Comment nourrir des chats

Lorsque vous choisissez la nourriture de votre chat, il est important de prendre en compte l'âge de votre chat, sa condition physique, son niveau d'activité et son historique de santé. Souvenez-vous que vous pouvez éviter de nombreux problèmes de santé chez les chats, y compris les maladies du système urinaire et l'obésité en suivant des consignes adéquates lorsque vous nourrissez votre chat. C'est pourquoi il est important de connaitre les avantages et les inconvénients des différents aliments pour chats et de savoir comment mettre en place des habitudes appropriées pour votre chat. Assurez-vous que les aliments sont certifiés par l'Union européenne (ou par tout autre organisme gouvernemental) et discutez des différentes options en matière d'alimentation avec votre vétérinaire si vous avez des questions ou des doutes.

Choisir la nourriture de son chat

  1. Connaissez les besoins nutritionnels de base de votre chat. Un chat adulte moyen a besoin d'environ 250 calories par jour ainsi que de protéines, de glucides, de graisses, de vitamines et de sels minéraux. Les besoins particuliers de votre chat en calories dépendent de sa taille, de son poids et de son niveau d'activité .
    • Les chats sont des carnivores exclusifs. Ils ont besoin de consommer des graisses et de protéines animales pour avoir un régime alimentaire approprié. Assurez-vous que les aliments que vous achetez subviennent aux besoins nutritionnels de votre chat .
    • Faites attention à ce qu'il reste bien hydraté. L'eau est extrêmement importante dans le régime alimentaire d'un chat et les chats qui consomment des aliments secs doivent boire plus d'eau, car ils n'obtiennent pas d'eau par les aliments qu'ils consomment. Nettoyez le bol de votre chat et changez son eau régulièrement. Une fontaine ou une source d'eau qui coule peut aussi aider votre chat à augmenter son apport en eau en lui permettant de s'amuser en même temps .
  2. Décidez si vous voulez utiliser de la nourriture en boite ou de la nourriture sèche. Les aliments en boite et les aliments secs ont tous des avantages pour le chat. Dans de nombreux cas, les chats aiment la nourriture sèche accompagnée d'une quantité adéquate d'eau. Si vous vous inquiétez des besoins nutritionnels de votre chat, consultez votre vétérinaire pour vous aider à décider quels sont les meilleurs aliments à donner à votre chat.
    • Si votre chat a des problèmes du système urinaire, du diabète ou une maladie rénale, l'eau supplémentaire qu'il absorbera à travers les aliments en boite peut lui être utile pour rester hydraté. Les aliments en boite peuvent représenter jusqu'à 78 % de ses besoins en eau .
    • Les aliments secs sont généralement moins chers parce que vous ne payez pas l'eau que les aliments en boite contiennent .
    • Les protéines et les glucides que contiennent à la fois les aliments secs et les aliments en boite varient selon les marques. Les aliments secs ont tendance à être plus riches en calories, c'est-à-dire à contenir plus de calories par portion, car ils ne contiennent pas la quantité élevée d'eau que contiennent les aliments en boite .
  3. Envisagez de nourrir votre chat en alternant les aliments secs et les aliments en boite. En alternant les aliments secs et les aliments en boite, vous pouvez aider votre chat à rester mieux hydraté que s'il consommait seulement des aliments secs . Les chats, qui peuvent être des consommateurs difficiles, apprécient de la variété dans leur régime alimentaire .
    • Si vous décidez d'alterner les aliments que vous donnez à votre chat, faites attention de ne pas lui donner trop à manger. Assurez-vous que les aliments que vous lui donnez au moment des repas subviennent à ses besoins en calories et en substances nutritives.
  4. Achetez des aliments de bonne qualité. Tout comme les aliments pour les humains, les aliments de qualité pour chats leur permettent d'avoir un régime alimentaire équilibré qui leur apporte suffisamment de protéines, de graisses, de glucides, de vitamines et de sels minéraux. Choisissez des aliments pour chats qui utilisent des protéines et de la graisse animale. Les chats ont besoin d'aliments d'origine animale pour obtenir les nutriments essentiels dont ils ont besoin comme la taurine ou l'acide arachidonique, qu'ils ne peuvent pas obtenir à partir d'une alimentation d'origine végétale .
    • Recherchez des labels de qualité émis par une autorité gouvernementale sur la nourriture que vous achetez. Cela vous aide à savoir que ces aliments conviennent aux besoins nutritionnels du chat .
    • Évitez les aliments qui contiennent des colorants ou des arômes artificiels ainsi que des substances chimiques nocives.
  5. Sachez interpréter l'étiquette sur les aliments. Il peut être compliqué de comprendre ce qu'il y a vraiment dans la nourriture pour chat que vous achetez. Il est important de vérifier un certain nombre de choses lorsque vous achetez la nourriture de votre chat .
    • Si le nom du produit utilise des mots comme « thon » ou « poulet » précédé de la préposition « de », cela signifie que le produit devrait contenir au moins 95 % de cet ingrédient, par exemple « croquettes de poulet pour chats ».
    • Si le nom du produit utilise la préposition « à », cela signifie que le produit devrait contenir seulement 3 % de cet ingrédient, par exemple « croquettes au poulet pour chats », à la différence des croquettes de poulet qui en contiennent 95 %.
    • Les aliments pour chats qui utilisent des mots comme « diner » ou « entrée » contiennent entre 25 et 95 % de viande. Souvent, ces produits utilisent des céréales ou d'autres sources de protéines pour donner plus de substance à la nourriture.
    • Il existe aussi une différence entre « viande », « produit dérivé de viande » et farine . Le qualificatif « viande » se réfère à la chair (c'est-à-dire aux muscles et à la graisse) d'un animal et est généralement considéré comme la meilleure source de protéines pour votre chat. Les « produits dérivés de viande » sont des parties d'animaux autres que la viande, comme les organes, les os, le cerveau et le sang. Ils ne sont pas nécessairement mauvais pour votre chat, mais ils représentent une source de protéines moins bonne. « Farine » se réfère à des tissus ou des os finement moulus et est souvent considérée comme la source de protéines de la pire qualité.
  6. Envisagez de préparer vous-même la nourriture de votre chat. Un nombre grandissant de propriétaires de chat préparent la nourriture de leur animal à la maison. La nourriture faite maison peut offrir à votre chat des ingrédients plus frais et plus complets sans additifs ni conservateurs que l'on retrouve généralement dans la plupart des aliments vendus dans le commerce. Cependant, préparer la nourriture de votre chat à la maison est une alternative qui demande beaucoup de temps et coute plus cher et qui vous oblige à faire très attention pour éviter les contaminations bactériennes .
    • Si vous décidez de nourrir votre chat avec des aliments faits maison, essayez de trouver des sources fiables pour les recettes. Vérifiez que les recettes leur procurent les nutriments dont ils ont besoin, y compris la bonne quantité de calories et une proportion de calcium et de phosphore équilibré .
    • Envisagez d'investir dans un hachoir à viande ou un robot ménager pour qu'il vous soit plus facile de préparer la nourriture de votre chat.
    • Souvenez-vous que votre chat a besoin de consommer des aliments à base de viande, mais ils doivent aussi maintenir un régime alimentaire équilibré. Vous pouvez leur donner des glucides, comme du riz ou du maïs, en petites quantités. Assurez-vous que les ingrédients leur procurent aussi des acides gras, des acides aminés, des vitamines et des sels minéraux.

Penser au besoin particulier de votre chat

  1. Déterminez si votre chat est obèse. Un animal domestique sur 5 est obèse . L'obésité peut mener à des problèmes de santé comme le diabète, des problèmes articulatoires et des problèmes de circulation chez votre chat. Vous pouvez savoir si votre chat a besoin de perdre du poids en touchant son ventre. Si vous n'arrivez pas à sentir ses côtes vers le haut et les côtés du ventre, votre chat est probablement en surpoids .
    • Votre vétérinaire peut aussi vous aider à déterminer si votre chat a un poids sain.
  2. Calculez la masse pondérale de votre chat. Les besoins individuels de votre chat en calories peuvent être différents de ceux notés sur l'emballage de la nourriture que vous lui achetez. La meilleure façon de déterminer si votre chat a pris ou a perdu du poids est d'utiliser un test de masse pondérale. Ce test calcule la forme de votre chat et détermine la quantité de graisse qui recouvre ses os .
    • Les calculs de masse pondérale utilisent une échelle de 0 à 5 ou de 0 à 10. 0 représente l'amaigrissement (un chat qui meurt de faim) et 5 ou 10 selon l'échelle représente l'obésité. Le poids idéal du chat doit se trouver au milieu de cette échelle, c'est-à-dire à 3 pour l'échelle de 0 à 5 ou 5 pour l'échelle de 0 à 10.
    • Vous devriez pouvoir sentir les côtes du chat lorsque vous passez vos doigts sur son ventre et sa poitrine, mais vos doigts ne devraient pas s'enfoncer entre les côtes. Si les côtes de votre chat sont trop proéminentes, cela indique que votre chat est sous-alimenté. Si vous n'arrivez pas à sentir ses côtes ou si vous sentez une couche de graisse molle, cela indique que votre chat est en surpoids.
    • Lorsque vous regardez votre chat de profil ou d'en dessous, vous devriez pouvoir identifier sa taille. Si votre chat a l'air plus ovale et n'a pas de taille bien définie, il est en surpoids. Si la taille de votre chat a l'air sanglée (comme celle d'un lévrier), votre chat est en surpoids.
    • Le ventre de votre chat ne doit pas pendre, sinon cela signifie qu'il a trop de graisse abdominale.
  3. Changez l'alimentation de votre chat selon ses besoins. Si votre chat est obèse (ou trop maigre), changez la quantité d'aliments que vous lui donnez de 10 %. Ensuite, recalculez la masse pondérale de votre chat après 2 semaines. Ajustez son régime alimentaire d'après les changements observés.
    • Ne faites pas d'ajustements drastiques dans le régime alimentaire de votre chat. Les chats ont un métabolisme inhabituel et une carence importante en calories peut entrainer une insuffisance hépatocellulaire.
  4. Nourrissez votre chat avec un régime alimentaire prescrit par le vétérinaire. Les régimes par prescription sont disponibles chez la plupart des vétérinaires et peuvent aider votre chat à perdre du poids. Il existe différents types de régimes par prescription, c'est pourquoi vous devriez consulter votre vétérinaire pour trouver le régime adapté à votre chat.
    • Les régimes riches en fibres et pauvres en calories contiennent des fibres supplémentaires pour aider le chat à se sentir repu. Votre chat va perdre du poids petit à petit pendant les mois qui vont suivre. Essayez par exemple Purina OM et Hills RD.
    • Les régimes riches en protéines sont des régimes riches en protéines et pauvres en glucides mieux adaptés à la digestion naturelle du chat. Vous pourriez encourager la perte de poids chez votre chat en lui donnant plus de protéines, par exemple avec le régime Hills MD.
    • Les régimes métaboliques sont conçus pour stimuler le métabolisme du chat. La seule nourriture disponible pour ce genre de régime est le Hills Metabolic Diet (pour chats).
  5. Envisagez les régimes life stage. Le régime alimentaire de votre chat varie selon les différentes étapes de son développement (life stage en anglais) et c'est pourquoi il est important de lui donner l'alimentation dont il a besoin selon l'étape de sa croissance. En général, on prend en compte trois périodes différentes pour choisir la nourriture de son chat : la période chaton, la période adulte et la période senior .
    • La période chaton représente la période qui s'étend entre le sevrage et les 12 mois. Les chatons ont besoin de plus de protéines et de calories parce qu'ils sont toujours en pleine croissance. Les aliments pour chaton ont aussi une quantité de sels minéraux différente pour subvenir aux besoins nutritionnels de votre chat .
    • La période adulte représente la période où le chat a entre un an et sept ans. Les aliments pour chats adultes possèdent les nutriments nécessaires qui les aident à garder un poids modéré.
    • La période senior représente la période où le chat a entre 8 ans et jusqu'à sa mort. Les chats seniors ont souvent des problèmes de santé ou de mobilité. Ils ont besoin de nutriments comme la glucosamine ou les acides gras . Ces aliments contiennent généralement moins de protéines qui peuvent provoquer des problèmes rénaux chez les chats plus âgés .
    • Il existe aussi des régimes alimentaires selon le style de vie du chat, par exemple pour les chats castrés ou les chats d'intérieur. Ces aliments contiennent généralement moins de calories que les aliments standards pour chats, mais ce n'est que la différence principale.
  6. Consultez votre vétérinaire pour lui demander des conseils en matière de régimes alimentaires spéciaux en cas de problème de santé de votre chat. Si votre chat a un problème de santé comme du diabète, des problèmes urinaires, des problèmes articulatoires ou une maladie rénale, consultez votre vétérinaire pour connaitre le régime alimentaire le plus approprié au cas de votre chat. Il existe des régimes différents selon l'état de santé de votre chat, même si les experts ne sont pas toujours d'accord à propos de leur efficacité .
    • Les aliments pour chats diabétiques éliminent généralement les humectants et certains types de glucides pour aider à contrôler et à réguler le niveau de sucre dans le sang du chat. Les chats diabétiques peuvent aussi avoir besoin d'un traitement à base d'insuline. Consultez votre vétérinaire pour connaitre les besoins exacts de votre chat .
    • Les chats dont l'estomac est sensible ou avec des inflammations au niveau du système digestif pourraient tirer avantage d'une limitation des ingrédients ou d'un régime par prescription comme le Hills i/d, le Purina EN ou le Royal Canin Veterinary Diet Gastrointestinal.
    • Les chats avec des problèmes urinaires profitent souvent d'un régime alimentaire qui contrôle l'apport en sels minéraux qui pourraient sinon s'accumuler dans le corps du chat. Le Purina UR, le Hills CD, le Hills XD et le Royal Canin Veterinary Diet Urinary SO sont des exemples de ce genre de régime.

Établir un programme de repas

  1. Mettez en place un programme de repas régulier. Lorsque vous avez décidé du type de nourriture que vous voulez donner à votre chat, mettez en place des repas réguliers et constants. Un programme de repas réguliers aidera votre chat à se sentir heureux et à l'aise.
    • En dérangeant le programme de repas de votre chat, vous pourriez augmenter son niveau de stress et entrainer des problèmes digestifs et d'autres problèmes de santé.
  2. Contrôlez les portions que vous lui donnez. Nourrissez votre chat avec les mêmes quantités lors de chaque repas. De cette façon, vous arriverez à surveiller l'appétit de votre chat et vous pourrez en reconnaitre les changements rapidement .
    • Il n'existe pas de standard universel en matière de quantité à donner à un chat, car celle-ci peut varier selon la taille, l'âge, le niveau d'activité et le poids du chat. Pour vous donner un ordre d'idée, Un chat moyen de 4 kilogrammes a besoin d'environ 250 calories par jour. 250 calories équivalent à environ 200 grammes d'aliments secs ou environ 150 grammes d'aliments en boite.
    • Pour commencer, utilisez le guide de nutrition qui figure sur l'emballage du produit ou sur le site du fabricant. Ajustez ensuite les quantités en vous basant sur le poids de votre chat et sur sa façon de manger .
  3. Nourrissez certains chats sans programme. Même si le programme de repas fonctionne bien pour la plupart des chats, un programme sans repas réguliers peut être plus adapté pour d'autres. Cette méthode permet au chat de manger lorsqu'il a faim et de grignoter, ce qui est un comportement naturel chez le chat. Cela peut aussi être utile si votre programme quotidien ne vous permet de nourrir votre chat à heures régulières. Les chattes allaitantes sont en général nourries de cette façon, car leurs besoins nutritionnels sont généralement plus importants que les chattes qui n'allaitent pas de chatons .
    • L'un des inconvénients de cette méthode est que vous ne pouvez pas surveiller les changements d'appétit de votre chat aussi bien et que certains chats vont avoir tendance à trop manger si vous leur donnez un accès libre à la nourriture. Surveillez toujours de près le poids de votre chat et ajustez son alimentation si nécessaire .
  4. Assignez un bol de nourriture et d'eau différent pour chaque chat. Les chats sont des animaux territoriaux, surtout s'ils ne sont pas surs quel bol est le leur.
    • Un petit bol en acier inoxydable est solide et facile à nettoyer, ce qui en fait un excellent choix.
    • Assurez-vous de nettoyer le bol de votre chat après chaque repas pour qu'il ait de l'eau fraiche et propre à tout moment.
  5. Prenez en compte l'âge de votre chat. Au fur et à mesure que votre chat grandit, ses besoins nutritionnels évoluent. En plus de suivre un régime alimentaire adapté à sa période de développement, vous devez aussi le nourrir différemment selon son âge.
    • Les chatons ne doivent consommer que du lait maternel pendant les quatre à six premières semaines de leur vie. Lorsqu'ils sont prêts à être sevrés, utilisez des aliments spécialement conçus pour les chatons. Nourrissez-les 5 à 6 fois par jour, car les chatons ont besoin de portions plus petites et plus fréquentes tout au long de la journée .
    • Les chats adultes peuvent être nourris deux fois par jour. Utilisez des portions mesurées et ajustez les quantités au fur et à mesure que le chat vieillit et devient moins actif .
    • Les chats plus âgés n'ont besoin d'être nourris qu'une fois par jour. Suivez toujours les conseils de vétérinaire à propos des besoins nutritionnels de votre chat.
  6. Évitez de donner trop de friandises à votre chat. Vous pouvez lui donner des friandises achetées dans le commerce ou du thon ou du saumon en conserve, mais avec modération. Les friandises ne devraient pas représenter plus de 5 % de l'apport total en nourriture de votre chat .
    • Vous contribuez à l'obésité de votre chat et vous pourriez lui provoquer des problèmes digestifs en lui donnant trop de friandises.
    • Les friandises en excès pourraient aussi amener votre chat à manger moins d'aliments normaux, ce qui peut lui provoquer un désordre nutritionnel.
    • Vous pouvez donner occasionnellement du thon en conserve à votre chat, mais sachez qu'il ne contient pas les nutriments dont votre chat a besoin, alors assurez-vous que le thon en boite ne remplace pas la nourriture standard .
  7. Évitez les aliments dangereux. Il existe de nombreux aliments qui peuvent nuire à la santé de votre chat. Voici quelques-uns des aliments à éviter .
    • Le lait et les produits laitiers. Les chats sont intolérants au lactose et le lait (autre que le lait de leur mère) peut provoquer de la diarrhée et des problèmes digestifs. Des mycotoxines trémorgéniques peuvent se former rapidement dans les produits laitiers expirés et peuvent être extrêmement dangereuses pour le chat .
    • Les raisins et les raisins secs. Même si on ne comprend pas exactement pourquoi, les raisins et les raisins secs sont mauvais autant pour les chats que pour les chiens. Ils peuvent provoquer une insuffisance rénale chez le chat ainsi que des vomissements .
    • La pâte à pain crue. La pâte qui contient des levures actives peut être dangereuse pour le chat et peut provoquer des problèmes gastriques.
    • Le chocolat. Même si les chats ne sont généralement pas intéressés par le chocolat, vous devez éviter de leur en donner.
    • Les ognons, l'ail et les échalotes. Ces légumes et les légumes apparentés aux ognons peuvent provoquer une anémie et d'autres problèmes graves au niveau des globules rouges .

Conseils

  • L'usage de certains mots peut ne pas être régulé, par exemple le mot prémium . Les aliments prémium peuvent ne pas contenir des aliments ou des valeurs nutritionnelles différentes d'aliments moins chers. Vérifiez toujours la valeur nutritionnelle sur l'étiquette pour savoir ce que vous donnez à manger à votre chat.
  • Soyez toujours conscient de certains facteurs environnementaux comme le nombre d'animaux domestiques, la température et le climat, tous peuvent affecter les habitudes alimentaires de votre chat. Un changement dans l'appétit de votre chat ne signifie pas toujours qu'il y a un problème. Surveillez l'appétit de votre chat, son niveau d'activité, son poids, le brillant de sa fourrure et la brillance de ses yeux pour savoir s'il y a ou non un problème plus important. Mais si votre chat ne mange pas pendant plus de 24 heures, consultez immédiatement votre vétérinaire.

Avertissements

  • Ne donnez pas à votre chat des aliments qui ne sont pas conçus pour les chats. Le métabolisme du chat est très différent de celui des humains ou même de celui des chiens, c'est pourquoi ils ne devraient consommer que des aliments conçus pour les chats afin d'éviter des problèmes de malnutrition ou de santé graves .
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.