Comment tailler des lilas

Les lilas sont des arbres colorés et parfumés qu'il est facile de faire pousser dans la plupart des régions. Que votre lilas soit encore un arbrisseau ou déjà un petit arbre, vous devrez le tailler régulièrement pour pouvoir conserver sa forme et sa taille. Assurez-vous de tailler vos lilas au bon moment pour obtenir de belles fleurs au printemps suivant. Lisez cet article pour savoir comment tailler vos lilas.

La taille annuelle

  1. Coupez les fleurs fraîches au printemps. Dès que les lilas sont à leur maximum de floraison, juste avant que les fleurs ne commencent à faner, vous aiderez la plante en les coupant pour préparer des bouquets. Si vous les laissiez sur les branches, les fleurs mourraient et continueraient de pomper l'énergie que le lilas pourrait utiliser pour faire de nouvelles pousses. Alors, ne vous faites pas de souci pour votre lilas lorsque vous sortez dans votre jardin avec les sécateurs pour couper ses plus belles fleurs, vous ne faites cela que pour son bien.
    • En plus de cueillir les fleurs qui sont sur le point de faner, profitez-en pour couper les fleurs qui sont déjà mortes.
    • Coupez à la base des fleurs.
  2. Raccourcissez les tiges trop longues. Évaluez votre lilas à l'œil nu et repérez les tiges trop longues, mais en bonne santé, que vous devez couper. Vous aiderez de cette façon votre lilas à garder sa jolie forme. Servez-vous de sécateurs pour couper les tiges les plus longues près de la paire de pousses la plus proche.
    • Cela signifie que vous allez couper plus que la fleur, vous allez en fait couper la tige jusqu'à sa base, d'où sortent les jeunes pousses.
    • Si une tige trop longue que vous voulez couper n'a pas de jeunes pousses à sa base, coupez-la jusqu'au nœud ou jusqu'au bouton le plus proche, là où des pousses sont susceptibles de sortir.
    • Cette technique encourage les lilas à sortir des pousses plus saines et plus touffues au niveau de la coupe.
  3. Désépaississez le lilas. Trouvez les branches mortes ou malades. Si vous voyez une branche qui a l'air trop souple, trop brune ou malade, coupez-la au niveau de sa base. Cette technique s'appelle le désépaississage et elle aide la croissance de la plante en améliorant la circulation de l'air dans son feuillage et en la débarrassant des vieilles branches qui lui pompent son énergie.
  4. Ne taillez pas le lilas en été ou en automne. La taille annuelle doit se faire au début ou à la fin du printemps, au plus tard mai ou juin. Cela encouragera le développement de nouveaux bourgeons qui continueront à se développer pendant toute l'année avant de produire des fleurs l'année suivante. Cependant, si vous taillez votre lilas plus tard en été, vous risquez de tailler aussi ses nouvelles branches, ce qui empêchera la pousse de fleurs au printemps suivant.
    • Si vous taillez votre lilas en automne ou en hiver, il se pourrait qu'il ne produise pas de fleurs du tout.

Donnez un coup de jeune à un lilas laissé à l'abandon

  1. Évaluez le travail à réaliser sur le lilas. S'il est vieux, laissé à l'abandon ou sans forme distincte, vous pourrez l'aider à se refaire une santé en le taillant correctement. Le genre de taille que vous devez faire va au-delà de la taille annuelle dont il a été question plus tôt, il vous faut couper une bonne partie de l'arbre pour encourager une nouvelle pousse.
    • Jugez de l'état du lilas au début du printemps, avant que celui-ci ne se réveille. C'est le meilleur moment de l'année pour une taille sérieuse.
    • Gardez à l'esprit qu'une taille de ce genre va vous faire perdre les bourgeons sur l'arbre qui seraient alors devenus des fleurs au printemps. Mais sachez que si vous sacrifiez les fleurs de cette année, vous serez récompensé l'année suivante par de plus belles fleurs en plus grande quantité.
  2. Déterminez si le lilas a été greffé ou non. Certains lilas sont greffés à d'autres variétés pour pouvoir produire une certaine forme ou couleur de fleur. Les arbres greffés doivent être taillés avec un peu plus de soin, car si vous veniez à tailler en dessous de la greffe, vous la dérangeriez ou vous changeriez la façon dont pousse la plante. Repérez une zone sur le tronc principal du lilas où vous pouvez voir une différence d'écorce près d'une bosse. C'est probablement une greffe. Si vous n'en voyez pas, il est fort probable que la plante n'a pas été greffée, alors vous n'avez pas besoin de faire plus attention à ce que vous coupez.
  3. Utilisez des cisailles pour couper la plante près du sol. Si le tronc est très épais, il vous faudra utiliser une scie. Coupez chacune des branches sur un tiers ou la moitié de sa longueur. Le lilas va repousser, mais cela pourrait prendre une saison ou deux.
    • Si vous avez découvert que le lilas a été greffé, assurez-vous de ne pas couper en dessous de la greffe.
  4. Coupez les gourmands. Les gourmands sont de petits arbres qui poussent depuis l'arbre principal, près du tronc de celui-ci. Coupez-les au niveau du sol pour éviter qu'ils ne grandissent de trop. Les gourmands pompent l'énergie de la plante principale. Un lilas en bonne santé ne devrait pas avoir plus de 2 ou 3 troncs.

Conseils

  • Dès que le lilas se met à fleurir, commencez à le tailler pour pouvoir confectionner un bouquet que vous mettrez chez vous.
  • Si certaines fleurs se mettent à faner plus tôt que les autres, coupez-les avant les autres. Cela vous assure que le lilas fleurira l'année suivante.
  • Les cisailles à haies peuvent être aussi efficaces que les sécateurs, mais elles peuvent nuire à l'aspect de votre arbre en lui donnant une allure trop élaguée.

Avertissements

  • Ne coupez pas trop de tiges. La règle générale est d'enlever environ un tiers des tiges et d'enlever autant de vieilles tiges que de nouvelles. Puisque les vieilles tiges produisent aussi des fleurs, vous devez en laisser sur l'arbre. Mais si vous veniez à couper toutes les nouvelles tiges, votre lilas pourrait ne pas fleurir dans le futur.

Éléments nécessaires

  • Des sécateurs
  • Une petite scie manuelle
  • Des gants de jardinage
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.