Comment diagnostiquer une bronchopneumopathie chronique obstructive

La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une maladie de longue durée, qui limite le flux d'air sortant des poumons. La principale cause de cette maladie est l'inflammation et les dommages causés par la cigarette sur les cellules pulmonaires. Pour apprendre à reconnaître les symptômes de la broncho-pneumopathie et les autres facteurs de risque, lisez ce qui suit.

Reconnaître les symptômes de la BPCO

  1. Suivez l'évolution de la toux. La toux et la production de glaires durent en général des mois avant de consulter un médecin. La cigarette et d'autres facteurs provoquent l'altération des cellules pulmonaires et de leur structure et augmentent la production de mucus. La production de glaires diminue, car certaines parties du corps sont paralysées. S'installe alors une toux chronique qui, essaye d'évacuer à travers les voies respiratoires ces glaires et autres substances toxiques.
  2. Soyez attentif à l'augmentation des glaires. Quand apparaît une broncho-pneumopathie, votre corps va augmenter la production de glaires et de mucosités pour lutter contre la maladie. Les mucosités auront une couleur claire, mais ses caractéristiques peuvent évoluer si apparaît une surinfection. La salive se mélange avec les mucosités, rendant le tout collant et de consistance épaisse.
  3. Soyez attentif à d'éventuelles difficultés respiratoires. Si vous souffrez de pneumopathie, vous aurez des difficultés à respirer, surtout si vous devez accélérer le rythme. Cela se produit, car vos voies respiratoires sont obstruées. Cette difficulté à respirer est décrite de différentes manières, comme lorsqu'il faut faire un effort pour respirer ou que l'on recherche avidement de l'air ou encore lorsque l'on halète.
    • Lorsque la maladie empire, vous aurez du mal à respirer, même en restant tranquille et sans avoir fait d'effort particulier.
  4. Regardez l'apparence de votre thorax et s'il est en forme « de tonneau ». Lorsque l'air est bloqué dans les poumons, ces derniers doivent se dilater pour en faciliter l'expiration. Les côtes doivent à leur tour s'élargir pour permettre aux poumons de se dilater. Le thorax prend alors l'apparence d'un tonneau.
  5. Surveillez toute perte de poids. À un stade avancé de la broncho-pneumopathie, vous pourriez perdre beaucoup de poids, dû entre autres à la libération constante de substances chimiques inflammatoires et une mauvaise alimentation.
  6. Connaître les symptômes de l'emphysème centrolobulaire. L'emphysème centrolobulaire est le plus fréquent et secondaire à une bronchite chronique. Tandis que les autres maladies liées à la broncho-pneumopathie, comme l'emphysème panlobulaire ou la bronchite chronique, ont des symptômes décrits plus hauts, l'emphysème centrolobulaire a ses symptômes bien à lui. Ils incluent :  :
    • Une hypoxémie chronique (baisse du taux d'oxygène dans le corps)
    • Une hypercapnie (quantité excessive de dyoxide de carbone dans le corps)
    • Une polyglobulie (nombre de globules rouges plus élevés en raison du taux d'oxygène trop bas)
    • Des épisodes d'insuffisance cardiaque (côté droit) tels que des œdèmes périphériques (accumulation anormale de liquide dans les chevilles, les pieds, les jambes).

Connaître les facteurs de risque

  1. Le tabagisme est l'une des causes principales de la broncho-pneumopathie. 90 % d'entre elles sont causées par le tabagisme. Ce chiffre à lui seul est une raison suffisante pour arrêter de fumer. L'état des poumons, leur croissance et leur capacité atteignent leur maximum à l'adolescence, capacité qui décline à l'âge adulte. Les débuts du tabagisme sont extrêmement importants. Les personnes qui ont commencé à fumer dans leur adolescence ont bien plus de risque de développer une broncho-pneumopathie, du fait de poumons « interrompus » dans leur croissance par le tabac.
  2. L'environnement est un facteur déterminant. Une exposition prolongée à la poussière du travail, à des produits chimiques, une pollution intérieure ou extérieure peut aggraver votre état. Ces toxines sont en effet irritantes pour les voies respiratoires.
  3. Recherchez dans l'histoire médicale de votre famille. Les individus qui ont une déficience de l'enzyme alpha₁- antitrypsine, ont des risques de développer une broncho-pneumopathie. C'est héréditaire. C'est une substance présente dans l'organisme qui peut dégrader les protéines. Elle est normalement sécrétée par le foie et a pour fonction de décomposer les protéines alimentaires. L'objectif principal de cette enzyme est de protéger les poumons quand il y a infection ou quand une personne fume.
  4. Surveillez l'état de vos poumons à partir de 30 ans. La broncho-pneumopathie est une maladie chronique, qui apparaît en général chez les personnes à l'âge adulte. Les symptômes apparaissent entre 30 et 50 ans.

Conseils

  • Éliminez les sources d'irritation possible de votre maison pour éviter l'aggravation de votre état.
  • Gardez toujours à l'esprit qu'une bonne condition physique est importante. Cela peut aider et renforcer vos capacités pulmonaires.

Avertissements

  • Si vous constatez ces symptômes pour vous, consultez sans attendre votre médecin traitant.
Cet article contient des informations médicales ou des conseils pouvant affecter votre santé. Avant de mettre en pratique les conseils de ce wikiHow, parlez-en de préférence à votre médecin ou à un spécialiste. Si les symptômes persistent plus de quelques jours, allez voir un professionnel de la santé. Lui seul est apte à vous fournir un avis médical, quelle que soit votre condition. S'il s'agit d'un jeune enfant, consultez un pédiatre sans attendre.Le numéro des urgences médicales européen est le : 112Vous retrouverez les autres numéros des urgences médicales pour de nombreux pays en cliquant ici.
Information
Les membres de Guests ne peuvent laisser de commentaires.