqu'à compter six secondes pour une inspiration et six autres pour une expiration. Vous serez alors parfaitement détendu(e).
  4. Détendez-vous. La détente est l'art du lâcher-prise. Il y a bien des moyens de lâcher prise. Vous pouvez imaginer que vous êtes en caoutchouc. Ou bien vous pouvez vous asseoir devant un miroir et produire un hennissement chevalin avec vos lèvres. Pourquoi ne pas vous étendre par terre et croire que vous flottez ? Ou simplement vous échouer au sol comme une poupée de chiffon. Le lâcher-prise détend le corps et vous met plus à l'aise.
  5. Apprenez à faire participer et intéresser votre public. Si vous n'avez pas encore suivi de cours de prise de parole en public, envisagez de trouver une formation dans ce domaine adaptée à vos besoins. Apprendre l'art de parler en public peut améliorer votre performance dans une salle de conférence, lors d'une réunion de vente et peut même accélérer votre promotion professionnelle. C'est une compétence indispensable pour tout directeur de société ou entrepreneur.
  6. Utilisez la technique du mur à repousser. Le mur à repousser était une technique utilisée par Yul Brynner, le célèbre interprète de la comédie musicale « Le Roi et moi ». Voici ce que vous devez faire. Tenez-vous à environ 50 centimètres d'un mur et posez-y vos mains à plat. Repoussez le mur. Quand vous poussez, vos muscles abdominaux vont se contracter. Quand vous expirez, contractez les muscles sous votre cage thoracique comme si vous deviez ramer contre le courant. Faites-le plusieurs fois et vous aurez évacué tout sentiment de trac.
  7. Reconnaissez que les gens ne peuvent pas voir votre nervosité. Personne ne sait que vous êtes nerveux quand vous vous dirigez vers l'estrade. Vous pourriez avoir l'estomac noué et avoir l'impression de vous sentir mal, mais vous ne présentez aucun signe de nervosité. Vous pourriez parfois croire que l'on remarquera votre nervosité lors de discours en public. Cela pourrait vous rendre encore plus nerveux. Il n'y a que quelques indices discrets qui montrent qu'une personne est nerveuse et ils sont si ténus que n'importe qui serait incapable de les voir plus d'une seconde. Ne vous tracassez pas trop. Les gens ne voient pas la bête de nervosité qui est en vous.
    • Bluffez. Tenez-vous droit avec les épaules rejetées en arrière et le torse en avant. Souriez. Faites-le, même si vous ne vous sentez pas à l'aise ou sûr de vous. Vous aurez l'air assuré et votre corps trompera votre cerveau en vous faisant penser que vous l'êtes vraiment.
  8. Sachez que l'adrénaline envoie un afflux de sang aux centres nerveux du cerveau qui régissent la peur à la base du crâne. Posez votre main sur votre front et massez-en doucement les os saillants. Cela répartira le sang aux endroits du cerveau qui en ont besoin pour délivrer au mieux votre discours.
  9. Entraînez-vous. Trouvez des associations d'affaires, des réseaux et des clubs dans votre région qui peuvent vous donner l'occasion de vous entraîner. Souvenez-vous de choisir des sujets dont vous êtes déjà le ou la spécialiste. Vous augmenterez vos tensions en parlant d'un sujet qui ne vous est pas familier et cela entravera votre prestation.
  10. Achetez du matériel d'enregistrement et enregistrez tout sur votre ordinateur portable. Repassez vos prestations pour voir si vous pouvez les améliorer. Faites en sorte d'avoir dans le public des professionnels de l'éloquence qui peut vous donner leur avis sur votre discours. Saisissez l'occasion d'apprendre davantage chaque fois que vous assistez à une conférence.
  11. Préparez-vous. Assurez-vous d'avoir tout le matériel qu'il vous faut pour parler. Faites une version écrite détaillée de votre discours et fragmentez-le en points importants à vous rappeler. Ajoutez-y des alinéas ainsi que le titre de votre discours. Voici des idées pour vous aider à monter un discours bien fluide :
    • Associez chaque partie du discours à une pièce de votre maison. Votre premier point est votre vestibule. Le deuxième point peut être votre cuisine ou votre séjour (la première pièce de votre maison quand vous y entrez) et ainsi de suite.
    • Associez chaque sous-catégorie avec un tableau sur le mur. Les images devraient évoquer quelque chose qui va vous aider à vous souvenir de votre texte. Plus l'image sera ridicule et meilleure sera l'articulation du discours (tant que cela ne vous distrait pas).
    • Le matin de votre conférence, passez mentalement en revue la maison pour tester la technique de mémorisation.

Conseils

  • Faites-vous confiance.
  • Ne prenez rien trop à coeur.
  • Vous seul(e) savez ce que vous êtes censé(e) dire, mais vous pouvez aussi changer certaines choses pendant le discours (il est aussi bon de ne pas répéter votre texte mot à mot tel que vous l'avez écrit).
  • Souriez et tâchez de plaisanter pour masquer votre nervosité. Le public va rire (mais pour une bonne raison, bien sûr) et vous croira très drôle. Ne faites pas d'humour dans des situations sérieuses telles qu'un enterrement ou une réunion importante ou bien vous risquez d'avoir de sérieux ennuis !
  • Il est bon de vous entraîner, car cela vous facilitera la tâche.
  • Souvenez-vous que vous n'aurez pas l'air aussi nerveux que vous le ressentez.
  • Souvenez-vous que même le meilleur professionnel peut apprendre quelque chose chaque fois qu'il se produit en public !
  • Soyez authentique.
  • Dites-vous : « L'on n'est admiré que si l'on est regardé par les autres. »
  • Souvenez-vous que vous ne pouvez pas être dans l'erreur si vous quittez une place du public pour vous avancer quand on vous le demande. Il ne s'agit pas de vous. Il s'agit d'eux – votre public. L'idole ce n'est pas vous, c'est lui.
  • Si vous poursuivez toujours des études, portez-vous volontaire pour lire un texte à haute voix dans le cadre de l'étude d'un livre.
  • Si vous pensez que les gens auxquels vous vous adressez vont être trop critiques vis-à-vis de vous, imaginez qu'ils ne soient pas ce qu'ils sont. Imaginez qu'ils soient vos frères et sœurs ou vos amis. Les gens qui vous respectent ne vous jugeront pas si vous faites une erreur.

Avertissements

  • Évitez l'ennui avec une présentation avec PowerPoint ! Un usage excessif de ce gadget va faire ronfler votre public !
  • Ne donnez pas une réponse fausse ou hasardeuse. Reportez-la à plus tard et demandez : « Acceptez-vous que j'y revienne avec vous pendant la pause ? Je veux être sûr d'avoir bien couvert le sujet et de vous donner la bonne réponse ».
  • Si vous ne connaissez pas la réponse à une question, demandez au public si quelqu'un connaît la réponse (vous n'avez pas besoin d'admettre que vous ne le savez pas… vous pouvez simplement demander à l'auditoire).
  • Ne vous tenez pas derrière une estrade, une table ou toute barrière physique entre vous et votre public.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.