Comment créer un costume de zombie

Les zombies ! Même si ce sont des monstruosités à la démarche lente sorties de leur tombe, ils sont très populaires en ce moment, et c’est un choix très courant de costume pour Halloween. Heureusement, un costume de zombie est relativement facile à confectionner, à condition de ne pas se lancer dans un maquillage très élaboré. Ce tutoriel très simple pour apprendre à « zombifier » vos vêtements et votre apparence est destiné aux lecteurs novices dans le monde des costumes zombies, et vous fournira toutes les instructions nécessaires pour vous confectionner un look parfait pour Halloween, pour une fête costumée, une « zombie walk » ou même les films que vous réalisez entre amis.

Étapes

  1. Choisissez votre type de zombie. Vous pouvez transformer en zombie n’importe quel type de personne – imaginez une ballerine zombie, une célébrité zombie, un footballeur zombie, un médecin zombie, un gardien de zoo zombie ; peut importe la carrière ou le caractère, il peut être zombifié. Soyez créatif dans le choix de votre style, de l'époque et de votre tenue – les morts génériques peuvent être un peu ennuyeux, et la zombification de votre costume offre de nombreuses possibilités.
  2. Trouvez la base de votre costume. Selon le type de zombie que vous avez choisi, vous aurez besoin soit de ressortir votre costume de l'année précédente pour le transformer totalement, soit d’en faire ou d’en acheter un nouveau. La règle numéro un : ne dépensez pas trop d’argent pour un costume, parce qu'il va être détruit ! Si vous souhaitez transformer votre costume de l'année dernière en un costume de zombie, assurez-vous que vous ne voudrez plus être cette douce princesse ou ce sorcier de nouveau. En outre, si vous ne voulez pas déchirer les vêtements que vous possédez, vous pouvez vous rendre dans une friperie et vous procurer les vêtements dont une autre personne ne veut plus pour vous confectionner votre tenue de zombie. Voici quelques idées de vêtements que vous pourriez transformer en costume de zombie :
    • Un survêtement que vous ne portez plus. Devenez un professeur d’aérobic zombie des années 80 avec une coiffure bouffante.
    • Un tutu ou une autre tenue de danse. Tellement mignon, jusqu’à ce qu’il soit porté par un zombie !
    • Des vêtements ordinaires. C’est une bonne excuse pour faire des trous dans un vieux jean ou un t-shirt dont vous pensiez vous séparer de toute façon.
    • Une vieille tenue militaire achetée dans une friperie ou dans un magasin de surplus militaire. Rien de tel qu’un soldat en rogne de retour pour se venger.
    • Votre vieil uniforme scolaire (si vous en possédiez un.) Cela peut être déplacé si votre école se trouve à proximité – vous risqueriez de vous faire alpaguer par votre ancien principal pour un discours sur la réputation de l’école.
    • Tout uniforme de travail. Si vous avez été infirmier, éboueur, postier, ou tout autre métier dont vous possédez encore l’uniforme, c’est votre occasion de le zombifier. Vous pouvez également chercher des uniformes d’occasion dans les friperies ou sur Internet. Il vaut mieux chercher des uniformes surannés, pour être sûr de ne pas avoir d’ennuis pour avoir détourné un uniforme officiel.
    • Des habits de soirée. Disons que vous vous rendiez à une fête, quand vous vous êtes soudainement fait attaquer par des zombies.
    • Tout ce que vous voulez. Vraiment, vous pouvez transformer n’importe quel vêtement en costume de zombie.
  3. Transformez votre costume en costume de zombie. À présent, il est temps de passer à l’étape délicate de la zombification du costume. Pour le moment, vous avez un vêtement en bon état ; il faut y remédier. Le plus important, c’est qu’il ait l’air négligé et sale – les morceaux de tissus déchirés et pendants sont du meilleur effet. Voici quelques étapes à suivre pour zombifier vos habits.
  4. Déchirez le costume. Les zombies trébuchent et s’accrochent à toutes sortes de choses, des plantes, des grillages, des barbelés ; et leurs vêtements se déchirent. En plus, les vêtements avec lesquels on a été enterré sont fragiles et se déchirent facilement. Lorsque vous déchirez vos vêtements, restez modeste – vous ne voudriez pas que les trous ne révèlent trop de votre anatomie.
    • Pour les jeans : un jean bien déchiré est toujours du meilleur effet. Insérez simplement les ciseaux à certains endroits et pratiquez des entailles. Puis tirez les fils. Vous pouvez aussi utiliser du papier de verre pour les élimer. Étant donné que vous ne cherchez pas à faire du style, vous n’avez pas besoin de le faire avec beaucoup de soins, mais vous pouvez trouver des astuces pour déchirer vos jeans sur wikiHow : Comment déchirer vos propres jeans.
    • Pour les t-shirts : utilisez les ciseaux pour entailler le tissu ici et là. Vous pouvez tirer sur les bandes de tissus pour les faire pendre ou les laisser telles quelles.
    • Pour les chemises : même chose que pour les t-shirts mais selon le tissu, vous pourriez faire plus d’entailles pour un meilleur effet.
    • Pour les vestes et les manteaux : utilisez des ciseaux pour faire des entailles dans les bras et sur le corps de la veste ou du manteau. Ne faites surtout pas cela sur un vêtement cher !
    • Pour les jupes et les robes : comme pour les t-shirts, utilisez simplement les ciseaux pour faire des entailles, puis agrandissez-les avec vos mains. Vous pouvez aussi faire un ourlet de travers et inégal (vous pouvez utiliser un découd-vite ou un coupe fil pour vous aider) pour un effet encore plus réussi. Si le vêtement comporte une bordure en dentelle ou d’autres décorations, donnez-leur un effet négligé en décousant quelques coutures pour qu’elles pendouillent.
    • Pour les collants et les bas : Tirez simplement sur quelques mailles avec votre ongle. Si vos ongles sont trop courts, asseyez-vous sur une table et faites glisser vos jambes contre le rebord pour déchirer vos collants.
    • Pour les accessoires : vous pouvez également déchirer les écharpes, les gants, les chaussettes, les chapeaux, etc.
  5. Ajoutez des marques de brûlures. Utilisez un briquet pour roussir ou brûler vos vêtements à certains endroits. Toutefois, faites toujours attention au degré d’inflammabilité du tissu avant de procéder, et ne procédez qu’au-dessus d’une surface ininflammable en ayant pris soin d’éloigner les objets qui pourraient prendre feu. Vous ne voulez pas mettre le feu à votre maison. Par exemple, réaliser quelques brûlures sur une veste en laine (la laine résiste au feu) dans un espace dégagé au milieu du garage sur le sol en béton est l’idéal. Par contre, essayer de brûler une paire de collants synthétiques près de piles de papiers sur votre tapis est un moyen sûr de courir à la catastrophe. Utilisez votre bon sens.
    • Gardez de l’eau à proximité en cas d’urgence.
    • Ceci doit être réalisé par un adulte.
  6. Ajoutez du sang. Les zombies ont du sang qui dégouline de partout. Expérimentez pour fabriquer du faux sang et ajoutez-en à divers endroits sur votre costume. Voici quelques conseils pour appliquer le faux sang sur votre costume ou sur votre corps :
    • Si vous l’achetez, il est recommandé d’utiliser le faux sang le plus sombre, principalement composé d’eau.
    • Le sang comestible gluant, ou à base de sirop de riz peut être désagréable à porter longtemps, et peut vous donner une allure plus amusante qu’effrayante.
    • Pour décorer votre costume avec le faux sang : Préparez un espace que vous pourrez salir, de préférence en extérieur. Mettez du papier journal ou des bâches sur le sol et les meubles pour être sûr de ne faire aucun dégât. Lâchez-vous ! Utilisez vos mains pour salir le costume. Vous pouvez laisser des empreintes, faire des éclaboussures ou même projeter le faux sang en grattant votre pinceau en direction de votre costume.
    • Le latex liquide permet de créer des blessures ou des lambeaux de peau. Appliquez le latex et donnez-lui la forme d’une blessure, puis ajoutez des touches de peinture acrylique rouge, brune et violette pour la colorer. Pour qu’elle ait l’air fraîche, vous pouvez ajouter un peu de faux sang à l’intérieur de la blessure. Pour ajouter de la texture, vous pouvez vous procurer des flocons d’avoine et de la gelée incolore. Faites fondre la gelée pendant environ 10 - 15 secondes et mélangez l’avoine. Appliquez sur le visage et laissez sécher.
  7. Salissez votre costume. Les zombies sont sortis de leurs tombes, alors frottez votre costume avec de la terre et salissez-le par endroits.
  8. Passez au maquillage. C’est une des étapes les plus cruciales, parce que c'est votre maquillage qui déterminera si votre costume est nul ou génial. Les deux meilleures sortes de produits pour les maquillages de zombies sont les fards et les maquillages à l’aérographe.
    • Pour donner un effet gore et sale à votre zombie, utilisez des fards. Le fard à maquillage est lourd, facile à appliquer et peut donner un très bon effet.
    • Si vous préférez être une goule plus « fraîche », un peu plus grise, utilisez un aérographe. C’est un instrument parfait pour appliquer une fine couche homogène de couleur et pour créer des formes en recouvrant le visage. Appliquez au moins deux couches de blanc avec un maquillage à base d’eau, en ajoutant du bleu pâle sur les parties charnues et du bleu foncé là où le visage doit paraître émacié. Ajoutez du faux sang pour ces deux styles et vous êtes prêt !
    • Pour donner un effet asséché à votre visage, mettez des boules de coton à l’intérieur de vos joues puis recouvrez votre visage avec du latex liquide. Laissez-le sécher, puis retirez le coton. Le latex va sécher en créant des rides qui vous donneront l’air d’un mort !
    • Les lentilles colorées peuvent aussi être utilisées pour encore davantage d’effet, et vous pouvez en trouver à prix abordable sur Internet. N’oubliez pas de maquiller aussi votre cou, vos mains et toutes les parties de votre corps qui seront nues. Mettez un peu de faux sang comestible dans votre bouche pour donner une belle finition à vos dents.
  9. Ajoutez des effets spéciaux à votre maquillage. Des effets spéciaux peuvent ajouter beaucoup de qualité à votre maquillage. Vous pouvez les créer vous-même avec du latex liquide, ou acheter des éléments de maquillage déjà faits dans un magasin d’articles pour la fête. Souvenez-vous que vous pouvez utiliser des effets spéciaux sur votre corps aussi ! Des entailles sur vos bras ou sur vos jambes, des faux ongles qui transpercent vos mains : soyez créatif ! Si cela vous semble trop de travail, sautez cette étape.
  10. Occupez-vous de votre coiffure. Votre coiffure est aussi importante que le reste de votre costume. Une bonne coiffure peut être la touche finale de votre costume de zombie. Si vous avez les cheveux longs, vous pouvez les emmêler et faire des nœuds. Aspergez-les avec du faux sang, ajoutez de la terre, des feuilles et tout ce que vous voulez. Essayez de trouver un accessoire original, comme des faux insectes ou une fausse souris pour un look vraiment inoubliable.
    • Si vous ne voulez pas causer trop de dommages à vos cheveux, vous pouvez vous procurer une perruque bon marché – c’est aussi plus facile de créer une super coiffure en tenant la perruque devant vous (posée sur un mannequin si possible) pour coller tout ce que vous voulez dessus.
  11. Rentrez dans le personnage. Un vrai zombie grogne et se traîne en boitant. Rentrez dans le personnage et trouvez votre zombie intérieur, en ajoutant des détails en fonction de votre personnage.
    • Êtes-vous un zombie traditionnel, lent ? Dans ce cas, vous pouvez vous contenter de traîner des pieds et de grogner en cherchant des cerveaux humains.
    • Êtes-vous un zombie comme ceux du film « 28 jours après », qui courent rageusement ? Entraînez-vous à crier et travaillez votre regard écarquillé.
    • Êtes-vous un zombie végétarien et protecteur des droits des humains ? Vous pourriez chercher à manger des carottes plutôt que des cerveaux !
  12. Vous êtes prêt !

Conseils

  • Vous pouvez vaporiser un spray coloré bleu ou gris sur vos cheveux après les avoir emmêlés et ajouter du talc pour qu'ils aient l'air morts.
  • Utilisez des flocons d’avoine et de la gelée pour ajouter de la texture. Faites fondre la gelée au micro-ondes entre 10 et 15 secondes, puis mélangez les flocons d’avoine. Appliquez sur le visage et laissez reposer. Cela donnera l’impression que vous vous êtes battu avec d’autres zombies, ou que vous êtes mort depuis longtemps.
  • Faites des recherches pour voir les différents styles de maquillages, de produits et de lentilles et définissez ce que vous préférez.
  • Faites des essais de maquillage et de costume en avance, pour avoir tout le temps d'être fin prêt avant le jour de l’événement.
  • Vous pouvez acheter des prothèses de zombie dans un magasin d’articles pour la fête ou de costumes.
  • Vous pouvez aussi vous costumer en groupe pour organiser un bon moment à plusieurs.
  • Mettre du gel dans vos cheveux les rendra graisseux.
  • Humidifiez votre peau et rasez les endroits où vous allez utiliser du latex.
  • Si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser un peu de gel sur le dessus de vos cheveux pour les rendre gras.

Avertissements

  • Faites attention à ne pas trop effrayer les personnes. Les jeunes enfants peuvent facilement avoir peur. Il peut être amusant d’effrayer les adultes, mais ayez une bonne attitude et faites en sorte que tout le monde s’amuse.
  • Testez tous les produits sur une petite partie de votre peau avant de les utiliser pour être sûr de ne pas faire de réaction allergique. Évitez d’utiliser des produits à base de latex si vous y êtes allergique.
  • Soyez prudent en utilisant le feu, et suivez les précautions décrites ci-dessus.
  • Ne touchez personne lorsque vous participez à une zombie walk ou à tout autre événement public.

Éléments nécessaires

  • Des vieux vêtements
  • Des ciseaux et un découd-vite
  • Un briquet pour roussir les vêtements (à utiliser avec prudence)(optionnel)
  • De la terre pour salir le costume
  • Du maquillage (comme détaillé dans les étapes ci-dessus)
  • Du faux sang
  • Une perruque (optionnel)
  • Des feuilles, de la poussière, des brindilles, etc. pour incorporer à votre coiffure ou à la perruque
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.