Comment enfoncer une porte

Devoir défoncer une porte pour secourir des gens enfermés dans une maison n’est pas quelque chose qui arrive tous les jours, mais il est toujours bon de savoir comment réagir au cas où et ce, afin de ne pas vous faire mal et d’enfoncer la porte comme il faut. Lisez cet article pour en savoir plus !

Évaluer la solidité de la porte

  1. Vérifiez dans quel sens la porte s’ouvre. Si elle s’ouvre vers l’intérieur, alors vous avez de la chance : vous pourrez sûrement la défoncer. Si par contre, elle s’ouvre vers l’extérieur, alors ne perdez pas votre temps : vous ne pourrez pas l’ouvrir de force et vous pourriez vous blesser en essayant.
    • La plupart des portes dans les maisons et les appartements s’ouvrent vers l’intérieur. Les magasins et autres commerces, quant à eux, s’ouvrent souvent vers l’extérieur.
    • Si la porte s’ouvre vers l’extérieur, alors il vous faudra enlever les gonds pour pouvoir l’ouvrir. Cependant, sachez que beaucoup de commerces ont installé des gonds et des charnières spéciaux qui ne peuvent pas s’enlever si facilement, voire pas du tout.
  2. Examinez la porte et son encadrement. Certaines sont en effet plus fragiles que d’autres. Vérifiez en quel matériau elle est faite de façon à déterminer la force qu’il vous faudra pour l’enfoncer.
    • Les portes en bois creux qui ne sont pas très solides sont généralement des portes que l’on trouve à l’intérieur des maisons. Elles n’ont pas de sécurité et peuvent être enfoncées facilement.
    • Les portes en bois solides qui sont faites en bois ébréché et ont un encadrement en stratifié vous demanderont un peu plus d’efforts.
    • Les portes en bois massives faites en bois durs vous demanderont quant à elles, beaucoup plus de force.
    • Les portes en bois revêtues d’une couche de métal vous demanderont une force optimale afin de pouvoir les enfoncer.
    • Les portes en métal creux sont quant à elles, bien plus lourdes que les autres portes et ont des charnières renforcées de chaque côté. Celles-ci requièrent un maximum de force et d’efforts, si bien qu’il est parfois impossible de les enfoncer.
  3. Trouvez la partie la plus fragile de la porte. Chacune a en effet un point faible et ce, en fonction du matériau dans lequel elle est faite. Examinez bien la porte pour découvrir par où l’enfoncer. Un petit coup de pied au bon endroit (qui se situe généralement dans l’encadrement, le loquet ou le verrou) et le tour est joué !
    • Vous pensez qu’il s’agit de l’encadrement ? Si celui-ci est fait en bois léger, alors il se pourrait que ce soit le point faible de la porte. Même si le verrou semble solide, vous devriez pouvoir défoncer la porte si son encadrement est fragile.
    • Vous pensez qu’il s’agit du loquet ou du verrou ? Les portes plus lourdes sont en effet plus fragiles à ce niveau, c’est-à-dire à l’endroit où la porte s’emboite dans l’encadrement. Vous pouvez aussi essayer de taper au-dessus ou en dessous du verrou.

Défoncer la porte

  1. Concentrez-vous sur la partie située sous la poignée. C’est ici qu’il vous faudra frapper afin d’obtenir une force maximale. Prenez une ou deux inspirations et préparez votre attaque.
  2. Mettez-vous en position. Tenez-vous debout, de côté, votre jambe droite à quelques centimètres de la porte. Vous devez être assez près de façon à ce que votre pied puisse facilement donner un coup dans la porte et ce, en ayant assez de force.
  3. Levez votre jambe et donnez un coup de pied. Avec votre jambe droite, donnez un coup de pied latéral assez fort à l’endroit situé juste au-dessous de la poignée. Lorsque vous donnez le coup de pied, tout votre poids doit se trouver légèrement devant votre jambe arrière de façon à ce que votre corps se penche vers la porte. Lorsque vous frappez la porte, vous devez avoir l’impression de tomber sur elle. Ne vous écartez pas du coup que vous donnez, mais tenez-vous aussi droit que possible.
    • Il est conseillé de frapper avec la semelle ou le talon de la chaussure, plutôt que les extrémités. Étant donné que vous devez essayer de ramener tout votre poids sur la porte et non simplement détruire un endroit précis, augmenter la force de l’impact n’est pas indispensable, mais vous aidera tout de même à éviter les blessures.
    • Il est également important de garder votre jambe arrière bien ancrée dans le sol afin que votre coup de pied soit le plus énergique possible. Pensez à pousser avec le talon.
  4. Évaluez la solidité de la porte. Si vous avez l’impression que celle-ci bouge vers l’intérieur lorsque vous frappez, alors recommencez en frappant exactement au même endroit. La plupart des portes ont besoin de plusieurs coups de pied avant de craquer. L’encadrement devrait ensuite se fissurer et vous pourrez l’achever avec un dernier coup.

Résoudre le problème

  1. Assurez-vous de frapper le point faible de la porte. Si vous n’y arrivez pas, essayez de frapper à un autre endroit ou bien utilisez un autre coup de pied.
  2. Essayez un coup de pied arrière, pour plus de force et de stabilité. Tenez-vous dos à la porte et donnez un coup de pied arrière, comme un âne. Assurez-vous que votre pied soit bien à plat, au-dessous de la poignée.
    • Vous pouvez placer vos bras sur les épaules d’un ami face à vous ou bien utiliser une table ou quelque chose de stable qui pourra supporter votre poids, afin d’avoir un meilleur équilibre lorsque vous enverrez le coup de pied.
    • Entrainez-vous un peu avant afin de ne pas vous casser le pied contre la porte.
  3. Essayez un coup de pied frontal. Celui-ci ne sera pas aussi efficace qu’un coup latéral ou arrière, mais il vous permettra de mieux orienter votre pied. Tenez-vous à environ un mètre de la porte, votre jambe droite en arrière (s’il s’agit de votre jambe la plus forte). Balancez-la ensuite en avant pour donner un coup de pied frontal juste en dessous de la poignée. Pensez également à balancer tout votre corps en avant pour avoir plus de force.
    • N’utilisez pas votre plante des pieds pour ce coup. Utilisez plutôt votre talon et faites attention de ne pas vous blesser en heurtant la poignée.
    • Ce coup de pied peut entrainer de graves blessures, car la force utilisée n’est pas directement perpendiculaire à la porte et vos orteils peuvent atterrir sur la poignée et entrainer une foulure de la cheville ou une rupture des ligaments.
  4. Sachez quand vous arrêter. N’essayez pas de marteler la porte de coups de pieds si elle refuse de s’ouvrir ou bien vous pourriez vous blesser inutilement et endommager la porte. Essayez plutôt de trouver une autre solution.
    • Assurez-vous d’avoir épuisé toutes les options qui s’offrent à vous : y-a-t-il une autre façon de rentrer ? Pouvez-vous, par exemple, casser une petite fenêtre pour pénétrer dans la maison ? Passez en revue toutes les situations possibles et si vous n’avez vraiment pas d’autres choix, alors passez à l’étape suivante.
    • Vous pouvez aussi vous servir d’un marteau, d’une masse ou de tout autre outil qui vous permettra de frapper la porte au-dessous de la poignée. Il s’agit d’une bonne méthode pour celles et ceux qui n’ont pas la force physique nécessaire.

Conseils

  • Défoncer la porte avec votre épaule peut la disloquer. De plus, votre épaule aura un plus petit impact sur la porte, par rapport à votre pied qui permet de délivrer un coup plus fort. Assurez-vous donc d’utiliser vos jambes plutôt que vos épaules.
  • Ne sautez pas lorsque vous donnez un coup de pied dans la porte. Cela n’augmentera pas la force du coup, à moins de sauter d’une échelle ou de faire un saut périlleux en même temps, ce qui est inutile pour défoncer une porte. Sauter vous rendra moins stable et vous pourriez vous blesser.
  • Pensez à expirer fortement ou à crier lorsque vous donnez des coups de pied. En arts martiaux, cela s’appelle le kiai (prononcez : « ki – hiya »). De cette façon, les muscles de votre corps seront plus tendus et votre torse ne partira pas en avant. Vous aurez donc plus de force à mettre dans la porte.
  • Si vous pensez que vous aurez à défoncer une porte à l’avenir, entrainez-vous auparavant sur des cibles faciles et sécurisées. De cette façon, vous pourrez être sûr de ne pas vous blesser le jour J.

Avertissements

  • Ne tendez jamais votre jambe à fond lorsque vous donnez ce genre de coups de pieds. Assurez-vous que votre jambe soit pliée lorsque votre pied atteint la porte ou bien vous pourriez vous blesser gravement au genou.
  • Ces instructions s’appliquent surtout aux portes en bois sans verrou. S’il y en a un, alors l’impact devrait être plus fort et les coups répétés afin de réussir à casser l’encadrement de la porte. Si celle-ci est en métal, alors n’essayez même pas de l’enfoncer, car vous risqueriez de vous faire mal.
  • Si vous n’êtes pas en bonne condition physique, ne faites pas cela. Il vous faudra en effet beaucoup de force et d’endurance, aussi défoncer une porte n’est pas une tâche à confier à n’importe qui.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.