Comment interagir avec une personne en fauteuil roulant

Les gens se retrouvent en fauteuil roulant pour différentes raisons. Les fauteuils roulants leur permettent de regagner plus de mobilité, comme une voiture ou un vélo. Si vous interagissez avec une personne en fauteuil roulant pour la première fois, il pourrait être difficile de savoir comment faire. Vous ne voulez pas l'offenser involontairement, mais en même temps, vous voulez l'aider et la comprendre. La chose la plus importante à vous souvenir est que les personnes en fauteuil roulant ne sont pas si différentes de vous.

Montrer son respect

  1. Évitez de supposer des choses à propos des capacités de cette personne. Ce n'est pas parce qu'elle est en fauteuil roulant qu'elle est paralysée ou incapable de faire quelques pas. Certaines personnes utilisent un fauteuil roulant seulement parce qu'elles ne peuvent pas rester debout pendant une période prolongée ou parce qu'elles ne peuvent pas marcher correctement. Souvent, les personnes atteintes de problèmes au cœur utilisent un fauteuil roulant pour éviter de faire trop d'efforts. Si vous êtes curieux de la raison qui amène cette personne à utiliser un fauteuil roulant, il vaudrait mieux que vous le lui demandiez plutôt que de l'imaginer. Envisagez de lui demander la permission de poser la question avant de la poser pour que cette personne puisse refuser de répondre si la réponse la met mal à l'aise. Par exemple : « cela vous dérange-t-il si je vous demande pourquoi vous utilisez un fauteuil roulant ? »
    • Ne posez la question à cette personne que lorsque vous avez établi une certaine familiarité. Ce n'est pas une question que vous voulez poser à des inconnus.
  2. Parlez directement à la personne en fauteuil roulant. Si la personne qui utilise le fauteuil roulant est accompagnée d'une autre personne, impliquez aussi cette personne dans la conversation, mais n'en faites pas un intermédiaire entre vous et la personne en fauteuil roulant. Par exemple, ne dirigez pas les questions pour la personne en fauteuil roulant vers la personne qui l'accompagne.
    • Pendant une longue conversation avec une personne en fauteuil roulant, asseyez-vous. Il est très fatigant pour quelqu'un en fauteuil roulant de lever la tête en permanence pour vous regarder.
  3. Demandez la permission avant de toucher la personne en fauteuil roulant ou son fauteuil roulant. Vous pourriez manquer de respect en vous appuyant sur son fauteuil roulant. Cette personne pourrait l'utiliser à cause d'une blessure, c'est pourquoi vous pourriez lui faire mal en plus d'être condescendant.
    • Traitez le fauteuil roulant comme une extension du corps de cette personne. Si vous n’osez pas toucher l'épaule de cette personne, ne mettez pas non plus la main sur son fauteuil roulant.

Faire preuve d'attention

  1. Comprenez les difficultés à utiliser un fauteuil roulant en public lorsque vous accompagnez une personne en fauteuil roulant. Repérez les rampes d'accès. Elles se trouvent en général sur les côtés des portes ou près des toilettes, des escaliers ou des ascenseurs. Lorsque vous empruntez un chemin avec beaucoup d'obstacles, demandez-lui quelle est la façon la plus simple pour elle. Écoutez-la et suivez ses instructions avec attention.
    • Si vous organisez un événement, assurez-vous qu'il est accessible. Vérifiez la présence de barrière à l'entrée du bâtiment. Assurez-vous que les allées et les couloirs sont suffisamment larges pour manœuvrer un fauteuil roulant. Les toilettes doivent aussi être suffisamment larges pour faire tourner le fauteuil roulant et une main courante est nécessaire. Si l'événement se déroule dehors, le sol ou la surface doit permettre le déplacement aisé du fauteuil roulant. Le gravier, le sable et les surfaces molles ou irrégulières peuvent être un défi pour une personne en fauteuil roulant.
  2. Faites attention dans les espaces publics. Certains espaces publics sont conçus pour accommoder les personnes en fauteuil roulant. Des toilettes spéciales, des espaces de parking et des bureaux à l'école sont conçus pour être accessibles aux personnes en fauteuil roulant. N'utilisez pas ces espaces à moins que vous soyez accompagné d'une personne en fauteuil roulant. Vous pouvez utiliser les autres toilettes, les autres places de parking et les autres bureaux, mais les personnes en fauteuil roulant sont limitées aux espaces spécialement pensés pour elles.
    • Lorsque vous faites vos courses, faites attention aux personnes en fauteuil roulant et essayez de vous mettre sur l’un des côtés du rayon. Partagez le rayon et marchez comme vous conduisez.
    • Lorsque vous vous garez, évitez de vous garer à côté d'une fourgonnette avec un autocollant de personne handicapée qui a l'air de s'être garée loin des autres voitures. L'occupant de la fourgonnette a peut-être besoin d'espace de chaque côté du véhicule pour faire sortir une rampe pour entrer dans le véhicule avec le fauteuil roulant. Tous les espaces de parking pour handicapés ne sont pas conçus avec suffisamment d'espace pour accommoder une rampe, c'est pourquoi il est parfois nécessaire aux fourgonnettes de ce type de se garer plus loin pour avoir suffisamment d'espace.
  3. Offrez votre aide, mais ne supposez pas qu'une personne en fauteuil roulante en a besoin. Si vous voyez une situation dans laquelle une personne en fauteuil roulant pourrait avoir besoin de votre aide, proposez-la-lui en premier. Ne vous sentez pas offensé si cette personne refuse votre aide, elle est peut-être très indépendante. Par exemple, si vous voyez une personne en fauteuil roulant qui s'approche d'une entrée, vous pouvez lui demander : « voudriez-vous que je vous ouvre la porte ? » Si vous voyez qu'elle a du mal à monter sur une rampe, vous pourriez lui demander : « voudriez-vous que vous aide en poussant votre fauteuil ? »
    • Ne bougez jamais le fauteuil roulant d'une personne handicapée sans sa permission. Elle l'a peut-être mis en position pour s'asseoir ou se lever plus facilement.

Rester poli

  1. Lorsque vous rencontrez une personne en fauteuil roulant la première fois, serrez-lui la main comme vous le feriez avec n'importe qui d'autre. Une poignée de main permet d'établir une connexion physique qui réduit les barrières psychologiques à la connexion émotionnelle. Même dans les cas où cette personne a une prothèse, il est généralement acceptable de lui serrer la main.
    • Si cette personne n'est pas capable ou ne veut pas vous serrer la main, elle va sûrement refuser poliment. Ne le prenez pas mal, ce rejet est probablement lié à l'acte physique en lui-même et n'a aucun rapport avec vous.
  2. Discutez de choses banales comme vous le feriez avec n'importe qui. Ne choisissez pas vos mots pour éviter des références à la marche ou à la course. Vous allez sûrement rendre la conversation très bizarre si vous essayez d'éviter des expressions comme « ça marche ». La plupart des gens en fauteuil roulant n'y voient rien d'offensant.
    • Comme pour n'importe quelle autre conversation, si la personne vous indique qu'elle préfèrerait éviter certaines phrases, vous pouvez accéder à sa requête poliment.
  3. Évitez de faire des commentaires ou des blagues à propos du fauteuil roulant de cette personne. Les personnes en fauteuil roulant doivent supporter généralement beaucoup de moqueries. Même si elle part d'une bonne volonté, votre blague pourrait être ennuyante. Certaines remarques ne font qu'attirer l'attention loin de cette personne et la rediriger sur son fauteuil roulant.
    • Si cette personne fait des blagues à propos de son fauteuil roulant, vous pourriez la rejoindre, mais vous ne devez jamais commencer.

Conseils

  • Ne marchez pas sur les pieds de la personne en fauteuil roulant. Ce n'est pas parce qu'elle ne les utilise plus pour marcher que cela signifie qu'ils ne font plus partie de leur corps.
  • Ne laissez jamais votre caddy sur le parking et encore moins sur ou près d'une place handicapé.
  • Traitez toutes les personnes qui utilisent un appareil, quel qu'il soit, pour se déplacer, de la même façon que vous traiteriez les autres.
  • Regardez la personne en fauteuil roulant dans les yeux lorsque vous lui parlez. L'idéal serait de vous mettre à son niveau en vous asseyant près d'elle.

Avertissements

  • Si vous ne connaissez pas cette personne personnellement, ne lui demandez pas pourquoi elle est en fauteuil roulant. Cela pourrait être considéré comme impoli et comme un manque de tact. Cependant, si vous apprenez à connaître quelqu'un en fauteuil roulant, n'ayez pas peur de lui poser la question à un moment approprié.
  • Vous pourriez avoir l'air impoli et condescendant en vous référant à la personne en fauteuil roulant en ne parlant que de son fauteuil roulant.
  • Puisque le fauteuil roulant, comme les lunettes, sont une extension de cette personne, vous devez le traiter comme tel. Ne le touchez pas ou n'essayez pas de le pousser, à moins qu'elle vous donne la permission de le faire.
  • Ne parlez pas des personnes en fauteuil roulant en tant qu'« handicapés » ou « malades ».
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.