Comment tailler de la pierre

Parmi les différentes formes de sculpture, vous trouvez le taillage de la pierre. Ce qui différencie la pierre des autres matières que l'on peut tailler, c'est sa densité, mais aussi son côté imprévisible. Le taillage de la pierre demande de la patience ainsi que de l'organisation. Voici donc un guide qui vous aidera à faire vos premiers pas en tant que tailleur de pierre.

Choisissez la bonne pierre

  1. Si vous êtes un débutant, choisissez une pierre tendre, telle que la stéatite et équipez-vous de quelques outils dédiés au taillage. La stéatite ressemble fortement à un pain de savon sec, d'autant plus qu'elle est très malléable. Vous n'aurez pas besoin d'user de beaucoup de force pour la tailler et lui donner la forme que vous souhaitez.
    • La stéatite est tellement malléable que vous pouvez vous amuser à la tailler avec une pierre plus dure, trouvée dans votre propre jardin ou même vos ongles !  Cette pierre a également la particularité de se décliner en plusieurs coloris. Aussi, vous la trouverez en gris, en vert ou encore en noir. Elle est idéale pour les petites sculptures et suffisamment solide pour résister aux égratignures et aux manipulations.
    • Vous trouverez la stéatite – mais également d'autres pierres tendres similaires – auprès d'un fournisseur de pierre de taille. Si vous avez la chance de lire cet article depuis la Californie, vous pourrez trouver les pierres à tailler auprès de « Stone Sculptors Supplies ».
    • Autrement, vous pouvez parfaitement trouver votre bonheur dans une carrière. Sachez toutefois que ces pierres sont généralement destinées à la construction (plans de travail, etc.) et qu'elles peuvent être bien plus dures que celles destinées au taillage.
    • Gardez en tête que certaines stéatites contiennent naturellement de l'amiante. Inhalée, cette substance est scientifiquement reconnue pour être à l'origine de cancer du poumon, d'asbestose ou encore de mésothéliome.
  2. Si vous misez sur la durabilité et la malléabilité, tournez-vous de préférence vers l'albâtre. Cette pierre se décline sous différents coloris, d'autant plus qu'elle est toujours disponible chez les revendeurs spécialisés.
    • L'albâtre vous permettra de faire des sculptures hautes en couleur et particulièrement robustes. Vous trouverez de l'albâtre blanc, gris, beige, orange, jaune, rouge ou encore translucide.
    • Si l'albâtre est plus dur que la stéatite, elle se laisse toutefois facilement travailler. Aussi, les néo sculpteurs peuvent se tourner vers cette pierre qui peut être travaillée avec quelques outils seulement.
    • Outre l'albâtre, vous pouvez également tailler le calcaire. Cette pierre se laisse facilement sculpter, donne des formes agréables, mais vous ne la trouverez pas sous différents coloris. Le calcaire se décline généralement en différentes nuances de gris. Notez également que le calcaire peut se révéler très difficile à sculpter si vous tombez sur un morceau de second choix, en plus d'être plus dur et résistant au ponçage.
  3. Évitez les pierres très dures telles que le granite et le marbre. Ces pierres ne peuvent être taillées qu'à l'aide d'outils électriques, tels que les scies circulaires ou les marteaux piqueurs !  
    • Le granite et le marbre sont généralement taillés par bloc pour faire des statues ou d'autres éléments solides.
    • Le travail de grandes dalles de pierre exige un effort particulièrement intense. Sachez qu'un tailleur professionnel et expérimenté peut passer jusqu'à 80 heures sur une pièce sculptée relativement simple ! 
  4. Choisissez un morceau de pierre plus grande que la sculpture finale. Le taillage est un procédé qui oblige à éliminer de la matière pour obtenir une forme.
    • Faites en sorte de prendre une pierre de petite taille, qui ne nécessitera pas trop de temps de taillage. Ceci est important si vous êtes un grand débutant en matière de sculpture sur pierre. L'idée est de savoir si vous aimez cet art.
    • Choisissez de préférence des blocs de pierre pesants entre 7 et 14 kg. En dessous de 7 kg, la pierre risque de s'effriter si vous la taillez au marteau et au burin. Au-dessus de 14 kg, votre sculpture risque de vous prendre beaucoup de temps.
    • Si vous souhaitez par exemple sculpter un pendentif en forme de cœur dans de la stéatite, vous devrez logiquement opter pour un bloc de pierre pesant moins de 7 kg. Cependant, gardez en tête que vous devrez utiliser des outils moins précis pour le taillage, tels qu'une pierre plus dure ou une lime. Souvenez-vous également que vous ne pourrez pas corriger les erreurs de taillage.
  5. Recherchez toute fêlure ou craquelure sur votre morceau de pierre. S'agissant de matériaux naturels, attendez-vous à quelques irrégularités. En choisissant une pierre aussi intacte que possible, vous réduirez les chances de la voir se briser pendant le taillage.
    • Augmentez vos chances de déceler les fêlures et les fêlures en humidifiant votre pierre à l'aide d'un vaporisateur ou manuellement. Si vous repérez effectivement des fêlures, trouvez l'endroit où elles commencent et l'endroit où elles se terminent : en effet, une pierre abimée sur toute sa longueur ou toute sa largeur est susceptible de casser pendant son taillage.
    • Pour les plus gros blocs de pierre, décelez les fêlures et craquelures en tapant avec marteau ou avec le dos d'un ciseau. Si la pierre émet un bruit de « cloche », il y a de fortes chances pour qu'elle soit solide à l'endroit où vous avez frappé. Si vous obtenez un son « creux », il s'agit sans doute d'une fêlure qui absorbe toute l'énergie que vous avez mise en œuvre lorsque vous avez tapé la pierre avec l'outil.
    • Demandez l'aide d'un tailleur expérimenté ou un vendeur spécialisé pour trouver la pierre idéale. En tant que grand débutant inexpérimenté quant à l'intégrité de la pierre en général, préférez acheter votre matériel en magasin plutôt que dans une carrière.

Munissez-vous du matériel nécessaire

  1. Prenez soin de toujours couvrir votre bouche pour éviter d'inhaler les poussières lors du taillage. Ceci est valable pour les petites comme les grandes sculptures, les pierres pouvant contenir de l'amiante ou de la silice. Ces deux éléments sont hautement dangereux en cas d'inhalation.
    • Pour réduire la quantité de poussière produite, mouillez la pierre avant de la tailler. De plus, préférez travailler à l'extérieur, dans votre jardin ou sous votre porche par exemple. Si vous travaillez sur une grosse pierre (de 14 kg au moins), dirigez un ventilateur allumé vers vous, afin qu'il chasse la poussière pendant le taillage.
    • Certains tailleurs expérimentés suggèrent le port d'un masque de protection lorsqu'il s'agit de travailler sur de gros morceaux de pierre. Ceci est d'autant plus valable si vous sculptez votre pierre avec des outils électriques.
    • Vous trouverez des masques antipoussière dans n'importe quel magasin de bricolage. Assurez-vous qu'ils sont munis de deux bandes élastiques à l'arrière et d'une bande métallique au niveau du nez, pour un maintien efficace. Les modèles bon marché en papier et vendus en quincaillerie ne sont pas conseillés si vous travaillez sur de gros morceaux de pierre.
    • Vous n'aurez aucun mal à trouver un bon masque respiratoire dans votre magasin de bricolage habituel.
  2. Protégez vos yeux en portant des lunettes de protection, celles notamment utilisées pour le bricolage. Peu importe si vous portez des lunettes de vue, vous pouvez superposer les deux.
    • Vous préserverez ainsi vos yeux des petits morceaux de pierre provoqués par l'utilisation du marteau et du ciseau. La poussière dans les yeux n'est pas aussi dangereuse que celle qui atteint les poumons, cependant, elle peut brouiller votre vision, rendant votre séance de sculpture sur pierre bien désagréable et moins précise.
    • Si la pierre que vous sculptez est de petite taille, vous pouvez remplacer les lunettes masques par de simples lunettes de protection. Attention toutefois, elles sont difficilement superposables sur des lunettes de vue.
    • Prévoyez une seconde paire de lunettes masques : en effet, avec le temps, elles seront trop rayées pour que vous puissiez voir correctement à travers.
  3. Portez des gants de protection pour sculpter de gros blocs de pierre. La pierre étant abrasive, elles peuvent provoquer des coupures, des griffures et des cloques !
    • Plus vous vous adonnerez à l'art du taillage de pierre, plus vos mains seront recouvertes de callosités : vous finirez par pouvoir travailler sans gants. Gardez toutefois en tête que les gants vous protègeront d'éventuelles blessures si vous travaillez avec des outils coupants.
    • Vous n'aurez pas besoin de gants pour professionnels si vous vous contentez de sculpter des pierres de petite ou de moyenne taille. Tant que vous ne passez pas tout votre temps à sculpter ou que vous n'utilisez pas des outils électriques, contentez-vous de porter des gants de jardinage.
  4. Achetez un marteau, un ciseau de tailleur de pierre et des limes. Vous trouverez des kits spéciaux pour la sculpture sur pierre pour une trentaine d'euros sur les sites marchands. Autrement, vous trouverez tout ce qu'il vous fait dans les magasins de jardinage ou d'activités manuelles.
    • Vous n'aurez pas besoin de ce genre d'outil pour le travail des pierres plus « tendres » telles que la stéatite. Cependant, ils vous rendront la tâche plus rapide et précise.
    • Si vous êtes un grand débutant, optez pour un marteau d'un kilo tout au plus. L'outil doit être doté de deux faces plates. Contrairement aux marteaux dont on se sert pour enfoncer les clous par exemple, les marteaux à sculpture facilitent l'enfoncement du ciseau dans la pierre par des à-coups rapides. Si vous êtes de petite taille, travaillez avec un marteau de petits poids, mais si vous êtes grand, choisissez un modèle plus lourd. Vous pourrez ainsi travailler plus rapidement, en éclatant une certaine quantité de pierre à chaque frappe.
    • Dans la grande famille des ciseaux, vous aurez besoin d'un ciseau plat. Le ciseau plat est doté de deux côtés plats. Vous pouvez également investir dans un ciseau à embout cranté, très utile pour du taillage de précision.
    • Vous donnerez sa forme définitive à votre sculpture en utilisant des limes. Si vous achetez vos limes séparément, pensez à un modèle large pour les statues par exemple. Les limes plus fines vous permettront de souligner les détails.
  5. Investissez dans un sac de sable, que vous trouverez dans n'importe quel magasin de bricolage, si vous avez l'intention de sculpter un gros bloc de pierre. Ce sac de sable servira de support à votre sculpture pendant tout au long de sa création.
    • Au lieu de remplir le sac avec du sable, optez pour de la litière bon marché. Vous éviterez ainsi de vous retrouver avec du sable qui a tendance à trop se tasser pour soutenir correctement la pierre.
    • Concernant la litière pour chat, contentez-vous d'acheter la marque qui affiche le meilleur rapport quantité-prix. Qui plus est, la litière de bonne qualité a tendance à s'agglomérer, comme le sable. La litière bon marché est composée de graines légères, vous permettant ainsi de poser votre pierre dans n'importe quelle position.
    • Attachez le sac de sable fermement à l'aide de ficelle, en laissant toutefois suffisamment d'espace vide dans le sac. Vous pourrez ainsi poser votre pierre de manière à pouvoir la manipuler confortablement.

Tailler la pierre

  1. Reproduisez la forme que vous souhaitez donner à votre sculpture sur une feuille de papier. En commençant par dessiner la forme de votre sculpture, vous visualiserez plus efficacement le résultat, d'autant plus que l'exercice requiert une vision abstraite et spatiale à la fois. Si le dessin est en 2 dimensions, il vous permettra de visualiser la manière dont vous travaillerez la pierre, même si cette dernière est en 3 dimensions.
    • Vous pouvez également faire une « ébauche » de votre sculpture avec de la glaise. Vous pouvez ainsi modifier à volonté ce modèle avant de trouver la forme parfaite. Si l'exercice ne vous aide pas à améliorer ce que vous avez en tête, il vous évitera de tailler des morceaux de pierre que vous auriez préféré garder par la suite.
    • Si vous êtes un sculpteur débutant, il vaut mieux commencer par créer une forme abstraite. En ce sens, évitez de tailler des formes trop détaillées, telles que des corps humains par exemple. La frustration et la démotivation vous guettent si vous essayez de maîtriser les outils, la création de formes symétriques et précises en même temps.
  2. Observez votre pierre pour déterminer le sens de son lit (ou de son grain). Tout comme le bois, la pierre possède un grain ou un lit qui suit la direction dans laquelle la pierre s'est formée.
    • Vous verrez les lignes qui forment le lit, de couleur et de formes différentes du reste, en humidifiant la pierre. Vous conserverez l'intégrité de la structure de votre pierre en suivant ces lignes lorsque vous sculpterez.
    • Essayez de respecter le sens du grain tout au long de la création de votre œuvre. Évitez de casser la pierre perpendiculairement aux lignes de son lit, ce qui le rendrait difficile à casser d'une part ou cassable de manière imprévisible d'un autre.
  3. Dessinez sur la pierre en utilisant un crayon. Il s'agira des lignes que vous suivrez au moment où vous sculpterez la pierre.
    • Vous pouvez utiliser un crayon à papier ou un marqueur. Notez toutefois que la mine du crayon à papier risque de ne pas faire long feu. Du côté du marqueur ou du feutre, l'encre risque ni plus ni moins de pénétrer la pierre et de la tacher définitivement. Le crayon reste cependant la meilleure option : vous pourrez effacer les traits autant de fois que vous le souhaitez et changer de couleur en fonction des formes que vous sculpterez.
    • Assurez-vous de bien reproduire les formes de votre sculpture de tous les côtés de votre bloc de pierre, tout en respectant les longueurs et les largeurs. Votre sculpture étant un objet en 3 dimensions, il devra être travaillé de manière équilibrée.
  4. Tenez le marteau dans votre main dominante, tandis que le ciseau ira dans l'autre. Plus clairement, si vous êtes droitier, vous tiendrez le marteau avec la main droite.
    • Attrapez le ciseau au centre, comme vous le feriez pour un micro. Refermez le pouce sur vos doigts. Vous aurez du mal avec cette « position » dans un premier temps, cependant, elle vous évitera de vous blesser avec le marteau.
    • Tenez fermement le ciseau qui doit rester constamment en contact avec la pierre. S'il a trop de jeu, vous obtiendrez un résultat imprécis et risquez des cassures dans la pierre.
    • Pour sculpter le long d'un bord de la pierre, préférez un ciseau à bout plat à un modèle cranté. En posant une partie seulement du bout cranté sur la pierre, vous risquez d'abimer votre outil, vous blessant par la même occasion.
    • Le bout de votre ciseau doit former un angle de 45 degrés ou moins avec la surface de la pierre. En tenant le ciseau à 90 degrés de la surface de la pierre, vous risquez d'abimer cette dernière : elle blanchira, accrochera davantage la lumière et se transformera en tâche sur le résultat final.
  5. Frappez le sommet du ciseau à l'aide du marteau. Vous saurez que vous avez épousé le bon angle lorsque vous verrez la pierre se détacher sous forme de pétales.
    • Si le ciseau s'incrémente dans la pierre et ne produit pas les pétales escomptés, cela signifie qu'il est positionné de manière trop raide par rapport à la surface. Diminuez l'angle du ciseau sur la pierre ou positionnez-le dans une direction différente. De plus, les angles trop abrupts peuvent abimer la pierre.
    • D'un autre côté, un ciseau mal ancré aura tendance à déraper, sans casser la pierre. Cela arrive souvent sur les pierres dures et les pierres tendres. Inversez la tendance en trouvant l'angle idéal ou en utilisant un ciseau à bout cranté.
  6. Si votre bloc de pierre est instable, posez-le sur un sac de sable. Les blocs de petite taille doivent être posés sur une surface stable afin que puissiez les sculpter confortablement. Autrement, vous vous fatiguerez à les faire tenir droit tout en travaillant.
    • Une pierre instable – même légèrement – vous obligera à gaspiller de l'énergie à travers vos mouvements. Ceci pourrait avoir une incidence sur la quantité de pierre taillée. Pour éviter cela, posez le bloc directement sur le sac de sable.
    • Préférez travailler debout plutôt qu'assis. Vous arriverez ainsi à placer correctement votre ciseau par rapport au sol, minimisant la quantité de frappes au marteau et les mouvements de la pierre par la même occasion. Il est tout à fait normal de devoir replacer le bloc sur le sac de sable de temps en temps.
    • Si malgré cela le bloc reste instable, allongez-vous contre la pierre, tout en ramenant le bloc contre vous. Assurez-vous également que la partie en cours de sculpture reste accessible, face à vous.
    • Si vous travaillez sur une table pliante, placez le sac de sable ainsi que le bloc de pierre au niveau des pieds, à une extrémité. Il s'agit de l'endroit le plus solide de la table et vous n'aurez pas à dépenser votre énergie à la faire tenir en place.
  7. Travaillez en progressant vers le centre de la pierre et non vers les bords. En effet, plus on avance vers les bords de la pierre, plus cette dernière est fine et cassante.
    • Tailler en progressant vers les bords de votre bloc de pierre peut vous faire faire plus de matière que nécessaire. Pour éviter cela, continuez à tailler jusqu'à ce que le ciseau atteigne le centre du bloc de pierre. Vous pouvez également le long des bords plutôt que de s'en servir comme point de départ pour rejoindre le milieu.
    • Si vous n'avez pas d'autre choix que de tailler à travers un bord, tapez très doucement avec le marteau. Il existe bien évidemment des colles spécialement formulées pour recoller la pierre cassée, néanmoins, elle sera bien trop visible une fois votre sculpture terminée.
  8. Taillez la pierre le long des fêlures, ne passez pas à travers elles. Gardez en tête que le bloc de pierre le plus parfait en apparence peut cacher de petites fêlures à sa surface. Réduisez les pertes de pierre en vous adaptant aux fêlures, plutôt qu'en essayant de les éliminer.
    • Faites avancer le ciseau dans la direction de la fêlure : ne dessinez pas d'angle droit. Toute fêlure, peu importe sa taille, cache une fragilité dans cette zone précise de la pierre. En taillant dans un endroit fêlé, de petits pétales se formeront et seront difficiles à limer. Ceci est d'autant plus valable si vous travaillez sur une pierre tendre.
    • Pour éviter ce phénomène, limez seulement au moment où votre pierre commence à prendre sa forme finale. L'utilisation du ciseau fragilisera davantage la pierre, contrairement à la lime, qui rendra les fêlures invisibles. Vous adoucirez et cacherez les bords des fêlures en les limant tout le long.

La finition

  1. Limez la pierre en imprimant un mouvement qui va face à vous. L'utilisation de la lime permet de créer des détails précis, d'éliminer les traces laissées par le ciseau, tout en précisant la forme finale de votre création.
    • La plupart des limes sont équipées de dents unidirectionnelles. Ceci signifie qu'elles coupent dans un seul sens. Utiliser correctement une lime signifie que vous devez faire un mouvement qui va devant vous, sans revenir en arrière.
    • Évidemment, vous pouvez revenir en arrière avec la lime, au risque toutefois de l'abimer plus rapidement. Pour éviter cela, une fois que la lime est face à vous, soulevez là. Revenez à la position initiale, puis limez en allant devant vous. Cette méthode possède l'avantage de vous offrir une vue particulièrement dégagée sur la surface qui est en cours de traitement.
    • Les limes sont généralement fabriquées à partir d'acier, cependant, pour un prix relativement plus élevé, vous pouvez miser sur des versions recouvertes de carbone ou de diamant. Les limes en acier feront parfaitement leur œuvre sur les pierres tendres citées plus haut dans cet article.
  2. Utilisez de la colle époxy pour coller les morceaux de pierre qui sont tombés. Cette colle se présente généralement sous la forme de deux produits à mélanger avant utilisation.
    • On fait appel à la colle lorsqu'une pièce sculptée a perdu un morceau si important que l'équilibre esthétique de l'ensemble s'en trouve menacé. Il peut s'agir par exemple du bras d'une statue de pierre !
    • S'il s'agit d'une petite sculpture, vous pouvez éventuellement le modifier. Vous pouvez par exemple transformer un cœur en flèche !
  3. Une fois que le travail est terminé, polissez votre œuvre avec du papier de verre à grain 220. Vous effacerez ainsi les marques de burinage et toute autre marque pour donner un fini professionnel à l'ensemble.
    • Le chiffre accolé à chaque modèle de papier de verre correspond au nombre de grains de sable présent par centimètre carré. Plus ce chiffre est élevé, plus le papier de verre sera à grains fins. Pour polir les pierres tendres citées dans cet article, évitez le papier de verre à grain 80 et moins, au risque d'abimer votre création.
    • Il est recommandé d'humidifier la pierre avant de la polir. Vous devrez donc acheter du papier de verre étanche, sachant que les versions standard ont tendance à partir en lambeaux au contact de l'eau.
    • Le ponçage à sec peut se révéler pratique pour voir les fêlures et autres imperfections. Attention toutefois, vous devrez porter un masque respiratoire pour vous protéger. Cependant, pour éviter de dépenser plus que de raison, mais également pour ne pas respirer de la poussière dangereuse pour la santé, laissez la pierre sécher entre chaque session de ponçage. Repérez les zones où vous avez travaillé, mouillez-les de nouveau puis recommencez à poncer. Cette technique requiert une bonne dose de patience, néanmoins, elle vous permet d'économiser de l'argent et de travailler en toute sécurité.

Conseils

  • Vous devrez utiliser de petits maillets si vous optez pour de petits ciseaux, ceci afin d'obtenir un résultat précis.
  • Fabriquez vos propres sacs de sable en coupant les jambes de vieux pantalons en jean, que vous remplirez de sable, puis que vous recoudrez.

Avertissements

  • Faites attention au sens du grain de votre pierre. En burinant dans le sens contraire, la pierre risque de casser sans prévenir.
  • Équipez-vous de lunettes de protection, d'un masque anti poussière, de gants et de bouchons d'oreilles avant de travailler la pierre.
  • Ne tentez pas de mouvoir votre bloc de pierre seul, sans l'aide d'une tierce personne ou d'une machine.

Éléments nécessaires

  • Un bloc de pierre
  • Un kit de taillage de pierre, comprenant des maillets et des ciseaux
  • Des sacs de sable
  • Un crayon
  • Une scie circulaire
  • Du papier de verre de grains différents
  • Des lunettes masques
  • Un masque anti poussière
  • Des gants en cuir
  • Des bouchons d'oreilles
  • Du papier de verre imperméable
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.