Comment cultiver des fraises

Les fraises les plus savoureuses et juteuses sont celles que vous faites pousser vous-même. En plus de donner des fraises, le fraisier est aussi une plante très décorative qui pousse très bien dans les jardins et les potagers. C'est aussi une plante facile à faire pousser pour les enfants qui seront ravis de ramasser les fruits de leurs efforts. Littéralement. Il y a beaucoup de manières de cultiver des fraises - choisissez-en une en fonction de vos préférences et de votre situation.

Choisir une variété de fraisiers

  1. Déterminez quelle variété de fraisiers correspond le mieux à vos besoins. Il y a deux types basiques de fraises : les fraisiers d'été et les fraisiers d'hiver qui portent des fruits toute l'année. Parmi les fraises d'été, il existe celles qui mûrissent au début de l'été, celles qui mûrissent au milieu de l'été et celles qui mûrissent vers la fin de l'été. Il existe énormément de variétés à l'intérieur de chaque type de fraises et certaines sont très dépendantes d'un certain environnement. Demandez donc conseil à votre magasin de jardinage pour choisir votre variété. De manière très générale, on peut présenter quelques-unes des variétés ainsi :
    • Les fraisiers d'hiver qui portent des fruits toute l'année : Ce sont les fraisiers les plus populaires car elles continuent à donner des fraises pendant au moins cinq bonnes années. Ces fraisiers produisent de bonnes quantités de fraises toute l'année (dehors dans les climats tempérés, en serre dans les zones plus froides). Cette variété de fraise peut être un excellent choix si vous voulez avoir une production ininterrompue de fraises.
    • Les fraisiers de juin : Ce fraisier produit de bonnes quantités de fraises des premières semaines de l'été jusqu'à la mi-saison, en fonction du moment où ils ont été plantés (les fraisiers d'été portent des fruits mûrs environ deux mois après avoir été planté). Choisissez cette variété si vous voulez cuisiner vos fraises et/ou les congeler.
    • Les fraisiers remontants : Ils sont similaires aux fraises d'hiver mais ils produisent des quantités bien moindres de fraises pendant l'année. C'est un bon choix si vous voulez manger vos fraises directement à partir de la plante.
    • Les fraises gariguettes : Ce fraisier produit de toutes petites fraises. Mais ces fraises ont beau être petites, elles sont très savoureuses ce qui en fait un excellent choix pour faire des confitures.
  2. Trouvez les plantes. La plupart des magasins de jardinage vendent des fraisiers. Ceci dit, si vous voulez une certaine variété, il vous faudra peut-être chercher sur internet ou demander à votre magasin de la commander. Il est toujours utile d'entendre les conseils d'un spécialiste de votre magasin de jardinage pour savoir quelle variété de fraisiers poussera le mieux dans votre environnement.
    • Il vaut mieux planter vos fraisiers juste après les avoir achetés. Si vous les laissez trop longtemps dans leurs pots, ils risquent de s'étouffer avec leurs racines, de développer des maladies et de perdre trop de leur vigueur pour pouvoir ensuite pousser normalement.
  3. Inspectez toujours les fraisiers à la recherche de symptômes de maladies et de mauvaise santé avant de les acheter. Vos fraisiers doivent avoir des feuilles bien vertes et ne pas présenter de taches, ni de bords brunis, ni de feuilles déchirées. Les racines doivent être nombreuses et d'une couleur très claire.
    • Pensez à acheter des fraisiers résistants aux maladies. Même si ces variétés sont généralement plus chères, il est bien connu que ces fraisiers sont plus résistants aux différents maladies et champignons auxquels ils peuvent être exposés.
  4. Décidez où vous voulez planter vos fraises. Les fraisiers poussent très bien à la fois à même le sol et dans des récipients, à partir du moment où vous leur donnez du bon terreau et des engrais. Le choix vous appartient en fonction de l'espace dont vous disposez et des températures de votre région. Par exemple, si vous voulez cultiver des fraises toute l'année dans un climat plutôt froid, pensez à les mettre dans un potager ou dans un récipient qui peut être rapidement déplacé de l'intérieur vers l'extérieur en fonction des saisons.
    • Les fraisiers poussent bien dans presque tous les climats, à l'exception des climats tropicaux.

Anatomie du fraisier

  1. Comprenez que les fraisiers poussent à partir de la couronne. La couronne, c'est ce qui ressemble à la base de la plante avant que les racines apparaissent. La couronne ne peut être couverte lorsque vous plantez le fraisier, quel que soit l'environnement dans lequel vous le plantez. Ceci dit, elle ne doit pas être trop exposée non plus - assurez-vous toujours que la couronne se trouve juste au-dessus du sol.
  2. Notez que les graines de la fraise se trouvent à l'extérieur du fruit. C'est un emplacement assez inhabituel pour des graines, mais cela fait partie du charme unique de la fraise. Si vous voulez faire pousser les fraisiers à partir de graines, une section a été consacrée à cette méthode.
    • Soyez conscient que faire pousser à partir de graines peut s'avérer difficile : les fraisiers peuvent mettre plus d'un an avant de porter des fruits.

Faire pousser les fraises dans le jardin

  1. Plantez au bon moment. Le bon moment pour planter dépend de chaque variété de fraisiers. Lisez donc les instructions sur les pots ou demandez à celui qui vous a vendu les fraisiers.
    • Les variétés très productrices de fraises doivent être plantées pendant l'été, habituellement vers la fin juillet ou au pire début août.
    • Les fraises gariguettes doivent être plantées vers la fin du printemps.
    • Les fraisiers d'hiver doivent en fait être plantés soit en automne soit au printemps (plutôt qu'en hiver), car cela leur laisse plus de temps pour s'installer dans la terre et de développer un bon système de racines saines. (Ces indications sont valables pour des jardins situés dans des zones tempérées.)
  2. Choisissez un endroit chaud et ensoleillé. Les fraises poussent très bien en plein soleil. Elles poussent encore mieux s'il n'y a pas de vent. Un fraisier produira des fraises même s'il se trouve partiellement à l'ombre, mais jamais autant qu'un fraisier qui est resté tout le temps au soleil
  3. Préparez bien la terre. Ajoutez plein de compost pour enrichir la terre et enlevez toutes les mauvaises herbes et leurs racines.
    • Les fraises poussent le mieux dans un sol riche. Si la terre est pleine d'argile ou de sable, ajoutez beaucoup de matière organique bien décomposée. Ajoutez du paillis après avoir planté pour protéger la surface de la terre et garantir la propreté des fraises.
    • Si la terre est très acide, ajoutez les 3/4 d'une tasse de dolomite par mètre carré de compost avant de planter.
  4. Enlevez le fraisier du pot dans lequel il était au magasin. Placez la boule de racines dans un seau d'eau pour tremper pendant environ une heure. Cela contribue à alléger le choc de la transition du pot vers la terre et assure l'humidité des racines.
  5. Creusez un trou dans la terre. Mettez le fraisier dans le trou, en maintenant la couronne au-dessus du sol.
  6. Pressez fermement mais doucement autour de la base du fraisier.
  7. Continuez de la même manière avec vos autres fraisiers si vous en avez. Espacez chaque plante d'environ 35-40 cm. Si vous faites plusieurs lignes, espacez chaque ligne d'environ 90 cm.
  8. Arrosez régulièrement. Ceci dit, n'arrosez pas trop non plus, les racines creuses ont besoin d'eau mais n'aiment pas être totalement trempées. Essayez d'éviter que le sol ne se dessèche tout en évitant que l'endroit se transforme en bain de boue ! Vos fraisiers ont besoin d'un coup d'arrosage lorsque la surface est sèche jusqu'à 1 cm de profondeur (enfoncez votre doigt pour vérifier).
    • Arrosez la couronne de la plante. Évitez d'arroser les fruits - cela peut les faire pourrir.
  9. Utilisez de l'engrais liquide pour nourrir les plantes. Choisissez un engrais adapté aux fraises.
    • Si vous donnez des engrais solubles dans l'eau avec une forte concentration de nitrogène à vos plantes, elles ne produiront pas beaucoup de fruits, mais plutôt énormément de feuilles vertes. Si vous voulez vraiment utiliser ce genre d'engrais, utilisez-en aussi peu que possible.
  10. Enlevez les premières fleurs. En enlevant les premières fleurs qui apparaissent, vous donnez une chance au fraisier de pousser plus vigoureusement et de fortifier son système de racines. Après cela, vous pouvez laisser les fleurs pousser.
    • Les stolons doivent aussi être enlevés. Si votre fraisier en produit, vous les verrez seulement un mois après qu'ils aient commencé à pousser. Les stolons absorbent l'énergie du fraisier, coupez-les donc jusqu'à ce que la plante se soit bien établie. Plus tard, vous pourrez laisser un stolon créer un nouveau fraisier (si vous cultivez dans un jardin), mais ne laissez jamais un fraisier avoir plus d'un stolon à la fois, car ces extensions vampirisent la plante qui détourne son énergie de la production de fraises vers les stolons.
  11. Inspectez régulièrement vos fraisiers. Le premier signe que vos fleurs de fraisier sont en train de devenir des fraises est l'apparition de petites fraises vertes. Celles-ci continueront à pousser et prendront leur teinte rouge lorsqu'elles sont mûres.
    • Vous aurez peut-être un problème avec les oiseaux. Les oiseaux adorent les fraises aussi. Si vous découvrez qu'ils mangent les vôtres, il vous faudra ériger une forme de barrière. Vous pouvez installer un fin filet au-dessus de vos fraises. Il empêchera la plupart des oiseaux d'avoir accès à vos fraises. Vous pouvez aussi partager avec les oiseaux. Si les oiseaux ne sont pas trop avides de fraises, vous pouvez leur en laisser une part et garder l'autre part pour vous. Cela marche mieux si les oiseaux ont peur de quelque chose dans les environs, comme d'un chat, des reflets de lumière sur les CDs ou du bruit.
  12. Récoltez les fraises. Lorsque toute la fraise est rouge, il est temps de la cueillir. Prenez un bol ou un panier et ramassez les fraises directement sur les fraisiers. Ramassez-les toujours avec la tige, à moins de vouloir les manger tout de suite, nature ou dans une recette.
    • Rincez vos fraises fraîchement ramassées avec soin dans de l'eau froide avant de les manger.
  13. Continuez à entretenir les fraisiers. Les fraisiers sont très pratiques et continueront de produire des fraises année après année pendant au moins cinq années avant de devoir être remplacés. Dans les zones tempérées, laissez de l'espace à vos fraisiers pour qu'ils passent l'hiver en enlevant les mauvaises herbes ainsi que les paillis. S'il neige dans votre région, mettez vos fraises dans un récipient et mettez-les à l'intérieur lorsqu'arrive l'hiver
    • Si vous avez des problèmes de virus qui tuent vos fraisiers, pensez à renouveler vos fraisiers tous les deux ans. Jetez tous les fraisiers infectés et procurez-vous-en des sains.

Faire pousser les fraisiers dans un récipient

  1. Choisissez un récipient avec des trous d'évacuation pour l'eau. Même si vous pouvez vous procurer des pots spécialement pour fraisiers qui présentent plusieurs ouvertures, cela n'est absolument pas nécessaire. Les fraisiers poussent et produisent des fraises dans n'importe quel récipient si la terre est bonne et l'exposition au soleil suffisante.
    • Mettez de la terre cuite, des cailloux ou de la céramique cassée au fond du récipient. Cela contribuera à une bonne évacuation des eaux.
  2. Remplissez le pot à hauteur de 2/3 avec du terreau pour pots. Le pot à fraisier doit faire au moins 18 cm de diamètre. Même si les racines des fraisiers sont creuses, la plante développe aussi des stolons qui ont besoin d'un peu de place pour s'étendre.
    • Les fraisiers poussent très bien dans une terre avec un pH compris entre 5,3 et 6,5, choisissez donc un terreau qui respecte cette exigence. Il vaut mieux s'assurer de la fertilité de la terre en ajoutant un peu de compost dans le récipient une fois par mois.
    • Si vous faites pousser votre fraisier dans un grand pot plutôt fin et non émaillé, mettez un peu de tourbe avant d'ajouter le terreau pour que le pot garde mieux l'humidité.
    • Si vous faites pousser votre fraisier dans un panier suspendu, utilisez de la mousse de sphaigne et de la terre tourbeuse. Encore une fois dans le but de retenir de l'humidité pour la plante. La mousse de sphaigne permettra aussi à votre plante de déborder sur les côtés du pot, ce qui a son intérêt esthétique et décoratif.
  3. Arrosez le terreau jusqu'à ce que de l'eau commence à couler du fond du pot. Faites ensuite 5 ou 6 bosses de terre d'environ 0,3 cm de haut. Espacez les bosses d'au moins 1,5 cm pour que les stolons aient de l'espace pour se développer. Les bosses ne doivent pas faire plus de 0,8 cm de largeur.
  4. Enlevez doucement les fraisiers de leurs pots de pépinière. Si la plante est trop attachée à son pot, vous aurez peut-être besoin de le découper avec des ciseaux. Remuez doucement la plante pour enlever le terreau, puis séparez les racines délicates à l'aide de vos doigts.
  5. Remplissez un seau ou un autre récipient d'eau. Faites tremper les racines du fraisier pendant une heure, de manière à ce qu'elles puissent absorber assez d'eau pour rester hydratées.
  6. Enlevez les fraisiers de l'eau et mettez une plante sur chaque bosse de terre. Arrangez les racines de manière à ce qu'elles puissent s'étendre des deux côtés des bosses.
  7. Remplissez le pot de terreau, jusqu'au niveau de la couronne du fraisier. La tige apparait à partir de la couronne, n'enterrez donc pas cette dernière.
  8. Arrosez abondamment les fraisiers. Continuez à arroser doucement les fraisiers jusqu'à ce que de l'eau coule en bas du pot. (Ajoutez plus de terreau s'il le faut - le passage de l'eau devrait détruire les poches d'air et abaisser le niveau du terreau)
    • Utilisez un arrosoir avec un distributeur de jet d'eau pour éviter d'éroder le terreau.
  9. Fini. Le récipient peut maintenant être mis dehors (accroché ou par terre) ou à un endroit chaud et ensoleillé à l'intérieur.
  10. Récoltez lorsque les fraises sont mûres. Attendez un peu qu'elles s'accumulent ou mangez-les dès qu'elles sont mûres. Le nombre de fraises que vous aurez en une récolte dépend du nombre de fraisiers et de la taille du récipient.

Cultiver des fraisiers à partir de graines

  1. Achetez des graines chez votre pépiniériste ou sur internet.
  2. Remplissez un récipient de terreau et arrosez abondamment.
  3. Avec votre doigt, faites des trous d'environ 0,6 cm dans le terreau, en laissant environ 1,5 cm entre chaque trou.
  4. Mettez trois graines dans chaque trou. Les graines sont petites, certains jardiniers utilisent des pinces à épiler pour transférer les graines depuis l'emballage jusqu'au pot.
  5. Recouvrez les graines. Tamponnez le terreau au-dessus du trou à graines. Vous pouvez simplement appuyer sur le trou avec votre doigt. N'appuyez pas trop fort, car vous pourriez rendre le terreau trop compact, ce qui rendra l'émergence des graines difficile.
  6. Utilisez du film plastique pour couvrir le haut du pot. Cela gardera le terreau humide pendant que les graines germent.
  7. Mettez le pot à un endroit ensoleillé. Les fraises profiteront grandement d'un endroit chaud et lumineux. Si c'est l'hiver, mettez le pot près d'un radiateur ou d'une autre source de chaleur.
  8. Arrosez les graines. Faites en sorte que le sol reste humide, mais pas mouillé. Inspectez le terreau quotidiennement pour vous assurer qu'il ne se dessèche pas.
  9. Enlevez le film plastique du pot lorsque les graines ont germé. Lorsque les pousses atteignent le film plastique, ils auront besoin de plus d'espace pour continuer leur croissance, enlevez donc le film. Le terreau se desséchera plus rapidement s'il n'est pas couvert, inspectez donc quotidiennement votre terreau pour voir son degré d'humidité.
  10. Éclaircissez le fraisier après que les graines aient germé. Vous faites cela en enlevant les plus petites plantes. Laissez environ 1,5 cm entre les plantes restantes.

Cultiver des fraisiers à partir de stolons

  1. Remplissez un récipient de terreau. Mettez-le à côté d'un fraisier qui commence à faire des stolons.
  2. Prenez le stolon et mettez-le dans le récipient rempli de terreau. Laissez-le encore attaché à la plante mère et recouvrez seulement une partie du stolon de terreau - l'autre partie doit dépasser et faire le lien entre les deux pots pour maintenir l'équilibre.
  3. Laissez le stolon dans cette position pendant au moins un mois. Pendant ce temps, arrosez régulièrement le stolon en même temps que la plante mère pour maintenir le terreau humide et encourager la croissance des racines.
  4. Séparez le stolon de la plante mère. Au bout d'un mois, séparez le stolon de la plante mère. Coupez-le avec des ciseaux de jardinage propres et/ou stérilisés pour éviter de répandre des maladies dans la coupure.

Le calendrier annuel des fraises

Conseils

  • Les fraisiers peuvent s'autofertiliser s'il le faut. Ceci dit, les abeilles les fertilisent mieux et les fraisiers issus de telles fertilisations ont plus de chances d'avoir un développement normal.
  • Si vous mettez vos fraisiers dans un panier suspendu ou dans un pot, n'oubliez pas de tourner le récipient assez souvent pour que les deux côtés de la plante reçoivent assez de lumière du soleil.
  • Les oiseaux adorent manger des fraises autant que nous les humains. Si vos fruits se font dévorer par nos amis ailés, installez un filet au-dessus de vos fraisiers ou mettez en place un grand bout de treillis métallique, en forme de tipi ou de cloche, au-dessus de vos plantes, sans pour autant bloquer ces dernières dans leurs croissances.
  • Si vous voulez essayer de faire pousser des fraises dans de l'eau, regardez ailleurs sur ce site pour savoir comment faire.
  • Récoltez les fraises dès qu'elles sont mûres, sinon elles pourriront.
  • Prenez un pot assez grand pour la plante. Si vous pouvez voir des racines qui dépassent par les trous d'évacuation du pot, il est grand temps de déménager votre plante.
  • La plupart des fraisiers arrêteront de produire des fraises au bout de 4-6 ans. Cette durée dépend des variétés. Enlevez les fraisiers qui ne semblent plus produire beaucoup ou qui ne produisent pas autant que ce que vous espériez.
  • Planter des fraisiers à partir de graines de vos propres fraises peut sembler être une idée géniale, mais il est très probable que cela aboutisse à une production de petits fruits amers bien moins bons que les fraises de la première génération. Le meilleur choix reste d'acheter des graines chez votre pépiniériste si vous voulez employer cette méthode. Ceci dit, vous pouvez toujours essayer.
  • La plupart des fraisiers tirent profit d'engrais à action prolongée. Vous pouvez acheter du terreau avec de l'engrais dedans ou vous pouvez l'ajouter après.
  • Si vous ajoutez un peu de marcs de café au terreau, cela boostera le niveau de nitrogène, ce qui est une bonne idée si les feuilles de vos fraisiers sont pâles.
  • Vos fraises ne doivent pas forcément être totalement rouges pour être mûres. Le meilleur indice reste le goût. Si elles sont fermes et sucrées, c'est qu'elles sont mûres.

Avertissements

  • Les fraisiers peuvent avoir de nombreuses maladies, y compris des virus et des maladies liées à la putréfaction. On peut parfois les sauver si on leur fait rapidement un traitement adapté. Ceci dit, il est souvent préférable, dans ces cas-là, de les jeter et d'acheter de nouveaux fraisiers. Typiquement les champignons vont être le botrytis et les taches foliaires. L'oïdium peut aussi survenir chez les fraisiers. Demandez conseil à votre pépiniériste en cas de maladies ou cherchez des solutions naturelles.
  • Il est facile de noyer un fraisier dans un pot. Ne vous laissez pas abattre si votre fraisier meurt. Achetez-vous en un autre et réessayez l'année prochaine !

Éléments nécessaires

  • Un pot ou un panier suspendu
  • Des jeunes pousses ou des graines de fraisiers.
  • Du terreau pour pot
  • Du terreau à action prolongée
  • Du film plastique (pour les graines)
  • Un filet pour protéger les fraises
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.