Comment vous débarrasser des durillons

Des durillons peuvent se former à vos mains et pieds à cause d'une peau trop sèche ou des frottements répétés à un endroit précis de la peau. Cela peut être inconfortable et pénible en plus d'être juste ennuyeux. Voici des recommandations pour retrouver une peau douce et lisse.

L'approche classique

  1. Trempez vos mains, pieds ou coudes dans de l'eau chaude pendant dix minutes. La peau devrait commencer à s'assouplir. Vous pourriez y ajouter des sels d'Epsom, de l'huile de bain ou même une infusion si vous le désirez, mais ces ingrédients ne sont pas indispensables.
    • Ajoutez une tasse de vinaigre de cidre si vos durillons sont rebelles. (Avertissement : n'ajoutez pas de vinaigre si vous êtes diabétique ou souffrez de problèmes de circulation sanguine.)
  2. Polissez vos durillons avec une pierre ponce. Assurez-vous de nettoyer régulièrement la pierre et de retremper vos pieds quand ils se dessèchent. Ne frottez pas trop vos mains et vos pieds. Arrêtez-vous si vous ressentez une douleur ou si vous venez d'enlever l'une ou l'autre couche de peau.
    • Servez-vous plutôt d'une râpe douce pour les pieds.
  3. Lavez vos pieds ou mains. Assurez-vous d'avoir bien nettoyé les peaux mortes.
  4. Séchez en tapotant les membres avec une serviette et mettez de la crème sur vos pieds ou mains. Servez-vous d'une crème très nourrissante pour une hydratation optimale.
    • Si vous êtes sur le point de vous coucher, enfilez des chaussettes ou des gants en coton pour garder l'humidité de la crème.
    • Répétez toutes ces opérations à la fin de chaque semaine.
  5. Conservez une peau douce aux pieds et aux mains. Mettez de la crème sur la zone des durillons chaque fois que vous sortez de la douche. Utilisez une crème bien nourrissante et épaisse pour avoir de meilleurs résultats.

Les remèdes maison

  1. Servez-vous d'aspirine pour ramollir vos durillons. Écrasez cinq à six comprimés d'aspirine et mélangez-les à une cuillerée à café de jus de citron et d'eau. Appliquez cette pâte sur les zones à traiter puis emballez la zone calleuse dans une serviette chaude et recouvrez-la d'un sac en plastique. Laissez agir pendant environ dix minutes puis enlevez ce bandage improvisé. Raclez le durillon avec une pierre ponce.
    • Là encore, si vous êtes diabétique, ne faites pas ce traitement. De même, n'utilisez pas cette méthode si vous êtes allergique à l'aspirine.
  2. Essayez le bicarbonate de soude. Les trempages à l'eau chaude sont l'un des meilleurs moyens de traiter les durillons et les cors. L'eau chaude ramollit les peaux mortes et permet de renouveler la peau. Ajoutez trois cuillerées à soupe de bicarbonate de soude à une bassine d'eau chaude et trempez-y vos pieds – le bicarbonate a un pH de 9 et est par conséquent très alcalin, ce qui peut perturber la structure de la peau.
    • Vous pouvez aussi masser les durillons avec une pâte faite à partir de trois parts de bicarbonate pour une part d'eau.
  3. Mettez de l'infusion de camomille dans votre trempage. Vous pouvez soulager vos pieds s'ils trempent dans de l'eau chaude additionnée de camomille, ce qui va aussi changer provisoirement le pH de la peau pour aider à sécher des pieds qui transpirent beaucoup. La tisane va colorer vos pieds, mais la teinte s'enlève facilement avec de l'eau et du savon.
  4. Utilisez de la maïzena. Parsemez vos orteils de maïzena afin de garder au sec la zone à traiter et empêcher la peau de craqueler. L'humidité peut rendre un durillon ou un cor très douloureux et peut provoquer l'apparition de champignons cutanés.
    • Ces méthodes sont plus du domaine de la prévention et devraient être utilisées pour éliminer les sensations d'inconfort.
  5. Envisagez d'utiliser du vinaigre. Trempez un disque de coton dans du vinaigre et fixez le disque sur votre durillon ou cor avec un ruban adhésif. Laissez reposer toute la nuit le coton imbibé de vinaigre. Le lendemain matin, passez la zone à traiter à la pierre ponce.
    • Assurez-vous de n'attacher le disque de coton qu'à l'endroit où se trouve le durillon. Vous ne voudriez pas irriter la peau environnante, laquelle se porte bien.
  6. Servez-vous d'un ananas à bon escient. La peau de l'ananas contient certains enzymes qui permettent d'assouplir les cors et durillons et de les enlever de la peau. Mettez un morceau d'écorce d'ananas frais sur la zone calleuse et emballez le tout dans un tissu propre. Procédez ainsi tous les soirs pendant une semaine. Vous pouvez aussi appliquer du jus d'ananas sur les cors.

Les produits à essayer

  1. Changez de chaussures. L'une des causes les plus courantes des durillons est le port d'une chaussure inadaptée. Si vos chaussures sont trop étroites, vous aurez plus de chances d'avoir des durillons – trouvez-en donc qui vous aillent parfaitement. Elles devraient bien prendre le pied (mais sans faire mal) et s'adapter à la largeur de vos pieds.
    • Évitez autant que possible de porter des talons hauts ; ils font peser tout le poids de votre corps sur la plante des pieds – certainement une bonne recette pour attraper des durillons. Portez des talons plats tant que vous le pouvez, ils sont aussi plus confortables.
    • Si vous avez des durillons aux mains, portez des gants rembourrés de coupe confortable qui vont atténuer et diminuer la formation de durillons. Assurez-vous que les gants vous vont bien ; des gants trop larges vont provoquer l'effet inverse et irriter davantage votre peau à cause des frictions constantes qu'ils provoquent.
  2. Rembourrez vos chaussures. Les durillons, cors et autres œils-de-perdrix ne sont pas des phénomènes isolés ; par conséquent, des tas d'entreprises se sont mis à fabriquer des protections de chaussures conçues pour vous en débarrasser. La plupart sont en coton et faciles à enfiler dans vos chaussures ; ces protections existent aussi sous forme de sparadraps spéciaux contre les cors.
    • Pour les cors, utilisez des sparadraps en forme de galet. Ils s'ajustent parfaitement sur le cor et diminuent la pression du pied, les frottements et frictions. Ils ne sont pas chers et faciles à trouver dans la plupart des grands magasins ou pharmacies.
  3. Voyez pour des pansements et produits médicaux. Vous n'avez pas forcément besoin de voir un médecin pour trouver un produit qui atténue le problème ; les pansements adhésifs et autres produits peuvent se trouver assez facilement en vente libre. La plupart d'entre eux contiennent cependant de l'acide salicylate en tant qu'ingrédient actif – et cela peut provoquer des irritations ou une infection qui peut être bien plus ennuyeuse (ou grave) que votre problème à l'origine. Si vous souffrez de l'une des pathologies suivantes, il vaut mieux vous en passer :
    • Si vous êtes diabétique.
    • Si vos pieds sont engourdis à cause de problèmes circulatoires ou en raison de lésions neurologiques.
    • Si vous avez une vue basse ou si vous manquez de mobilité et ne pouvez pas utiliser correctement le produit.

Conseils

  • Prenez plus de précautions pour enlever des cors et durillons si vous êtes diabétique. Des lésions de la peau – même bénignes – peuvent provoquer des plaies qui sont lentes à guérir et pourraient s'infecter.
  • Il vaut mieux vous assurez que l'eau que vous utilisez ne contienne pas trop de chlore ou d'autre produit chimique qui pourrait dessécher votre peau.
  • Utilisez de l'eau en bouteille si vraiment votre eau du robinet ne convient pas.

Avertissements

  • N'essayez pas d'enlever les durillons par vous-même si vous souffrez de diabète. Cela peut aggraver une mauvaise circulation sanguine.
  • N'utilisez aucun traitement contre les durillons contenant de l'acide ; ils ne feront que dessécher davantage votre peau.
  • Ne râpez pas trop fort. Vous pouvez provoquer une infection en fissurant la peau.
  • Ne vous coupez pas les durillons chez vous. Allez plutôt voir un podologue.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.