Comment mettre en place un aquarium récifal

La mise en place d'un aquarium récifal pourrait sembler être quelque chose de terrifiant, mais c'est en fait plutôt simple si vous suivez quelques étapes précises.

Étapes

  1. Choisissez la pièce de la maison où vous voulez installer l'aquarium. Mettez l'aquarium dans une zone de la maison loin des courants d'air, des radiateurs, des fenêtres, de la lumière directe du soleil et d'autres sources de température changeante comme la cuisine. Évitez aussi les zones où il fait trop chaud ou trop froid. Ne le mettez pas non plus dans un lieu trop fréquenté, mais assurez-vous de pouvoir le voir suffisamment pour l'apprécier.
  2. Achetez le plus gros aquarium que vous pouvez trouver adapté à l'espace que vous lui avez réservé ou le plus gros aquarium que votre budget vous permet. Les gros aquariums permettent d'obtenir un environnement plus stable, car la chimie de l'eau y sera plus facile à maintenir.
  3. Choisissez entre un aquarium en acrylique et un aquarium en verre. Les parois en acrylique vont s'érafler facilement, mais elles seront plus faciles à percer et plus légères. Vous pouvez acheter un aquarium qui possède déjà les trous nécessaires ou si vous êtes bricoleur, vous pouvez le faire vous-même (en utilisant une scie cloche avec un foret en diamant). Certaines animaleries ou verreries pourraient proposer ce genre de service. Un aquarium avec « débordement intérieur » est un gros plus. On les vend souvent avec la mention « aquarium récifal tout prêt ». Il vaudrait mieux ne pas choisir un aquarium trop profond (par exemple entre 60 et 75 cm) pour pouvoir atteindre facilement le fond. Un aquarium plus large vous donnera une meilleure profondeur de vue et un aspect plus naturel ainsi qu'une meilleure lumière. Un deuxième aquarium plus petit (le carter) sera placé sous l'aquarium principal et cachera tout l'équipement nécessaire. Le carter n'est pas absolument obligatoire, mais il est plus esthétique de cacher l'équipement tout en augmentant la quantité totale d'eau dans le système.
  4. Choisissez votre lumière. Les lampes à halogénure métallique fournissent la meilleure lumière possible pour la plupart des coraux, il est aussi possible d'installer d'autres formes d'éclairage pour obtenir des degrés divers de réussite. Les ampoules de 250 watts suffiront pour la plupart des aquariums à l'exception des plus profonds où des ampoules de 400 watts permettront à la lumière de pénétrer plus loin. Le spectre de couleur des ampoules (la température des couleurs est exprimée en kelvins) est un choix personnel. Les ampoules entre 10 000 K et 20 000 K sont les plus populaires, plus le nombre de kelvins est élevé et plus l'aquarium est « bleu ». Certaines personnes affirment que la croissance des coraux est affectée par la couleur de la lumière, mais les coraux grandissent vite et sans problème de chaque côté du spectre. On recommande généralement une ampoule à halogénure tous les 60 à 90 cm de longueur d'aquarium.
  5. Parmi les autres types de lumière que vous pourriez envisager, essayez les ampoules fluorescentes, surtout celles à haute intensité. Power Compact et T5 sont des marques populaires ou même T5HO. Vous en trouverez avec les mêmes couleurs que les ampoules à halogénure métallique et elles sont souvent moins chères et produisent moins de chaleur que ces dernières. On utilise souvent une combinaison d'ampoules à halogénure et d'ampoules fluorescentes. La chose la plus importante à vous souvenir lorsque vous choisissez une ampoule T5 fluorescente est de vous assurer d'en acheter une avec des réflecteurs individuels. Même si les ampoules ne produisent pas une grande quantité de lumière avec des réflecteurs paraboliques standards, elles peuvent devenir beaucoup plus vives avec des réflecteurs individuels. De nombreuses personnes choisissent une seule couleur d'halogénure métallique, par exemple 10 000 K, et utilisent quelques ampoules fluorescentes bleues pour rendre la couleur plus agréable.
  6. Mettez en place le système de filtration. Pour un aquarium plus petit (moins de 120 litres), un changement d'eau hebdomadaire peut être mis en place pour éviter l'utilisation d'une écumoire. Si vous avez choisi d'acheter un aquarium plus grand (c'est-à-dire plus de 140 litres), une écumoire à protéines est un appareil très important dans votre équipement. Procurez une bonne écumoire à protéines et mettez-la dans le carter ou à l'arrière de l'aquarium si elle est conçue pour cet emplacement. Ne faites pas des économies sur cet appareil. Souvent, on sous-estime les écumoires à protéines vis-à-vis de la taille de l'aquarium, c'est pourquoi une écumoire pour un aquarium de 400 litres sera à peine efficace pour un aquarium récifal de 200 litres (surtout si vous y mettez beaucoup de poissons que vous nourrissez souvent). Les écumoires à roue sont des choix populaires et elles peuvent être efficaces compte tenu de leur taille et de leur coût. Ne vous fiez pas aux écumoires « venturi » à moins que ce soit un modèle haut de gamme avec une pompe très puissante. Ne vous embêtez pas non plus à acheter des écumoires à cartouche qu'on utilise souvent dans les aquariums d'eau douce. Elles sont plutôt inutiles dans les aquariums récifaux et elles peuvent provoquer l'accumulation de nitrates dans leur milieu interne, ce qui peut avoir un effet négatif sur l'aquarium. Ceci étant dit, il est possible d'utiliser des filtres à cartouche pour des milieux composés de carbone ou d'autres produits, du moment que vous le nettoyez régulièrement.
    • L'écumoire devient rapidement moins chère que changer l'eau salée.
    • Si l'aquarium ne contient pas beaucoup de poissons et des poissons délicats (ou très chers), essayez d'installer une minuterie sur l'écumoire et même le filtre, même s'il y aura toujours un peu de circulation par exemple à cause du bloc-moteur, car cela permet de filtrer l'eau pendant la journée et de la nettoyer pendant la nuit.
  7. Ajustez le courant. Maintenant, c'est le moment d'installer une pompe à eau salée pour faire revenir l'eau depuis le carter vers l'aquarium principal. Les blocs-moteurs additionnels dans l'aquarium ou les pompes externes doivent être installés de façon à fournir suffisamment de courant dans les zones d'eau stagnante, ce qui est essentiel à la survie du corail.
  8. Installez les chauffe-eau dans le carter ou à l'arrière de l'aquarium.
  9. Envisagez d'utiliser un refroidisseur d'aquarium. La lumière intense utilisée dans les aquariums récifaux fait chauffer l'eau ce qui rend difficile le maintien d'une température adéquate dans l'aquarium. Même si les problèmes de température ne sont pas vraiment un problème dans des pays plus frais comme le Canada, vous pourriez être surpris de la température que peut atteindre l'eau de l'aquarium lors d'une journée plus chaude. Votre but principal est d'éviter des fluctuations trop importantes de la température de l'eau. Moins la température varie pendant la journée ou la nuit, plus l'environnement marin dans l'aquarium sera stable.
  10. Remplissez l'aquarium partiellement avec de l'eau du robinet pour vérifier la présence de fuites éventuelles. Allumez le carter pour vérifier l'eau qui s'y engouffre. Utilisez un bout de ruban adhésif pour faire une marque au niveau de la ligne d'eau maximale. Cela représente la quantité d'eau maximale qui peut se trouver dans le carter avant qu'il déborde. Vous pouvez aussi installer un bout de ruban adhésif au niveau de la ligne minimale, c'est-à-dire le niveau minimal d'eau nécessaire pour faire fonctionner le carter et ne pas envoyer de l'air dans l'aquarium. Faites en sorte que le niveau de l'eau reste entre ces deux lignes. Le compartiment dans lequel se trouve la pompe est généralement celui où vous allez remarquer une baisse du niveau de l'eau à cause de son évaporation. Il existe des appareils qui permettent de compenser automatiquement cette perte en eau en ajoutant de l'eau sans chlore (et sans sel) dans l'aquarium. Autrement, vous pouvez aussi le faire manuellement en faisant une marque à l'endroit où vous souhaitez que le niveau d'eau reste et en compensant l'évaporation de l'eau avec de l'eau fraîche sans chlore.
  11. Préparez suffisamment d'eau de mer artificielle pour le volume requis. Utilisez seulement du sel de mer pour aquarium de bonne qualité et de l'eau purifiée par osmose inverse et déionisation. Vous pouvez aussi remplir l'aquarium d'eau désionisée avant d'y ajouter le sel. Vous ne devez pas sous-estimer l'importance du système d'osmose inverse et de déionisation. Vous pouvez utiliser de l'eau du robinet, mais votre aquarium se retrouve alors à la merci des produits chimiques qui se trouvent dans l'eau. Un bon système d'osmose inverse et de déionisation ne coûte pas trop cher et vous devriez le considérer comme une nécessité. Un modèle qui convertit 400 litres d'eau par jour est un bon choix, car vous n'allez pas devoir attendre trop longtemps avant de pouvoir obtenir de l'eau purifiée, ce qui est plutôt pratique. Si votre aquarium est plus petit, vous pouvez acheter des bouteilles d'eau filtrée par osmose inverse. Il n'est pas recommandé d'utiliser de l'eau distillée, car les installations de distillation contiennent des tuyaux en cuivre. Le cuivre est un élément toxique pour la plupart des invertébrés y compris les coraux, les crevettes, etc.
  12. Une fois que vous avez préparé l'eau de mer et que vous avez rempli l'aquarium, allumez toutes les pompes et laissez reposer l'eau pendant une journée. Il va falloir un peu de temps au sel pour se dissoudre et pour que la chimie de l'eau se stabilise. L'action des pompes va éliminer l'excès de dioxyde de carbone (qui entraîne un pH de l'eau bas). Vous pouvez y ajouter du sable si vous ne souhaitez, soit avant de mettre l'eau (s'il ne sert pas de substrat vivant) ou après. Si vous vous en servez de substrat vivant, ajoutez-le après avoir ajouté le sel dans l'eau. Éteignez les écumoires jusqu'à ce que le sable se dépose au fond. Il est recommandé de mettre une épaisseur de 10 à 12 cm de sable pour traiter le plus de détritus biologiques possible (à cette profondeur, seulement pour les amateurs expérimentés, car de nombreux problèmes peuvent apparaître, essayez de trouver du sable aérobie ou anaérobie pour les aquariums récifaux). Certaines personnes préfèrent l'apparence apportée par un substrat de sable, mais ne veulent pas voir apparaître le « syndrome du vieil aquarium » qui peut se produire à cause du sable (celui-ci se produit lorsque le sable contient plus de détritus qu'il ne peut en gérer et pourrait provoquer une intoxication de l'eau si des poches de sulfure d'hydrogène s'accumulent dans le sable). Vous pouvez aussi y mettre une couche de 2 à 4 cm de sable du moment que vous nettoyez régulièrement les détritus. C'est en fait l'épaisseur recommandée, surtout pour les débutants.
  13. Vous pouvez aussi choisir de ne pas mettre de sable du tout. On appelle cela un « fond nu ». Il est beaucoup plus facile de garder votre aquarium propre avec un fond nu, car vous pouvez y aspirer facilement les détritus qui s'y déposent. Ce n'est pas aussi esthétique à voir, mais pour de nombreuses personnes, le côté pratique du nettoyage est plus agréable.
  14. Ajoutez-y des « pierres vivantes » et disposez-les comme vous le voulez pour remplir environ 20 % du volume de l'aquarium. Vous pouvez poser la pierre sur un lit de sable d'aragonite ou vous pouvez installer la pierre avant le sable. Vous pouvez acheter des pierres vivantes en ligne, chez des professionnels ou dans un magasin de matériels d'aquarium.
  15. Laissez l'aquarium faire son « cycle ». Cela signifie que vous allez devoir attendre jusqu'à ce que l'eau ne contienne plus d'ammoniac et de nitrites. Vous pouvez accélérer le processus en ajoutant de petits morceaux de nourriture pour poissons congelés dans le sable (ce n'est pas nécessaire si vous avez une pierre vivante, il y a déjà beaucoup de crustacés et de vers morts dedans à cause de l'expédition). Cela devrait prendre entre une et six semaines. La floraison des algues peut aussi faire partie du cycle. Vérifiez l'eau et assurez-vous que la salinité est stable entre 1,023 et 1,026. Cela ne veut pas dire qu'elle peut être à 1,023 un jour et à 1,026 le jour suivant. Trouvez le taux de salinité que vous voulez et gardez-le à ce niveau-là. Le taux de salinité optimal pour les coraux est de 1,025 ou 1,026, une salinité plus basse n'est pas appropriée pour les coraux et les invertébrés. Vous ne pouvez avoir qu'une salinité de 1,021 à 1,026 dans votre aquarium. Compensez l'évaporation de l'eau en y ajoutant de l'eau filtrée par osmose inverse ou désionisée. Gardez la température, le taux de calcium et l'alcalinité de l'eau à des niveaux stables. N'utilisez pas de compléments vendus dans le commerce à moins que vous sachiez ce que vous faites. La floraison des algues est fréquente pendant les six premiers mois après la mise en route de l'aquarium, c'est pourquoi vous ne devez pas vous inquiéter d'observer la pousse de nouvelles algues. Nettoyez bien l'aquarium et changez environ 10 % de son eau toutes les semaines. Une fois que l'aquarium est stable, vous pourriez envisager de ralentir le changement d'eau. Assurez-vous que l'eau que vous y ajoutez est suffisamment chaude et a été mélangée dans un récipient séparé avant de la verser dans votre aquarium.
  16. Ajoutez des créatures de nettoyage de l'aquarium, par exemple des escargots et de petits bernard-l'hermite avant de mettre les poissons de récif.
    • Si c'est la première fois que vous avez un aquarium récifal, achetez seulement entre un et trois poissons peu chers compatibles avec une grande variété d'autres poissons, y compris des poissons exotiques que vous aimeriez avoir plus tard. Puisqu'ils ne sont pas chers, vous n'allez pas perdre beaucoup d'argent s'ils meurent, ils seront plus forts et plus résistants. Puisque vous n'en aurez pas beaucoup (et ils seront petits, ce qui est généralement le cas des poissons peu chers), ils ne vont pas accabler le système de filtration biologique dès le début.
  17. De nombreux passionnés d'aquarium affirment que vous ne devriez pas installer des coraux et des anémones avant que l'aquarium ne tourne pendant plusieurs mois. Un aquarium « mûr » est beaucoup plus efficace pour y faire pousser du corail. En règle générale, vous devez surveiller votre pierre vivante. À un moment donné, vous allez remarquer que la pierre ou les parois en verre se couvrent de points mauves. Ces points sont des algues corallines. Les conditions nécessaires au développement de ces algues sont aussi celles nécessaires au développement du corail. Vous allez apercevoir de nouveaux crustacés, vers, plumeaux, de nouvelles algues et bien plus encore. Une fois que vous les voyez, en supposant que vos tests de l'eau affichent toujours 0 pour l'ammoniac et moins de 20 ppm pour les nitrates, vous pouvez commencer à y ajouter des coraux.
  18. Vous pouvez rejoindre une communauté de passionnés en ligne par exemple REEF2REEF pour leur poser des questions et vous informer.
  19. C'est terminé !

Conseils

  • Lisez des livres, rejoignez des communautés en ligne et posez beaucoup de questions. Investissez dans un réfractomètre et des kits de tests de bonne qualité.
  • Les volumes des pompes varient selon l'espace vertical que la pompe doit surmonter. Vérifiez les spécifications de la pompe pour trouver la pression maximale et l'installer correctement. La distance horizontale n'est pas mentionnée, car elle a peu d'impact à moins qu'elle soit importante (c'est-à-dire plus de 3 m).
  • Investissez dans un réfractomètre pour mesurer avec précision la salinité de l'eau. C'est une dépense peu coûteuse d'environ 30 euros et il est beaucoup plus simple et exact que les tests liquides ou les vieux hydromètres.

Avertissements

  • Vous devez vous engager sur le long terme. Certains poissons vont vivre plus de 20 ans si vous vous en occupez bien. De nombreux coraux survivent à leur propriétaire.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.