Comment prévenir la gale chez le chien

Vous avez peut-être déjà vu un chien avec des trous dans la fourrure ou des ulcères sur la peau ou cela est peut-être déjà arrivé à votre propre chien. Parfois, ce trouble peut être le résultat d'une infection parasitaire appelée la gale. Il existe trois types de gale différents, chacun étant provoqué par un type d'acarien différent. Les acariens en questions sont les demodex, les sarcoptes scabiei et les cheyletiella. Ces parasites vivent sur la surface de la peau ou creusent dans la peau. Ils provoquent alors beaucoup d'irritations et de démangeaisons. Le chien pourrait aussi être atteint d'infections bactériennes secondaires qui provoquent l'apparition des ulcères et des trous sans poils. La gale peut se manifester sur des zones spécifiques du corps de votre chien, par exemple la face ou les pattes. Lorsque la gale est présente sur tout le corps de l'animal, on parle de « gale généralisée ». Il est possible d'en prévenir deux formes (la gale sarcoptique et celle provoquée par les cheyletiella), mais il n'est pas possible de prévenir la gale démodécique. Cependant, vous pouvez la contrôler si vous connaissez les symptômes et si vous vous procurez le traitement adapté pour le lui administrer. Le traitement adapté ne peut être que délivré sur ordonnance, c'est pourquoi la première étape de tout traitement contre la gale est un passage chez le vétérinaire.

Surveiller les irritations du chien

  1. Surveillez l'emplacement des irritations sur le corps du chien. Y a-t-il une certaine zone du corps du chien où il se gratte plus que les autres ? Votre animal se lèche-t-il les pattes, le dessous de la queue ou le ventre ?
    • La zone la plus répandue des irritations chez les chiens allergiques se trouve autour du dos et de la queue, sur l'abdomen et sur les pattes.
  2. Vérifiez la possibilité d'une cheyletiellose. À l'œil nu, ce genre d'acariens ressemble à des pellicules. C'est aussi une espèce qui se déplace lentement. Vous pouvez les voir lorsque vous brossez la fourrure de votre chien avec du papier. Vous pouvez aussi les capturer avec du ruban adhésif pour établir le diagnostic .
    • Votre chien pourrait être moyennement irrité à cause de ces acariens. Les chiots pourraient souffrir d'une infestation plus importante, car leur système immunitaire n'est pas encore suffisamment fort .
  3. Vérifiez la possibilité d'une gale sarcoptique. La gale sarcoptique (provoquée par le sarcoptes scabiei) est une infestation parasitaire provoquée par un acarien. Le chien pourrait présenter des plaques de peau rouge et sèche sur certaines zones . La gale sarcoptique peut provoquer des lésions significatives de la peau et une détresse chez le chien, car elle entraine des démangeaisons graves .
    • Les chiens peuvent attraper la gale sarcoptique très facilement et c'est une espèce d'acariens hautement infectieuse. Même s'ils peuvent s'attaquer aussi aux hommes, ils ne vont pas provoquer de problèmes majeurs.
  4. Vérifiez la possibilité d'une gale démodécique. La gale démodécique est provoquée par des petits acariens présents naturellement sur les chiens, mais qui ne provoquent pas de problèmes à moins que leur système immunitaire soit affaibli. On retrouve le demodex surtout chez les chiots, car leur système immunitaire est encore en développement .
    • La gale démodécique n'est pas très contagieuse et les hommes ne peuvent pas l'attraper. Elle est généralement transmise aux chiots allaitants par leur mère. Cette gale s'observe le plus souvent autour des yeux et de la bouche lorsque le système immunitaire du chiot ne permet pas de contrôler la population d'acariens .
    • Une prédisposition à ce problème cutané pourrait être héréditaire. Il est fréquent de voir des chiots contaminés par le demodex si leurs parents l'ont aussi attrapé à un moment de leur vie .

Consulter le vétérinaire

  1. Amenez votre chien chez le vétérinaire lorsque vous suspectez la présence d'acariens. Consultez votre vétérinaire pour obtenir le meilleur traitement contre le type de gale observée chez votre chien. Les différents types de gale ne réagissent pas de la même façon aux traitements et certaines espèces de chiens ne tolèrent pas certains traitements. N'utilisez jamais de médicaments ou de traitements sans l'accord de votre vétérinaire.
    • Votre vétérinaire va déterminer le type de gale qui affecte votre chien. Le traitement pour l'en débarrasser dépendra de l'acarien en question, c'est pourquoi le diagnostic du type de parasite est essentiel.
  2. Demandez au vétérinaire s'il va brosser votre chien. Cette technique consiste à tenir le chien au-dessus d'une feuille de papier blanc et de la brosser vigoureusement pour faire tomber les pellicules et les particules qui s'y trouvent sur la feuille de papier. Le vétérinaire va ensuite les examiner au microscope.
    • Il pourrait aussi utiliser du ruban adhésif transparent pour collecter des échantillons directement sur la fourrure avant de les examiner au microscope.
    • C'est la méthode la plus répandue de diagnostic de la cheyletiellose. À l'œil nu, les acariens qui la provoquent ont l'air de petites pellicules. C'est aussi un acarien qui bouge lentement et qu'il est facile d'attraper sur du ruban adhésif. D'autres méthodes peuvent être nécessaires pour les deux autres types d'acariens .
    • Les sarcoptes sont un autre type d'acarien qui vit sur la surface de la peau et il est parfois possible d'en prélever en brossant le chien ou en utilisant du ruban adhésif. Cependant, ils se déplacent rapidement et ont une taille microscopique, c'est pourquoi ils peuvent facilement échapper aux tests.
  3. Le vétérinaire pourrait prélever un échantillon du sang du chien. Puisque les sarcoptes se déplacent vite et sont souvent trop petits pour être vus, votre vétérinaire pourrait prélever un échantillon sanguin. L'analyse permet d'observer la mise en place par l'organisme d'un système de défense immunitaire contre les sarcoptes. Cette analyse permet de savoir si le chien a la gale ou non. Cependant, elle ne devient précise que lorsque l'infection est présente pendant au moins deux semaines. C'est le temps nécessaire au système immunitaire pour répondre à l'infection.
  4. Le vétérinaire pourrait prélever des échantillons de peau. Les demodex vivent dans la peau, c'est pourquoi le vétérinaire va utiliser la lame d'un scalpel pour gratter la couche supérieure de la peau. Cela permet de ramener les acariens à la surface et de les capturer avec les bouts de peau sur le bord de la lame du scalpel. Les chiens calmes se laisseront faire pendant cette procédure.
    • Le vétérinaire va alors examiner les échantillons au microscope pour identifier la forme typique « en cigare » de ces acariens .
  5. Renseignez-vous à propos d'une biopsie éventuelle de la peau. Votre vétérinaire pourrait pratiquer une biopsie de la peau si les autres méthodes ne parviennent pas à établir un diagnostic. Cette méthode est aussi recommandée si le vétérinaire soupçonne une gale démodécique. Il va prélever un échantillon de peau plus épais et l'examiner pour déterminer la présence de demodex dans les follicules pileux.

Traiter la cheyletiellose et la gale sarcoptique

  1. Traitez la cheyletiellose. Ce trouble répond à une variété de médicaments. Certains d'entre eux présentent plus de risques que les autres. Il est alors recommandé d'utiliser des alternatives plus sures si elles sont disponibles.
    • Le traitement recommandé se compose de trois traitements, espacés de deux semaines avec un vaporisateur au fipronil. Sachez que ce produit n'est pas vendu à cet usage, mais il est considéré comme sûr et efficace. Il est fortement conseillé par les dermatologues vétérinaires.
    • Autrement, vous pouvez utiliser un shampoing au sulfure de sélénium toutes les semaines pendant trois ou quatre traitements. C'est aussi un traitement sûr.
    • L'ivermectine est un traitement qui présente un risque plus important. Le traitement est administré par injection hebdomadaire pendant trois traitements. Cela peut entrainer un coma chez les espèces sensibles à l'ivermectine, comme les colleys. Il vaudrait mieux l'éviter à moins qu'il y ait une raison indéniable de le faire .
  2. Traitez la gale sarcoptique. Une fois identifié, ce trouble peut être traité facilement en appliquant certains produits répandus. On recommande en général les produits qui contiennent de la sélamectine ou de l'imidaclopride.
    • Au début, on applique ce traitement toutes les deux semaines pendant trois traitements, puis tous les mois pour éviter une réinfection.
    • Les produits par voie orale peuvent aussi être efficaces. Ils contiennent généralement de la milbémycine, à administrer à votre chien une fois par semaine sous forme de comprimé, pendant six traitements.
    • Des traitements plus rares comme l'amitraze peuvent aussi être efficaces. C'est un insecticide qui peut nuire à l'environnement si vous ne le conservez pas correctement. Il est toxique pour les poissons s'il se retrouve dans l'eau. Choisissez des produits plus surs pour ce traitement.
  3. Traitez tous les chiens qui ont été en contact avec le chien infecté. La cheyletiellose et la gale sarcoptique peuvent être transmises aux autres chiens. Tous les chiens qui ont été en contact avec le chien infecté doivent recevoir le même traitement.
    • Les chats et les autres animaux n'ont pas besoin de traitement.
  4. Nettoyez ou jetez la couche, les colliers et les laisses de votre animal. Jetez ou lavez avec minutie les couches, les colliers, les laisses et les autres matériaux portés par votre chien. Vous devez débarrasser votre maison de la présence de ces acariens. Lavez toutes les couches et les autres matériaux à l'eau chaude. Passez-les au sèche-linge si possible.
  5. Sachez que les hommes peuvent développer des démangeaisons à cause de la gale sarcoptique. L'acarien qui provoque ce type de gale peut être transmis à l'être humain, mais il ne peut pas se reproduire sur les hommes. Il peut provoquer des démangeaisons violentes sur des zones spécifiques de peau. Cependant, les acariens vont mourir tout seuls. Si vous commencez à développer des démangeaisons à cause de la gale de votre chien, les symptômes devraient disparaitre d'ici trois semaines.

Administrer le traitement contre la gale démodécique

  1. Attendez de voir si le chien développe des irritations à cause des acariens. Les demodex sont des acariens un peu différents des autres, car ils ne creusent pas sur la surface de la peau, mais s'enfoncent en dessous. Ils prennent aussi deux formes différentes.
    • Une infection localisée qui se contient d'elle-même chez les chiots et les chiens qui n'ont pas plus d'un an. La peau présente des acariens demodex, mais ils ne causent pas de problèmes à moins que le système immunitaire du chien soit affaibli. Puisque leur système immunitaire est en plein développement, les chiots peuvent parfois présenter des zones sans poil où la peau est lisse et rose. Cela ne va cependant pas le déranger et un traitement n'est pas requis. Au fur et à mesure que le système immunitaire du chiot se renforce, son organisme va lutter contre l'infection et la ramener sous contrôle.
    • Une infection généralisée qui se produit souvent chez les chiens de plus d'un an. Si les zones sans poil grossissent ou deviennent collantes et démangent le chien, ce qui démontre une infection secondaire, vous devriez lui administrer un traitement.
  2. Shampouinez le chien avec du peroxyde de benzoyle. La forme généralisée de gale démodécique, qui se répand sur tout le corps du chien, est plus grave. Elle se présente sous la forme d'irritations intenses et d'inflammations cutanées en réponse à la présence d'un grand nombre d'acariens dans les follicules pileux. Vous devez commencer par shampouiner votre chien avec un shampoing qui contient du peroxyde de benzoyle. Ce n'est pas un traitement en lui-même, mais il permet de « rincer » les follicules pileux, ce qui signifie qu'il y pénètre et les nettoie des acariens qui s'y trouvent. Ainsi, le corps du chien devient un environnement plus hostile aux acariens. Cela déloge aussi les acariens en même temps.
    • Vous trouverez ce genre de shampoing en animalerie. Demandez à votre vétérinaire de vous en recommander un.
  3. Diluez un insecticide dans son bain hebdomadaire. Le traitement contre la gale démodécique se compose d'un bain hebdomadaire qui contient un insecticide appelé amitraze. C'est un médicament liquide que vous diluez dans l'eau dont vous vous servez pour laver le chien. Puisque les pattes sont souvent infectées, faites tenir votre chien dans un petit volume de la solution pendant 10 minutes. Il faut au moins dix minutes de contact avec la peau pour que le produit soit efficace.
    • Ne rincez pas le produit. Laissez-le sécher à l'air.
    • Le traitement se fait toutes les semaines et continue jusqu'à ce que les échantillons de peau soient négatifs deux ou trois fois. Le traitement peut durer pendant quatre à douze semaines, selon la réponse du chien.
    • Sachez que l'amitraze est un produit toxique pour les poissons, les oiseaux et les reptiles. Il fait aussi s'aggraver l'asthme. Le bain doit être toujours pris dans un lieu bien ventilé, de préférence à l'extérieur et la personne qui lave le chien doit porter un équipement de protection comme des gants en caoutchouc et un tablier en plastique. Les personnes qui souffrent d'asthme ne doivent pas utiliser d'amitraze.
  4. Essayez les médicaments par voie orale. Puisque l'amitraze est désagréable et toxique pour certains animaux, certains vétérinaires pourraient vous conseiller d'autres traitements. En voici quelques-uns.
    • La milbémycine. C'est un vermifuge oral. Vous devez en administrer une dose conseillée par la posologie tous les jours et pendant trente jours après que deux ou trois échantillons de peau reviennent négatifs à au moins une semaine d'intervalle. Ce médicament est cependant plutôt cher. La milbémycine coute cher et le cout engendré pour un traitement sur 60 jours pour un gros chien peut être extrêmement élevé. En plus, il n'est pas toujours efficace, auquel cas la dose doit être doublée, ce qui fait encore augmenter le cout du traitement.
    • L'ivermectine. Ce médicament par voie orale est administré au début en doses faibles. Votre vétérinaire va ensuite augmenter avec précaution la dose. Un traitement journalier est souvent nécessaire pendant trois à huit mois. L'ivermectine peut produire des effets secondaires catastrophiques sur certains chiens, car elle peut traverser la barrière entre le sang et le cerveau et entrer dans le cerveau. Elle peut alors provoquer des problèmes de respiration, un manque extrême de coordination et même un coma. Les colleys sont particulièrement connus pour être sensibles et vulnérables à ces effets secondaires. Cependant, ce médicament est parfois utilisé chez ces espèces de chiens .
  5. Nettoyez ou jetez les couches, les colliers et les laisses. Jetez toutes les couches, les colliers, les laisses et les autres matériaux qui ont été en contact avec le chien ou lavez-les avec minutie. Vous devez éliminer ces acariens de chez vous. Lavez les couches et les autres matériaux infectés à l'eau très chaude. Si cela est possible, passez-les au sèche-linge.
  6. Ne vous inquiétez pas du traitement à administrer aux autres animaux. La gale démodécique ne se transmet pas comme la cheyletiellose ou la gale sarcoptique, c'est pourquoi les animaux qui ont été en contact avec le chien infecté n'ont pas besoin de traitement.
    • Les chiots peuvent être infectés par leur mère pendant la mise à bas. Les acariens peuvent rester sur la peau pendant des années dans l'attente d'une opportunité de se multiplier.
  7. Demandez à votre vétérinaire si votre chien ne présente pas de troubles sous-jacents. Un système immunitaire affaibli peut rendre une infection à la gale démodécique plus probable. Vous devez faire tout votre possible pour diagnostiquer et traiter ses problèmes de santé. Cela inclut un mauvais fonctionnement de la thyroïde, le diabète ou la maladie de Cushing.
  8. Traitez les infections avec des antibiotiques. La gale provoque souvent des lésions de la peau à cause des démangeaisons ce qui entraine des infections bactériennes. Il est important de maitriser les infections secondaires avec des antibiotiques (si cela est nécessaire).
    • Parfois, il est recommandé d'administrer au chien un traitement court aux stéroïdes par voie orale pour réduire les démangeaisons pendant que les médicaments traitent la cause sous-jacente. Cependant, vous ne devez pas utiliser de stéroïdes dans le cas d'une gale démodécique, car leur effet immunosuppresseur pourrait inhiber la capacité de l'organisme du chien à lutter contre les acariens et à les éliminer.

Garder son chien en bonne santé

  1. Assurez-vous que votre chien suit un régime alimentaire équilibré. Procurez à votre chien un régime alimentaire équilibré qui contient les vitamines et les sels minéraux nécessaires pour renforcer son système immunitaire. Cela l'aidera à mieux lutter contre la gale. Par exemple, des experts pensent que les demodex s'enfouissent sous la peau de nombreux chiens qui ne présentent pas de problèmes de la peau. Si leur système immunitaire contrôle leur nombre, ces chiens ne développent pas de symptômes de la gale. Lorsque le système immunitaire d'un chien est compromis à cause d'un mauvais régime alimentaire ou d'une mauvaise santé, ces acariens peuvent se reproduire et provoquer des problèmes .
  2. Traitez-le régulièrement contre les parasites. La plupart des traitements externes antiparasitaires ont un spectre d'action plus large que le simple traitement des puces. Par exemple, on retrouve de la sélamectine dans de nombreux produits. Celle-ci est aussi efficace contre les puces et les acariens responsables de la gale sarcoptique. D'autres produits communs qui contiennent du fipronil sont efficaces contre les puces et les cheyletiella. En utilisant ce produit régulièrement, votre chien sera protégé contre les acariens.
    • Ces produits ne vont pas éliminer complètement le risque que présente votre chien de contracter la gale. Mais ils en éliminent le risque pour certains types, selon le produit que vous utilisez .
  3. Nettoyez bien chez vous. On conseille généralement de bien nettoyer l'espace où vit votre chien. Les saletés peuvent transmettre des parasites et les nourrir. Au contraire, un environnement propre rend la survie des parasites plus difficiles.
    • Passez l'aspirateur régulièrement (tous les jours si cela est possible) et installez un collier insecticide dans le sac de l'aspirateur pour tuer les parasites que vous aspirez. Essayez un collier antipuce avec de la pyréthrine.
    • Vaporisez les tissus sur les meubles et les tapis d'un insecticide conçu pour tuer les œufs et les larves de puces. Ces produits sont très forts et vont probablement tuer aussi d'autres parasites comme les cheyletiella et les sarcoptes (les demodex vivent sur la peau, ces produits ne seront pas efficaces contre ces acariens). Cela réduit le risque de retour de l'infestation par contact avec des tissus contaminés. Votre vétérinaire peut vous conseiller un vaporisateur approprié. Vous ne devez cependant pas les utiliser près des oiseaux, des poissons ou des reptiles. Assurez-vous de bien ventiler la pièce pendant plusieurs heures après la première vaporisation.
    • Les parasites peuvent survivre pendant sept mois, c'est pourquoi il est important de vous occuper d'une réinfestation éventuelle .
  4. Nettoyez votre jardin. Si votre chien sort dans le jardin, vous devez vous assurer qu'il est bien propre. Nettoyez les restes de plantes comme les feuilles mortes et les plantes qui pourrissent, car elles pourraient contenir des parasites.

Avertissements

  • Il existe certaines espèces de chien, comme les boxers, qui sont plus sensibles à la gale que d'autres. Lorsque vous réfléchissez à la possibilité d'adopter un chiot, demandez à l'éleveur si la race est susceptible à la gale.
  • Il est important de traiter tout type de gale immédiatement avant que les acariens n'aient le temps de se multiplier rapidement. Ils vont affaiblir le système immunitaire de votre chien, ce qui affaiblit sa capacité à lutter contre les acariens. Votre chien deviendra aussi plus sensible à d'autres maladies ou d'autres parasites.
  • Assurez-vous de vérifier les étiquettes sur les médicaments que vous avez à la maison avant de les administrer à votre chien. Certains shampoings et insecticides ne doivent pas être utilisés sur des animaux sous un certain âge, car ils peuvent provoquer des maladies et peut-être même la mort. Si vous avez un doute, vérifiez auprès de votre vétérinaire.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.