Comment éviter de se faire tirer dessus

Une fois que la détente a été pressée, il est presque impossible "d'esquiver une balle". Elle va beaucoup trop vite pour un être humain. Ceci dit, vous pouvez suivre ces étapes pour commencer par éviter de vous faire tirer dessus.

Lorsque vous n'êtes PAS la cible directe

  1. Quittez la zone si possible. Si vous vous trouvez dans une situation où des gens se tirent dessus, ou bien que quelqu'un tire sur d'autres personnes, votre objectif principal est de vous éloigner le plus possible. Si vous pensez que vous pouvez raisonnablement vous en aller, faites-le dès que vous entendez les coups de feu. Si vous ne savez pas d'où viennent les coups de feu, mais que vous savez qu'il y a un endroit sûr pas loin, allez-y.
  2. Trouvez quelque chose pour vous couvrir. Si vous ne trouvez pas comment vous en aller, alors, vous devez trouver quelque chose pour vous protéger. Mettez-vous derrière quelque chose qui peut arrêter les balles de préférence, comme une voiture ou n'importe quel objet très solide. Les murs fins ou une porte ne sont pas suffisants, même s'ils peuvent vous cacher du tireur. Restez derrière cette couverture, et si elle est assez large, mettez-vous au sol. Vous allonger au sol réduit significativement la probabilité de vous faire tirer dessus.
  3. Abandonnez vos affaires. Ne vous arrêtez pas pour ramasser vos affaires avant de fuir un endroit. Cela peut avoir un impact significatif sur le temps dont vous disposez pour vous enfuir avant que le tireur ne réalise que vous êtes là. Partez tout simplement. Vous êtes plus important que votre portefeuille.
  4. Restez silencieux. Lorsque vous vous cachez ou que vous vous enfuyez, soyez le plus silencieux possible. Respirez doucement et évitez de pleurer. Alerter le tireur au sujet de votre présence peut vous mettre en danger. Ne parlez pas avec les personnes alentour et ne passez pas de coup de fil. Si vous le pouvez, mettez votre téléphone en mode silencieux. Envoyez des textos si vous voulez obtenir de l'aide ou l'attention de quelqu'un.
  5. Ne bougez pas. Une fois que vous êtes couvert, restez-y. Ne changez pas de couverture à moins que ce soit absolument nécessaire. Rester au même endroit réduira également la quantité de bruits que vous faites et laissera moins de traces de votre présence.
  6. Barricadez-vous. Si vous pouvez vous cacher dans une pièce sûre et solitaire, assurez-vous de barricader les entrées. Fermez les portes, placez des meubles lourds pour bloquer les portes, couvrez les fenêtres si vous pouvez et éteignez les lumières et tout ce qui émet des sons. Restez silencieux et bougez le moins possible.
  7. Attendez que de l'aide arrive. Une fois que vous êtes dans un endroit relativement sûr, que vous soyez barricadé ou derrière quelque chose qui vous protège, attendez tout simplement de l'aide. C'est la seule chose que vous pouvez faire. La plupart des fusillades durent moins de trois minutes, donc, même si vous avez l'impression que ça dure une éternité, vous n'aurez probablement pas à attendre très longtemps.

Lorsque vous ÊTES la cible directe

  1. Évaluez la situation. Si quelqu'un essaie de vous tirer dessus, vous devez tout d'abord évaluer la situation. Si on vous agresse, soumettez-vous à tout ce que la personne demande, en suivant la plupart des instructions de la première partie. Si vous être en train de vous battre, vos options seront plus limitées.
  2. Échappez-vous si vous le pouvez. Si on vous poursuit, faites-tout ce que vous pouvez pour fuir. Si vous avez été attrapé, mais que vous voyez une opportunité de vous enfuir ou de distraire votre agresseur, faites-le, mais uniquement si vos chances de vous enfuir sont plutôt bonnes. Tourner le dos à votre agresseur vous rend plus facile à atteindre. Pendant que vous vous échappez, courez en zigzags (cela vous rendre plus difficile à atteindre). Si vous le pouvez, distrayez votre agresseur visuellement comme en utilisant un extincteur.
  3. Trouvez une couverture si possible. Il est possible que vous n'ayez pas assez de temps pour vous enfuir totalement, mais trouver une couverture peut vous aider. Par ailleurs, si vous voyez qu'on va vous tirer dessus, plongez pour vous couvrir si possible
  4. Essayez de trouver une arme ou une distraction. Pendant la confrontation, cherchez un objet que vous pourriez utiliser comme une arme. Les objets lourds, tout particulièrement ceux avec des bords coupants, font de bonnes armes, mais si vous avez accès à quelque chose de plus puissant, c'est mieux.
  5. Parlez au tireur. Si vous n'avez nulle part où aller, nulle part où vous cacher et aucune autre option, votre meilleure chance est de parler au tireur. Ne le suppliez pas de vous laisser la vie sauve et n'essayez pas de l'apitoyer. Au lieu de cela, sympathisez avec lui et essayez de lui demander ce qu'il veut. Offrez-lui de l'aider et demandez-lui pourquoi il fait ce qu'il fait. Cela pourrait vous faire gagner du temps jusqu'à ce que de l'aide arrive.
  6. Sortez de la trajectoire s'il se prépare à tirer. S'il a l'air de vouloir vous tirer dessus de toute façon, la meilleure chose que vous puissiez faire est d'essayer de sortir de la trajectoire. Ne pas beaucoup bouger augmente les chances qu'on vous tire dessus dans une zone réduite puisqu'il est difficile de tirer avec précision en se déplaçant.

Lors d'une confrontation avec la police

  1. Retirez vos lunettes de soleil ou votre chapeau si vous n'avez pas été repéré. Si la police vous arrête alors que vous êtes dans votre voiture ou que vous avez du temps avant que la police se rapproche trop de vous (comme avant de vous rendre dans une zone qui est fréquentée par des policiers), prenez le temps d'enlever votre chapeau et vos lunettes de soleil si vous en portez. Si les policiers peuvent voir vos yeux, ils seront bien moins nerveux. Cependant, s'ils vous fixent déjà ou sont déjà à proximité, c'est déconseillé puisque tout mouvement les rendra nerveux.
    • Encore une fois, vous ne devriez faire cela uniquement si vous n'avez pas été repéré. Si vous le faites et que les policiers vous repèrent, ils peuvent penser que vous êtes armé.
  2. Rendez vos mains visibles. Que vous soyez en voiture ou dans la rue, vous devez rendre vos mains visibles pour l'agent. Si vous êtes en voiture, posez-les sur le rebord des vitres. Si vous êtes dans la rue, tenez-les légèrement relevées et décollez-les de votre corps. Cela réduira également la tension de l'agent.
  3. Bougez le moins possible. N'essayez pas d'atteindre quoi que ce soit et ne bougez pas plus que nécessaire. Ne faites surtout pas de mouvement brusque, car cela pourrait être interprété comme si vous essayiez d'atteindre une arme.
  4. Soyez très calme. N'essayez pas de discuter avec l'agent et ne soyez pas visiblement en colère. Même si vous pensez que vos droits sont enfreints, ce qui peut très bien être le cas, ne lui en parlez pas. Vous plaiderez votre cause et le poursuivrez en justice lorsque la confrontation sera terminée, mais ne vous confrontez pas à lui avant.
  5. Parlez lentement et ne criez pas. Parlez aux agents lentement, calmement, sur un ton monotone (ne leur hurlez pas dessus). Cela vous aidera à montrer que vous n'êtes pas hostile, ainsi, ils ne paniqueront pas. Oui, cela devrait être à eux de gérer la pression, mais les suppositions ne vous éviteront pas de vous faire tirer dessus.
  6. Faites tout ce qu'on vous demande de faire. S'ils vous disent de vous arrêter, arrêtez-vous. S'ils vous disent de sortir de votre voiture, sortez de votre voiture. S'ils vous disent de mettre vos mains sur le mur, mettez vos mains sur le mur. Comme dit plus haut, vous aurez tout le temps de vous battre pour vos droits plus tard, pas maintenant. Il suffit qu'un agent soit trop stressé et vous êtes mort.
  7. Dites à l'agent ce que vous êtes en train de faire. Chaque fois que vous avez besoin de bouger, dites à l'agent ce que vous faites. Dites-lui pourquoi vous bougez, et faites des mouvements lents. Dites-lui les choses calmement. Encore une fois, cela lui évitera de penser que vous cherchez à atteindre une arme.

Éviter de se mettre dans cette situation

  1. Restez dans les quartiers sûrs de la ville. Évitez les quartiers à fort taux de criminalité et de violence. Parfois, ces quartiers sont inévitables, mais restez à l'intérieur le plus possible si vous devez vous rendre dans ces quartiers.
  2. Traversez rapidement les quartiers qui ne sont pas sûrs. Si vous devez vous rendre dans ces quartiers, traversez-les rapidement plutôt que trainer dans la rue avec des amis ou seul. Évitez de marcher jusqu'aux endroits où vous devez vous rendre et prenez plutôt le bus ou une voiture (la voiture d'un ami si vous n'en n'avez pas).
  3. Évitez de sortir la nuit. Le taux de criminalité augmente la nuit, alors, évitez les quartiers qui ne sont pas sûrs, ou qui le sont tout juste, dès qu'il fait noir. Il n'y a vraiment rien de bon qui se passe à 2 heures du matin. Restez simplement à l'intérieur et passez votre nuit en toute sécurité.
  4. Habillez-vous de façon à ne pas attirer l'attention. Certains types de vêtements attireront l'attention de la police et de voisins suspicieux. Même si vous devriez pouvoir porter ce que vous voulez, cela ne change rien à la réalité. Vous devrez aussi éviter de porter les couleurs de gang si vous savez que vous traverserez le territoire d'un gang.
  5. Évitez les drogues, les gangs et les crimes. Ne touchez pas à la drogue, ne trainez pas avec les gangs et ne commencez pas une carrière criminelle. En fait, ne vous approchez même pas des gangs puisque tuer une personne au hasard peut faire partie du rite d'initiation des gangs. Vous mettre dans ces situations dangereuses augmentera significativement vos chances de vous faire tirer dessus.
  6. Ne cherchez pas les ennuis. Un homme sage a dit "Si vous ne cherchez rien, vous ne trouverez rien". Cela signifie que si vous ne cherchez pas d'ennuis, vous passerez un long moment à les éviter. Voler la stéréo d'un mec ou coucher avec sa copine n'est pas très intelligent. Évitez les mecs tarés en évitant les ennuis.

Conseils

  • C'est une bonne idée de connaître les bases des armes ou, au moins, d'en savoir assez pour identifier ce à quoi vous avez affaire, le nombre maximum de balles qui peuvent se trouver dans un chargeur (de nos jours, entre 7 et 15) et leur efficacité. La plupart des gens qui se font tirer dessus meurent en abandonnant. Cela aide de savoir que vous n'avez été touché que par un 9 mm Parabellum ou par un .45 ACP.
  • Les voyous et les criminels sont connus pour être de mauvais tireurs : ils ne prennent pas le temps de s'entrainer. Alors, faites que leurs tirs dépendent beaucoup de leur chance et bougez frénétiquement.
  • Rappelez-vous, ces instructions ne sont que des suggestions et n'ont pas vocation à remplacer le bon sens ou à être utilisées à la place des instructions, des ordres et de l'aide des autorités chargées de l'application des lois.
  • Essayez de prendre l'habitude d'emporter une arme pour vous défendre, comme un couteau de poche ou de botte, ou un stylo d'autodéfense.
  • Si votre agresseur utilise une arme de poing, plus il y a de la distance entre vous deux, mieux c'est. Contrairement à ce qu'on voit dans les films, les armes de poing sont très difficiles à utiliser avec précision et seuls les tireurs doués peuvent atteindre leur cible à distance.
  • Lorsque vous vous cachez, vous devez choisir une pierre ou un outil qui peut vous aider à blesser le tireur quand il s'approche de vous.
  • C'est toujours mieux d'essayer d'esquiver qu'être blessé par balle.
  • Pour les pistolets semi-automatiques, si la glissière (la partie en haut du pistolet) n'est pas en position avant, le chargeur manque de munitions et vous êtes tranquille pour le moment.
  • Si vous avez un téléphone portable, lorsque vous vous cachez, appelez la police, ne menacez PAS votre agresseur en lui disant que vous avez un téléphone portable. S'il sait que vous en avez un, il le voudra.
  • Si votre assaillant utilise un revolver, n'oubliez pas que le cylindre doit tourner AVANT que le tir se déclenche. Donc, si vous parvenez à mettre une main sur le revolver, assurez-vous de le tenir de sorte que le cylindre ne puisse pas tourner. Ne le faites QUE lorsque le revolver n'est pas encore armé. On voit si l'arme est armée ou non en fonction de la position du chien, qui est situé au-dessus de la poignée, derrière le cylindre. Si le chien est en place, cela signifie que le revolver n'est pas armé.
  • Faites tout ce qu'il faut pour augmenter vos chances immédiates de survie. Si le tireur veut que vous accédiez à une demande, faites-le ! S'il veut que vous soyez calme, faites-le ! S'il veut que vous marchiez en canard, faites-le ! Faites tout ce qu'il vous demande et attendez le moment de vous échapper ou d'être secouru. Ça ne sert à rien de mourir par orgueil.
  • Enfuyez-vous en zigzagant, car il est plus difficile d'atteindre une cible en mouvement.
  • Si la personne qui tient l'arme ne vous a pas encore tiré dessus, essayez de ne pas lui donner une raison de le faire. Faites semblant d'être d'accord avec ce qu'elle demande. Faites semblant de compatir avec ses soucis.

Avertissements

  • Si un pistolet semi-automatique n'a pas de chargeur, il peut très bien avoir une balle dans sa chambre.
  • Si tout le reste échoue, n'essayez pas le truc du "t'as pas le courage", car vous risquez de perdre beaucoup plus que ce que vous essayez de gagner.
  • Dire à l'agresseur "ne vous faites pas ça à vous-même" signifie que l'agresseur a plus à perdre que vous, ou le gain potentiel.
  • Sachez que la meilleure réponse, lorsqu'on est confronté à un agresseur armé, est la réponse passive. Les rares fois où l'on est confronté à une arme, augmenter la tension de votre agresseur ou l'aggraver augmente considérablement les chances d'être blessé.
  • Ne chargez jamais une personne armée. Sauf si vous êtes assez près pour toucher son pistolet ou que vous n'êtes pas directement dans le champ du tireur, vous ne devriez pas vous ruer sur lui. Cela pourrait l'effrayer et le pousser à tirer instinctivement.
  • Essayez de parler à votre façon et attendez une aide extérieure. Résister augmentera vos chances d'être tué, donc, à moins que suivre les ordres de l'agresseur ne soit synonyme d'un danger accru comme un enlèvement, se conformer à ses exigences est la meilleure façon de survivre. Souvent, même si l'enlèvement est une possibilité, il est préférable d'obéir. La police peut vous trouver. Elle ne peut pas faire grand-chose pour vous si vous êtes mort.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.